Partagez | 
 

 L'HISTOIRE DU FORUM ▲ Les anciens chapitres et intrigues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Le Chevalier Errant
ADMIN SUPRÊME & PNJ
■ Localisation : indéterminé.
MessageSujet: L'HISTOIRE DU FORUM ▲ Les anciens chapitres et intrigues   Dim 7 Déc 2014 - 19:44



  Chapitres précédents
  « L'historien est un prophète qui regarde en arrière »

  

Parce que notre forum a vu le jour il y a plus de quatre ans, son histoire et son contexte ont grandi et évolué, et ce grâce à ses membres actifs et toujours inventifs, qui ont su motiver les staffs successifs. C'est ainsi que les intrigues et événements se sont enchaînés, ouvrant et fermant plusieurs périodes de notre histoire que nous avons donc découpée en chapitres. C'est ici que vous trouverez l'historique de ce qu'il s'est passé sur le forum, le rappel des contextes, le résumé des chapitres et une chronologie des Events qui les ont composé. Lire cette annexe est indispensable à la bonne appréhension du contexte actuel du forum. Pour simplifier la navigation, il vous suffit de cliquer sur le chapitre que vous désirez lire, un lien vous y mènera directement : 

Chapitre 1&2
Chapitre 3
Chapitre 4


   

code by ATC.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Le Chevalier Errant
ADMIN SUPRÊME & PNJ
■ Localisation : indéterminé.
MessageSujet: Re: L'HISTOIRE DU FORUM ▲ Les anciens chapitres et intrigues   Dim 7 Déc 2014 - 19:44



   Chapitre 1
  « Prologue »

  

AN 1 Cela fait plus de cent ans désormais que l'empire de Valyria a été détruit, emportant avec lui toute sa civilisation, tous les savoirs. Le nom donné à ce cataclysme fut appelé le Fléau de Valyria. Trois familles réchappèrent de ce Fléau. La puissante et noble familles des Targaryen, réfugiés sur ce qui était auparavant l'avant-poste de Valyria, Peyredragon, ainsi que les Velaryon qui suivirent les dragons à Lamarck. 
Un jour, Aegon Targaryen, aidé de ses deux sœurs, Visenya et Rhaenys, décidèrent de conquérir Westeros afin de soumettre les sept royaumes à leur domination, grâce à la puissance de leurs dragons. Le Roi Loren du Roc et Mern du Bief furent les premiers à s'unir afin d'éliminer la menace que représentait les Targaryen. Ils s'affrontèrent sur une plaine du Bief, la région la plus verdoyante de Westeros, cinquante-cinq milles hommes contre moins de dix milles. Loren Lannister et Mern Jardinier furent victorieux jusqu'à ce qu'Aegon et ses sœurs n'apparaissent, sur le dos de leurs dragons, Vhagar, Meraxès, et Balerion. Quatre mille hommes furent brûlés vifs, dont Mern Jardinier, dernier de sa lignée qui s'éteignit en même temps que lui. Devant le carnage de ce qu'on appela plus tard la Bataille du Champs de Feu, tous ployèrent le genou devant les Targaryen qui annexèrent l'Ouest et le Bief, plaçant à la tête de cette dernière région, la Maison Tyrell. 
Pendant ce temps, Orys demi-frère d'Aegon et ses sœurs tua le dernier Roi de l'Orage, Argilac l'Arrogant, et reçu en retour ses terres, ainsi que la fille de ce dernier. Les Targaryen remontèrent ensuite vers le Conflans, où régnait Harren le Noir, celui-ci régnait également sur les Îles de Fer. Peu aimé de ses bannerets, Edmyn Tully fut le premier à s'allier aux Targaryen et lorsqu'Harren fut tué, il fut nommé seigneur du Conflans tandis que Vickon Greyjoy était désigné pour gouverner les Îles de Fer. Torrhen Stark, roi du Nord qui rassemblait son armée pendant ce temps, commença à marcher vers le sud, mais rencontrant les Targaryen, il préféra épargner la vie de ses hommes et ployer le genou devant tant de puissance. 
Seule la Principauté de Dorne échappa à cette Conquête car les Dorniens, plus rusés, trouvèrent le moyen d'échapper aux dragons. Aegon le Conquérant, premier roi de la dynastie Targaryen, forgea alors le Trône de Fer avec les épées des vaincus et ainsi commença le règne des Dragons


AN 42 Aenys I, fils d'Aegon le Conquérant vient de mourir, laissant Jaehaerys, son fils, en bas âge, seul. C'est pourtant son demi-frère, Maegor, qui usurpe le trône. Avec son règne redoublent les troubles qui semblaient endormis. Les Dorniens, isolés, grondent, tout comme les plus grands seigneurs qui méprisent ce Roi trop cruel. Maegor I interdit la Foi Militante, l'ordre des Pauvres Compagnons et celui des Fils du Guerrier, les jugeant trop dangereux et trop puissants et met à prix la tête de tout les membres, condamnant ainsi des jeunes hommes de bonnes familles à une mort prochaine. Une révolte s'éveille peu à peu, et cette fois-ci, les dragons sont trop peu nombreux pour être invincibles...

  

code by ATC.






