Partagez | 
 

 Alys Manderly • La petite sirène.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Alys Manderly
COURONNE
■ Localisation : Winterfell.
MessageSujet: Alys Manderly • La petite sirène.   Ven 13 Sep 2013 - 17:35

© Tumblr


Alys Manderly

"La petite sirène de Blancport" - ft. Elle Fanning.

L'INQUISITION

Que pensez-vous de Maegor Targaryen, son ascension sur le trône de Fer vous semble-t-elle légitime ? Et quelle est votre opinion sur Jaehaerys Targaryen, le pensez-vous prêt à diriger le Royaume des Sept Couronnes ? ❥ Alys ne songe pas à ces conflits. La jeune lady n'a pas à s'en préoccuper de part son sexe. De part ailleurs, elle se concentre principalement sur son propre devenir. Par conséquent, le Nord étant allié à Maegor, elle ne voit pas en quoi elle devrait s'opposer à sa présence sur le trône - bien que l'idée de le faire pour le simple déplaisir de son père lui plaît.  
Que pensez-vous de la situation actuelle au Royaume des Sept Couronnes ? La Guerre vous semble-t-elle justifiée ? ❥ Aucune guerre n'a de justification meilleure que l'ego de celui qui la provoque, voilà ce que pense la jeune Manderly sur le sujet. Le Royaume des Sept Couronnes est dans une situation qui semble vouée à l'échec. Certains ne comprennent pas le Roi tandis que le Roi et ses alliés voient en la rébellion un nouveau moyen de reprendre le pouvoir. Cependant, ces Hommes feraient toujours mieux de s'allier et se battre côte à côte plutôt que de se tirer dans les pattes, créant un véritable chaos sur le Royaume quand d'autres causes pourraient être défendues avec plus de ferveur.
Pour quelle bannière vous battez-vous ? Pourquoi avoir choisi ce suzerain plutôt qu'un autre ? Êtes-vous loyal à votre suzerain? ❥ Alys n'a foi qu'en elle-même ainsi qu'en sa mère, sa sœur Katherine et son frère Severus. Ce sont les seuls êtres en qui elle peut véritablement avoir confiance et être capable de se battre.
Elle reste anticonformiste et aimerait pouvoir se dérober à tout ce point que l'on place sur les épaules d'une jeune lady de son rang. Cependant, si son respect est gagné pour les membres de sa famille, elle semble tout à fait capable de masquer les apparences et est une véritable amie des faux-semblant. Ainsi, elle ne commettra jamais de scandale et son allégeance pour le Nord semble toute acquise.
Quel est votre plus grande peur au regard des tensions politiques et militaires entre les pays? ? ❥La plus grande peur pour Alys sur le sujet serait d'être forcées à épouser un Lord que son père ou son demi-frère Edmure aurait choisi dans le simple but de renforcer une quelconque alliance. Elle se veut libre comme l'air et souhaite décider elle-même d'une telle chose.




VALAR MORGHULIS
titres :
Dame de la maison Manderly, Dame de Blancport.
âge :
17 ans.
lieu de naissance :
Blancport, Le Nord.
famille :
Fille de Martial et de Sophia Manderly, Alys est également la soeur de Katherine et de Severus Manderly. Elle est également la demi sœur d'Edmure et de Doran Manderly ainsi que d'Adéric Snow, d'Aglaé Snow, d'Odalie Snow et de Ménandre Snow.
maison :
Il s'agit de la maison noble la plus riche du Nord.Cette richesse provient notamment de Blancport qui, même s'il est un port de faible importance, reste le comptoir commercial le plus développé du Nord. Outre le titre de sire de Blancport, les seigneurs de la maison portent ceux de gouverneur de la Blanchedague, Bouclier de la Foi, Défenseur des Dépossédés, lord Maréchal de la Mander, et Chevalier de l'Ordre de la Main verte. Certains de ces titres remontent aux origines de la maison, anciennement vassale des Jardinier de Hautjardin. En effet, les Manderly étaient une famille noble du Bief dont les terres se trouvaient le long de la Mander (d'où leur nom). De fait, c'est l'une des rares maisons du Nord à suivre la religion des Sept, en raison de leurs origines. Leur allégeance va aux Stark.
situation :
Célibataire.

statut :
Scénario.
groupe :
Le Nord.

