Partagez | 
 

 La Chanson du Ménestrel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Le Ménestrel Enchaîné
ADMIN SUPRÊME & PNJ
MessageSujet: La Chanson du Ménestrel   Lun 9 Sep 2013 - 11:59

Oyez Oyez !
© sweet peach
 




Chers amis, prenez donc place,
Ici au coin du feu que je vous conte
Les histoires de notre beau Royaume
Je suis du genre plutôt loquace
Pour les histoires qui comptent

Depuis la bataille d'Harrenhal
Il se murmure que les truites se défont
Le Jeune mâle avec sa biche sont partis pour prétendre au graal
Tandis que la Belle-Dame sans merci et son époux
S'accrochent au trône prestigieux du Conflans
La jeune bâtarde saigne et la voilà à genoux
Face à son destin qui pourrait la conduire aux terres du Nord dans un temps
L’aînée des filles de Vivesaigues pourrait également partir au bal
En dansant pour consoler le jeune lion de la perte de son printemps
Mais le lion voudra-t-il toujours de la Truite,
Alors que les siens content fleurette au Dragon ?

Les félins rugissent sur leurs terres rocailleuses
Prêts à quitter le sol pour les mers déchaînés
Nourris de la soif de vengeance aventureuse
Pour récupérer leurs familles, leurs alliés
Là bas dans les îles est emprisonnée la Lionne Prometteuse
Et le Bourgeon de la Splendide fleur désormais fanée
La Bataille gronde non sans fracas dans les eaux tumultueuses
La Seiche résiste malgré les échos du passé,
L'issue de cette bataille est encore douteuse
Mais le triomphe s'emparera de celui qu'on verra gagner.
Pendant ce temps la petite lionne de Castamere
Retrouve son père l'âme brisée
Le jeune lionceau à l'âme de seiche blotti contre elle telle une mère
Ressassant ensemble les bonheurs passés
Que la réalité est désormais amère

Et j'entends au loin  dans les contrées gelées
Du Nord, la famille aux sirènes se déchire ardemment
Il se murmure que la colère gronde entre les deux amants
Maudits par un même sang vicié
Les deux frères donnent illusion d'amitié
Mais la vengeance sournoise compte son temps
La fraternité pourrait bien s'éteindre par les crimes et châtiments
L'un simule la paix, endormant l'autre de belles amitiés
La seule expectative mon frère, te balancer par dessus le parapet ?
Les mœurs du Nord sont bien étranges mon aimée !
Alors que le Chevalier aime sa semblable moitié
Il la confie aux bras d'un autre Manant
Se console-t-il de l'offrir à un ami jusque là estimé ?
Et de faire de la Sirène une victime échouée
Dans des terres de désolation et de regrets d'antan...

C'était sans compter sur les terres verdoyantes de Hautjardin
Dans lesquelles les Roses perdent leur plus jeune pousse
La Petite lionne  doit grandir bien vite dans le chagrin
La Valoise et le Stratège s'inclinent avant que les sentiments ne s'émoussent
Les herbes apprivoisées deviennent folles et attirent le Malin
Tandis que le Cadet, affolé s'enferme dans une Tour
Pareil à la Princesse aux nattes longues qui rêvait d'amour
C'est la solitude qu'il vient chercher bien loin des jardins.
Deux jeunes Nobles aussi splendides que le matin
Se retrouvent pour un duel de mots aux allures de velours
Il se pourrait que l'affrontement se termine d'un drôle de tour
Si vous voyez ce que je veux dire, avec de surprenants engins !

Dans la ville des Mestres, la famille nouvelle se retrouve
La plus Belle d'entre toutes protège sa progéniture telle une louve
Alors qu'un nouveau bijou se loge peut-être en son sein
La menace se révèle ainsi pour les Nobles Roses du jardin
Méfiez-vous de la Tour protégée de ses douves !

Avez-vous déjà vu une Araignée apprivoiser des Dragons ?
C'est pourtant bien ce qu'on observe à la Capitale
La Jeune promise tisse sa toile
Parmi les proies possibles de son Horizon
La Main lui offre roses et pétales
Scellant ainsi prochainement leur union
Il se murmure d'ailleurs qu'elle ne sera pas la seule...
On parle du Prince des Sables et de la jeune Lionne aux cheveux blonds
Mais ceci est une autre histoire et voici la fin de ma chanson
Les yeux ouverts, les oreilles alertes, je reste votre échanson
A bientôt peut-être, je dois désormais m'enfuir
Pour éviter le contact froid du Linceul
Désiré par mes ennemis, je ne souhaite que vous servir !



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

« Rien n'est bon ni mauvais en soi, tout dépend de ce que l'on en pense. » William Shakespeare
Revenir en haut Aller en bas
 

La Chanson du Ménestrel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Chanson du Ménestrel
» La chanson qui fait kiffer les geeks
» Une chanson qui dit tout
» HAITI ELECTIONS 2011: Michel Martelly, de la Chanson à l’Election
» Ségo se reconvertit dans la chanson nunuche ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After the Conquest :: 

Night gathers and now, my watch begins

 :: Audience Royale :: Animations :: Archives des Animations
-