   Chapitre 2
  « Le Tournoi du Roi »

  


Contexte


Pour célébrer son tout récent couronnement à la tête du Royaume des Sept Couronnes, mais également afin de valoir sa notoriété à tous ses sujets, vassaux et bannerets, le Roi Maegor I Targaryen, secondé par son conseil restreint, organise un Grand Tournoi, prenant place à la capitale de Port-Réal, où sont invités, bien sûr, tous les seigneurs – et leurs bannerets –, à prendre part à cette grande célébration. En plus d'être une occasion pour tout jeune chevalier de se démarquer au cours des joutes et des jeux, c'est également un rassemblement politique qu'aucun seigneur de grande maison ne peut refuser. Il y sera, en effet, question de renouveler les vœux d'allégeance envers la maison Targaryen et leur nouveau Roi Maegor I. Ne pas s'y présenter serait considéré comme une offense envers le Roi, mais également envers les autres seigneurs et vassaux présents dans la capitale. Des sanctions seraient prises en conséquence afin de punir les absents. En revanche, il va de soit que les Dorniens, eux, ne sont pas conviés aux festivités. En tant qu'ennemis et fermes opposants des Targaryen, il serait en effet bien risqué pour eux d'oser se présenter à Port-Réal. Si les jeux ne sont ouverts qu'aux nobles et blasonnés des Sept Couronnes, certains jeux plus communs sont également organisés pour les gens du peuple qui souhaiteraient tout de même prendre part aux festivités. Il est toutefois à noter que les gens du peuple et les nobles du Royaume de Sept Couronnes ne partageront pas les mêmes banquets, ni ne bénéficieront des mêmes faveurs.

Mais ce festival à bien entendu un tout autre sens. Maegor I Targeryen entend bien épier ses bannerets afin de discerner les traîtres et les félons. Des rumeurs lui seraient venues jusqu'à Port-Réal, selon lesquelles une révolte grimpait lentement au sein de certaines maisons de son Royaume. Les rumeurs, sont bien entendu, à confirmer, c'est pourquoi il engagea quelques espions afin d'épier les grands seigneurs, bannerets et vassaux présents aux festivités. Tout ce qui sera entendu lui sera rapporté, au grand malheur des rebelles secrets.

  

code by ATC.







   Chapitres 1 & 2
  « Ce qu'il s'est passé »

 


Chronologie des event


 


En 39 le Roi Aenys Targaryen décida de marier son héritier Aegon et sa première fille Rhaena. Malheureusement l’annonce de cette union provoqua un véritable tollé à Westeros et en particulier dans les rangs de la Foi Militante qui ne manqua pas de qualifier le souverain de « Roi Abomination ». Des émeutes éclatèrent alors dans tout le royaume et Maegor Targaryen, la Main du Roi, fut obligé de les réprimer de façon extrêmement violente. Malheureusement ces répressions ne firent qu’exacerber la haine des croyants et au début de l’année 42, on vit un nombre important de Pauvres Compagnons attaquer le convoi d’Aegon et Rhaena Targaryen alors en visite dans les Terres de l’Ouest. Acculés, ils allèrent se réfugier à Crakehall, mais un traître ouvrit la porte aux fanatiques qui massacrèrent le couple princier. C’est très certainement cet événement qui causa la fin d’Aenys Targaryen qui mourut de maladie quelques semaines plus tard. On dit d’ailleurs que durant ses derniers jours, il paraissait soixante ans alors qu’il n’en avait que trente. 

Dès cet instant Maegor Targaryen, encouragé par sa mère la Reine Douairière Visenya décida de se couronner Roi des Sept Couronnes. Beaucoup de seigneurs lui prêtèrent allégeances mais, certains comme Damon Morrigen le Dévot n’acceptèrent pas cette prise de pouvoir illégitime – puisque Jaehaerys Targaryen était le roi légitime – mais la plus part furent sévèrement punis. Le Maître des Lois Rodrik Farring fut alors chargé de faire régner l’ordre et les bûchés se multiplièrent dans les Sept Couronne. Martyn Arryn sûrement en désaccord avec cette politique entra alors en contact avec la Principauté de Dorne et il offrit la main de sa jeune sœur Etaine à l’héritier de Lancehélion qui accepta forcé par sa mère et sa sœur.

Afin d’apaiser ce climat lourd et tendu le nouveau maître de Westeros décida d’organiser un grand tournoi ou furent convier tous les grands seigneurs du continent. Tous répondirent présent, même Tristam Martell, le Prince Vagabond qui observa l’événement depuis la foule. 

Certains des meilleurs chevaliers de Westeros s’affrontèrent dans des joutes exceptionnelles. Mais, malheureusement une forte pluie obligea le roi à interrompre le tournoi, obligeant les festivités à continuer à l’intérieur du Donjon Rouge toujours en construction. Malheureusement la fin de cet événement fut moins joyeuse puisque les dragonniers se rendirent compte que quelqu’un avait dérobé un œuf de dragon… information qui fit sortir Maegor de ses gongs. 

La fin de l’année 42 fut semblable au début car elle aussi marquée par la mort, en effet au cours de son mariage le Prince Tristam fut empoisonné et bien évidemment on suspecta rapidement la délégation valoise qui fut mis au cachot. La Princesse Nymeria folle de rage décida de faire exécuter Etaine qui fut heureusement sauvée par la sagesse du Prince Quentyn et par un groupe de chevaliers du Val et de la Couronne qui l’escortèrent jusqu’aux frontières des Terres de l’Orage et à son frère Martyn. Quelques mois plus tard l’éphémère princesse accoucha de deux jumeaux qu’elle baptisa Jace et Abel, alors qu'en parralèlle Dorne et le Val se déclaraient mutuellement la guerre, posant ainsi les premières pierres d’un conflit qui allait être l’un des plus sanglants de l’histoire du continent.   
  



