Partagez | 
 

 Aemon Targaryen - Prince de Westeros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Aemon Targaryen
COURONNE
■ Localisation : Port-Réal
MessageSujet: Aemon Targaryen - Prince de Westeros   Dim 16 Juil 2017 - 13:17


Aemon Targaryen

feat. Harry Lloyd

Serviable ♦ Courtois ♦ Gentil ♦ Timide ♦ Anxieux ♦ Loyal ♦ Peu d'esprit d'initiative ♦ Manque de confiance en lui ♦ Possède le don de vervue ♦ Erudit ♦ Secret ♦ Rêveur ♦ Juste


VALAR MORGHULIS

◮ Titre(s) :
Prince de la maison Targaryen et chevalier de Peyredragon.

◮ Âge :
26 ans.

◮ Lieu de naissance :
Au Donjon Rouge, à Port-Réal.

◮ Situation :
Célibataire. En pourparlers secrets avec la maison Stark.

◮ Statut :
PV.

◮ Groupe :
Terres de la Couronne.

VALAR DOHAERIS

◮ Maison :
La devise des Velaryons proclame qu'ils sont l'Ancien, le Véridique, le Brave. Autant d'épithètes qui peuvent être attribués à la maison Targaryen : la famille suzeraine des Sept Couronnes depuis la Conquête d'Aegon.

◮ Famille :

Père : Daeron Targaryen (décédé lors du Jugement des Sept)
Mère : Daenys Targaryen (veuve de Daeron Targaryen ainsi que sa demi-soeur)
Oncle : Maegor Targaryen, Roi (décédé lors de la prise de Port-Réal par les rebelles)
Cousine : Rhaenys (Targaryen) Stark
Cousin : Jaehhaerys Targaryen, suzerain des Sept Couronnes

Bâtarde : Meleys et Maelys Waters, "nés de la Semence du Dragon". Un fils et une fille issues de la fille d'un pécheur de Peyredragon.

Nonobstant la coutume de la Première Nuit, les hommes de la maison Targaryen ont toujours eu le sang chaud et en bons suzerains imbus d'eux-mêmes, ils ont très vite pris l'habitude d'aller assouvir leurs besoins avec les filles ou les femmes du Commun. Parmi le peuple habitant les villages et le port à l'ombre du Montdragon.
En ces lieux, les Targaryens sont considérés à juste titre comme plus proches des dieux que les autres humains habituels. De telles unions - et les nombreux bâtards qui en sont issus - sont vues comme des bénédictions pour la roture car, le cas échéant, les seigneurs dragons n'hésitent pas à doter les mères de leur progéniture de quelques terres où elles pourront élever l'enfant. Et ils accompagnent généralement les naissances de fastueux présents. On appellent ces bâtards et ces bâtardes des "semences" et leurs propres progénitures des "fils de semences".

Aemon n'a pas fait exception à la tradition. Bien qu'un peu gauche et maladroit avec les femmes, à tout juste quinze ans il a défloré la fille d'un pécheur de Peyredragon. La fille était accorte et malgré la timidité du prince, les deux jeunes gens se sont tout de suite plu... A sa surprise, la donzelle a ensuite accouché de deux bâtards qu'elle a nommée Meleys et Maelys.
Depuis, chaque année, le gouverneur et châtelain de la forteresse, ser Jon Quince, fait envoyer une bourse de quelques pièces ainsi que des porcelets et deux ou trois chapons à la mère et à ses enfants. Et bien sûr aux autres progénitures des Targaryens.
De temps à autres, Aemon vient s'enquérir de l'éducation de sa bâtarde.

◮ Informations complémentaires & faits divers :
A l'instar de autres Targaryens, Aemon possède une chevelure or-argent et des yeux violets qui révèlent aisément son ascendance valyrienne. Sans être un gringalet, il n'a pas la carrure puissamment bâtie de son oncle, le roi Maegor, ni de son père, le prince Daeron. Il faut dire que même s'il revêt l'armure et la maille pour ses séances d'entrainements quotidiennes avec un maître d'armes, Aemon n'est pas passionné par les mêlées, les tournois et la guerre. Ce qui lui vaut les railleries des chevaliers de la Cour. Le drôle n'en est pas moins adroit, une épée à la main, mais n'allez pas imaginer qu'il égalera les exploits de ses plus illustres ancêtres dans ce domaine.

