Partagez | 
 

 LE PEUPLE ▲ Ceux qui peuplent Westeros [10/11]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Le Chevalier Errant
ADMIN SUPRÊME & PNJ
■ Localisation : indéterminé.
MessageSujet: LE PEUPLE ▲ Ceux qui peuplent Westeros [10/11]   Mar 20 Aoû 2013 - 17:43



A Song of Ice and Fire, illustré par Marc Simonetti

Le peuple

Vous les connaissez, ils sont importants. Qu'ils soient au service d'une noble cause, ou d'une maison noble, le pas n'est pas très important. Ils sont d'origines différentes, mais ils sont tous unis par un statut égal: ils sont parias, ou 'oubliés' par les nobles, ou nobles eux-mêmes. La situation est-elle appelée à changer?

FREE RESERVED BUSY

lord Ondrew Piète, seigneur déchu de Tumbleton et main du Roi.
Meera Swift, dame de compagnie de Jeyne Targaryen.
 Sighild, maitre des chuchoteurs.
 Yzebel de Lys, courtisane.
 Jeyne Snow, fille bâtarde de Maegor Targaryen.
Elinor Tyssier, dame de Froide Douve.
 Aveline la Rêveuse, prophétesse du Dieu Noyé.
 Sagesse Wendel, alchimiste.
 Ygrid, nourrice des bâtards d'Etaine Arryn.
 Galbart Lefford, écuyer de lord Byron Reyne.
 Harras le Balafré, mercenaire fer-né et second de Jonas Greyjoy.



(c) darkpoison

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Le Chevalier Errant
ADMIN SUPRÊME & PNJ
■ Localisation : indéterminé.
MessageSujet: Re: LE PEUPLE ▲ Ceux qui peuplent Westeros [10/11]   Mar 20 Aoû 2013 - 18:04

© blend - Tumblr


Ondrew Piète

ft. Jonathan Rhys Meyer


VALAR MORGHULIS
titres :
Seigneur Déchu de Tumbleton et Main du Roi.
âge :
Quarante (40) ans.
lieu de naissance :
Tumbleton dans le Bief.
famille :
Ondrew est l'actuel seigneur de Tumbleton, il est promit à lady Elinor Tyssier de presque vingt ans sa cadette et il a une jeune soeur.
maison :
Ondrew est un Piète du Bief, il est donc membre d'une importante famille du Bief et sa famille a toujours eu une place primordiale dans la vie politique du Bief.
situation :
Fiancé à Lady Elinor Tyssier.

statut :
PV.
groupe :
Terres de la Couronne.


VALAR DOHAERIS

Charismatique ❖ Meneur ❖ Bon vivant ❖ Tacticien ❖ Sarcastique ❖ Ambitieux ❖ Responsable  



IL ETAIT UNE FOIS...

Ondrew Piète est le genre de seigneur qui inspire confiance et loyauté. Ses penchants tyranniques, car il aime qu'on lui obéisse au doigt et à l’œil, s'effacent devant la bonté dont il fait preuve avec ceux qui le méritent. Sa noblesse d'âme est autant appréciée que sa nature de bon vivant. Il aime la bonne chère, les jolies femmes, la chasse et autrefois lorsqu'il était un tout jeune homme les joutes chevaleresques. Il n'est pas dénué d'un certain sens de l'humour qui devient ironie piquante en présence de ses ennemis. Lord Tyrell en profite pleinement. Ondrew a bénéficié d'une excellente éducation ; il a quitté Tumbleton très jeune pour devenir l'écuyer du frère de lord Norridge, un grand archer. Il y a vécu toute son adolescence, une période heureuse remplies de plaisirs et de découvertes. Il fut adoubé chevalier à ses vingt ans et participa la même année à son premier tournoi. Il retourna au fief de sa famille pour assumer son rôle d'héritier, son père n'ayant que lui et une fille. Il appris à administrer le domaine. Il se maria à une lady qu'il ne connaissait pas dans le but d’accroître la prospérité de sa maison. Ce fut un mariage malheureux, ponctué des nombreuses infidélités d'Ondrew qui aimait trop la vie pour se soucier d'une seule femme aigrie. Celle-ci n'avait pas un caractère facile ; on l'avait forcée à épouser cet inconnu qu'elle n'arrivait pas à apprécier. Cinq ans après leur union, elle mourut dans de mystérieuses circonstances, d'une maladie que le Mestre ne connaissait pas. Jusqu'à sa rencontre avec Elinor, Ondrew refusa durant presque dix ans de s’enchaîner de nouveau à une femme. Ayant gagné l'amitié du futur roi Maegor dès ses années de jeunesse, il est aujourd'hui un de ses plus fidèles bannerets. Il est devenu la Main du Roi, un rôle bien lourd qu'il exerce avec fascination. Le pouvoir lui monte quelque peu à la tête et son ambition dévorante a soif d'honneurs. Il a du mal à concilier sa course après les honneurs et la droiture de son caractère. Ondrew est en vérité un homme bon qui s'est laissé prendre au jeu fascinant du pouvoir. Maintenant qu'il a goûté à un pouvoir si élevé, il ne laissera personne le dépasser, pas même son véritable suzerain, le seigneur Tyrell qu'il ne porte pas dans son cœur. Celui-ci l'a d'ailleurs déclaré ennemi de Hautjardin et lui a confisqué ses terres car Ondrew n'a pas renoncé à son alliance avec le Roi Maegor. Il essaye de s'allier avec les puissants Hightower de Vieilleville pour renforcer son influence dans le Bief et remettre en cause la suprématie des Tyrell. Une telle union serait néfaste pour les seigneurs de Hautjardin, et heureusement pour eux cela ne risque pas de se concrétiser de sitôt. Ses fiançailles avec lady Tyssier compromettent la promesse d'alliance, il aurait du se marier avec une fille Hightower. Même si ses terres lui ont été ravies, il est toujours considéré comme un puissant seigneur de par son statut de Main du Roi. Maegor lui a promis la suzeraineté du Bief une fois que la rébellion des Tyrell sera écrasée.



LES LIENS

MAISON TARGARYEN : Ondrew Piète a connu le futur roi des Sept Couronne dans sa jeunesse à l'occasion de tournois de chevaliers dans le Bief. Maegor Targaryen, bien que n'étant pas chevalier lui-même, est friand de ce genre d'amusement. Il n'était pas rare qu'il entreprenne le voyage de Port-Réal jusqu'au fief des Tyrell pour assister aux éblouissantes joutes comme les bieffois savent les organiser. Le talent de ser Ondrew le distingua aux yeux du prince, ils firent rapidement connaissance lors des fêtes et banquets suivant les jeux. Sa nature de bon vivant lui plu, c'est ainsi qu'ils se lièrent d'amitié. Ils conservèrent durant des années une correspondance. La proximité de Tumbleton par rapport aux Terres de la Couronne favorisa la création des liens avec la capitale. Ondrew a activement participé à la sécurisation des routes menant à Port-Réal contre les bandits. Lorsque Maegor monta sur le trône, il fit tout naturellement appel à son ami qu'il sait charismatique et doué pour diriger les hommes pour devenir sa Main. Cet honneur ravit Ondrew qui n'a pas hésité une seule seconde. Il se méfie des autres membres de la famille Targaryen car touts n'approuvent pas la suzeraineté de Maegor.

MAISON TYRELL : Ondrew est trop orgueilleux pour ployer le genou de plein gré face à lord Tyrell. Fort heureusement pour lui Hautjardin est très loin de Tumbleton, il n'a guère voyagé du côté de la capitale du Bief pour autre chose que des tournois dans sa jeunesse. Ses rapports tendus avec Oberyn Tyrell se caractérisent d'une hypocrisie remarquable. Le domaine de lord Piète a l'avantage de se situer à un endroit carrefour des Sept Couronnes, il est plus ouvert aux aux contrées qu'à la sienne. La noblesse bieffoise est fière qu'un des leurs accède à ce haut poste, pourtant ceci a créé un étrange climat dans la politique du Bief. Sa nomination en tant que Main du roi a été un coup insupportable pour Oberyn qui convoitait cette place. On ne peut nier le fait que lord Piète fasse à présent de l'ombre aux Tyrell dont la suprématie est remise en cause... Le Roi Maegor pourrait sur un coup de tête destituer la famille suzeraine du Bief au profit de son ami Ondrew , du moins c'est ce qu'Oberyn imagine. Ondrew n'est pas une marionnette des Tyrell, il agit pour son compte et non celui de son suzerain ou de son royaume. Il est complètement incontrôlable et impossible à influencer au grand désespoir d'Oberyn. Il est rare que ce seigneur incontesté trouve un rival de taille en la personne d'un de ses bannerets. Il se sent menacé tout comme son compétiteur qui ne commet pas l'erreur de sous-estimer son suzerain. Mais tant que le roi Maegor dirige Westeros, il n'a rien à craindre...