  

code by ATC.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Le Chevalier Errant
ADMIN SUPRÊME & PNJ
■ Localisation : indéterminé.
MessageSujet: Re: L'HISTOIRE DU FORUM ▲ Les anciens chapitres et intrigues   Dim 7 Déc 2014 - 19:45



   Chapitre 3
  « The great war of the seven kingdoms »

  


Contexte


Sec... sec... sec. Et chaud. La terre se craquelait et les rivières s'étaient asséchées. Nul nuage n'apparaissait dans le ciel incandescent et le continent de Westeros se racornissait sous un soleil implacable. Les sources sacrées se sont taries et les puits renvoient l'écho des seaux vides. Il n'y avait pas un souffle de vent, pas la moindre brise pour rafraîchir l'atmosphère. Les animaux étaient assoiffés. Les forces leur faisait défaut et ils tombaient, pour mourir sur place. Pendant ce temps, la pestilence rôdait telle une brume invisible dans les plaines. Les uns après les autres, les caers, les villages et les fermes étaient visités par la Mort Jaune. Renforcée par la sécheresse, qui pousse les hommes loin de chez eux à la recherche d'eau, la peste se répandait dans le pays. Les enfants pleuraient et les femmes murmuraient de peur dans leur sommeil. Les hommes se plaignaient amèrement et tous tenaient le Roi Maegor I Targaryen pour responsable. Les petits seigneurs le blâmaient et méditaient la trahison dans leur cœur : « Cela ne se passerait pas ainsi si je dirigeais le Royaume, plastronnaient-ils. Je mettrais un terme à l'invasion et j'écarterais toute maladie de nos rivages. » Ils disaient cela comme si les Targaryen n'étaient rien de plus qu'un berger ivre et la peste son chien galeux. Mais ils négligeaient dangereusement les bêtes reptiliennes, qui tapis dans leur forteresse, attentaient impatiemment les ordres de Guerre de leurs maîtres aux cheveux blancs et aux yeux violets. Les prémices d'un orage annonciateur de pluie salvatrice s’élevèrent enfin. Mais bien vain espoir que celui de croire la fin des maux des Dieux sur Westeros... Des gouttes pourpres vinrent abreuver la terre. Elle s'échappèrent de la même source d'où s'était propagée la sécheresse. Le soleil de Dorne pâlit et pleura des larmes de sang quand son fils prodigue tomba, assassiné lâchement par sans nul doute son épouse, la fourbe colombe du Val. On cria à la trahison. Le début de la fin s'achemina sur le continent. Le mot maudit se lut bientôt sur toutes les lèvres, celles des Grands du royaume comme sur celles des petits du peuple. Guerre. Elle était là, rutilante, s’immisçant dans tous les cœurs, attisant les haines et les peurs, semant le doute dans l'esprit de chacun pour mieux asseoir son emprise. De même que la terre craquelée de toutes parts par le fléau de Dorne, les seigneurs se divisaient, incapables d'éteindre le feu guerrier éveillé en eux. Les Martell accusèrent la Couronne d'avoir comploté le meurtre de leur prince avec les Arryn et firent résonner les tambours de guerre, décidés à marcher vers le Nord pour épancher leur soif de vengeance. Le Cerf a quitté Accalmie pour défier l'Usurpateur qui a déclenché la colère des Sept, rejoint par d'autres seigneurs rebelles tandis que les contrées du Nord appuient le souverain des Sept Couronnes et que les royaumes de l'ouest bataillent contre les fer-nés. Point de retour possible ni d'échappatoire. L'heure sombre que traverse Westeros déterminera son irrévocable chute ou la naissance d'une nouvelle aube glorieuse, où la justice l'emporterait sur l'ambition déambulant dans les labyrinthes sans issues du pouvoir.

  

code by ATC.






   Chapitre 3
  « Ce qu’il s’est passé »

  


Contexte

Chronologie des event (An 47)



Résumé


C’est la mort du jeune Prince Tristam de Dorne qui avait plongé Westeros dans le chaos et la peur. En effet les Martell - persuadés qu’Etaine Arryn était à l’origine de cet assassinat - l’avaient jugé et condamné de façon hâtive. La belle Colombe n’avait finalement eut la vie sauve que grâce aux interventions du sage et avisé prince Quentyn Martell et du vaillant Lord Rodrik Farring. Une situation qui poussa le Val et Dorne à se déclarer mutuellement la guerre, exacerbant ainsi les tensions déjà existantes entres les partisans de l’Usurpateur et ceux du Roi légitime Jaehaerys Targaryen premier du nom. De leur côté, les terres du Conflans ne tardèrent pas à s’enflammer. Menés par Robb Baratheon ceux que l’on appelait désormais les « rebelles » s’étaient rassemblés dans la citadelle en ruine d’Harrenhal et y avaient affronté les « loyalistes » menés par un certain Martyn Arryn assoiffé de gloire et de vengeance. Mais une fois la mi-journée arrivée et après plusieurs longues heures de combat, l’ombre de Meraxes monté par le Prince Daeron Targaryen vint assombrir le ciel. Fort heureusement les hommes du Cerf Couronné, peu désireux de finir leurs vies comme Harren le Noir et ses héritiers, avaient préparé un piège pour l’impressionnante créature. Piège dans lequel il ne tarda pas à tomber grâce à la bravoure de Byron Reyne Seigneur de Castamere, qui en a également profité pour blesser le dragon et rajouter un nouveau fait d’arme à une liste déjà bien longue. 