VALAR DOHAERIS

Audacieuse ◮ Téméraire ◮ Têtue ◮ Impulsive ◮ Rusée ◮ Réfléchie ◮ Anticonformiste ◮ Libre ◮ Séductrice ◮ Intelligente ◮ Courageuse ◮ Astucieuse ◮ Aventurière ◮ Empathique ◮


IL ETAIT UNE FOIS...

AN 38
Alys se trémoussa sur sa chaise. Elle rejeta la broderie qu'elle tenait entre ses mains avant de croiser les bras contre sa poitrine, adressant à sa Septa un regard à la fois dédaigneux et pourtant si adorable. La jeune femme poussa un soupir avant de poser ses mains sur ses hanches, les sourcils froncés, la mine sévère. "Lady Alys ! Reprenez immédiatement cet ouvrage !" "NON ! Je suis fatiguée de broder. Je veux aller retrouver Severus, il m'attend certainement." La jeune fille se glissa loin de sa chaise et se dirigea vers la porte en trottinant. Cependant, avant même qu'elle n'ait pu l'atteindre, la planche de bois s'ouvrit à la volée. Martial Manderly était là, imposante stature d'autorité qu'il était, la dominant de toute sa hauteur. L'enfant se stoppa net dans sa course, les yeux s'écarquillant lentement sous la frayeur d'une telle apparition. Les yeux, tels de piques à glace acérés transpercèrent la jeune fille qui se mordilla la lèvre. "Eh bien ? Que se passe-t-il encore ?" La Septa s'avança, bafouillant quelques explications inaudibles tandis qu'Alys relevait légèrement le menton, gardant ses yeux dans ceux de son père sans jamais les dérober malgré la peur qui la faisait trembler. "Baissez les yeux, petite insolente. Je suis votre père et je vous ordonne d'obéir à votre Speta !" Alys sentit un frisson la parcourir mais, pour autant, elle ne détourna pas le regard. Alors elle sentit ses doigts contre sa joue. Tel un fouet, il avait frappé. Une enfant de huit ans aurait dû pleurer mais la colère d'Alys ne fit que renforcer sa détermination dans l'idée de ne pas céder. Alors il s'approcha d'elle. "Pour la dernière fois, Alys, terminez ce que vous avez entrepris. Vous ne sortirez pas de cette pièce avant que le dernier point ne soit posé sur ce morceau de tissu. Et il sera tout autant inutile de pleurer auprès de votre mère ou de votre cher Severus qui partira tôt ou tard." Il se redressa, provoquant un courant d'air qui fit ciller la petite fille qui sentit les lares monter. Puis, la porte claqua, sans aucun regard. La Septa s'approcha de l'enfant, s'agenouillant auprès d'elle, cherchant à la réconforter. Les larmes d'Alys glissèrent sur ses joues tandis que la fierté de savoir qu'elle n'avait pas cédé l'envahit avec douceur.