ELINOR TYSSIER : Ondrew a une réputation de mauvais coucheur, mais lorsqu'il s'entiche d'une femme, il se métamorphose en parfait gentilhomme. Il n'aurait jamais toléré de s'engager avec une lady juste pour une alliance profitable entre deux maisons. Elle doit lui plaire et vice-versa. Il ne désire pas revivre un mariage formel et froid comme ce fut le cas avec sa première épouse. Il a rencontré Elinor à Port-Réal lors du Tournoi du Roi. Il a tout de suite su que c'était elle qu'il voulait à ses côtés pour le restant de sa vie. Il n'est pas du genre à déshonorer les vertus des jeunes filles. Il sait à quel point la virginité d'une dame est précieuse pour son avenir mais dans le cas présent il ne prit pas le temps de méditer sur la question. Ils se sont retrouvés en secret une nuit pour consommer leur amour. Il n'a d'yeux que pour Elinor, elle est exactement ce dont il avait besoin pour forger sa nouvelle vie à la Cour. Et le fait que la famille de la jeune fille ne soit pas dans les bonnes grâces de lord Tyrell n'est pas pour lui déplaire... Les feux de sa colère se sont animés lorsqu'il a appris que sa fiancée n'avait pas le droit de quitter le Bief. Il est furieux contre Oberyn et craint pour la vie de sa bien-aimée.



EXIGENCES

Ce personnage demande un niveau de participation ACTIVE puisqu'il s'agit d'un élément clé de l'Intrigue en cours. Les joueurs intéressés par le personnages devront également s'assurer d'avoir un niveau d'orthographe suffisamment bon pour répondre aux exigences du personnage. L'avatar est non-négociable.


© _Viviie & darkpoison


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Le Chevalier Errant
ADMIN SUPRÊME & PNJ
■ Localisation : indéterminé.
MessageSujet: Re: LE PEUPLE ▲ Ceux qui peuplent Westeros [10/11]   Mar 20 Aoû 2013 - 18:10

© blend - Tumblr


Meera Swift

ft. Avatar


VALAR MORGHULIS
titres :
Dame de Compagnie de la Reine Jeyne Targaryen et espionne au service des Terres de l'Ouest.
âge :
vingt-six ans.
lieu de naissance :
à Falaise dans les Terres de l'Ouest.
famille :
Meera est la fille bâtarde de lord Ouestrelin, elle est donc la demi-soeur de Jeyne Targaryen et la belle-soeur du Roi Maegor Targaryen.
maison :
Meera est une femme de l'Ouest fière de porter un nom noble malgré le fait qu'elle soit une simple bâtarde.
situation :
veuve de Lord Davos Swift.

statut :
PV
groupe :
Terres de la Couronne.


VALAR DOHAERIS

Courtoise ❖ Fourbe ❖ Calculatrice ❖ Patiente ❖ Menteuse ❖ Séduisante ❖ Déterminée ❖ Mélancolique



IL ETAIT UNE FOIS...

Meera est la fille bâtarde du frère de la reine et d'une chambrière. La riche maison Ouestrelin la reconnut dès la naissance. On l'éleva comme une lady, avec moins d'égard qu'une véritable dame certes, mais elle sait lire, écrire, compter, chanter et se servir d'une aiguille. Sa grande beauté éclata lorsqu'elle devint une jeune fille, ce qui lui valut une attention particulière. On oubliait l'origine pauvre de sa mère, écartée de la famille depuis longtemps pour qu'elle n'ait pas de contact avec Meera. Demoiselle gentille et humble, elle était docile et obéissait aveuglément aux ordres. Elle suscita beaucoup d'admiration, des ménestrels composaient des chansons sur sa beauté timide, les chevaliers redoublaient d'entrain lorsqu'elle faisait partie du public lors des tournois... l'engouement pour sa personne fut tel qu'elle faisait de l'ombre aux vaniteuses héritières Lannister. Elle fit un excellent mariage par rapport à ce que lui permettait sa condition en épousant ser Davos Swyft de Cornfield. Il n'avait cure de la bâtardise de sa femme dont la perfection physique et la bonne éducation comblaient son manque de noblesse. Lorsque sa tante Jeyne épousa Maegor Targaryen, elle se résolut à la suivre à Port-Réal. Elle convainquit son époux de faire de même et étant le second de sa fratrie il accepta d'abandonner son fief natal. Il intégra la garde personnelle de Jeyne. Les années s'écoulèrent paisiblement jusqu'au jour où Maegor monta sur le trône. Ser Davos s'opposa non pas au rapt de la couronne par l'usurpateur mais à la persécution de la Foi militante. Sympathisant de la cause de ces hors-la-loi, il fut exécuté pour haute trahison. On l'accusa également d'espionner la couronne pour le compte des Lannister. Meera fut innocentée, protégée par la reine Jeyne. Elle nourrit depuis des sentiments amers envers Maegor. Elle tarde à cesser de porter le deuil de son époux. Elle est une veuve très convoitée à la Cour même si elle ne possède absolument plus rien. Meera n'est pas une lady très agréable à cause de la rancœur qu'elle nourrit contre Maegor, elle ne se donne plus la peine de faire semblant de plaire aux gens. Elle n'a que faire de l'image triste et agressive qu'elle renvoie aux autres. On chuchote beaucoup de choses dans son dos, elle est l'objet de moqueries récurrentes. Elle aura sa revanche coûte que coûte. Elle est devenue à l'insu de la reine elle-même espionne pour les suzerains de l'Ouest.  




LES LIENS

MAISON TARGARYEN : Avant que son époux ne soit accusé à tort par Maegor, Meera appréciait l'ensemble de la maison Targaryen. Sa ressemblance physique avec cette lignée l'avait sans qu'elle s'en rende compte presque intégrée à la famille. Ils la connaissent tous depuis des années. Quand son mari était encore de ce monde, la gentillesse et bonne humeur de lady Meera charmait tout le monde. Depuis le drame, certains ont pris parti pour Maegor, ils la regardent elle aussi comme une traîtresse. Les autres compatissent pour l'injustice subie mais ne peuvent rien y changer. Alysanne et sa nièce Rhaenys soutiennent la jeune femme de tout leur cœur. Malgré toute l'affection qu'elle a eu pour la reine Jeyne, Meera ne lui fait plus confiance. Elle ne peut s’empêcher de haïr la femme du meurtrier de son époux. Elle conserve une apparence amicale pour garder sa position et ainsi espionner à loisir les agissements de la reine. Sa relation privilégiée avec la reine Jeyne Targaryen est jalousée par les courtisanes, sa position fait d'elle une cible pour certaines personnes mal intentionnées. Le roi Maegor quant à lui l'ignore royalement, si ça ne tenait qu'à lui la tête de Meera aussi serait au bout d'une pique.
MAISON LANNISTER : Meera sait que les Lannister sont contre le roi même s'ils ne l'affrontent pas en face, ytrop occupés à mater les fer-nés, néanmoins ils sont la seule famille assez puissante pour être en mesure de le menacer. Lady Swyft ne connaît de toute façon aucune autre maison susceptible d'accepter le genre de services qu'elle propose. Vers qui se tourner sinon eux ? Elle n'a jamais rencontré les autres gouverneurs des royaumes de Westeros. Elle a été élevée dans le respect craintif des Lannister. Elle a conclu un accord avec lord Garett Lannister à qui elle fournit des renseignements sur le couple royal. Celui-ci est fort aise d'avoir en son pouvoir une espionne si bien placée à la Cour. Il lui a promis en retour de faire son possible pour que la vérité soit entendue. Mais lui donnera t-il la vengeance qu'elle réclame ? C'est ce qu'elle croit naïvement.



EXIGENCES

Ce personnage demande un niveau de participation ACTIVE. Les joueurs intéressés par le personnages devront également s'assurer d'avoir un niveau d'orthographe suffisamment bon pour répondre aux exigences du personnage. L'avatar est non-négociable.


© _Viviie & darkpoison


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Le Chevalier Errant
ADMIN SUPRÊME & PNJ
■ Localisation : indéterminé.
MessageSujet: Re: LE PEUPLE ▲ Ceux qui peuplent Westeros [10/11]   Mar 20 Aoû 2013 - 18:17

© blend - Tumblr


Sighild

ft. Craig Parker


VALAR MORGHULIS
titres :
Maître des Chuchoteurs.
âge :
Quarante-trois (43) ans.
lieu de naissance :
à Port-Lannis dans les Terres de l'Ouest.
famille :
Sighild est le fils d'un roturier qui a su se faire apprécier en devenant le conseillé personnel de ser Eddard Lannister. Même si elle n'est pas noble la famille de Sighild a donc toujours été assez bien placée dans la hiérarchie.
maison :
/
situation :
Célibataire.

statut :
PV.
groupe :
Terres de la Couronne.