Au grand damne du Lion Rouge que certains surnommaient désormais « Tranche Dragon », les vils fer-nés dirigés par la Doreah Wynch avaient profité de l’absence d’une partie de l’Ost de l’Ouest pour attaquer Port-Lannis. La reine du Sel et du Roc n'eut aucun mal à capturer Elenei Lannister, alors que Skeggi Wynch, lui, se permit d’envoyer un message très fort aux fauves de l’Ouest en tuant la jeune Lorelei Lannister. 

Pendant ce temps-là les bieffois insouciants s’étaient réunis pour fêter les Roses Nouvelles et Lord Oberyn Tyrell avait fait en sorte de satisfaire ses vassaux, qui semblèrent tous ravis… Tous sauf deux, Lyam Hightower et sa future épouse la magnifique Gabrielle Rowan, qui s’imposèrent finalement comme les deux plus farouches opposants au règne des anciens intendants de Hautjardin. Dans les riches terres du Bief il y allait bientôt avoir un avant et un après. Et les tensions elles n’allaient pouvoir que s’envenimer.  

  

code by ATC.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Le Chevalier Errant
ADMIN SUPRÊME & PNJ
■ Localisation : indéterminé.
MessageSujet: Re: L'HISTOIRE DU FORUM ▲ Les anciens chapitres et intrigues   Dim 7 Déc 2014 - 19:45



   Chapitre 4
  « A Dance of Crowns »

  


Contexte

La guerre. Pour les femmes et les enfants, le fléau quinquennal a sonné le glas d’un simulacre d’existence paisible au sein du foyer familial. Pour les plus fortunés, la consolation réside dans le fait que l’époux, le fils, le frère ou le fiancé sait se servir d’une lame dont le chant – le seul qui puisse retentir sur le champ de bataille – s’élève pour aller prier la Mort : « Pas aujourd’hui. » Mais si de valeureux guerriers ont tour à tour brillé par leur courage et leur conviction, c’est bien l’Eté qui semble s’être taillé la part du Lion, en poussant les soldats jusque dans leurs retranchements – comme le violoniste qui arrache de ses cordes de mélodieux gémissements. Et pourtant, elle continue : la danse infernale qui roule dans sa soif de victoire tous ceux pris au jeu des trônes, ralliant de nouveaux visages à la quête ultime qui chaque jour fait fondre comme neige au soleil sept couronnes jadis unifiées dans le feu et le sang. 

Les verdoyantes pleines du Bief, claironnant jusqu’alors par une neutralité dont les seules fausses notes se cristallisaient autours de la perpétuelle animosité envers les dorniens à l’ombre des Marches, connaît de plus en plus de tensions. Le mariage d’un puissant vassal est le théâtre de deux évènements inattendus : la voix dissidente de Elinor Tyssier, alors captive de Hautjardin, s'est élevée lorsque la jeune fille a pris la fuite pour retrouver son fiancé Ondrew Piète, Main du Roi ; fou de rage, Lord Oberyn Tyrell s'est alors décidé pour une ouverte déclaration de guerre contre les Hightower, lorsque le Grand Septon déchu, Garth Flowers, se prononce en faveur du Gouverneur – sans toutefois spoiler le Seigneur de Villevieille de son titre de Protecteur de la Citadelle. Le chef de fil de la Guerre de la Foi met ainsi dangereusement en garde son adversaire le plus redoutable, le Roi Maegor Targaryen, en proie à une vive colère depuis que les forces de Lord Martyn Arryn ont essuyé une cuisante défaite à Harrenhal. Les ruines où gisent encore les cendres des récents affrontements sont depuis assiégées par les forces du Dragon, qui n’ont cesse de réclamer le sang de Ser Robb Baratheon qui compte protéger le cadre de sa victoire à tout prix.   

Le Conflans est également aux prises d’une crise sans précédent : le jeune Torrhen Tully, frère du regretté Lord Ethan, a ouvert le bal de nouvelles hostilités – cette fois-ci armées, contre sa tante Solveig. Deux camps se disputent à présent le Trident, chacun d’une part et d’autre du front qui divise rebelles et loyalistes : si les grandes maisons restent fidèle à Lady Solveig et se sont rangées du côté du Roi, de plus en plus de petites maisons se dressent aux côtés du jeune brochet qui compte bien faire la différence lors d’une prochaine bataille – qui lui rendra peut-être l’appui de l’Ouest, touché par de grands malheurs. Le ras-de marée d’horreurs et de sang provoqués par les forces fer-nés à Port-Lannis ont vu s’éteindre l’étoile qui illuminait la fière citadelle : Lorelei Lannister, dont la mort a réveillé les instincts meurtriers de son époux, Lord Garett. Ce dernier s’est juré de récupérer son fils Tommen et sa tante Lady Elenei, enlevés par Lord Skeggi Wynch. Et sa colère gronde depuis le Roc, fort d’une nouvelle alliance avec les Tyrell qui n’ont qu’une seule idée en tête : la vengeance. Il faudra espérer que ces derniers tiendront leurs engagements, et ce malgré la nouvelle alliance entre les Princes du Désert et les Lannister qu’un prochain mariage entre Lady Arianna et le prince Manfrey célébré à Accalmie devrait celer. 

