Partagez | 
 

 Poe Mertyns ~ Qui ne dit mot consent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Invité
MessageSujet: Poe Mertyns ~ Qui ne dit mot consent   Dim 24 Avr - 13:13


Poe Mertyns

feat. Ben Robson

♦ Silencieux ♦ Calme ♦ Patient ♦ Démonstratif ♦ Inventif ♦ Tendre ♦ Attentionné ♦ Déterminé ♦ Simple ♦ Distrait ♦ Maladroit ♦ Courageux ♦ Influençable ♦ Modeste ♦ Soumis ♦ Débrouillard ♦ Contemplatif ♦ Hypocrite ♦ Imprudent ♦ Protecteur ♦ Serviable ♦


VALAR MORGHULIS

◮ Titre(s) :
Fils cadet et adoptif de la maison Mertyns, surnommé Poe le Pot lorsqu'il était jeune et qu'on le croyait sourd mais ce surnom a perduré au sein de sa famille.

◮ Âge :
Estimé à vingt-quatre ans.

◮ Lieu de naissance :
Dans une ferme esseulée du Bois-la-Pluie

◮ Situation :
Célibataire.

◮ Statut :
Inventé.

◮ Groupe :
Orage.

VALAR DOHAERIS

◮ Maison :
La maison Mertyns est une maison mineure des Terres de l'Orage, au sud des Bois-la-Pluie*. Dans son château de Bosquebrume, elle règne sur son fief dans faire de vagues puisqu'en bonne entente avec ses voisins.
Traditionnellement dans les rangs des Baratheon, ils ont envoyé la moitié de leurs hommes, c'est-à-dire 500 en incluant Poe, rejoindre l'armée de Theodan Baratheon.

◮ Famille :

Père adoptif et Lord de Bosquebrume: Hugh Mertyns (né en l'an -3, 50 ans)
Mère adoptive: Lana Mertyns (née Tudbury en l'an 2, 45 ans)
Soeur adoptive: Lucia Mertyns (née en l'an 17, 30 ans)
Frère adoptif et héritier de Bosquebrume: Ancel Mertyns (né en 18, 29 ans)
Soeur adoptive: Juliana Mertyns (née en l'an 20, 27 ans)
Frère adoptif: Walter Mertyns (né en l'an 23, mort en 29 de maladie à 6 ans)

◮ Informations complémentaires & faits divers :
Poe est muet, il n'a jamais réussi à aligner plusieurs son intelligibles à la suite, au plus grand désespoir de sa mère adoptive. Très rarement, un bruit peut sortir de sa gorge, un cri de terreur ou de surprise, mais c'est inarticulé, faible et désagréable à prononcer comme à entendre. Néanmoins, il n'en reste pas moins expressif. Sa famille peut lire en lui comme dans un livre ouvert, grâce aux traits de son visage, à ses hochements de tête ou à sa gestuelle en général.
Son corps est parcouru de cicatrices ponctuelles, surtout sur les bras et les jambes, qu'il a hérité de l'enfance et dont il ne se souvient pas vraiment de l'origine. Sur sa gorge, une longue ligne porte à croire qu'on aurait autrefois tenté de l'égorger. Mais comme pour les autres marques, il ne s'en souvient pas.
Enfin, il n'aime pas s'habiller. Les vêtements lui sont lourds, désagréables, étouffants. Il n'est pas pudique, alors il peut lui arriver de se balader intégralement nu. Cependant il n'en est pas moins bien élevé et se vêtira quand accompagné. C'est simplement qu'il ne s'y était pas habitué lorsqu'il était petit, et que c'est trop tard pour que ses pratiques changent désormais. Il en est de même pour sa chevelure, qu'il lave, peigne, entretient, attache, mais ne coupe jamais.
Même si ce n'était pas gagné d'avance, son éducation fut presque conforme à celle de n'importe quel autre garçon de son rang. Il sait lire, écrire (écrit même très vite puisque c'est son seul réel moyen de communiquer) et à reçu tous les apprentissages nécessaires à ce qu'il puisse participer à une bataille.

DIS-MOI TOUT...

Comment vivez-vous l'instabilité politique et les guerres qui enflamment Westeros ? Comment le supportez-vous au quotidien dans votre région ? ✒ Pour Poe, les Baratheon (et de manière plus large les soldats des Terres de l'Orage) ne font que faire respecter la justice. Le trône de fer revient de droit à Jaehaerys Targaryen. Ainsi, se battre pour que celui-ci puisse être couronné semble la seule issue logique. Alors, Poe soutient ces combats et cette guerre sans fin, lui-même y participant du côté des cerfs. De plus, à cela s'y ajoute une dimension personnelle et familiale: déterminé à montrer à sa famille qu'il vaut plus qu'un simple muet recueillit par erreur, c'est sur le champ de bataille que Poe se démarquera et prouvera sa valeur.

