Partagez | 
 

 Martyn Arryn - As high as honor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Martyn Arryn
VAL D'ARRYN
■ Localisation : Port-Réal le temps du couronnement
MessageSujet: Martyn Arryn - As high as honor   Sam 26 Aoû 2017 - 13:40


   
Martyn Arryn

feat. Richard Madden

♦ Honorable ♦ Solitaire ♦ Protecteur ♦ Inflexible ♦ Responsable ♦ Colérique ♦ Séduisant ♦ Rancunier ♦ Amoureux (mais maladroit) ♦ Orgueilleux ♦ Loyal ♦ Fatigué ♦

   

   
VALAR MORGHULIS

◮ Titre(s) :
Seigneur des Eyrié, Défenseur du Val et Gouverneur de l'Est

◮ Âge :
32 ans

◮ Lieu de naissance :
Aux Eyrié, dans le Val d'Arryn

◮ Situation :
Marié à Lady Roslinn Arryn, anciennement Tyrell depuis maintenant 9 ans

◮ Statut :
PV

◮ Groupe :
Val d'Arryn

VALAR DOHAERIS

◮ Maison :
Seigneur et suzerain des Eyriés et du Val, Martyn est traditionnellement un vassal des Targaryen. Néanmoins, les événements des dernières années l'ont laissé beaucoup moins enthousiaste à l'idée de suivre aveuglément un roi. Il n'a pas la force militaire ni diplomatique suffisante pour se déclarer indépendant, mais ne compte pas non plus prêter allégeance à qui que ce soit avant d'en savoir beaucoup plus long à son sujet. De plus, le divorce de l'épouse de son cousin l'a fortement choqué et il ne sait quelle attitude adopter envers la famille régnante, ce qui l'a poussé à attendre avant de sortir à nouveau du Val. Les guerres qu'il a menées (et pour un mensonge) ne lui ont pas apporté le soutien de ses vassaux, bien au contraire, ni l'amour de sa famille, mais il compte bien redresser la situation.

◮ Famille :
La famille Arryn se compose de Martyn, de son épouse Roslinn Arryn (née Tyrell) et de leur fille Lorelei, âgée de deux ans maintenant. Martyn possède aussi deux soeurs, Lady Leandra maintenant épouse de Lord Tyrell et mère de Jeyne et Brynden Tyrell, l'héritier du Bief. Sa deuxième soeur est Etaine, mère de deux bâtards, Jace et Abbel Stone, qu'elle aurait eu de feu Tristam Martell. Martyn possède aussi un oncle, Elbert Arryn, auprès duquel il a fait son écuyage, et une cousine germaine, Catelyn devenue Rougefort, qui lui a donné un neveu, Jon. Il est aussi cousin avec Lord Jorah Stark et les Stark de Winterfell.

◮ Informations complémentaires & faits divers :
Martyn est un homme assez calme, en général. Ceux qui ne le connaissent pas pourraient penser qu'il est froid et que rien ne peut le perturber. Ses proches savent par contre qu'il en est tout autrement. Il est lent à la colère mais quand le volcan qui sommeille en lui entre en éruption gare aux dégâts. Il lui arrive de rentrer dans des colères noires, et parfois destructrices. Il possède un grand sens du devoir et de l'honneur, et restera fidèle à la parole donnée quoi qu'il advienne. Forcé à partir guerroyer, le chevalier préfère les livres aux épées et en garde d'ailleurs bien souvent un avec lui lors de ses voyages.

Il s'habille sobrement, même s'il ne rechigne pas devant quelques broderies ou tissus plus riches lors des réunions ou évènements, généralement aux couleurs azur et argent de sa Maison.

DIS-MOI TOUT...

    ◮ Ces six dernières années, la guerre a affaibli chaque région de Westeros, provoquant des pertes tant matérielles qu’humaines. Prenant la relève, la sécheresse vient ébranler les réjouissances de la paix. Comment avez-vous vécu les lendemains de la guerre? comment subissez-vous ce Long Eté? Cette guerre a causé bien des torts au Val. Que ce soit par le nombre de morts sur le champ de bataille ou par l'affaiblissement des relations diplomatiques avec ses voisins du sud. Martyn s'est reclus dans les Eyrié suite aux révélations du mensonge de son suzerain. Il a été profondément dégoûté par la politique et les machinations moins qu'honorables du trône. Résolu à ne plus sortir de chez lui tant que la guerre durerait, estimant avoir assez payé pour cela, il entrevoit la paix d'un oeil méfiant. Peut-il faire confiance à nouveau aux Targaryen, quand bien même Maegor est mort? Et que faire pour retrouver la confiance de ses vassaux, las de la guerre et de quelques décisions prises par trop à la hâte? Mais l'Eté est là et Martyn se doit en plus trouver une solution pour que son peuple ne périsse de famine, bien que le Val possède quelques vallées abritées et que les glaciers leur ait fourni de l'eau plus longtemps que ce ne fut le cas pour d'autres contrées. Mais les réserves ne sont pas inépuisables et cela commence sérieusement à le préoccuper. Il s'attend à voir ses vassaux frapper à sa porte pour lui demander de mettre fin à l'été interminable. Comme s'il pouvait y remédier seul...