AN 42
"Comme vous ressemblez à votre grand-mère... Cependant, tâchez de ne pas trop vous faire remarquer ce soir, durant le diner, lady Alys." La jeune fille posa ses yeux sur sa Septa à travers le miroir. Que cherchait-elle à dire exactement ? Alys haussa les épaules avec une certaine nonchalance. "Ça fait bien longtemps que je ne parle plus durant ces diners... Et figures-toi que l'on en apprend certainement plus de cette manière. A observer les gens, tu peux voir de quelle couleur est leur âme ainsi que comprendre certains gestes qu'ils ont." La Septa reposa la brosse à cheveux de la jeune fille sur la tablette qui se trouvait devant elle et hocha la tête, faisant mine d'avoir compris. Mais qui pouvait véritablement comprendre hormis elle-même ? Du haut de ses 12 printemps, elle paraissait bien insignifiante et pourtant, sa beauté lui valait plus d'attentions qu'elle n'aurait souhaité en avoir. La petite sirène de Blancport. Tel avait été le sobriquet que l'on lui avait donné. Comme ces créatures, elle semblait capable de faire tomber tout homme dans ses filets et pourtant, aucun ne semblait l'intéresser. Oh si, lorsqu'une information lui semblait légitime, elle était prête à tout pour l'obtenir, y compris de battre des cils en compagnie d'un Lord enivré par sa prestance. Cependant, elle tenait trop à son honneur pour les laisser la dévorer. Elle n’était là que pour les appâter et obtenir d'eux ce qu'elle souhaitait. Oui, elle les faisait véritablement tourner en bourrique. Un léger sourire lui échappa alors, songeant à ce qui risquait de se passer ce soir. Elle n'avait eu nul besoin de séduire quiconque pour deviner que quelque chose se tramait entre sa sœur et son demi-frère, Doran. Ils étaient très proches, trop proches. Personnes d'autre ne semblait le remarquer mais Alys avait réussi à ouvrir les yeux sur leur relation. Ce n'était pas qu'une relation fraternelle comme elle pouvait en avoir une avec Severus, c'était plus encore. Elle se leva du tabouret et réajusta sa robe. "Bien, je passe chercher Severus et rendons-nous à ce stupide banquet..." "Euh... Mademoiselle Alys, votre frère n'est pas convié à ce banquet..." La jeune blonde sourit avec malice. "Tu pensais que je l'ignorais ? Père n'a pas souhaité l'inviter alors... Je l'ai fait !" Elle s'échappa de la chambre, riant avec légèreté tout en songeant au regard que son père lui adresserait. Leurs joutes perpétuelles continuaient, qu'il le veuille ou non. De plus, Alys pourrait compter sur le soutien de sa mère pour faire fléchir son père et ça, ça la rendait invincible.



AN 45
Les hurlements de Katherine transperçaient les murs de toute la forteresse. Peut-être même pouvaient-ils arriver jusqu'à Winterfell. Alys tressaillit, portant ses mains à sa bouche et jouant avec ses doigts avec nervosité. Quand cet agonie se stopperait-il ? Elle avait envie de s'enfuir autant qu'elle savait qu'elle devait rester là, à attendre devant cette porte close qui renfermait tant de secrets. Et enfin, des pleurs. Celles d'un nourrisson qui vient de naître. Un léger sourire se dessina sur les lèvres de la petite sirène. L'espace d'un instant, elle se mit à penser qu'elle puisse être tante et manqua presque de rire. Mais cette envie fut soudain ravalée par de nouveaux cris qui envahissaient la chambre. La voix de son père, de sa sœur. Ils semblaient en désaccord. Le cœur d'Alys battit plus fort encore. Elle espérait qu'il est changé d'avis, que son regard ait pu changer une fois qu'il aurait vu cet enfant. Mais du peu qu'elle comprenait de ce qu'il disait, il n'en était rien. La porte s'ouvrit, faisant sursauter Alys. Son père s'enfuit à grandes enjambées avant même qu'elle ne puisse comprendre ce qu'il comptait faire. Elle resta là, sans rien faire. Le suivre n'aurait servi à rien si ce n'est le provoquer et lui permettre de lever de nouveau la main sur elle. Elle devait penser, réfléchir, trouver une solution. Mais hélas, elle n'avait rien pour faire chanter son père. Alors, reposant ses yeux sur la chambre, elle y entra dans un silence quasi religieux. Elle y retrouva sa sœur, prostrée, pleurant contre sa mère qui partageait sa peine à travers d'amers larmes. Personne n'avait pu rien faire. Alys s'avança vers elles et se mêla à leur étreinte, le cœur à l'unisson du leur. Il n'y avait besoin d'aucun mot et tout ce qu'Alys put faire fut une prière silencieuse. Prier pour que la douleur de sa sœur ne lui fasse pas perdre raison. Puis, elle quitta cette chambre sans verser une larme. Elle referma la porte derrière elle. Dans le couloir, Edmure lui adressa un regard indifférent. Elle les détestait tant. Lui et leur père. Par les Sept, comme elle souhaitait qu'ils disparaissent...