Les Rebelles sont désormais arrivés aux portes de Port-Réal. Avec la bataille qui s'annonce, comment vous positionnez-vous ? Soutenez-vous Maegor ou Jaehaerys et comptez-vous agir ? ✒ Tandis que la bataille se fait de plus en plus imminente, Poe se prépare physiquement et mentalement. Puis il enfile son armure, s'arme jusqu'au dent et part rejoindre ses troupes. Il a rejoint l'ost de Theodan Baratheon depuis quelques années déjà. Ainsi, son arrivée à Port-Réal n'est que la consécration de toute cette aventure qu'avait été la sienne. De toute évidence, Poe compte bel et bien agir et non déserter quelques instants avant la bataille, et comme son appartenance au peuple des Terres de l'Orage l'exige, il soutient Jaehaerys, le seul roi légitime à ses yeux.

Quelle est votre ambition personnelle ? ✒ Si Poe pouvait parler, il n'aurait qu'un seul mot à la bouche; son père, son père, et encore son père. Élevé dans un esprit de compétition malsain face à son grand-frère alors qu'il n'était qu'adopté et que l'on manquait rarement une occasion de le lui rappeler, tout ce que Poe veut c'est gagner l'estime de son paternel. Le cadet ne sera jamais l'héritier de Bosquebrume, mais il veut tout de même marquer l'histoire, au moins celle de sa maison, comme celui qui l'aura aidé à gagner en importance. Alors, ce chaos généralisé qui s'étale sur Westeros depuis des années n'est qu'une échelle vers le succès.


DERRIERE LE MASQUE
• Âge |
19 ans
• Prénom ou pseudo |
Jules
• Sexe |
Masculin
• Comment as-tu connu le forum ? |
Google
• Autre chose ? |
Non ce sera tout pour l'instant :D

image by Ted Nasmith # code by ATC.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Poe Mertyns ~ Qui ne dit mot consent   Dim 24 Avr - 13:13


Poe Mertyns

« If you only listen with your ears I can't get in »


BUT FIRST WE LIVE

Deux nouvelles s'étaient répandues dans les couloirs de la place forte qu'était Bosquebrume. La première, triste et sombre avait inondé l'endroit depuis quelques jours déjà et commençait alors à s'évaporer. Elle avait informé les habitants de la mort du cadet des Mertyns, Walter, à l'âge de six ans. La deuxième, étrange et inédite, aida à faire taire la première. En effet, on racontait qu'un marchand itinérant était tombé sur un enfant sauvage dans la forêt, et qu'il avait réussi à l'attraper et à l'amener pour le livrer au Lord Mertyns.
Les habitants du château se seraient bousculés pour le voir, mais l'enfant fut confié au mestre local. Crasseux, caché sous sa masse épaisse de cheveux sales et emmêles, il se débattait, profitait de chaque occasion pour s'enfuir. Il mordit jusqu'au sang la main d'un garde dans une autre tentative de se défendre, mais ne reçu qu'un coup de poing dans le ventre en échange. Alors il se recroquevilla, cachant sa tête entre ses bras en espérant que tout cela s'arrêterait.
Le petit garçon était terrorisé. Il ne comprenait pas ce qui lui arrivait. Abandonné à un âge précoce, il avait toujours vécu seul, dans la vaste forêt de Bois-la-Pluie, livré à lui-même, jusqu'à ce qu'on l'y arrache pour l'enfermer dans ce château.

Pendant ce temps-là, dans sa chambre, Lana Mertyns pleurait toujours la mort de son fils. Elle avait tant d'amour maternel à donner mais elle n'avait plus son cadet pour le recevoir. Elle avait l'impression de ne plus avoir personne. Alors, elle dû se trouver quelque chose pour se distraire, une figure de remplacement. Elle réussit donc à convaincre son mari le Lord Mertyns de garder le garçon sauvage qui était jusque là sous la garde et la responsabilité du mestre, de l'adopter et d'en faire leur nouveau fils.