  ◮ Maegor mort, Jaehaerys est le nouveau Roi des Sept Couronnes. Dans quelques mois, il épousera sa soeur, régente du royaume, Rhaenys Targaryen. Quel est votre position sur cette union qui suscite la colère du Nord? Pensez-vous que Daenys serait mieux à même de régencer le royaume?Maegor est mort et ce n'est certainement pas Martyn qui va le pleurer. Ce roi lui aura fait perdre la fidélité aveugle de ses vassaux et aura entaché son honneur ainsi que celui de sa soeur. Sa mort n'est qu'une bonne nouvelle, même si elle pose de nouveaux problèmes. La succession s'annonce houleuse et controversée et le suzerain du Val ne tient pas à suivre à nouveau un roi sans le connaître d'abord. Martyn attend de voir ce que va décider son cousin Jorah, bien qu'il ne s'attende pas à ce qu'il suivre son ex-épouse le coeur léger. Reconnaissant à Jorah pour l'avoir suivi alors qu'il abandonnait la guerre de Maegor, il attend de voir ce que fera le Loup pour décider de l'avenir du Val.

    ◮ Sur ce nouvel échiquier, pourriez-vous trahir vos allégeances pour parvenir à vos fins? Quelle est votre ambition personnelle?Martyn pense au Val et à sa famille avant de penser à Westeros. Dégoûté par les intrigues et la guerre, il espère ne pas avoir à sortir l'épée du fourreau avant un long moment. Il attend de voir comment vont se passer les choses avant de décider sur une conduite à suivre. Son coup de sang (bien que justifié) pour défendre l'honneur de sa soeur lui a coûté une fortune en or et en hommes, et la sécheresse ne va pas améliorer la situation. Ses vassaux grondent et certains se tournent vers sa soeur ou sa cousine, et il a bien du mal à les en empêcher, n'ayant plus le coeur à grand-chose depuis son retour aux Eyrié.

   

   
DERRIERE LE MASQUE
• Âge |
34
• Prénom ou pseudo |
Kalima
• Sexe |
F
• Comment as-tu connu le forum ? |
via les topsites
• Autre chose ? |
Merci de me laisser tenter ce PV important. J'espère ne pas vous décevoir

image by Tomasz Jedruszek # code by ATC.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Martyn Arryn
VAL D'ARRYN
■ Localisation : Port-Réal le temps du couronnement
MessageSujet: Re: Martyn Arryn - As high as honor   Sam 26 Aoû 2017 - 13:40


   
Martyn Arryn

« Fallen falcon caught in a storm »

   

   
BUT FIRST WE LIVE


Martyn se dressait dans l'embrasure de la fenêtre de ses appartements dans la forteresse des Eyrié, le regard perdu sur les cimes des pics tout proches. Vêtu d'une tunique de soie azure brodée de faucons au fil d'argent le long des manches, il paraissait être aussi solide que le roc des montagnes alentours, aussi immobile et immuable qu'elles. A l'intérieur, c'était une tout autre affaire. L'immobilité était le seul moyen qu'il avait trouvé pour ne pas détruire tout le mobilier de la pièce.

Derrière lui, plusieurs parchemins l'attendaient, attendaient son seing, posés en une pile bien nette sur la table qui lui servait pour travailler. Il ne voulait pas penser à ce que contenaient ces écrits, à ces rapports envoyés depuis les différents domaines du Val et de la Montagne, pour comptabiliser les vivres et provisions restantes, mais plus nombreux encore ceux reçus pour réclamer aide et argent, et particulièrement pour acheter de la nourriture. Bon nombre de bêtes s'étaient taries avant d'avoir sevré leurs jeunes et les troupeaux en avaient souffert. La sécheresse avait trop duré, mais nul ne pouvait prédire quand viendrait le redoux et l'eau qui permettrait au grain de se remplir, et aux troupeaux de boire à leur soif. Le nombre de demandes d'assistance pour creuser des puits n'avait jamais été aussi élevée. De quoi s'inquiéter et pas qu'un peu. Et le ciel vide de nuages. Si La Montagne avait pour l'instant été un peu épargnée, le Val souffrait sous les rayons ardents du soleil.