Mais rien n’est moins sûr, dans cette atmosphère surchauffée où les ambitions les plus prononcées font la loi, et où chacun rêve de tirer son épingle du jeu. Tous ceux entrés dans cette danse de pouvoir ne pourront espérer en ressortir indemne, car la ritournelle est plus incertaine et plus dévastatrice que jamais…




   

code by ATC.






    Chapitre 4
  « Ce qu’il s’est passé »

  


Chronologie des event (An 47)






Résumé

Le sac de Port-Lannis ne pouvait rester impuni, chacun réclamant vengeance après l'assassinat de Lorelei Lannister, dame du Roc, et les rapts d'Elenei et Tommen Lannister, respectivement la tante et le fils héritier du suzerain des Terres de l'Ouest. Les osts de l'Ouest et du Bief s'unissent alors, le cœur des Tyrell saignant aussi suite à la perte de la petite dernière de la famille des Intendants, et c'est sous le commandement de Byron Reyne et d'Harys Tyrell que l'assaut est lancé contre Pyke. Pendant que les combats font rage sur les plages Fer-Nés, Byron et quelques hommes, notamment Lyonel Hill parviennent à forcer les portes de la demeure seigneuriale et à atteindre les cachots, où les captifs sont retenus. Elenei se fait torturer par Doreah Wynch, alors qu'au loin résonnent les cris du Lionceau subissant sans doute le même sort, mais l'arrivée du Lion Rouge met un terme à cette macabre conversation. Mais alors qu'il s'apprête à attaquer la Fer-Née, Skeggi Wynch intervient et les deux hommes entament un combat sans merci. La victoire revient aux Ouestiens, tant sur les plages empourprées que dans le cachot lugubre, Byron blessant grièvement le suzerain de sel et de roc, au prix d'une lourde blessure qui le tuera presque. Si Elenei est ramenée à Castral Roc avec les troupes des vainqueurs, le petit Tommen lui demeure prisonnier des Wynch... 

Un mois plus tard, les choses semblent s'apaiser en Terres de l'Ouest, l'humeur étant à présent aux préparatifs d'un grand mariage : Garett, après de lourdes négociations avec la princesse Nymeria Martell, réussit à unir sa sœur Arianna à Manfrey Martell. Alliance de choix tant pour Garett qui cherchait des alliés que pour la principauté de Dorne qui est trop heureuse de trouver un appui pour mettre à mal la lignée Targaryen. Cependant, les noces se dérouleront à Accalmie, en Terres de l'Orage, Oberyn Tyrell refusant de laisser entrer sur ses terres des troupes de ses ennemis héréditaires. Trop heureux de montrer sa largesse et de s'accaparer une part dans cette alliance puissante, Theodan Baratheon propose alors d'accueillir les noces en sa demeure. C'est sans heurt que se déroulent cérémonie et banquet, malgré les jeux de pouvoir inévitables lorsque les plus puissantes maisons de Westeros se trouvent assemblées. L'Ouest perd une fille, mais Dorne trouve une Princesse qui apportera un vent de renouveau dans ces terres gorgées de soleil.

Alors que la fête bat son plein, c'est une toute autre scène qui se joue dans le Conflans. Bien que les rebelles soient parvenus à mettre à mal les troupes loyalistes lors de la bataille d'Harrenhal, en blessant notamment Meraxès, cela ne suffit pas à repousser les fidèles à la Couronne, et Robb Baratheon et ses hommes durent se retrancher derrière les imposants murs de la forteresse noire. Un siège commença alors, s'étalant sur plus d'un mois, jusqu'à l'arrivée d'Edric Baratheon et de ses troupes qui se jetèrent dans le combat : troupes du Nord et de la Couronne contre l'Orage et l'Ouest... et très vite le Conflans sous la bannière de Torrhen Tully, à la tête d'une armée et qui joua un rôle décisif dans cette bataille : grâce à son intervention éclaire et surprise, le siège put être brisé et Robb Baratheon put enfin quitter cette sombre forteresse pour retrouver les siens. Un nouveau coup était porté contre Maegor Targaryen. 

Mais le vent néfaste semble continuer de souffler sur les Dragons, alors qu'à Chelsted, Daeron Targaryen, le frère du roi, est fait prisonnier par Oberyn Tyrell en personne. Enfin sorti de sa neutralité suite à ce que l'on appelle aujourd'hui les "Joutes Pourpres", le suzerain du Bief décida d'attaquer les frontières des Terres de la Couronne et imposa sa supériorité en capturant Daeron. Celui-ci demandera, pour sauver sa peau, un Jugement des Sept, chaque partie devant appeler sept champions pour les représenter. Sept loyalistes et sept rebelles s'affrontent alors sous les yeux ébahis des spectateurs, mais la chance inespérée du frère de Maegor tournera finalement : de la main de Theodan Baratheon, il mourra la tête tranchée, précipitant un peu plus  Westeros vers l'issue d'une guerre qui n'a que trop duré.