Les choses ne furent pas faciles pour l'enfant, comme pour sa nouvelle famille. En effet, l'adopté semblait se compter davantage comme un animal indomptable que comme un véritable petit garçon. Il fallait tout lui apprendre ; il ne parlait pas, ne semblait pas comprendre ce qu'on lui disait et se méfiait de tout et de tout le monde, sans oublier sa tendance à essayer de fuguer.
On lui attribua alors l'âge purement arbitraire de 6 ans, comme Walter, et le nom de Poe, parce qu'il semblait réagir à ce son plus qu'aux autres, c'était un bon début. Sous la tutelle du mestre, il mit de longs mois à apprendre la langue. Il la comprenait de plus en plus, la lisait (encore lentement mais comme pour le reste, c'était mieux que rien) mais ne pouvait toujours pas la parler. Il fallait se rendre à l'évidence, Poe ne parlerait probablement jamais.
En ce qui concernait les bonnes manières, on ne pouvait pas passer par quatre chemins. Poe était tout simplement puni lorsqu'il ne mangeait pas convenablement, lorsqu'il ne s'habillait pas comme il le fallait ou lorsqu'il volait dans les cuisines, un peu comme tous les enfants de son age en réalité. Simplement qu'à ses gestes s'ajoutaient toujours cette dimension bestiale, hirsute et étrangère qui encourageait ses geôliers à être plus sévères avec lui qu'avec les autres. Les châtiments étaient variés, ils allaient de la gifle au coups de cane, jusqu'au séjour forcé dans un placard sombre et humide pour plusieurs heures dans les cas les plus extrêmes, comme lorsque l'enfant encore trop sauvage tentait de s'enfuir.

Cela lui arrivait de temps en temps. Très régulièrement au début, puis de moins en moins. Le rythme semblait s'être stabilisé aux environs d'une fois par mois après quasiment un an de séjour parmi la famille Mertyns, puis une tentative par mois, puis presque plus jamais. Même s'il avait pu expliquer avec des mots pourquoi cette envie le prenait toujours aussi violemment, il ne saurait comment s'y prendre. Il ressentait juste le besoin de partir, de retrouver ses marques dans l'inconnu de cette infinie forêt qui s'étendait à l'horizon partout où il regardait.
Au début, on le surveillait de près, il était même attaché à son lit par la cheville pendant la nuit, qu'il pouvait passer silencieusement à tirer sur les maillons métalliques pour tenter en vain de s'en libérer. Puis il s'adapta à la vie telle qu'on l'exigeait de lui. Il se faisait plus réfléchi, obéissant, distingué. On arrêta de l'enchaîner, on le disputait au lieu de le frapper, on lui confiait des tâches de plus en plus dignes d'un être humain de son âge et de ses capacités. Après trois ans d'éducation, on pouvait enfin dire que Poe était un enfant normal, à son mutisme près, tout cela grâce à la persévérance du mestre et de Lana Mertyns qui redoublèrent d'efforts et d'affection pour lui montrer qu'ils n'étaient pas ses ennemis.
Poe, qui n'était pas habitué à vivre avec d'autres personnes, mit tout autant de temps à s'habituer à l'affection qu'on lui portait, et encore plus de temps à la rendre convenablement. Et lorsqu'il succombait à son instinct et s'enfuyait du château pour errer dans la forêt pour de longues heures voir parfois plusieurs jours, c'était cette même sensation viscérale, inexplicable et incontrôlable qui l'y ramenait, parce qu'il savait qu'on l'y attendait, qu'on s'inquiétait pour lui, que là-bas aussi il avait sa place en quelque sorte.

Ses relations avec les autres enfants de sa nouvelle famille, son frère et ses sœurs adoptives, ne coulèrent pas de source non plus. Vu comme un étranger, un sordide mélange entre homme et animal, un remplacement de seconde zone pour un frère cadet qui ne leur manquait que trop, Poe fut d'abord rejeté, parce qu'incapable de se comporter comme eux. Il ne parlait pas, ne comprenait pas leurs jeux et encore moins leurs blagues qui se firent vite cruelles de la part de ses trois aînés. C'étaient eux par exemple qui le surnommèrent Poe le Pot lorsqu'ils le pensaient sourd puisqu'il ne réagissait pas encore convenablement à ce qu'on lui disait. Ce surnom perdura encore longtemps au sein de la famille, en guise de blague de la part des deux sœurs mais pas du frère, ni du père.