Mais cela valait mieux que de penser au reste... à la boîte de chêne sculpté posée à côté de la pile... Aux parchemins qui étaient à présent roulés et rangés proprement en attente de réponse... L'annonce d'un couronnement à Port-Réal et une invitation à venir renouveler un serment d'allégeance, une requête de la part de son cousin du Nord, des rapports d'espions et de marchands sur les conditions de vie dans les autres régions du Royaume, la famine et le brigandage dans les Conflans, sur les nouveaux conflits dans le Bief,... Et la sécheresse qui, ailleurs comme dans le Val, semblait ne pas vouloir prendre fin.

Un aigle solitaire apparut dans son champ de vision, porté par les courants ascendants, s'élevant sans effort au dessus des gouffres entourant le château. Les yeux du suzerain du Val suivait l'oiseau, aussi esseulé que lui. La plupart des seigneurs étaient rentrés dans leurs fiefs, et bon nombre d'entre eux n'avait pas reparu aux Eyrié depuis le duel ayant vu la fin d'Eoden Veneur face à Bryen Sunderland. Il ressentait encore la perte de cet homme qui avait été pour lui un ami proche, et un conseiller fidèle. Martyn s'en voulait toujours de s'être laissé entraîner dans cette situation. Il aurait dû prévoir ce qui allait se passer ; mais jamais il n'aurait pensé qu'Etaine allait le défier à l'aide de l'épée de l'un de ses propres vassaux. Il avait beaucoup de mal à comprendre le geste de sa cadette. Il lui avait trouvé un bon parti, rapidement, quelqu'un qui voulait d'elle en dépits des bâtards qui traînaient derrière elle. Pas l'héritier d'une grande maison, bien sûr, mais un membre d'une famille ancienne et respectable, avec une position enviable au conseil du Val. Un homme qui l'aimait de surcroît, au moins pour son nom et subviendrait à ses besoins. Malheureusement, le Dieux en avaient décidé autrement. Le suzerain des Eyrié avait perdu un ami ce jour-là, mais également le soutien de nombre de ses vassaux ; même s'ils avaient été trop polis pour le lui dire en face. Il avait noté les regards de ses gens, les murmures, et il lui avait fallu tout son sang-froid pour rester impassible alors que sa cousine Catelyn allait rejoindre Etaine dans la foule des spectateurs. Sa place aurait pu, aurait dû être à ses côtés, sur la plate-forme surélevée destinée à la famille régnante, mais elle avait choisi de se montrer rebelle. Mais qu'aurait-il pu faire d'autre ? Il n'avait pu refuser le duel, et ne supportait pas l'idée que sa petite sœur ait pu se donner avant ses noces. Comment avait-elle même pu l'envisager ?! Pourquoi Catelyn avait-elle choisi ce moment pour montrer son mécontentement aussi publiquement ?

Il avait fait de sa cadette une princesse, il l'avait voulu, même si le Destin s'en était mêlé au mauvais moment. Le Destin et feu Maegor Targaryen. Martyn n'oubliait pas, n'oublierait jamais l'affront qui leur avait été fait. Tristam Martell, le fiancé d'Etaine, assassiné par poison le soir de leurs noces. Etaine, accusée du meurtre par les Dorniens. Son nom sali et traîné dans la boue, alors qu'elle était envoyée dans les geôles puantes de Lancehélion. Quand il l'avait appris, son sang n'avait fait qu'un tour, et après de trop lentes négociations il avait accouru avec ses meilleurs chevaliers afin de la faire libérer, de gré ou de force si nécessaire. Il se souvenait de la rage qui avait été sienne, de la fureur qui l'avait consumé à l'idée qu'on puisse accuser une Arryn d'un acte aussi bas et vil. Après quelques tentatives de résolution pacifique de la situation et plusieurs lettres mortes, rassembler des hommes et chevaucher jusqu'à Dorne avait pris du temps, beaucoup trop de temps. Il avait fallu près d'un an pour que Martyn retrouvât enfin sa soeur bien-aimée. Il n'avait pas eu à forcer les portes de Lancehélion, fort heureusement, et avait rejoint une escorte aux frontières des Terres de l'Orage, escorte menée par Quentyn Martell, le seul Dornien possédant encore un grain de raison dans sa carcasse. Mais cela n'avait pas empêché la guerre. Etaine, bien que sauve, était toujours accusée de meurtre. Elle n'avait rien fait, Martyn en était déjà convaincu à l'époque. Il connaissait assez sa soeur pour savoir qu'elle n'aurait pas fait cela et certainement pas de cette manière. Par contre, il n'avait pas du tout apprécié retrouver son propre sang en compagnie de deux marmots braillards, deux bâtards issus du Prince selon les dires d'Etaine. Le suzerain de Val, qui avait pensé ne pas pouvoir tomber plus bas qu'il ne l'avait fait en apprenant la nouvelle et la guerre qui se déclarait, n'en pouvait plus de sa mauvaise fortune. Sa sœur cadette qui fabrique deux bâtards jumeaux, Jace et Abbel (il était reconnaissant qu'elle n'en nomme pas un à son nom!) alors que sa propre épouse, la douce Roslinn, la Rose du Bief, ne parvenait pas à lui donner ne fut-ce qu'un enfant. L'amertume ne l'avait plus quitté depuis ce jour.