VALAR DOHAERIS
Vantard ❖ Magnétique ❖ Rusé ❖ Volage ❖ Tyrannique ❖ Acerbe ❖ Inventif



IL ETAIT UNE FOIS...

Sighild est un homme de l'ombre le moins discret qui soit. Il est un personnage important de la Cour du Roi. Il a conscience de sa valeur pour le bon fonctionnement du royaume ce qui l'a rendu orgueilleux. Il pourrait aisément acquérir un titre de noblesse et des terres par une union avantageuse mais l'idée du mariage le répugne. Il est le fils d'un ancien conseiller du père de Garrett Lannister. Son esprit fort agile démontrait une disposition pour l'art de la stratégie et l'ingénierie. Il a été envoyé à la Citadelle des Mestres pour y faire ses études. Sighild avait toujours imaginé prendre la place de son père lorsque le temps serait venu, mais en grandissant il développa une grande ambition. Il décida de proposer ses services au roi Aenys I. Il fut affecté au service du Grand Argentier de l'époque. Il gagna la confiance et l'estime des membres du conseil restreint ainsi que celle du souverain. Il lia une amitié particulière avec Maegor qu'il considéra comme un frère. Ils sont encore aujourd'hui très proches ; c'est eux deux qui tiennent l'avenir de Westeros entre leurs mains. La vie à Port-Réal lui plut énormément, jamais il ne lui vint à l'esprit de retourner auprès des Lannister. On le lui proposa à la mort de son père mais il déclina l'offre. Le cœur du théâtre du pouvoir et les intrigues à la cour royale plaisaient à son caractère ambitieux. Il déjoua un complot contre la couronne ce qui lui valut de prendre la place du traître en question. L'ancien Maître des chuchoteurs était en vérité à la botte du prince de Dorne, contrée hostile aux Targaryens depuis des décennies. Sighild est donc devenu l'un des hommes les plus puissants et les plus dangereux des Sept Couronnes.  Inventif, il dessine des plans de constructions pour d'étranges machines militaires. Il joue un rôle déterminant dans le conflit déchirant les Sept couronnes et œuvre activement pour retrouver le voleur de l’œuf de dragon. L'alarmante situation est en vérité un jeu pour lui qui lui plaît. Sighild est fidèle aux Targaryen mais conservait tout de même une certaine allégeance envers les suzerains de sa terre natale, les Lannister jusqu'à ce qu'il découvre qu'ils aidaient financièrement la rébellion.



LES LIENS

MAISON TARGARYEN : Depuis plus de vingt ans Sighild sert fidèlement les Targaryen, il a défendu leurs intérêts et a en secret sauvé la famille royale de maintes situations dangereuses. Il estimait beaucoup le roi Aenys et ses frères, la grandeur de cette dynastie lui inspire. Il ne comprend pas la rébellion massive qui se soulève un peu partout depuis que Maegor a pris le pouvoir. C'est lui-même qui l'a poussé à prendre la place de son neveu, un simple gamin qui n'a pas à son sens sa place sur le trône. Il a développé une certaine méfiance envers Rhaenys, la nièce du souverain qui aurait du être la régente. Il a suggéré au roi de l'éloigner en la donnant en épousailles à lord Stark ce qui à bien des égards était un choix judicieux. Sighild est assez machiste, il est impensable de laisser une gamine diriger les Sept couronnes. Il la surveille particulièrement, ses espions l'ont informé qu'elle cherchait des alliés parmi les ennemis de Maegor. Il tente de rassembler des preuves de sa trahison pour pouvoir l'éliminer en toute légalité car même isolée dans le Nord, elle reste une menace pour Maegor.
YZEBEL DE LYS : Sighild est un homme à femmes. Appréciant la compagnie des courtisanes, il a connu Yzébel dès son arrivée. L'ascension rapide de la jeune femme lui était profitable, elle devint une informatrice. Elle ne fut pas difficile à manipuler car il opérait tout son charme sur elle pour la séduire. Il n'avait pas prévu que lui aussi tomberait amoureux. Ils devinrent amants et complices, travaillant ensemble pour défendre les intérêts de la couronne et entretenant une liaison passionnée. Malheureusement, le roi l'avait aussi repérée et voulu en faire sa maîtresse. Sighild supportait de moins en moins de la savoir avec d'autres hommes. Le couple prit la décision de se séparer, Yzebel s'exila à Dorne pour se faire oublier du roi. On ne se souvient guère aujourd'hui de cette arrogante courtisane à Port-Réal. Sighild lui n'a pas oublié. Le risque avec Aenys étant écarté, il fera tout pour qu'elle revienne à ses côtés.



EXIGENCES

Ce personnage demande un niveau de participation ACTIVE puisqu'il s'agit d'un élément clé de l'Intrigue en cours. Les joueurs intéressés par le personnages devront également s'assurer d'avoir un niveau d'orthographe suffisamment bon pour répondre aux exigences du personnage. L'avatar est non-négociable.


© _Viviie & darkpoison


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Le Chevalier Errant
ADMIN SUPRÊME & PNJ
■ Localisation : indéterminé.
MessageSujet: Re: LE PEUPLE ▲ Ceux qui peuplent Westeros [10/11]   Mar 20 Aoû 2013 - 18:35

© blend - Tumblr


Yzebel de Lys

ft. Viva Bianca


VALAR MORGHULIS
titres :
Courtisane et gérante d'un bordel de luxe à Vivesaigue.
âge :
vingt-six (26) ans.
lieu de naissance :
Cité Libre de Lys.
famille :
/
maison :
/
situation :
Célibataire

statut :
PV.
groupe :
Conflans

ALAR DOHAERIS
Séductrice ❖ Vaniteuse ❖ Matérialiste ❖ Perspicace ❖ Manipulatrice ❖ Cultivée ❖ Avare ❖ Compétitive



IL ETAIT UNE FOIS...

D'aussi loin qu'elle puisse se le rappeler, Yzebel n'a pas connu autre chose que l'univers des maisons closes. Vendue à une prestigieuse maison de Lys alors qu'elle n'était qu'une gamine, elle ne sait pas qui sont ses parents. Sûrement des pauvres gens poussés à cette extrémité pour survivre. Mais Yzebel ne souffre pas de cet abandon dont elle ne se souvient même pas. Sa famille sont ses sœurs prostituées, avec lesquelles elle vit. L'existence de courtisane est largement plus enviable que celle des misérables libres, du moins à ses yeux. Elle aime son travail, et est douée pour séduire les hommes. Parfois même les femmes si l'occasion se présente. Elle s'est rapidement fait un nom à Lys. C'est après avoir passé sa première nuit avec un client à l'âge de quinze ans qu'on lui donna le nom d'Yzebel. Friande de soieries, de belles toilettes et de bijoux, elle dépense sans compter pour entretenir son image. Sa beauté représente tout, elle ne supporte pas l'idée de vieillir et de ce fait s'enlaidir. Son talent de séduction et son esprit subtil plurent plus à ses notables clients que sa beauté. C'est pourquoi elle fut requise pour charmer seigneurs et diplomates dans les hautes sphères du pouvoir. Elle a pris plus que de raison goût à ce rôle qui la fait sortir du lot des catins ordinaires. C'est dans ce but qu'elle s'est rendue à Westeros après avoir amassé assez d'argent pour se libérer de sa maison close. Elle a rencontré à Port-Réal l'un des membres du Conseil royal dont elle est tombée amoureuse. Une relation étrange qu'est la leur, où le désir de manipuler l'autre pour ses intérêts et la passion s'entrechoquent. A tel point qu'Yzebel en fit son client exclusif, ce qui a nuit à ses affaires. Les problèmes commencèrent à l'acculer lorsque le Roi Aenys I la repéra et décida d'en faire sa maîtresse. Elle se résolut à fuir les Terres de la Couronne. Elle se rendit à Dorne où elle ne se plut guère. Elle y resta trois ans avant de revenir lorsqu'elle apprit la mort du Roi. Elle demeure à présent prudemment au Conflans où elle avait exercé dans un établissement de l'Argentier du Roi avant même de venir à la Cour royale il y a fort longtemps de cela. Elle y a ouvert son propre luxueux bordel. Elle mire avec ambition la cour des Targaryen et projette d'y faire son grand retour. Mais Yzebel craint de refaire face à certains mauvais souvenirs... et de revoir son ancien amant Sighild qu'elle n'a pas vu depuis des années. La guerre ne l'atteint que peu car quoiqu'il arrive elle aura toujours une fidèle clientèle. Elle n'a pas d'opinion à ce sujet et d'ailleurs ne comprend pas les causes du conflit. Elle est en rivalité avec le Grand Argentier de Westeros qui détient presque tous les bordels renommés du Conflans et en sait un peu trop au sujet de sa relation passée avec Sighild...