Tout comme les autres membres de sa famille, Aemon apprécie les fortes températures et les bains brûlants.

Ce qui distingue Aemon du reste de sa parenté, c'est notamment son érudition. Féru d'astronomie, il connaît par cœur les constellations et les repère aisément dans le ciel nocturne. Parmi les nombreux savoirs qu'il a acquis, son maître, Valyron de Mantarys, lui a appris à étudier les cartes topographiques, les sciences du blason et les chroniques anciennes.

DIS-MOI TOUT...

Comment vivez-vous l'instabilité politique et les guerres qui enflamment Westeros ? Comment le supportez-vous au quotidien dans votre région ? ✒️ A vrai dire, pas très bien. Chacun sait, au Donjon Rouge et à Port-Réal, que je ne suis pas un foudre de guerre. L'ennui avec la guerre, c'est qu'on sait quand elle commence, mais rarement quand elle finit.
Pour le moment, les effets des combats ne se font pas encore ressentir dans la ville. Ou si peu. Mais j'appréhende tout de même le moment où la famine gagnera le royaume à cause des récoltes qui n'auront pas été engrangées et des champs laissez libres de toute exploitation, fautes d'hommes pour les entretenir. La plupart de ceux-ci ont répondus à l'appel de leurs seigneurs et sont soient morts, soient sur les routes et les champs de bataille. Et puis... les osts rebelles des seigneurs de l'Orage et de l'Ouest ne cessent d'avancer. Ils entreprendront bientôt le siège de la capitale. Pour le meilleur... ou pour le pire !

Les Rebelles sont désormais arrivés aux portes de Port-Réal. Avec la bataille qui s'annonce, comment vous positionnez-vous ? Soutenez-vous Maegor ou Jaehaerys et comptez-vous agir ? ✒️ "Loyaulté me lie", ce pourrait être ma devise. Maegor est un souverain cruel et à moitié dément, pour ne pas dire totalement. Bien qu'il soit mon oncle, nous n'entretenons aucun liens affectifs lui et moi. Il me méprise.
Jaehaerys devrait légitimement siéger sur le Trône de Fer. Il est encore jeune et pourrait devenir un bon roi, s'il est bien conseillé. Je ne suis pas non plus dupe des visées des Lannister et des Baratheon : Maegor tombé, ils pourraient chercher à manipuler le nouveau souverain, si jeune et si malléable... Je suis en réalité fidèle à ma maison, celle des Targaryens.

Si les rebelles parviennent à mettre à bas le Cruel, ma mère, Daenys Targaryen ferait une excellente Régente et je la soutiendrai dans la défense de notre Famille et de nos intérêts. J'aimerai également que ma cousine, Rhaenys, parvienne à trouver une place aux côtés du prochain roi. Bien que jeune, elle est sage et avisée, bien que parfois emportée. Et mes sentiments pour elle n'ont jamais changé...

Quelle est votre ambition personnelle ? ✒️ Je n'ai aucune visée au Trône. Je ne suis pas un prétendant à la Couronne et quand bien même la question de la succession se poserait-elle, je ne suis pas le premier nom sur la liste.

Les derniers événements qui ont secoué le royaume m'ont révélé une petite once de courage, que je n'aurai jamais imaginé en moi... Peut-être le temps est-il venu de m'affirmer ? J'ai acquis maints savoirs et connaissances durant mes apprentissages. Aussi je pense que je pourrais me rendre utile pour le Royaume et ma famille dans les années à venir. Il y a tant à faire et à rebâtir.