Finalement, comme Poe progressait à vue d’œil, ses sœurs Lucia et Juliana lui laissèrent une chance. C'était un bon garçon, qui avait vite appris les leçons qu'on lui avait enseigné bon gré mal gré. Il n'était pas méchant pour un sou, tout ce qu'il demandait c'était de s'intégrer. Et surtout, c'était le frère muet comme une tombe qui ne répéterai à personne les secrets qu'il entendait. Il savait écrire, avait développé une langue des signes simple mais efficace avec sa famille et ses proches du château, mais savait qu'il y avait des choses que l'on pouvait dire et des choses qu'il valait mieux taire. Il disposait d'un avantage certain vis-à-vis de cela par rapport aux autres, alors il en profitait.
Ainsi, au fil de son adolescence puis en tant que jeune adulte, Poe devint de plus en plus proche de ses deux sœurs, protecteur et possesseur de ces deux bouts de femme qui ne manquaient pas de caractère et avec qui, lorsqu'il fut envoyé participer à la guerre aux côtés de Theodan Baratheon, il développa une correspondance écrite soutenue, au rythme aussi rapide que le permettaient les batailles et les longues marches.

Cependant, Poe n'eut jamais la chance de développer cette relation si fusionnelle avec son père ou son grand frère. Pour les deux, le souvenir de Walter était encore trop présent, ils ne pouvaient simplement le remplacer par cette vile créature venue des bois. Son comportement leur était insupportable. Rapidement découragés par la somme de travail que représentait l'éducation de l'enfant sauvage, ils ne comprenaient pas qu'un être humain puisse se comporter de façon si bestiale. Alors, le père et son fils biologique restaient entre eux, ou côtoyaient les autres membres de la famille tout en l'évitant. De toute manière, le Lord de Borsquebrume ne devait-il pas préparer son vrai fils à la succession qui l'attendait ? Il était hors de question que ce soit cet enfant sorti de nulle-part qui vienne à le succéder sur le trône, ce rôle viendrait à Ancel, en toute logique.

Face au mur glacial et infranchissable que représentait donc Lord Mertyns, Poe ne pu que vouloir redoubler d'efforts pour le contenter, ce qui semblait une tâche insurmontable. Fort heureusement, l'occasion se présenta avec la succession usurpée du roi Maegor Ier et les troubles que cela engendra, la guerre dévoreuse insatiable d'hommes et de vies qu'elle causa. Il ne restait plus à Poe qu'à se porter volontaire pour mener les soldats sous l'étendard des Mertyns jusqu'aux combats, et alors, peut-être qu'il finirait par gagner l'estime de son paternel.
Ce dernier accepta, avec comme condition évidente que Poe ne soit pas trop haut gradé mais remplacé par un homme de confiance de Bosquebrume. Après tout le muet ne pourrait pas donner d'ordres à ses hommes, alors il n'objecta point.
Que Poe se soit désigné volontaire ou non, Lord Mertyns aurait envoyé un contingent important aux forces de Baratheon quoi qu'il advienne. Seulement, cyniquement, s'il envoyait son fils adoptif au lieu de son fils biologique, il ne mettait pas en danger la succession qu'il estimait digne et légitime de sa maison tout en profitant éventuellement d'une chance de se débarrasser de cette sangsue que sa femme l'avait forcé à adopter. Ce fut alors presque joyeux qu'il envoya Poe au front, et plein d'ambition que Poe parti accompagner les cinq-cents hommes qui marchaient sous sa bannière grise et blanche.

Poe et son groupe de soldats arrivaient en renforts de la part des régions les plus éloignées de la zone de conflit, pour compenser les pertes numériques de Theodan Baratheon après les multiples batailles qu'ils avaient déjà gagné ou perdu. En route ils se joignirent aux troupes d'Oswell Connington et ses « arlequins » et firent pencher la balance en leur faveur lors de la bataille du Loup Griffon qu'ils engagèrent alors qu'elle était déjà entamée, leur permettant de faire valoir leur arrivée sans perdre trop d'hommes. Depuis, ils ne quittèrent pas les rangs de Theodan Baratheon qui se dirigea vers Port-Réal. Il était temps pour Poe d'écrire son nom dans l'histoire, en trempant sa plume dans le sang des loyalistes s'il le fallait.


image by Ted Nasmith # code by ATC.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Faust
NORD
■ Localisation : En route vers Port-Réal
MessageSujet: Re: Poe Mertyns ~ Qui ne dit mot consent   Dim 24 Avr - 13:33

Il y a de l’orage dans l’air
Heureux de compter sur la venue d’un nouveau membre!
Aller – nous voulons du contenu, du contenu



Bienvenue encore et bon courage pour ta présentation!