LES LIENS

MAISON TARGARYEN : A son arrivée à Port-réal, Yzebel a jouit d'une forte renommée, elle était devenue un phénomène qui alimentait tous les conversations. Dans cette capitale que côtoient toutes sortes de seigneurs et d'hommes riches, les filles de Lys sont très appréciées. Elle a côtoyé des individus influents de la Cour, dont Sighild auquel elle voua un grand amour. Elle attira l'attention du Roi Aenys. Cet amateur de belles femmes voulut la faire sienne. Pour rester fidèle à l'homme qu'elle aimait, attitude honteuse pour une courtisane, elle dut fuir à Dorne pour lui échapper. C'était le seul moyen car le Roi obtient toujours ce qu'il désire. Elle est revenue dans un des royaumes soumis à la Couronne, le Conflans, lorsqu'elle a appris sa mort. Elle souhaite vivre à nouveau à Port-Réal pour retrouver Sighild mais craint d'affronter son regard après tant d'années. Yzibel devine le nouveau Roi de la même nature que son prédécesseur. De plus l'impopularité du souverain la mettrait en danger si jamais elle avait une liaison avec lui. Elle attend son heure patiemment, et peut-être un jour arrivera de nouveau à obtenir une position confortable à la Cour.
SIGHILD : Yzebel croyait tout connaître des secrets de l'amour et du désir, pourtant elle en ignorait l'essence. Sa rencontre avec Sighild, conseiller du Roi, fut une révélation. Elle l'aima corps et âme, lui obéissant aveuglément. Elle était prête à tout pour lui plaire. D'ordinaire, c'était plutôt l'inverse, on se battait pour ses faveurs. Elle ressentit enfin de l'amour, et détesta ce sentiment qui la rendait si faible. Elle le quitta pour éviter de le trahir en devenant la maîtresse du Roi Aenys. Malgré tout ce temps sans le voir, elle brûle de le retrouver, mais elle sait que de toute façon, ils ne peuvent vivre ensemble. Elle n'est rien d'autre qu'une catin, et lui se situe dans les hautes sphères du pouvoir. Yzebel essaye tant bien que mal de l'oublier.



EXIGENCES

Ce personnage demande un niveau de participation ACTIVE. Les joueurs intéressés par le personnages devront également s'assurer d'avoir un niveau d'orthographe suffisamment bon pour répondre aux exigences du personnage. L'avatar est non-négociable.



© _Viviie & darkpoison


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Le Chevalier Errant
ADMIN SUPRÊME & PNJ
■ Localisation : indéterminé.
MessageSujet: Re: LE PEUPLE ▲ Ceux qui peuplent Westeros [10/11]   Mar 20 Aoû 2013 - 18:38

© blend - Tumblr


Jeyne Snow

ft. Emilia Fox.


VALAR MORGHULIS
titres :
 Franc-coureur de Winterfell, fille bâtarde de Maegor Targaryen.
âge :
trente (30) ans.
lieu de naissance :
le Nord.
famille :
elle est le fille bâtarde de l'actuel Roi Maegor Targaryen.
maison :
Même si elle a du sang Targaryen en elle, Jeyne a été élevée par les Omble.
situation :
Célibataire.

statut :
PV.
groupe :
Nord.

VALAR DOHAERIS
Bourrue ❖ Fière ❖ Loyale  ❖ Méfiante
Susceptible ❖ Pieuse ❖ Désintéressée ❖ Courageuse



IL ETAIT UNE FOIS...

Bâtarde de celui qui deviendrait le Roi des Sept couronnes et d'une lady désargentée du Nord devenue sa favorite à Port-Réal, Jeyne ne connut pourtant pas les fastes de la cour royale. Elle fut dès sa naissance confiée aux Omble, famille apparentée à celle de sa génitrice et seigneurs du fief le plus lointain dans le Nord. C'est pourquoi elle hérita du nom de Snow et fut élevée en tant que dame de compagnie de lady Omble. Le sang bouillonnant du dragon éveilla en elle le désir de combattre comme les hommes. Jeyne était extrêmement mauvaise pour les arts féminins comme la broderie ; on la traitait d'idiote car malgré les enseignements du mestre elle n'arrivait pas à lire. Elle souffrait de dyslexie. Le maître d'arme qui l'avait à la bonne fut son réel professeur. Plus habile avec une lame qu'avec une aiguille, Elle tomba amoureuse de l'épouse du jeune seigneur Omble qui venait de prendre la suite de son père. Un lien particulier les lia et elles finirent par devenir amantes. Mais la situation était loin d'être satisfaisante, d'autant plus que lord Omble abusait de la bâtarde qui n'avait d'autre choix que de se taire. Elle décida un jour de cesser de subir tout ceci et assassina son seigneur. Elle maquilla le crime par l'incendie qu'elle déclencha. Son amante refusa pour une obscure raison de s'enfuir avec elle. Jeyne s'en alla loin et seule, avec la sécurité qu'on la croyait morte. S'ensuivirent de longues années d'errance solitaire dans le Nord qui se conlurent par son arrêt définitif à Winterfell. L'honneur et la respectabilité des Stark la poussa à se mettre à leur service en tant que franc-coureur. Jeyne a participé au Tournoi du Roi de l'an 42 en se faisant appeler le « chevalier à la louve ». Elle perdit son premier combat mais le roi lui redonna une chance et elle remporta la joute contre un second adversaire. Elle révéla son identité de femme à ce moment, surprenant l'assemblée mais profita de la cohue pour s'éclipser. La reine Jeyne Targaryen, impressionnée par ses talents lors du Tournoi du roi, lui a proposé de rejoindre l'élite de sa garde. La bâtarde craint de cotoyer de si près le couple royal si elle accepte et au fond est trop attachée au Nord pour se résoudre à la quitter.



LES LIENS

MAISON STARK : Les Stark lui inspirent confiance et loyauté. Elle ne regrette absolument pas de s'être engagée auprès d'eux pour les protéger. La tolérance de lord Stark à son égard fut une bouffée d'oxygène pour Jeyne qui n'avait pas l'habitude qu'on la prenne au sérieux. Il est le seul à qui elle a confié son secret sur ses origines et l'histoire de sa fuite. Il l'épargne tant qu'elle le sert fidèlement. Elle a d'ailleurs sauvé la vie de lady Ashara d'une attaque de bandits lors d'une promenade qu'effectuait la jeune dame. Jeyne est fière de faire partie des hommes d'armes de Winterfell. Cette vie simple lui convient pour le moment.
MAISON TARGARYEN : Les bâtards de l'Usurpateur sont rares, et plus encore ceux de la valeur de Jeyne. Elle ressemble par bien des aspects à son grand-père lorsqu'elle combat avec sa férocité coutumière. Elle est parait-il son portrait craché. Elle éprouve bien entendu de la colère envers son illustre père qui l'a abandonnée mais elle a cessé depuis longtemps de se morfondre à ce sujet. Le Tournoi du Roi était un moment unique qui lui permit d'enfin mettre un visage sur le fantôme de ce père absent. Il la troubla au plus haut point, de même que la bienveillance de la reine Jeyne, sa belle-mère, qui lui proposa un poste de garde. Les événements du Tournoi poussèrent les Stark qu'elle escortait à se retirer plus vite que prévu et elle regrette de n'avoir pu mieux connaître les membres de la maison Targaryen qui sont finalement sa seule famille. Elle changera peut-être d'avis et ira à Port-Réal pour leur prouver qu'elle mérite de faire officiellement partie de la glorieuse lignée des Targaryen.



EXIGENCES

Ce personnage demande un niveau de participation ACTIVE. Les joueurs intéressés par le personnages devront également s'assurer d'avoir un niveau d'orthographe suffisamment bon pour répondre aux exigences du personnage. L'avatar est négociable (possibilité de changer pour Kristanna Loken).


© _Viviie & darkpoison


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Le Chevalier Errant
ADMIN SUPRÊME & PNJ
■ Localisation : indéterminé.
MessageSujet: Re: LE PEUPLE ▲ Ceux qui peuplent Westeros [10/11]   Mar 20 Aoû 2013 - 18:44

© blend - Tumblr


Elinor Tyssier

ft. Nina Dobrev


VALAR MORGHULIS
titres :
Dame de Froide Douve. .
âge :
Vingt (20) ans.
lieu de naissance :
à Froide-Douve dans le Bief.
famille :
Elinor a encore ses deux parents et elle semble assez proche d'eux.
maison :
 Elle est membre de la famille Tyssier, une maison vassale des Rowan dont le fief se situe dans le Nord du Bief.
situation :
Fiancée.

statut :
PV.
groupe :
Terres de la Couronne.