En échange de mes bons et loyaux services, le roi me récompensera peut-être par quelque château et terres ou m'établir, afin de fonder une nouvelle branche de la maison Targaryen. Il me faut trouver une femme avec laquelle fonder une famille. J'ambitionne aussi de partir pour les Cités Libres dès que la situation le permettra... mais le permettra-t-elle un jour ? Je demeure, après tout, un fils du Dragon.


DERRIERE LE MASQUE
• Âge |
27 ans
• Prénom ou pseudo |
Ascanius
• Sexe |
Masculin
• Comment as-tu connu le forum ? |
Uh uh, je commence à le connaître un peu, via mes doublons !
• Autre chose ? |
Comme ?

image by Ted Nasmith # code by ATC.





• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Le silence est l'ami des princes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aemon Targaryen
COURONNE
■ Localisation : Port-Réal
MessageSujet: Re: Aemon Targaryen - Prince de Westeros   Dim 16 Juil 2017 - 13:18



Aemon Targaryen

« Le silence est l'ami des princes. »


BUT FIRST WE LIVE


Le voici debout, haletant... brusquement réveillé. Dans le sursaut de son éveil, il a dispersé coussins et couvertures en soie. Ses muscles sont noués, ses mains crispées sur le drap du lit. En nage, la sueur ruisselant sur son torse musclé, le prince promène son regard dans la pénombre des lieux et jusque vers la terrasse, séparée par un mince rideau. Au dehors, la ville semble calme. Aussi calme que peut l'être Port-Réal la nuit... Derrière les tentures, il entend les bruits d'alarmes, les cris sourds des gens du palais. A-t-il hurlé dans son sommeil ? Peut-être...
Extirpé de son sommeil, hagard et perplexe, il cherche la signification d'un tel réveil et regarde autour de lui, surpris et craintif. Il a fait un rêve. Encore un...
Le prince se lève, nu. Les secondes s'écoulent comme autant de minutes et le prince à la peau couleur de sable ne saurait dire s'il est éveillé depuis une heure ou depuis seulement quelques instants. Il se dirige jusqu'à un grand coffre de bois damasquiné, sertis de bijoux, puis en sort un tissu en pourpre et une peau de félin dont il se drape avec majesté. C'est de la soie de Norvos, la cité de la Noyne, par delà les mers.

Sans un mot, il se dirige jusqu'aux portes de la chambre. Les portes s'ouvrent, des serviteurs entrent, accompagnés de ses gardes personnels, des familiers et de ses parents. Il ne leur adresse pas un regard. Le sien est perdu dans ses pensées, dirigé vers les flammes des torches qui éclairent le vide sombre et béant du couloir, au-delà des portes de fer. Il avance, vite et résolu. Parcoure à grandes enjambées l'espace qui le sépare de la sortie et s'engouffre dans la galerie, jusqu'au patio où il a l'habitude de siéger et de recevoir ses serviteurs et les visiteurs. Cette partie du Donjon Rouge lui est réservée, à lui et à ses familiers.
Sur son passage, serviles, les nuques et les regards se baissent instantanément. Les genoux ploient. Chevaliers et écuyers de sa maisonnée emboitent le pas au seigneur perturbé tel un torrent, telle une vague en un flot continu. Les gardes ont pris les devants, fidèles à leurs fonctions. Nerveux, ils écartent brutalement tous les inconscients et les curieux qui se trouvent entres eux et leur jeune seigneur.
Ce dernier pénètre dans la grande salle de ses appartements, gravit les marches qui le conduisent à son siège en quelques bonds et s'y assoit, silencieux. Il se sent lourd et son cerveau est embrumé. Les senteurs des résines d'oliban, qui brûlent à l'intérieur des braseros et des cassolettes ouvragées disséminés dans l'ensemble de la pièce, lui donnent la nausée. L'ambiance est pesante et seuls quels murmures anxieux parviennent à briser le silence qui règne. Alors, comme pour rassurer ses familiers : sur un signe de tête du prince, son bouffon, Grelot, entame une danse aux doux accents... Il se déhanche et tape du pied sur le sol de marbre au son du tambourin dont s'est emparé un jeune écuyer. Et comme par magie, la chape de plomb tombe et l'ambiance se détend : on rit, on bavarde et on observe le danseur. On se congratule et on s'embrasse, heureux de participer à une liesse que l'on sait peut-être éphémère mais qui se renouvellera ailleurs, lors d'une prochaine nuit. Tel est ce Dragon, à la fois si étrange et si dissemblable du reste de sa famille.
Il a reçu l'éducation d'un prince, mais préfère volontiers passer pour un érudit plutôt que pour un guerrier.
D'avantage que les salles d'armes du Donjon Rouge, il aime à parcourir les grimoires anciens des bibliothèques obscures. Et parfois aussi, les tavernes et les tripots de Port-Réal et de Peyredragon. Le damoiseau s'entoure alors d'une compagnie de vauriens, d'ivrognes et de réputés voleurs... Provocation ? Il est la honte de son oncle et des siens, qui le considère comme un bon à rien. Il est vrai que le jeune prince préfère la compagnie des mestres à celle des autres chevaliers. Et qu'il ne répond guère aux standards de la culture guerrière du royaume et de sa maison, qui s'est si souvent illustré par le passé à travers ses qualités guerrières.