  

code by ATC.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Le Chevalier Errant
ADMIN SUPRÊME & PNJ
■ Localisation : indéterminé.
MessageSujet: Re: L'HISTOIRE DU FORUM ▲ Les anciens chapitres et intrigues   Dim 13 Aoû 2017 - 10:23



Chapitre 5.1
« A Feast of Ashes »

Soulèvement ! Le grondement sourd de la foule amassée dans les rues de Port-Réal fait écho à la panique ambiante qui anime les couloirs du Donjon Rouge. Au dehors, les cris sanguinaires et revanchards, mêlés au bruit du fracassement des pavés contre les remparts de la forteresse. Au dedans, des bruits de pas précipités et frénétiques, lancés dans une course sans destination. L'heure est au changement, et la roue de la fortune actionnée par les Sept a tourné. Tous le savent : ceux qui tentent de forcer le barrage des soldats déployés, et ceux qui cherchent à sauver leurs vies en empruntant des passages secrets, un dernier souvenir de leur temps passé à servir la famille royale pressé contre leur cœur. Comment ne pas ressentir la sueur froide parcourir leur échine, alors que la colère ambiante perce à travers les fenêtres closes, réclamant la mort du souverain et la liberté du jeune prince ? La populace, de plus en plus virulente, clame dans un élan de fureur une vérité éclaboussée cinq années durant par une guerre qui s'est avérée n'être rien d'autre qu'une odieuse diversion. Et à présent qu'elle a éclaté, une chose est certaine : Maegor Targaryen doit tomber !

A Chelsted, les Dieux ont tranché : de sa puissante lame, Theodan Baratheon a précipité la mort de Daeron Targaryen, clôturant ainsi le Jugement des Sept par un verdict en faveur des forces rebelles. Mais la sentence divine déploie ses ailes plus loin encore, rappelant à Westeros que sa Justice ne connait pas de limites et que tôt ou tard, le pouvoir construit sur un mensonge fini par se briser sur l'autel de sa Vérité : une lettre anonyme adressée à Roslinn Arryn lui apprend les véritables circonstances de la mort de Tristam Martel - mort qui au lieu de légitimer valois et dorniens dans un combat jusqu'au dernier, a été orchestrée par Maegor Targaryen en personne pour rallier Martyn Arryn à sa cause. Dès lors, trompé par ce souverain qui l'a de si nombreuses fois mis à rude épreuve, le Seigneur des Eyrié se retire définitivement des troupes loyalistes, entrainant dans sa fureur son cousin Jorah Stark. La voie est donc libre, et les rebelles plus décidés que jamais : il est temps de marcher sur Port-Réal et d'en finir avec la tyrannie du Cruel !

Pendant ce temps, un autre vent de rébellion a soufflé, cette fois-ci sur les luxuriantes plaines du Bief et en direction de Hautjardin : Lyam Hightower, profitant de l'absence d'Oberyn Tyrell, a mis à exécution ses menaces de soulèvement sur le fief Tyrell, et ce avec l'aide surprenante d'Harrys Tyrell révélé traitre à son propre frère. Une prise de fief qui n'a versé aucune goûte de sang, le seigneur de Grand-Tour préférant faire jouer les paroles rassurantes plutôt que les épées tranchantes. Autoproclamé nouveau suzerain du Bief, tenant pour otage la totalité de la Rose dorée dont la fière héritière Jeyne Tyrell, son règne jusqu'alors entaché d'aucun nuage de protestation pourrait bien prendre fin prématurément cependant que les hommes restés loyaux au légitime Gouverneur du Sud se préparent à reprendre ce qui leur est du ! En effet, les frères Osgris ont lancé une attaque éclair sur Boisdoré, fief de l'épouse du sire Hightower, qui ne compte pas se laisser prendre le premier joyau de son impressionnante collection de conquêtes politiques...

Du côté des Iles de Fer, le voile du deuil masque le fier visage de la Reine Doreah, cependant qu'après une longue agonie, le seigneur Skeggi Wynch a rendu son dernier souffle. Mais alors que la Régence semblait lui être acquise tout naturellement, l'ombre de la vengeance Greyjoy gronde au large. En effet, c'est à une double menace que le clan Wynch doit faire face, celle des frères Hothos et Greydon - enfermés jusqu'alors dans les geôles de Salvemer par le jeune Torrhen Tully, et relâchés pour enterrer définitivement le pouvoir Wynch sur les Iles de Fer - qui fut le point de départ du deuil conflanais. Après une montée silencieuse sur Pyke où les jumeaux Greyjoy rallièrent à leur cause nombre de maisons fer-nées, leur rébellion éclata aux yeux du monde lors d'un raid des plus sanglants, coûtant la vie à Eskil Wynch et Holger Pyke. Dans cette tourmente où la Reine de Fer devra choisir entre risquer un nouveau bain de sang ou emprunter le chemin délicat de la diplomatie, aura-t-elle seulement de quoi protéger le jeune Ciaran, né de ses amours avec lord Skeggi, et tenter de récupérer sa fille Katniss toujours aux mains des lions de Castral-Roc ?