VALAR DOHAERIS

Délicate ❖ Raffinée ❖ Narcissique ❖ Rancunière ❖ Fière ❖ Courtoise ❖ Vertueuse  



IL ETAIT UNE FOIS...

La grâce et les bonnes manières de la jeune Elinor font la fierté de sa maison. Elle est une lady raffinée qui répond à toutes les qualités que l'on peut attendre d'une jeune fille de la noblesse. Elle danse, chante, joue de la harpe, écrit de la poésie, sait tenir une conversation mais surtout coud à merveille. Ses ouvrages en broderie sont admirables. Son esprit vif et sa joie de vivre la rendent désirable auprès de la gent masculine qui s'arrache ses faveurs. Les chevaliers du Bief n'ont d'yeux que pour elle lors des tournois de Hautjardin. Qu'on ne s'y trompe pas, cette façade vertueuse et enjouée est trompeuse. Elle est Tyssier avant d'être Elinor. Elle n'agit pas sans en calculer les répercussions et œuvre sans relâche pour obtenir les bonnes grâces des seigneurs pour sa maison. Étant enfant unique, la lourde responsabilité de l'avenir des Tyssier repose sur ses épaules, tâche d'autant plus difficile car on se méfie de cette famille. A l'instar du symbole de sa maison, Elinor tisse patiemment sa toile de soie, transparente à la lumière du jour pour surprendre ses ennemis. Des aiguilles sont en permanence cachées dans sa manche droite. Elinor a appris a les utiliser de telle manière qu'elles ne servent pas qu'à coudre...Elle rencontra l'homme qui allait devenir son fiancé au Tournoi du Roi de Port-Réal. Après un long jeu de séduction, Elinor en oublia ses préceptes de dame vertueuse pour s'offrir à Ondrew Piète. Heureusement pour l'honneur de sa famille le coup de foudre était réciproque, ils sont donc à présent promis l'un à l'autre. Ce mariage avantageux pour les Tyssier va les ramener sur le devant de la scène politique car Ondrew n'est rien de moins que la Main du roi. Mais lord Tyrell a déclaré la guerre à Maegor Targaryen, ce qui fait de la Main du Roi un traître à son royaume. Ses terres ont été confisquées et Elinor n'a pas le droit de quitter le Bief pour rejoindre les Terres de la Couronne. Elle n'a pas dit son dernier mot, et il ne faudrait pas sous-estimer la volonté des Tyssier.... Malgré le grand amour de ses parents à son égard et l'admiration des jeunes hommes démunis face à ses charmes, Elinor souffre d'une certaine solitude. Sa septa qui l'a élevée et éduquée est récemment décédée. Sa seule confidente a donc disparu.




LES LIENS

MAISON TYRELL : Les Tyssier ont fait tout leur possible pour revenir dans la lumière et entrer dans les bonnes grâces du puissant lord Tyrell. Sans grand succès jusqu'à l'annonce des fiançailles d'Elinor avec Ondrew Piète. L’intérêt d'Oberyn pour leur obscure famille fut ravivé mais pas dans le bon sens. Il se montre peu favorable à ce mariage bien qu'il ne puisse pas en contester la légitimité. Ses rapports complexes avec la Main du roi en sont la cause principale. Il n'apprécie pas cette alliance entre les deux maisons les plus dangereuses et imprévisibles de son royaume, cela ne présage rien de bon. Il redoute un affaiblissement de son influence. Ses conseillers pensent qu'il est bénéfique d'avoir des sujets du Bief dans l'entourage de Maegor Targaryen mais Oberyn n'est pas aussi naïf qu'eux. Leur fidélité aux Tyrell est instable. Il ne peut se servir d'eux pour manipuler à distance le souverain des Sept couronnes. Depuis qu'il lui a déclaré la guerre dans une soif de conquête, lord Piète est considéré comme un ennemi de Hautjardin. Cela compromet le mariage d'Elinor qui a pour le moment interdiction de quitter le royaume.
ONDREW PIETE : Elle ne se l'avouera jamais, pourtant Elinor est attirée par les hommes de pouvoir. Elle a été élevée en vue de faire honneur à sa maison et de restaurer sa gloire perdue, voilà pourquoi lord Piète est le compagnon idéal pour répondre à son ambition. Elle est véritablement amoureuse de son fiancé, bonheur rare dans les unions entres familles nobles. Leur différence d'âge n'est rien, elle a hâte de devenir son épouse. Elle a tout intérêt à faire accélérer les préparatifs du mariage puisqu'elle a perdu sa vertu avec lui. Cette vertu est la seule richesse d'une noble dame. Sa faiblesse d'une nuit a décidé de son destin, elle doit épouser cet homme sans quoi la réputation de sa famille en pâtira. Elinor craint en secret de quitter le Bief pour le rejoindre à la Cour du roi. Cette opportunité unique l'emplit de curiosité et de frayeur. Elle semble se rire de tout en permanence mais on oublie à quel point elle est encore jeune et fragile.



EXIGENCES

Ce personnage demande un niveau de participation ACTIVE. Les joueurs intéressés par le personnages devront également s'assurer d'avoir un niveau d'orthographe suffisamment bon pour répondre aux exigences du personnage. L'avatar est non-négociable.


© _Viviie & darkpoison


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Le Chevalier Errant
ADMIN SUPRÊME & PNJ
■ Localisation : indéterminé.
MessageSujet: Re: LE PEUPLE ▲ Ceux qui peuplent Westeros [10/11]   Mar 20 Aoû 2013 - 18:49

© blend - Tumblr


Aveline la Rêveuse

ft. Carice Van Houten


VALAR MORGHULIS
titres :
Prophétesse du Dieu Noyé.
âge :
Trente-cinq (35) ans.
lieu de naissance :
à Pyke dans les Iles de Fer.
famille :
Aveline a été la femme-sel d'un fer-né mort en mer. Elle est la mère de trois enfants, trois garçons, deux guerriers fer-nés et un prêtre du dieu noyé.
maison :
/
situation :
Veuve.

statut :
PV.
groupe :
Iles de Fer.

VALAR DOHAERIS
Mystérieuse ❖ Sage ❖ Compatissante ❖ Fière ❖ Ambitieuse ❖ Pieuse ❖ Maternelle



IL ETAIT UNE FOIS...

Fréquenter Aveline relève d'une certaine forme de courage. En effet, elle a un sale caractère et ne se laisse intimider par quiconque, et surtout pas les hommes. Aveline se montre sinon assez impitoyable avec les gens, elle n'a pas peur de leur dire leurs quatre vérités en face. Cette franchise lui vaut une réputation de garce asociale, la jeune femme n'est guère une habituée des convenances. Les mots sont la seule arme mortelle qu'elle sait utiliser. Elle oublie souvent d'où elle vient, ou en tout cas aimerait que les autres n'y attachent pas d'importance. Elle est née dans une modeste famille de pêcheurs des Îles de fer. Il ne lui reste plus que sa folle de mère, car son père a disparu en mer. On suppose qu'une tempête s'est levée brusquement et qu'il s'était trop éloigné du rivage. Leur existence déjà pénible empira avec sa disparition. La lutte pour la survie forgea le caractère agressif et audacieux de la jeune femme qui chercha par tous les moyens à s'élever de sa condition. Elle entama une liaison avec un capitaine fer-né alors qu'elle n'était qu'une adolescente. Même si elle ne l'aimait pas, cette relation lui ouvrait de nouvelles possibilités. Les fer-nés prennent rarement des natives des Îles en femmes-sel, pourtant c'est ce que fit cet homme. Il refusait de se marier à la fille d'un pêcheur mais en même temps tenait à elle. Aveline a vécu avec lui sans plus avoir à se préoccuper de son repas du lendemain. Elle faisait partie intégrante de la demeure de ce capitaine et entretenait la maisonnée aux côtés de l'épouse officielle bien plus jeune qu'elle. Aveline eut deux enfants qu'elle espérait devenir des marins à bord du boutre de leur père. Celui-ci est le seul à qui elle parlait avec respect. Il mourut lors d'un raid, et elle se retrouva seule avec ses enfants. Mais tout changea lorsque son étrange don de divination se manifesta.  Elle fait régulièrement des songes obscurs qui finissent par se réaliser. Elle a avoué cette capacité récemment et est très écoutée par ses pairs ainsi que les prêtres du Dieu Noyé. Sa renommée grandit de jour en jour à sa grande satisfaction. Elle est devenue la protégée de Skeggi Wynch qui lui offre une position stable de conseillère. Elle est enfin valorisée dans sa communauté. Mais les noires choses qu'elle a entrevues la plongent dans l'effroi car des temps de chaos cheminent vers Westeros...