Seuls quelques regards inquiets persistent sur le prince, qui ordonne à son échanson de faire servir du vin de la Treille, rouge et fruité et du vin de Dorne, corsé et âpre. A seulement vingt-six ans, il est grand, mince et gracieux. Ses yeux sont noirs et luisants. Tout l'inverse de ses blancs cheveux, qui trahissent ses origines Targaryennes et son ascendance valyrienne. Son nez est acéré et ses traits sont fins. Le prince est beau.
Des coupes passent de main en main et de lèvre en lèvre, tandis que des petits plats commencent à circuler : amandes, fruits secs et confits, fèves... La capitale est réputée pour son savoir-vivre et le prince tient à préserver cette réputation auprès des siens et des étrangers que comptent sa petite cour.

Depuis les arcades qui entourent le patio, quelques sages conseillers et Jorquhen, le mestre du prince s'avancent, silencieux. Mais Aemon Targaryen ne leur accorde aucune attention. Il courbe le front et s'absorbe dans ses pensées. Beaucoup plus jeune que ses cousins, Aemon a toujours été mis à l'écart. Ce qui l'a rapidement encouragé à devenir un personnage introverti et peu enclin à participer aux jeux communs. Ce qui lui a valu de nombreuses brimades de la part de ses parents et de ses proches. On se rit de lui dans son dos, on le tourne en ridicule, on le méprise, sans jamais voir en lui de quelconques qualités... comme son étonnant don prophétique. Les Anciens parlaient du don de vervue. Seule Rhaenys, sa cousine, semblait s'apercevoir de son potentiel.

Tout jeune, il a appris l'art du luth, de la danse et de l'écriture. A huit à peine, il est était allé trouver son tuteur, Valyron de Mantarys et a insisté pour être initié à l'art si complexe de l'héraldique et de l'étude des différents blasons du Royaume. Bien que surpris par une telle demande, son tuteur a aussitôt accepté. Maître et élève se sont plongés dans les grimoires et les bibliothèques de longues heures durant, pendant plusieurs années. Alternant parties de cyvosse et études des textes anciens, complicité et admiration les ont tous deux rapprochés.