Oui, la roue tourne au dessus des Sept Couronnes. Le souffle d'une nouvelle ère plane sur le vieux continent, et les évènements stupéfiants qui s'y sont déroulés promettent un spectacle digne des grandes épopées guerrières. Et les Sept, drapant de leur bienveillance ou de leur cruauté les différentes scènes qui se dérouleront sous leurs yeux, pourront se repaître du festin de cendres que laisseront les nouveaux affrontements.

code by ATC.





   Chapitre 5.2
  « A Feast of Ashes »

  

Mort au Cruel ! Voilà déjà plusieurs mois que gronde la révolte dans toutes les contrées de Westeros. Le règne de Maegor Ier Targaryen a fait de nombreuses victimes et la guerre déchire les Sept Couronnes. Les nombreuses batailles opposant les loyalistes, fidèles à Maegor, et les rebelles, qui souhaitent mettre fin à ce règne de terreur, ont déchiré les campagnes et terrorisé le peuple…

… Mais il semble que les rebelles soient prêts à passer à l’offensive finale. Déjà depuis de longues semaines, les troupes de l’Ouest et de l’Orage s’approchaient des hauts murs de la capitale, menaçant l’Usurpateur jusqu’au centre même de son pouvoir. A présent, le peuple fuit et tente de se réfugier dans la ville, les campagnes se vident et le travail des champs laisse place à une immensité déserte. Tous le savent, ce combat sera le dernier, quelle qu’en soit l’issue.

Tout Westeros bruisse des rumeurs de ce siège semblant toujours plus inéluctable, aucune région n’est épargnée. Le Bief, déchiré par le conflit opposant les Hightower et les Tyrell, ne peut se mêler de cet autre conflit de plus grande envergure. Le Nord a quitté le giron de Maegor et suit le Val dans une neutralité entêté après les révélations de la perfidie du Roi et de sa responsabilité dans le tort qui fut fait à Etaine Arryn. Le Conflans, lui aussi, vit au rythme de la rivalité entre Solveig Tully, Régente officielle, et Torrhen Tully, Suzerain légitime.

Port-Réal se mue progressivement en une véritable forteresse d’où rien, ni personne, ne semble pouvoir sortir. Alors que le Roi Maegor sent la menace s’approcher de ses murs, il s’enfonce dans une paranoïa sans limite et empêche tout navire d’entrer ou sortir du port sans être fouillé de fond en combles. Les portes sont scellées et les malheureux à la recherche de protection se retrouvent refoulés en dehors de l’enceinte, livrés à eux-mêmes dans ce no man’s land inquiétant, augure malheureux d’un combat acharné.

A l’intérieur des murs du Donjon Rouge, la Cour est soumise aux soupçons de ce Roi devenu presque fou. L’avenir de ce Roi tant contesté est plus que jamais incertain, et alors que certains continuent de faire le pari d’une victoire loyaliste, déjà de nombreux autres tentent le tout pour le tout pour ne pas être entraînés dans la chute de celui qui fut leur maître. Les camps se forment, les êtres se divisent, et plus que jamais, la tension est à son comble.

Alors que les forces des rebelles représentent un nombre considérable d’hommes, les troupes loyalistes souffrent cruellement du retrait du Nord, soutien indispensable à la cause de Maegor, malgré l’opposition virulente de la nièce de celui-ci, Rhaenys Targaryen, devenue Stark depuis son mariage avec lord Jorah. Cependant, Maegor possède un avantage bien difficile à contrebalancer… Les dragons Targaryen représentent, plus que jamais, un danger mortel pour les rebelles et le Royaume tout entier.

Oui, l’orage gronde et couve dans le ciel de Westeros. Un silence de mort règne dans les rues de la Capitale surpeuplée. Cette guerre arrivera-t-elle à son terme, après de longs mois d’affrontement, de morts et de retournements ? Le règne du Cruel sera-t-il finalement mis à bas ? Verra-t-on le jeune prince Jaehaerys monter sur ce Trône qu’on lui avait usurpé ? Plus que jamais l’avenir apparaît comme incertain. Tous ne sont sûrs que d’une seule chose : plus rien ne sera comme avant !

  

code by ATC.





   Chapitre 5.3
  « A Feast of Ashes »

  

La révolte s’était tue. Les cris de rage et de désespoirs avaient été emportés au loin pour ne laisser que le silence. Un silence mortuaire. Les batailles, Westeros en avait vécu plusieurs mais rares avaient été celles qui s’étaient montrées si violente que celle de Port-Réal. Les dragons avaient brûlé la capitale de leurs flammes et les hommes avaient détruits certaines rues toutes entières, couvrant les pavés d’un sang épais parfois innocent. Le trône lui-même avait été recouvert de cette terrible substance pourpre bien que de sang royal.

Maegor n’était plus. Le Cruel avait été lâchement assassiné sur son trône, à moins qu’il n’ait mis fin à ses jours lui-même ? Nul ne semble le savoir. Une grande partie de la Cour a élu domicile dans les geôles froides et crasseuse de la ville qui n’avaient jamais été autant remplie de mémoire d’homme. Les anciens adeptes du tyran seront les premiers à payer pour les crimes qu’il a commis. Ils seront jugés à sa place et subiront très certainement le même sort que lui. La mort.