LES LIENS

MAISON WYNCH : L'époux d'Aveline était un capitaine fidèle aux Greyjoy. Elle même ne s'était jamais questionnée à propos de la maison suzeraine des Îles de fer, ils étaient les plus puissants, il est donc normal que les fer-nés leur prête allégeance. Elle perçut les prémices d'une rébellion contre eux mais à l'époque ne comprit absolument pas. Aveline a eu la confirmation de la menace d'une guerre civile dans les Îles lors d'un rêve. Elle a vu l'étendard des Greyjoy brûler et dans le ciel une lune dégoulinante de sang tacher l'océan de rouge. Aveline n'arrivait pas à saisir la signification de ces signes pourtant les prêtres à qui elle avait confié cette vision firent un étonnant rapprochement avec l’emblème de la lune ensanglantée des Wynch, rivaux des Greyjoy... quelque mois plus tard, la prédiction se réalisa. Elle n'a en vérité aucune opinion en bien ou en mal, si le Dieu Noyé a donné la victoire aux Wynch cela signifie que les Greyjoy n'étaient plus dignes de gouverner. Elle leur a donc prêté allégeance comme tout le monde. Le seigneur Skeggi Wynch a entendu parler d'elle, il a fait d'elle une de ses conseillères pour bénéficier de son don.


EXIGENCES

Ce personnage demande un niveau de participation ACTIVE. Les joueurs intéressés par le personnages devront également s'assurer d'avoir un niveau d'orthographe suffisamment bon pour répondre aux exigences du personnage. L'avatar est négociable.


© _Viviie & darkpoison


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Le Chevalier Errant
ADMIN SUPRÊME & PNJ
■ Localisation : indéterminé.
MessageSujet: Re: LE PEUPLE ▲ Ceux qui peuplent Westeros [10/11]   Mar 20 Aoû 2013 - 18:57

© blend - Tumblr


Sagesse Wendel

ft. Alan Rickman.


VALAR MORGHULIS
titres :
Alchimiste de la Guilde de Port-Réal en fuite.
âge :
Cinquante-six (56) ans.
lieu de naissance :
à Port-Réal.
famille :
Avant sa fuite Wendel possédait une parcheminerie qui existait déjà depuis plusieurs générateurs.
maison :
/
situation :
célibataire.

statut :
PV.
groupe :
Dorne.

VALAR DOHAERIS

Maussade ❖ Erudit ❖ Tempéré ❖ Honnête ❖ Rebelle ❖ Vif d'esprit ❖ Impatient  



IL ETAIT UNE FOIS...

>La famille de Wendel tenait depuis des générations une importante parcheminerie dans le centre de Port-Réal. L'échoppe revenant à l’aîné des enfants, il fut vivement encouragé à suivre librement sa voie et donc étudier à la Citadelle des Mestres. Il emprunta un chemin plus obscur, celui de l'alchimie. Il avait déjà quelques connaissances lorsqu'il devint apprenti, notamment la lecture et l'écriture enseignés par son oncle lui-même membre de la Guilde. Il fut initié aux sciences des métaux et leur transmutation. Wendel épousa à la fin de sa formation une cousine éloignée de sa mère. Leur enfant naquit peu après. Le secret de la composition du feu grégeois lui fut transmis lorsqu'il obtint le titre de sagesse. Il exerça en paix durant tout le règne d'Aenys qu'il avait d'ailleurs eu l'opportunité de rencontrer. La Guilde bien que méconnue du peuple est puissante. La présence des trois dragons renforce leur pouvoir. Les Targaryen suivent attentivement leurs travaux et écoutent parfois leurs conseils. Tout bascula lorsque Maegor ravit le trône. Wendel fut de ceux qui s'opposèrent, et pour cela il fut banni. Il se réfugia avec sa famille dans le seul royaume encore libre de Westeros à l'époque, la principauté de Dorne. Il entra immédiatement en contact avec le prince Martell pour lui proposer son assistance. Son assassinat a confirmé ses craintes quant à la future guerre qui s'acheminait vers Westeros. Il bénéficie toujours de la protection de la famille Martell, il est toujours précieux d'avoir un alchimiste à ses côtés, sagesse Wendel est peut-être la clé qui permettra à la rébellion de triompher... S'il parvient à produire une grande quantité de feu grégeois à temps, cela risque de faire pencher la balance en faveur des rebelles. Sagesse Wendel passe le plus clair de son temps enfermé dans l'atelier qu'on lui a attribué dans les sous-sols du palais des Martell. Il n'y a que là qu'il se sent bien, il n'arrive pas à s'adapter au climat de Dorne. Il forme actuellement plusieurs apprentis pour que son savoir ne se perde pas. Grâce à lui une nouvelle Guilde voit le jour, ce qui déplaît fortement à ses anciens compagnons.



LES LIENS

>✎ MAISON MARTELL : Un alchimiste initié au feu grégeois est un atout de taille pour la guerre, Tristam Martell l'avait vite compris. Dorne accueille un nombre non négligeable d'exilés et de rebelles à la couronne. Compter Sagesse Wendel dans ses rangs ravissait le prince. Il se méfiait de lui au début, pensant qu'il pouvait s'agir d'un espion de Maegor. Il fut rapidement convaincu de sa bonne foi et ses agents après enquête sur son passé confirmèrent. Le caractère sec et rigide de Wendel fut difficilement conciliable avec celui du prince qui le fréquentait le moins possible. Depuis sa mort, sa sœur Nymeria est particulièrement attentive à l'avancement des travaux de Sagesse Wendel. On pourvoit aux besoins de sa famille et on a mis à sa disposition un atelier souterrain.
MAISON TARGARYEN : Sagesse Wendel désire plus que tout que la rébellion contre Maegor Targaryen réussisse. Il y travaille activement en produisant autant de feu grégeois qu'il le peut. Il considère le nouveau souverain comme un traître et un homme dangereux. Son opinion à ce sujet s'est renforcée depuis les tentatives d'assassinat qu'il a subi, ainsi que la mort de Tristam Martell. Il craint pour l'avenir de Westeros si le tyran Maegor conserve le pouvoir. Il garde espoir, il est persuadé que la justice triomphera et que Rhaenys deviendra la régente en titre jusqu'à ce que le jeune prince soit en âge de gouverner.



EXIGENCES

Ce personnage demande un niveau de participation ACTIVE puisqu'il s'agit d'un élément clé de l'Intrigue en cours. Les joueurs intéressés par le personnages devront également s'assurer d'avoir un niveau d'orthographe suffisamment bon pour répondre aux exigences du personnage. L'avatar est non-négociable.


© _Viviie & darkpoison


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Le Chevalier Errant
ADMIN SUPRÊME & PNJ
■ Localisation : indéterminé.
MessageSujet: Re: LE PEUPLE ▲ Ceux qui peuplent Westeros [10/11]   Mar 20 Aoû 2013 - 19:06

© blend - Tumblr


Ygrid

ft. Billie Piper


VALAR MORGHULIS
titres :
Nourrices des Bâtards d'Etaine.
âge :
Trente-deux (32) ans.
lieu de naissance :
Aux Eyrié.
famille :
Ygrid est la fille d'un soldat du Val et d'une d'une servante, elle a donc grandit prêt de la famille Arryn.
maison :
/
situation :
Célibataire.

statut :
PV.
groupe :
Val.

VALAR DOHAERIS

Protectrice ❖ Maternelle ❖ Têtue  ❖ Avisée ❖ Chaleureuse ❖ Méfiante  



IL ETAIT UNE FOIS...

Les basses modestes de la belle Ygrid n'ont rien d'enviable et pourtant elle est respectée de toute la Cour des Arryn. Fille d'une servante et d'un soldat, il était évident que Ygrid deviendrait elle aussi une domestique au service des suzerains du Val. Elle aurait pu faire une septa remarquable, mais vouer sa vie aux Sept fut un projet contraire au désir de mariage qu'elle éprouva lorsqu'à peine adolescente elle rencontra un garçon d'écurie dont elle tomba éperdument amoureuse. C'est ainsi qu'elle fut grosse de son premier enfant à quinze ans. Sa condition de mère-fille passa inaperçue, car qui se souciait d'un servante ? Elle apprit une leçon de vie difficile à encaisser lorsque le père de sa fille refusa de la reconnaître et de l'épouser. Ses parents la soutirent sans pouvoir y faire grand chose car ce n'était pas faute de l'avoir mise en garde avant que toute cette histoire ne commence. Le hasard fit qu'une couple de seigneurs étaient en visite aux Eyrié et que la lady accoucha d'un enfant. On demanda alors à Ygrid d'allaiter le nouveau-né. C'est ainsi qu'elle quitta les cuisines du château pour devenir nourrice. Elle s'avéra parfaite dans cette fonction. Son amour meurtri se reporta sur les bambins dont elle s'occupa avec amour, si bien qu'il ne fut plus question pour elle de n'être qu'une vulgaire servante. Ses bonnes manières respectueuses, son joli minois et sa dévotion pour les enfants la faisaient sortir du lot. Lorsque la lady regagna son fief, Ygrid fut affectée au service de Etaine Arryn dont l'âge était proche, comme suivante. Depuis ce jour, elle la suivit comme son ombre, surveillant ses arrières et prenant soin d'elle. Elle l'épaula durant toute sa grossesse et fut la seule qui échappa au massacre de la suite Arryn lorsque les Martell accusèrent lady Etaine de l'assassinat du prince Tristam Martell. C'est grâce à son caractère à la fois ferme et conciliant qu'elle doit sa survie. Loin de se laisser intimider, Ygrid en ce qui concerne sa maîtresse est redoutable. Peu lui importent les jeux de pouvoir, elle n'a de cure que le bien-être des innocents enfants, et bien entendu les jumeaux de lady Etaine font l'objet de sa protection assidue. Elle n'hésite pas à donner des ordres aux autres domestiques et à prendre des initiatives. Elle n'est plus la jeune fille craintive et meurtrie par l'abandon de son amant. Elle est une femme forte, elle a elevé sa fille par elle-même et a su se faire respecter, obtenant un statut confortable parmi les serviteurs des Arryn. Et elle n'y renoncerait pour rien au monde...