Dans les appartements rafraichis par la brise marine, Aemon se souvient du jour de ses treize ans où, à sa demande, on l'a emmené à Villevieille, chez les maîtres érudits. Les yeux lacérés par la poussière des chemins, la bouche sèche et le corps encore brûlant par la chaleur qui frappait le Bief, il a parcouru les manuscrits des anciennes bibliothèques. Comme son maître, Aemon est féru d'histoire et sait apprécier les livres rares et anciens. Il s'est toujours appliqué à soigner sa calligraphie pour copier les ouvrages les plus précieux, car c'est ainsi, insistait lord Valyron, que le savoir se transmet... Certains membres de sa famille considèrent cet intérêt pour l'érudition comme une faiblesse et se moquent de ce prince, qu'ils jugent trop doux et trop sérieux pour son âge. Aemon n'en a cure. Il en est toujours pour suivre des chemins que d'autres évitent : de nombreux hommes et femmes, même si ils ne maniaient pas la pique et l'épée, ont guidé leurs soldats sur bien des champs de bataille, avec ruse et habileté. Avant de rejoindre le Mur, Garisson Fowler, le dernier roi de la Pierre et du Ciel, un dornien, était encore craint de tous pour sa ruse, bien qu'aveugle et âgé !
Mais le prince a aussi appris le métier des armes, comme sa condition l'exige. De concert avec les autres écuyers de la Cour, on lui a enseigné à manier la lance et l'épée, à monter les fiers destriers : rapides et endurants. Il a en outre suivis les leçons de ser Arlan Celtigar, le maître d'armes du Donjon Rouge.
Son adresse n'égale pas celles des plus adroits de ses pairs, oui, mais il sait qu'il n'a pas à rougir, une épée dans la main.
Un jour, il se rendra de nouveau à Villevieille. Et dans les Cités Libres aussi. C'est son rêve. Le jour venu, il parcourra les bibliothèques de Braavos, de Volantis et de Lys et rencontrera les plus grands érudits.

Sans rien dire, Aemon porte à ses lèvres une coupe de sirop d'orgeat et avale lentement plusieurs gorgées successives. Il ne pleure ni son oncle, ni son père. S'il enrage aujourd'hui, et s'il a tant de mal à trouver le sommeil, c'est parce qu'il s'inquiète pour son cousin, Jaehaerys, le nouveau roi. Le si jeune roi...

Prenant sa coupe dans la main, le prince descend les marches et se fraye un chemin à travers sa petite Cour, aussitôt suivi par ser Clarence Rambton son bouclier-lige, qui veille toujours sur ses arrières. Il arrive jusqu'à un balcon surplombant la Ville. L'agglomération offre une étrange silhouette sous la conjonction de la lune et des étoiles.
La bise, légère mais mordante, qui souffle sur le parapet gifle leur peau. Mais le jouvenceau n'en a cure. Il est jeune. Bien moins que son cousin certes : Jaehaerys est encore un enfant.
Il lui incombe désormais de le seconder au mieux. Lui, Aemon, qui pèse parfois ses mots comme un avare sa bourse, lui qui préfère écouter et observer, plutôt que paroler... arrivera-t-il à faire un bon conseiller ? Encore faudra-t-il que son parent et les Grands du royaume le veuillent.

Alors le prince ouvre les yeux, puis les referme aussitôt... de crainte d'interrompre son rêve. Demain est un autre jour.


image by Ted Nasmith # code by ATC.


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Le silence est l'ami des princes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Faust
COURONNE
■ Localisation : Port-Réal
MessageSujet: Re: Aemon Targaryen - Prince de Westeros   Dim 16 Juil 2017 - 15:02

Oh Yeah! Un Targaryen!
Parce que ça implique inévitablement de grandes choses, ta présence me rend véritablement heureux! Les membres de cette famille sont hautement attendu, d'autant plus après les derniers évènements. Il nous faudra d'ailleurs, absolument un lien! Bref! Je suis impatient de lire ta fiche.

En attendant, je te souhait la bienvenue!

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •




I survived because the fire inside me burned brighter than the fire around me - Fallout
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Valyron Tyvaros
COURONNE
■ Localisation : Port-Réal
MessageSujet: Re: Aemon Targaryen - Prince de Westeros   Dim 16 Juil 2017 - 15:29

Rha Aemon is back

Hâte de voir ce que tu vas donner avec ce personnage, l'ami

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Des mes ordres, dépend le destin du peuple.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Catelyn Arryn
VAL D'ARRYN
■ Localisation : Rougefort, Val d'Arryn.
MessageSujet: Re: Aemon Targaryen - Prince de Westeros   Dim 16 Juil 2017 - 15:44

Aemon! Trop trop trop bien de voir ce PV incarné! Bon courage pour la fin de ta fiche ô Prince de ces terres
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Etaine Arryn
VAL D'ARRYN
■ Localisation : Les Eyriés, le Val.
MessageSujet: Re: Aemon Targaryen - Prince de Westeros   Dim 16 Juil 2017 - 22:16

OH. MON. DIEU. La petite Elinor en moi est en train de danser la samba...