Dorne avait déclaré la guerre et le suzerain du Val répliqué, on n'insulte pas un Arryn sans en payer les conséquences ; Martyn s'était mis au service du Roi qui combattait les Dorniens ; Maegor ; même s'il n'était pas d'accord avec lui sur bien des points. Maegor le Cruel, il méritait bien son surnom. Il s'avéra plus tard que Maegor le Fourbe lui aurait tout aussi bien convenu... Martyn avait combattu pour le Targaryen de longs mois durant, il avait même réussi à faire sortir son cousin Jorah de ses contrées glacées pour leur prêter main forte. Le Loup aussi avait eu l'occasion de connaître la Colombe du Val et il la savait innocente. Il avait mené de nombreux assauts contre les rebelles Baratheon,et leurs alliés, gagnant souvent, perdant rarement. La guerre l'avait profondément changé, il avait dû se faire plus dur, commandant des armées loyalistes, il n'avait pu s'octroyer le luxe de se montrer indécis ou modéré. Il était resté fidèle et n'avait pas failli, gagnant bataille après bataille. Jusqu'à Harrenhall. Le siège de la ville durait depuis bien longtemps, mais les armées aux ordres de Martyn n'avaient pu en saper les fondations, et les assiégés semblaient plus décidés à mourir de faim qu'à se rendre. A l'arrivée du Prince Daeron, tous avaient pensé que le dragon ferait la différence. Martyn se souvenait encore de l'humiliation cuisante qu'il avait ressentie ce jour-là. Il avait été déshonoré, traité de lâche et d'incapable, malgré toutes les victoires passées. Mais finalement le Prince ne suffit pas et les Dieux décidèrent que les Targaryen ne gagneraient pas cette bataille. Ni cette guerre, d'ailleurs. Peu après le Jugement des Sept, Martyn avait appris que l'assassinat du Prince de Dorne n'avait été qu'un prétexte pour le faire rejoindre les armées de Maegor dans ses guerres inutiles.

Dire qu'il en avait été choqué était un euphémisme. Il avait quitté Chelsted le jour même, sans se soucier du fait que la nuit tombait ou que ses hommes avaient besoin de repos. Ils en auraient une fois de l'autre côté des Montagnes. Les armées nordiennes l'avaient suivi, et eux partis, la guerre était gagnée pour les rebelles. Martyn se moquait bien de la politique du Royaume, à ce moment. Sa colère avait été encore plus grande que lorsqu'il avait appris l'emprisonnement de sa sœur à Lancehélion, si cela était possible. Comment tout cela avait-il pu être possible ? Le nom d'Arryn traîné dans la boue par des menteurs, et un Royaume ravagé pour de mauvaises raisons. Combien de morts ? Le Val avait perdu beaucoup de ses chevaliers dans les guerres inutiles, et Martyn avait dû annoncer à ses vassaux pourquoi les fils de certaines familles étaient décédés. Pour rien. Pour un mensonge. Il aurait pu rejoindre les rebelles, faire la paix avec ceux contre qui il s'était battu des mois durant, mais il avait choisi de rentrer, pour épargner ses hommes et parce qu'il n'avait plus cœur à rien. La politique de la capitale le dégoûtait. Il ne voulait plus rien avoir affaire à Maegor. Il avait été trahi de la pire des manières. Déshonoré.