LES LIENS

MAISON ARRYN : Les ancêtres de Ygrid n'ont fait que servir loyalement la famille Arryn depuis des siècles, et la jeune femme s'inscrit dans cette tradition avec joie. Elle est protégée et leur doit sa survie, en échange de quoi elle les sert sans poser de question. Mais elle n'est pas à prendre pour une domestique de bas étage, non, elle est la nourrice de la Cour, celle qui s'occupe et aime les enfants qui deviendront un jour les puissants seigneurs du Val. Elle est particulièrement attachée à lady Etaine Arryn dont elle suit les pas depuis presque dix ans. La mauvaise réputation qu'a acquis sa maîtresse à cause de ses bâtards et des soupçons ridicules à son encontre par rapport au meurtre de Tristam Martell la révolte. Elle défend férocement sa maîtresse contre quiconque ose la critiquer, sa fidélité est inébranlable. Ygrid sait pourtant que cette histoire a déclenché le chaos dans Westeros. Elle essaye de préserver au mieux les enfants de lady Etaine contre toute la méprise des seigneurs ainsi que leur mère. Elle espère de tout cœur que celle-ci fera un bon mariage et lui apportera un peu de bonheur.
MAISON MARTELL : Ayant suivi sa maîtresse à l'autre bout du continent jusqu'à Lancehélion, Ygrid a eu la chance, ou le malheur, de faire un voyage à Dorne. L'union entre Tristam Martell et Etaine Arryn devait apporter joie et prospérité, pourtant tout s'est dramatiquement conclu. Elle était présente lorsque le prince a succombé à un poison versé dans son verre, elle l'a vu mourir de ses propres yeux. La réaction de sa famille fut l'une des expériences les plus terrifiantes de sa vie. Elle échappa de peu à la mort, et si sur le moment elle garda son sang-froid, il lui arrive aujourd'hui de verser quelques larmes de desespoir quand elle y repense. Les gens de la maisonnée Arryn qui étaient du voyage comme elle furent massacrés. Elle a perdu bon nombre de ses amis et remercie les Sept que sa fille soit restée au Val pour ne pas assister à cela. Ygrid en veut terriblement aux Martell, sauf au frère de Tristam qui les a aidées à s'enfuir, car elle connait l'amour d'Etaine pour Tristam. Elle aurait été incapable de comploter contre lui, le père de ses enfants. Ygrid maudit le nom des Martell et fait en sorte de ne pas les mentionner auprès des jumeaux Stone...



EXIGENCES

Ce personnage demande un niveau de participation ACTIVE. Les joueurs intéressés par le personnages devront également s'assurer d'avoir un niveau d'orthographe suffisamment bon pour répondre aux exigences du personnage. L'avatar est non-négociable.


© _Viviie & darkpoison


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Le Chevalier Errant
ADMIN SUPRÊME & PNJ
■ Localisation : indéterminé.
MessageSujet: Re: LE PEUPLE ▲ Ceux qui peuplent Westeros [10/11]   Mar 20 Aoû 2013 - 19:14

© blend - Tumblr


Galbart Lefford

ft. Skandar Keynes.


VALAR MORGHULIS
titres :
Écuyer de Lord Byron Reyne.
âge :
Quinze (15) ans.
lieu de naissance :
à la Dent-d'Or.
famille :
Galbart est le petit dernier de la famille Lefford, il a un grand frère: Siegfried Lefford, héritier du fief. Il est aussi le petit cousin de lady Johanna Reyne.
maison :
La Maison Lefford a toujours été l'une des plus riches de l'Ouest, elle est assez puissante et elle a gagné en puissante après le mariage d'une Lefford avec un Lannister de Por-Lannis.
situation :
Célibataire.

statut :
PV.
groupe :
Terres de l'Ouest.

VALAR DOHAERIS

Frimeur ❖ Confiant ❖ Courtois  ❖ Malicieux ❖ Meneur ❖ Optimiste  



IL ETAIT UNE FOIS...

S'il n'a pas la blondeur caractéristique des Lannister de Castral Roc, Galbart n'en est pas moins lié à cette prestigieuse famille. Il est le petit-fils de Wex Lefford dont la sœur Althéa épousa Godrick Lannister. Galbart peut donc se vanter d'être le petit cousin de l'actuelle régente actuelle des terres de l'ouest, Johanna Lannister. Ce statut avantageux en plus de la richesse dont jouit sa famille a fait de lui un centre de toutes les attentions. Ce traitement de prince le rendit dès son plus jeune âge capricieux et égoïste. Il lui suffisait de réclamer ce qu'il désirait, il l'avait. Naturellement il reçut une éducation complète à la hauteur de son rang. Destiné à devenir chevalier, il quitta la Dent d'or pour se rendre à Castamere où lord Byron Reyne le prit comme écuyer. Cette rencontre changea radicalement le prétentieux Galbart qui pour une fois trouva des limites à sa tyrannie. Pas question de jouer l'enfant gâté avec ser Byron qui lui mit un peu de plomb dans sa tête d'écervelé. Les premiers mois d'apprentissage s’avérèrent extrêmement difficiles à vivre pour le chevalier comme pour son écuyer, mais le seigneur de Castamere tint bon contre le gamin. Celui-ci évolua pour devenir un jeune homme plus respectueux et soucieux des convenances sans pour autant perdre la malice qui le caractérise. Galbart est un adolescent plein d'énergie et d'optimisme qui a tout d'un futur chef. Il a du potentiel pour faire un bon chevalier, orgueilleux certes, mais comment un Lefford pourrait-il être autrement que de fier tempérament ? Il n'a peur de rien et désire faire ses preuves pour être adoubé. Influencé par toutes les opinions de son maître, le jeune homme voue lui aussi une haine féroce aux fer-nés bien qu'il n'en ait jamais rencontrés en dehors des récits d'aventures des soldats. Galbart sait manier l'épée et l'arbalète mais est totalement inexpérimenté, il n'a pas combattu contre des réels ennemis. Assez précoce avec les filles par rapport à son âge, Galbart trouve un grand intérêt à la compagnie des jeunes ladies même s'il ne comprend pas très bien leur fonctionnement. Il passe son temps libre à frimer devant les filles de lord Reyne, ce qui a tendance à exaspérer ce dernier.