Déjà, rebienvenue à toi et JE SUIS TROP CONTENTE QUE TU JOUES AEMON OHMYGAD !

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

The Fallen Princess
Winter was Coming and then, I've been on the top, Unbent, Unbowed and Unbroken. Now, I just wanna be as High as Honor
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aemon Targaryen
COURONNE
■ Localisation : Port-Réal
MessageSujet: Re: Aemon Targaryen - Prince de Westeros   Lun 17 Juil 2017 - 2:18

Merci les loulous !! Je suis content de voir que ce PV était attendu ! Et vos petits messages à tous les quatre ben.. ça me fait super plaisir

Je crois bien que j'ai fini !

Faust et Elinor je suis à votre disposition pour parler d'un lien ! ;-)


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Le silence est l'ami des princes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Catelyn Arryn
VAL D'ARRYN
■ Localisation : Rougefort, Val d'Arryn.
MessageSujet: Re: Aemon Targaryen - Prince de Westeros   Lun 17 Juil 2017 - 19:07

Ca marche, je lis ta fiche de présentation dans la soirée!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Rhaenys Targaryen
COURONNE
■ Localisation : Au Donjon Rouge, Port-Réal
MessageSujet: Re: Aemon Targaryen - Prince de Westeros   Lun 17 Juil 2017 - 19:10

Mon cousin
Trop chouette de voir Aemon être tenté, ce personnage rocks
Bienvenue parmi nouuuus

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

If I look back I am lost
I am the blood of the dragon. I must be strong. I must have fire in my eyes when I face them, not tears. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Catelyn Arryn
VAL D'ARRYN
■ Localisation : Rougefort, Val d'Arryn.
MessageSujet: Re: Aemon Targaryen - Prince de Westeros   Mar 18 Juil 2017 - 18:25


Félicitations !
« Bienvenue sur ATC »

Olalala, mais comme j'aime ce personnage ! Tout comme l'a façon dont tu l'as cerné et su lui donner vie. Ces détails, l'atmosphère... le rendu!

Et c'est pour cela que le staff et moi-même sommes heureux de vous annoncer que votre fiche est validée ! Vous êtes désormais un habitant de TERRES DE LA COURONNE. En tant que tel, vous êtes soumis aux lois de celle-ci ainsi que celles de Westeros. Au plaisir, donc, de vous croiser dans l'un ou l'autre des Sept Royaumes.

Cependant, pour finaliser votre inscription et votre intégration au sein de la communauté, il vous reste quelques petites formalités à remplir obligatoirement :

❥ Recenser l'avatar du personnage.
❥ Déclarer sa famille.
❥ Compléter le registre des multicomptes (si vous êtes un DC, TC, QC)
❥ Recenser les dates importantes de votre personnage dans les chronologies détaillées
❥ Créer et tenir à jour (impérativement) votre fiche de chronologie de personnage.
❥ Ouvrir une fiche de liens.
❥ Assortie à sa soeur, fiche de sujets.
❥ Et de venir prendre du bon temps avec nous !

crédits image : ATC ; code by ATC.

Revenir en haut Aller en bas
 

Aemon Targaryen - Prince de Westeros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'honneur et la gloire ? Pourquoi ? | Aemon Targaryen
» Tes yeux sont comme les miens [PV Aemon Targaryen]
» MAISON TARGARYEN ▲ feu et sang [2/4]
» Famille Targaryen /PNJ
» LA BATAILLE DE WESTEROS ▲ qui gagnera ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After the Conquest :: 

It shall not end until my death

 :: Demandes de Citoyenneté :: Présentations Validées
-