AN 46
Une fringale. Voilà ce qui avait décidé Alys à se rendre en cuisine en pleine nuit, sur la pointe des pieds. Se faufilant tel un chat, elle n'eut aucun mal à se rendre à destination, déjà toute décidée sur son choix. Cependant, il y a une chose à laquelle elle ne s'était pas attendue. Elle avait été discrète, oui, mais peut-être trop. En effet, certains étaient déjà présents dans les cuisines et ne l'avaient pas vue arriver, bien trop occupés à leur affaire. Alys n'eut pas besoin de beaucoup de temps pour reconnaître les deux personnes. Il s'agissait de l'une des domestiques qui était au service de sa mère et de son père. La jeune fille haussa les sourcils. Elle aurait pu détourner le regard de cette lugubre affaire et reprendre sa route. Mais elle avait bien plus à tirer de cette histoire qu'il ne le semblait. Alors, arborant un sourire victorieux, elle s'avança d'un pas. "Bonsoir père." Le regard qu'il lui adressa se fit assassin et, abandonnant sa besogne, il repoussa la jeune femme qui avait pourtant eu le mérite d'avoir capté toute son attention quelques instants auparavant. "Alys... Tu..."

Son père était trop surpris pour pouvoir se montrer aussi cruel que d'ordinaire. "Ta mère..." "Vous attends patiemment dans votre chance tandis que vous lui avez donné une bonne raison d'arriver tard dans votre couche ? Je suis certaine qu'elle connait la chanson..." "Espèce de petite effrontée, comment oses-tu..." "Moi ? Allons père, ne vous rendez pas plus ridicule encore que vous ne l'êtes déjà. Toi, dehors. Le regard qu'elle adressa à la servante fut tel qu'elle n'eut le choix d'obéir. Il était temps qu'elle s'assume et qu'elle fasse comprendre à son père que son autorité allait faiblir et fléchir. C'était la fin de leur jeu de joutes. Elle allait jouer un coup gagnant qui mettrait son père en touche définitivement. La porte se referma sur la servante et Martial s'approcha de sa fille avec un empressement qui laissait clairement parler ses intentions. "Allez-y, menacez moi père. Vous ne savez faire que cela... Menacer les gens, c'est là tout ce qui semble vous faire vivre un peu plu longtemps." L'audace de la jeune fille stoppa son père en plein élan. Il perdait de sa splendeur. "Alys, ta mère..." "Ne doit rien savoir ? Vous m'en direz tant. Je ne serais pas celle qui brisera ma mère en lui annonçant pareille nouvelle... Cependant, je peux toujours le répéter et cela finira par atteindre ses oreilles. Donc, jouons le à ma manière... Très cher père." Martial tressaillit tandis qu'Alys battit des cils avec légèreté. Elle se saisit d'une pomme et l'observa avec attention. "Je ne lui dirais rien. Si en échange, je n'aurais plus que de l'indifférence de votre part. Vous n'aurez plus aucune autorité sur moi et ne pourrait me marier comme bon vous semble comme vous le faites avec Katherine..." Elle releva le regard sur son père. Un regard froid et dur, sans aucun sentiment. "Vous ne briserez plus ce qu'il reste de notre famille..." "Tu aurais dû te plier à moi dès le premier jour, petite idiote. Tu n'es qu'une vermine, digne de ce cher Severus que tu affectionnes tant. Ton honneur tombera plus bas encore que celui de ta soeur... Alys Manderly. Tu ne mérites pas ce nom." "Et je n'ai jamais chercher à le porter. Quant à la vermine que je suis, voilà donc le seul trait que j'aurais hérité de vous." Elle tourna les talons et ouvrit la porte. Elle se retourna, lui adressant un dernier regard. "Je suis ravie d'avoir eut cette discussion avec vous... Père." Elle referma la porte derrière elle et marcha sur quelques mètres avant de s'adosser au mur. Elle sourit, des larmes glissant sur ses joues. Pas des larmes amères. Des larmes victorieuses.