LES LIENS

MAISON LANNISTER : Galbart considère les Lannister comme sa famille, ce qui techniquement est le cas. Il les apprécie tous et se réjouit à l'idée de devenir un chevalier au service des suzerains de l'Ouest. L'héritier Garett est un modèle de chevalier accompli pour lui ; leur faible différence d'âge les rapproche en amitié, ils partagent un grand nombre d’intérêts. Galbart est trop fier pour l'avouer mais depuis tout gamin il a comme un béguin pour les trois jeunes dames Lannister, Elenei, Eresys et Arianna. Elles se comportent avec gentillesse avec lui qu'elles voient comme un petit frère. Elles se plaisent à le taquiner et passer du temps en sa compagnie. Ce sentiment d'appartenance à une grande famille sans en porter les responsabilités plaît au jeune écuyer dont la loyauté envers eux est assurée. Il n'hésiterait pas à donner sa vie pour les protéger, ou du moins il aime imaginer cela.
BYRON REYNE : Ser Byron a pris l'engagement de former Galbart à la chevalerie, tâche plus ardue qu'il ne la supposait. Ce n'est pas son premier écuyer mais en tout cas il s'agit du plus compliqué qu'il ait eu à discipliner. Il fut désagréablement surpris d'accueillir chez lui un garçon suffisant qui pourtant avait tout à apprendre. La première confrontation directe ne tarda pas car Galbart le poussa à bout. La sentence fut radicale, le seigneur de Castamere ne put admettre de se laisser parler sur ce ton par un gamin. Il le remit à sa place autant de fois que cela fut nécessaire tout en attisant son intérêt pour la chevalerie. La première leçon que Galbart appris était le respect. L'ingénieux ser Byron le soumit à son autorité sans le briser en lui montrant que les choses devaient aller dans les deux sens. Il eut l'impression d'avoir la lourde mission de dresser un cheval sauvage. Néanmoins l'apprentissage porta ses fruits, et le réel entraînement aux armes put commencer. Il inculqua les valeurs chevaleresques à Galbart qui à présent respecte énormément son maître. Il le suit partout, faisant semblant de ne pas l'écouter mais en vérité buvant ses paroles. Lord Byron a marqué le jeune homme qui se trouve maintenant sur le chemin de la droiture et de l'honneur. Il connaît la relation privilégiée qu'entretient lord Reyne avec Elenei Lannister malgré le fait que celle-ci soit fiancée. Il s'interroge beaucoup à ce sujet mais n'ose pas en parler à son maître.
PETYR HILL : Galbart représente tout ce que Petyr aurait aimé être. Jeune héritier d'une riche maison au brillant avenir, voilà qui fait des envieux, particulièrement dans le cas du bâtard supposé de lord Eddard Lannister. La comparaison entre les deux adolescents est encore plus douloureuse de par leurs similitudes. Galbart a paradoxalement connu Petyr assez tard. Il était déjà écuyer de ser Byron lorsqu'il le vit lors d'une visite chez les Lannister. Il voulut sympathiser mais compris vite qu'ils n'appartenaient pas au même monde. Le bâtard lui parla avec froideur puis s’évertua à l'éviter durant tout son séjour à Castral Roc. Loin d'être compréhensif à son égard, Galbart en fut très vexé et décida de faire comme tout le monde, c'est-à-dire gâcher la vie de son rival. Il se moqua ouvertement de lui et le provoqua plusieurs fois. Les deux garçons ne peuvent donc pas se supporter même si au fond Galbart pardonnerait volontiers son mauvais caractère pour faire la paix.



EXIGENCES

Ce personnage demande un niveau de participation ACTIVE. Les joueurs intéressés par le personnages devront également s'assurer d'avoir un niveau d'orthographe suffisamment bon pour répondre aux exigences du personnage. L'avatar est négociable.


© _Viviie & darkpoison


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Le Chevalier Errant
ADMIN SUPRÊME & PNJ
■ Localisation : indéterminé.
MessageSujet: Re: LE PEUPLE ▲ Ceux qui peuplent Westeros [10/11]   Mar 20 Aoû 2013 - 19:40

© blend - Tumblr


Harras le Balafré

ft. Madds Mikkelsen


VALAR MORGHULIS
titres :
Mercenaire Fer-Né et ancien second de Feu Jonas Greyjoy.
âge :
Quarante (40) ans.
lieu de naissance :
Dans un petit Village du Cap Kraken au Nord.
famille :
à déterminer.
maison :
.
situation :
Célibataire.

statut :
PV.
groupe :
Iles de Fer.

VALAR DOHAERIS
Loyal ❖ Respecté ❖ Mental d'acier ❖ Sombre ❖ Secret ❖ Provocateur ❖ Amer



IL ETAIT UNE FOIS...

Harras est originaire d'un village situé sur le cap kraken dans le Nord. Il y a vécu sereinement jusqu'à ses vingt-cinq ans, avant que sa vie ne bascule à jamais. Il a été pris en apprentissage chez un forgeron puis gagna sa vie comme maréchal-ferrant. Un raid fer-né mis fin à sa tranquillité. Il fut capturé pour travailler dans les mines des Îles de fer. Il n'était pas décidé à se laisser faire si aisément. Doté d'un mental fort, il endura toutes les humiliations et punitions infligées par les fer-nés pour le forcer à travailler. Il ne céda pas. Son corps était brisé, son esprit intact. Il garde de nombreuses cicatrices de cette période d'où son surnom. Des tatouages courent le long de son corps pour montrer sa force et rappeler ses origines car les fer-nés marquent comme du bétail les hommes capturés. Il faillit perdre l'usage de son œil gauche. Harras attira l'attention du père de Jonas Greyjoy. Il vit en lui un guerrier, l'âme d'un véritable fer-né. Il le prit à bord de son boutre pour le « dresser ». Harras garda en son cœur une haine farouche à l'égard de ses ravisseurs durant de longues années. Il devait pourtant s'estimer heureux de son sort plus enviable que celui des mines. Contre son gré, il réitéra ce que son village avait subi. Il voulut s'échapper, mais il tenait trop à la vie pour tenter de fuir. Sa propre lâcheté le dégoûtait. Il accepta ce qu'il était devenu le jour où un fer-né mourut pour le défendre lors d'un raid. Ce sacrifice lui ouvrit les yeux. Il comprit que les fer-nés n'étaient pas que des chiens sauvages incapables d'honneur. Harras a appris à les connaître, à comprendre la complexité de leurs mœurs. Il y a quelque chose chez les gens des Îles de fer qui l'émeut et force son respect. Leur rudesse, leur entièreté, et chose méconnue des continentaux, leur respect profond d'un code d'honneur bien précis sont devenus ses propres valeurs. Il appartient désormais au peuple du Dieu Noyé. Il ne parle jamais de son ancienne existence et déteste mener des attaques dans le Nord. Heureusement le nouveau Roi est en bons termes avec lord Stark et a formellement interdit les raids dans le Nord. Il n'a jamais pris de femme car ses pensées sont tournées vers une noble fer-née bien qu'elle l'ignore. Harras n'a pas pardonné aux Wynch le meurtre de son capitaine ainsi que leur prise illégitime du pouvoir. Il faisait partie de ceux qui ont résisté aux côtés de Jonas jusqu'au dernier instant.



LES LIENS

MAISON GREYJOY : Extrait de sa condition pitoyable par l'ancien seigneur des Îles de fer, Harras a tout appris de la navigation auprès de lui. Il lui doit sa renaissance en tant que guerrier fer-né. A cette même période, Jonas est né. Harras a porté une attention particulière au gamin dont l'innocence enfantine attirait sa sympathie. Plus tard lorsque le jeune héritier fut capable de porter une arme, Harras assista à nombre de ses entraînements, y participant parfois. Il était aussi avec lui lors de son premier raid. Les deux hommes se faisaient confiance, Jonas savait qu'il pouvait compter sur Harras. Il lui a fait l'honneur de lui proposer la place de second sur son boutre la Veuve salée. La pitié d'autrefois de son père avait porté ses fruits. Jonas Greyjoy avait définitivement de la chance d'avoir un sujet tel qu'Harras. Il quittait rarement l'ombre de son capitaine, veillant sur ses arrières. Harras avait plus de retenue envers Doreah Greyjoy qui fraternisait excessivement avec lord Wynch, le rival du kraken. Il devina une sombre affaire entre ces deux-là, c'est pourquoi il surveilla de plus en plus étroitement les agissements de sa reine... Mais lorsque la rébellion éclata finalement, il n'avait rien vu venir. Il s'en veut énormément et maudit ce jour sombre pour l'histoire de la seiche de Pyk.
MAISON WYNCH : Les ennemis de Jonas Greyjoy sont aussi ceux d'Harras. La rivalité des deux lords alla trop loin, elle secoua l'ordre des Îles de fer qui avaient plus que jamais besoin d'être unies. Il soupçonnait comme tout le monde de la future trahison de Skeggi. Ce jour-là, il se sentait prêt à soutenir le légitime seigneur des Îles, de se battre s'il le faut. Il ne supportait pas les prétentions de ce Wynch un peu trop audacieux qui ne manquait pas de lui rappeler ses origines non fer-nées. Il vit la lueur exaltée dans les yeux de cet usurpateur lorsque la tête du vrai suzerain des Îles tomba. La vie de Harras changea radicalement à partir de là. Ayant perdu son capitaine, il dut se trouver un nouveau boutre. Sa haine non dissimulée envers les Wynch fit de lui la bête noire des Îles, on se demandait pourquoi sa vie avait été épargnée. Aux yeux d'Harras il ne fait preuve d'aucun honneur ni grandeur, tout en lui respire le mensonge.



EXIGENCES

Ce personnage demande un niveau de participation ACTIVE. Les joueurs intéressés par le personnages devront également s'assurer d'avoir un niveau d'orthographe suffisamment bon pour répondre aux exigences du personnage. L'avatar est non-négociable.


© _Viviie & darkpoison


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: LE PEUPLE ▲ Ceux qui peuplent Westeros [10/11]   

Revenir en haut Aller en bas
 

LE PEUPLE ▲ Ceux qui peuplent Westeros [10/11]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After the Conquest :: 

Tavern's Hymns

 :: Corbeille
-