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •




I survived because the fire inside me burned brighter than the fire around me - Fallout
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Poe Mertyns ~ Qui ne dit mot consent   Dim 24 Avr - 15:52

Bienvenue dans la conquête du trône de fer !
Et comme mon collègue l'a bien précisé, "bon courage pour ta présentation"

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lyanna Stark
NORD
■ Localisation : à Winterfell dans le Nord
MessageSujet: Re: Poe Mertyns ~ Qui ne dit mot consent   Dim 24 Avr - 15:55

Hello
Bon courageeeeeeeeee et on veut tout savoir sur toi :)

Pour d'éventuelles questions hésite pas à harceler le staff :P

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Rhaenys Stark
COURONNE
■ Localisation : Sur la route de Port-réal...
MessageSujet: Re: Poe Mertyns ~ Qui ne dit mot consent   Dim 24 Avr - 16:41

Bienvenue parmi nous
Si tu as la moindre question n'hésites pas à te tourner vers le staff, nous sommes là pour ça

Bon courage pour ta fiche

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

If I look back I am lost
I am the blood of the dragon. I must be strong. I must have fire in my eyes when I face them, not tears. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Poe Mertyns ~ Qui ne dit mot consent   Dim 24 Avr - 18:01

Bienvenu à toi et au plaisir de te croiser en rp
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Elinor Piète
COURONNE
■ Localisation : Port-Réal.
MessageSujet: Re: Poe Mertyns ~ Qui ne dit mot consent   Dim 24 Avr - 20:37

Bienvenue à toi sur ATC !

Hâte de lire l'histoire de ce muet qui s'annonce fort intéressante (et aussi de voir de quelle famille il est originaire pour avoir été adopté par les seigneur Mertyns !)

Bon courage pour la rédaction de ta fiche. Si tu as la moindre question, n'hésites surtout pas à la poser ici, par MP ou bien sur la Chatbox !

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

The Beautiful Spider
The dangerous black widow encases her victims with silk, and then kills with poison from her fangs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Poe Mertyns ~ Qui ne dit mot consent   Dim 24 Avr - 22:59

Merci à tous pour vos messages de bienvenue, ça fait toujours très très plaisir !
J'ai hâte de pouvoir jouer avec vous tous, et Elinor j'espère que tu ne seras pas trop déçue par l'absence de famille d'origine :P
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Elinor Piète
COURONNE
■ Localisation : Port-Réal.
MessageSujet: Re: Poe Mertyns ~ Qui ne dit mot consent   Lun 25 Avr - 10:59


Félicitations !
« Bienvenue sur ATC »

Une fiche claire, très bien rédigée et fort agréable à lire... Tu as fait de ton personnage un jeune homme attachant que l'on a envie de câliner toutes les deux minutes tant sa vie est compliquée. J'ai bien hâte de voir ce qu'il va donner sur le champ de bataille, ce muet !

Et c'est pour cela que le staff et moi-même sommes heureux de vous annoncer que votre fiche est validée ! Vous êtes désormais un habitant de l'ORAGE. En tant que tel, vous êtes soumis aux lois de celle-ci ainsi que celles de Westeros. Au plaisir, donc, de vous croiser dans l'un ou l'autre des Sept Royaumes.

Cependant, pour finaliser votre inscription et votre intégration au sein de la communauté, il vous reste quelques petites formalités à remplir obligatoirement :

❥ Recenser l'avatar du personnage.
❥ Déclarer sa famille.
❥ Compléter le registre des multicomptes (si vous êtes un DC, TC, QC)
❥ Recenser les dates importantes de votre personnage dans les chronologies détaillées
❥ Créer et tenir à jour (impérativement) votre fiche de chronologie de personnage.
❥ Ouvrir une fiche de liens.
❥ Assortie à sa soeur, fiche de sujets.
❥ Et de venir prendre du bon temps avec nous !

crédits image : ATC ; code by ATC.


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

The Beautiful Spider
The dangerous black widow encases her victims with silk, and then kills with poison from her fangs.
Revenir en haut Aller en bas
 

Poe Mertyns ~ Qui ne dit mot consent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Contrat de travail: Le PS consent
» Adieu Corée ! Oooh ! Salut ~ Hum ? Je crains que je ne sache votre nom, beau pays qui consent à m'accueillir ! [Nikayo]
» "Le destin conduit celui qui consent et tire celui qui résiste."[Nowaki-Scarlet]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After the Conquest ::  :: Demandes de Citoyenneté :: Présentations Validées-