BEHIND THE SCREEN

[/color][/color]
Hello ! Donc, comme beaucoup le savent, j'm'appelle Ariane, j'ai 21 ans et je suis une grosse fan de RP (je dois avouer ne même plus savoir combien de comptes je peux avoir...). Tout d'abord, merci Kath/Gaby/Vicky/Adam pour ce Scénario magnifique pour qui j'ai succombé il y a un bon bout de temps. Ensuite, j'espère pouvoir RP avec beaucoup d'entre vous et me montrer à la hauteur de vos espérance à tous.
Sinon, dans la vie, je suis étudiante en Biologie et j'adore écrire (c'est moi qui fait le journal de la fac ! ), lire et passer un nombre d'heures insensé devant un écran. Aussi, ce forum étant au top du top, je ne peux que revenir vers vous avec ce DC ! J'vous aime ! ♥

© _Viviie & darkpoison


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Alys Manderly • La petite sirène.   Ven 13 Sep 2013 - 18:12

Encore une Manderly  

rebienvenue  
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Alys Manderly • La petite sirène.   Ven 13 Sep 2013 - 18:17

Bienvenue petite Manderly
Bon courage pour la fiche, et si tu as une quelconque question, n'hésite surtout pas
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Alys Manderly • La petite sirène.   Ven 13 Sep 2013 - 19:05

Rhaenys Stark a écrit:
Encore une Manderly  
Encore une Nordienne surtout  

Re-Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Alys Manderly • La petite sirène.   Ven 13 Sep 2013 - 22:15

Bienvenue chez les fous !  
La petite Alys est très attendue, en espérant que tu seras la bonne !  
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Alys Manderly • La petite sirène.   Ven 13 Sep 2013 - 23:54

Re-welcooome
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Alys Manderly • La petite sirène.   Sam 14 Sep 2013 - 18:53

(re)bienvenue :p
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Alys Manderly • La petite sirène.   Sam 14 Sep 2013 - 23:24

Re bienvenue petit dinosaure, je suis contente que tu aies enfin succombé Boncoura ge et à très vite
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Alys Manderly • La petite sirène.   Dim 15 Sep 2013 - 9:42

Re bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Alys Manderly • La petite sirène.   Dim 15 Sep 2013 - 12:28

Ah tu as finalement craqué   Re-Bienvenue  
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Alys Manderly • La petite sirène.   Dim 15 Sep 2013 - 13:06

Re-bienvenue officiellement petite demie-sœur ! Ne t'inquiètes pas, je ne ferais pas avec toi comme avec l'autre...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alys Manderly
COURONNE
■ Localisation : Winterfell.
MessageSujet: Re: Alys Manderly • La petite sirène.   Lun 16 Sep 2013 - 17:51

Merci à tous !

J'espère me montrer à la hauteur de ce personnage si magique !

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

The Little Mermaid
Oh Alys, dear, where have you been ? So near, so far or in between ? What hav you heard, what have you seen? Alys, Alys, please, Alys.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Alys Manderly • La petite sirène.   Lun 16 Sep 2013 - 19:44

Bienvenue et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Alys Manderly • La petite sirène.   Lun 16 Sep 2013 - 21:40




AFTER THE CONQUEST


Le staff et moi-même sommes heureux de vous annoncer que votre fiche est validée, Alys Manderly. Vous êtes désormais un habitant du Nord. En tant que tel, vous êtes soumis aux lois de celle-ci ainsi que celles de Westeros. Au plaisir, donc, de vous croiser dans l'un ou l'autre des Sept Royaumes.

PETITS RAPPELS


N'oubliez pas de :
❥ Recenser l'avatar du personnage.
❥ Déclarer sa famille.
❥ Compléter le registre des multicomptes (si vous êtes un DC, TC, QC)
❥ Ouvrir une fiche de liens.
❥ Assortie à sa soeur, fiche de sujets.
❥ Et de venir prendre du bon temps avec nous !

MESSAGE DU VALIDEUR


Un personnage compris, superbement mis en action ... Je suis fan ! J'adore !

Revenir en haut Aller en bas
 

Alys Manderly • La petite sirène.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Alys Manderly • La petite sirène.
» J'aime me faire désirer *humour* Je suis la petite sirène!
» La petite Sirène de l'an 2.000...
» avez vous le complexe de la petite sirene ?
» Paris Manga les 15 et 16 septembre 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After the Conquest :: 

It shall not end until my death

 :: Demandes de Citoyenneté :: Présentations Validées
-