Et dans le Val, rien n'avait plus été comme avant. Ses vassaux en colère, sa sœur murée dans un silence têtu, clamant par là sa colère à qui pouvait l'entendre, alors qu'elle aurait dû se faire discrète et obéissante après avoir déshonoré son nom. Même sa cousine, le Chaton du Val, lui avait reproché son inaction. Seule Roslinn avait semblé le comprendre. Sa chère et tendre amie.

Longtemps, il avait dû protéger sa femme des commérages qui disaient qu'elle était infertile. Son oncle Elbert avait même eu l'impudence de suggérer qu'il la répudie pour choisir une autre épouse, qui lui donnerait des fils. Il avait annoncé à son oncle que Roslinn Arryn resterait son épouse, quoi qu'il advienne, et le vieux chevalier n'avait osé aborder le sujet après cet épisode. Martyn se disait qu'il avait dû se montrer particulièrement vindicatif sur ce point. Mais à raison. Il tritura le médaillon d'argent en forme de rose qu'il portait en collier, cadeau de Roslinn. Une vieille habitude chaque fois qu'il pensait à son épouse. Il aimait sa femme, de tout son cœur. Mais elle aussi l'avait déçu.

Sa douce épouse... Ils avaient été fiancés dix ans plus tôt et mariés une année plus tard, par décision des suzerains du Bief et du Val. Martyn se souvenait encore de sa surprise quand il avait appris qu'il allait épouser la Rose du Bief, Roslinn Tyrell, une demoiselle de grande beauté et d'une éducation irréprochable. De sa crainte de décevoir une fille de haute famille. S'il avait su qu'il épouserait une femme uniquement par devoir, il n'avait pas prévu de tomber amoureux de son épouse. Mais il n'avait pas été certain des sentiments de sa belle envers lui. Du moins pas au début. Il avait tout fait pour se montrer aussi doux et prévenant que possible, mais ne parvenait pas à lui dire à quel point il tenait à elle, pour ne pas lui faire peur, et parce qu'il ne savait en vérité pas vraiment comment le lui annoncer. Ses propres sentiments à ce sujet l'effrayaient assez, il devait se l'avouer. Des années de règne l'avaient un peu guéri de sa timidité, mais il restait tout de même assez introverti, malgré tout. Il ne pouvait changer sa nature profonde, et il le savait.

Il soupira et laissa tomber sa main, pour la poser sur le rebord en pierre sculptée de la fenêtre. Tout ne semblait plus qu'amertume et regrets ces derniers temps. Il aurait pu abandonner les projets de noces, quand Lord Jace Arryn était mort et qu'il avait dû prendre sa succession. Un coup dur dont il avait mis du temps à se remettre, restant enfermé dans ses appartements plusieurs jours durant sans en sortir, mangeant à peine. Il ne s'était pas senti prêt à devenir Lord, il ne l'avait pas été, et la peur de mal faire l'avait paralysé. Il avait su qu'il allait être jugé, comparé à feu son père et qu'il était loin d'être un Lord tel que Jace. Il aurait été très difficile de l'égaler. Il n'avait même pas eu le loisir de faire son deuil en paix. Et finalement, imaginant ce que penserait feu le Suzerain du Val de son fils tétanisé, il avait fini par rassembler son courage et sortir, endossant le manteau des responsabilités de Seigneur des Eyrié. Et l'une d'entre elle était de fournir un héritier... Il était fiancé à une étrangère. Il aurait pu rompre les fiançailles et épouser une autre dame... Le visage de Catelyn lui vint en mémoire quand il y pensait ; mais il avait préféré garder les relations avec le Bief au beau fixe. Son Père avait eu raison, ils avaient eu besoin de cette alliance, n'en déplaise aux Valois. Mais cela avait créé d'autres problèmes, dont il se serait allègrement passé. Et sa femme qui avait si longtemps paru stérile.

Comme il avait été ravi de voir le ventre de Roslinn s'arrondir, deux ans plus tôt. Comme il avait été heureux de pouvoir rabattre leur caquet à ceux qui avaient tant médit sur sa femme. Sur la mère de son enfant, de son héritier ! Mais après des mois d'attente, d'inquiétude et d'espoir, Roslinn avait donné vie à une fille, et non au mâle tant désiré. Il aurait voulu avoir pu cacher sa déception à sa femme, mais il n'en avait pas été capable. Il savait que ce n'était pas sa faute, mais au fond de lui, il ne pouvait s'empêcher de lui en vouloir, d'avoir ajouté encore au fardeau de misère qu'il traînait derrière lui depuis le départ d'Etaine pour Lancehélion. Et chaque fois ce sentiment de colère était suivi d'un autre de culpabilité, d'avoir osé pensé du mal de sa douce amie. Mais il ne pouvait s'en empêcher.