Les cendres volent dans les airs, répandant cette odeur funeste sur leur passage. Et pourtant, des cendres, tel un Phoenix, le royaume doit se relever. Une nouvelle aube se lève, une aube jeune, belle, incertaine de cette lumière qu’elle pourrait amener aux Sept Couronnes. Jaehaerys n’est qu’un enfant, un jeune garçon encore peu confiant et n’ayant pas idée de ce qu’il va pouvoir faire pour sauver ce royaume qui, bientôt sera le sien. Marionnette docile et aisée à manipuler, il est un diamant brut qu’il faut savoir protéger et qui pourrait amener avec lui la tranquillité d’un royaume uni. Mais il reste tant à faire…

  

code by ATC.





Chapitre 5
« A Feast of Ashes »


Chronologie des event (An 48)













Résumé


Le souvenir du Jugement des Sept était encore vivace que la tourmente continuait d’envahir Westeros. Alors que la sécheresse qui durait depuis l’été 44 continuait d’assécher champs et rivières, la population de Port-Réal grondait toujours plus contre son souverain, passé de protecteur à oppresseur. La révélation avait secoué tout le continent : la mort de Trisam Martell avait été orchestrée par Maegor lui-même pour pousser le Val à s’allier avec lui. Alors que la guerre civile faisait toujours rage et que les combats s’étaient déplacés dans le Conflans, le suzerain du Val, Martyn Arryn, a annoncé se retirer du conflit, bientôt suivi par son cousin Jorah Stark, suzerain du Nord. Sans ses deux plus puissants alliés, Maegor se retrouva bien démuni face à la fureur de l’Orage et au rugissement de l’Ouest qui se mirent en marche droit sur Port-Réal.

Après cela, le Nord avait essayé de retrouver un peu de quiétude et d’oublier ces terribles années en organisant un grand banquet en l’honneur de la nouvelle pupille de Winterfell : la jeune Alys Manderly. Toutefois, la fête fut gâchée par le sinistre seigneur de Fort-Terreur, Roderik Bolton, qui laissa ouvertement éclater son hostilité envers les Stark. A la suit de cet évènement, le Nord retomba dans la léthargie qui est bien la sienne alors que des forces de l’ombre œuvraient sans grand succès à saper l’autorité de Jorah Stark.

Oberyn Tyrell, suzerain du Bief, aurait dû rejoindre les Rebelles à Port-Réal pour participer à la bataille finale. C’était sans compter sur son traître de vassal Lyam Hightower, seigneur de Villevieille, qui se déclara soutien de Maegor et prit par la ruse Hautjardin, capturant de fait les deux enfants du couple suzerain à la Rose d’Or. Jusque là épargné par la guerre civile faisant rage plus au Nord, le Bief se retrouva précipité dans les combats lorsque la maison Osgris – dirigée par le seigneur Alester – décida de prendre les armes pour défendre son suzerain. Ralliant diverses maisons loyales à Oberyn Tyrell, Alester marcha droit sur Villevieille, pillant systématiquement les terres de seigneurs rangés du côté des Hightower. Finalement, les soutiens d’Oberyn prirent d’assaut Villevieille – dégarnie de la plupart de ses troupes – tandis qu’Alester Osgris laissait ses troupes se livrer au pillage de la grande cité, provoquant la désapprobation de ses alliés. Cet épisode marqua toutefois la fin des rêves de grandeurs de Lyam Hightower, assiégé dans Hautjardin par Oberyn Tyrell revenu en urgence. La capitulation arriva cependant trop tard pour permettre aux Tyrell de participer à la bataille de Port-Réal.

A la capitale, dans les derniers jours du règne de Maegor, la folie s’était emparée du Cruel. Ce dernier convia la Cour à un grand banquet qui vira au cauchemar lorsque le Roi fit brûler vif devant toute l’assemblée un supposé traître. Il n’eut cependant pas le temps d’en profiter très longtemps. Les Rebelles Baratheon et Lannister lancèrent bientôt toutes leurs forces dans la bataille pour prendre la capitale où se terraient les derniers Loyalistes auprès du Cruel. Cet épisode laissa de profonds traumatismes dans le cœur des hommes, alors que le seigneur suzerain de l’Orage et meneur de la révolte, fut tué – avec tant d’autres – par Balerion la Terreur Noire. Le reste des Rebelles ne dut son salut qu’à l’arrivée providentielle de la princesse Rhaenys sur son jeune dragon. Lorsque la bataille fut gagnée, on ne put que constater les pertes terrifiantes et l’ampleur de la destruction. Toutefois, la grande nouvelle ne tarda pas à se propager : Maegor avait été retrouvé mort sur le Trône, selon toute vraisemblance vidé se son sang après s’être entaillé sur les lames qui le composaient.

Désormais, Westeros allait pouvoir retrouver le chemin de la paix et de la prospérité. Il restait encore tant à faire, et tout cela incombait à un jeune garçon de quinze ans à peine : Jaehaerys Targaryen, premier du nom, nouveau Roi des Andals, de Rhoynar et des Premiers Hommes, Seigneur des Sept Couronnes et Protecteur du Royaume…

code by ATC.


Revenir en haut Aller en bas
 

L'HISTOIRE DU FORUM ▲ Les anciens chapitres et intrigues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Contexte - L'Histoire du Forum
» Dragons (2010) DreamWorks
» Histoire en litographie...
» Race et histoire [Claude Lévi-Strauss]
» L'Histoire de Trouble or Misery .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After the Conquest :: 

Night gathers and now, my watch begins

 :: Les Règles du Roi :: Contexte et Intrigues
-