Et sa famille avait accueilli la nouvelle d'une fille avec des réactions plus que mitigées... Une chose de plus à reprocher à Roslinn pour sa soeur cadette... Et Sans doute Etaine y voyait-elle aussi une chance de voir ses fils reconnus, si Martyn n'était pas capable d'en fournir à la lignée Arryn... Elle se fourvoyait sur ce point, mais il était las de le lui dire. Et pour ajouter à son malheur, Catelyn, sa douce cousine, avait elle aussi produit un mâle. Un Rougefort, sans nul doute ; mais parfois il se demandait si elle ne l'avait pas fait exprès pour le contrarier. Les seigneurs du Val commençaient à murmurer, il le savait. Sa position n'était pas des plus stables, mais il ne voyait pas comment améliorer les choses. Martyn se demandait parfois si ses conseillers ne voulaient pas le faire tomber, ou faire de lui une marionnette, un pantin sur un trône. Comment savoir vers qui se tourner ?

Il quitta la fenêtre et se tourna vers les parchemins. Il faudrait qu'il y réponde, tôt ou tard. Sa décision d'arrêter la guerre et de rentrer dans le Val avait été loin de faire l'unanimité, et beaucoup ne comprenaient pas pourquoi il restait dans son fief au lieu d'aller quémander des miettes auprès des rebelles devenus vainqueurs. Non, Martyn savait le rôle qu'il avait joué dans cette guerre et ne voulait plus en entendre parler ! Mais les parchemins sur sa table en décidaient autrement. Il allait devoir prendre parti, choisir à nouveau. Il détestait être forcé à faire quoi que ce soit et pire encore, dans la précipitation.

Il aurait voulu pouvoir disposer des conseils avisés d'Eoden Veneur, mais son maître chuchoteur était mort, tué par Bryen Sunderland. Martyn en avait perdu une partie des informateurs qui le servaient et plus encore un ami en qui il avait totale confiance. Il aurait voulu pouvoir demander son avis à sa cousine, Catelyn. Mais cela lui était désormais impossible. Il ne s'abaisserait pas à lui demander ouvertement conseil, pas après ce qu'elle avait fait, ses manigances envers Roslinn. Il y avait coupé court quand il en avait eu nouvelles, mais elle lui en voulait de l'avoir écarté, et lui lui en voulait de n'avoir su respecter sa dame et sa parole. Car Catelyn avait remis en question son pouvoir quand elle avait décidé d'essayer de faire tomber Roslinn. Elle ne le voyait sans doute pas ainsi, mais lui ne pouvait s'empêcher d'y penser. Elle lui avait fait du tort. Le pire est qu'il savait à quel point le Chaton était fidèle aux Arryn, au Val. Mais la jalousie est une bien vilaine chose. Elle devait se douter que Martyn aussi avait éprouvé des sentiments pour elle, à vrai dire, il en avait toujours un peu, mais sa trahison n'en était que plus grave. Ils se connaissaient depuis l'enfance, avaient couru et joué ensemble lors des réunions de famille, et plus encore quand il avait été envoyé faire son écuyage auprès de son Oncle Elbert, le frère de Lord Jace Arryn. Combien de soirs avaient-ils passé à discuter dans les jardins des la forteresse des Portes de la Lune, combien de courses folles, de plans pour l'avenir du Val n'avaient-ils fait ensemble ? Combien de fois n'avait-elle pansé les coups et les bosses dus à son entraînement ? Il avait espéré pouvoir épouser sa charmante cousine, il ne s'en cachait pas. Il avait même prié les Sept en secret afin qu'Ils leur permettent de s'unir. Mais son père en avait décidé autrement. Dès le moment où il avait été fiancé, il n'avait plus été correct de se balader seul en compagnie d'une demoiselle, de peur d'éveiller des soupçons, fusse t-il avec Catelyn. Il s'était éloigné de sa confidente la plus proche, plus proche que ses sœurs même, une partie dans le Bief et l'autre dans le Nord depuis de longues années. Cela lui en avait coûté. Lui en coûtait toujours. Par la suite, il lui avait trouvé une place de lectrice au service de Roslinn, un moyen de l'honorer et de pouvoir avoir toujours ses conseils avisés à ses côtés. Mais elle avait manigancé contre sa belle dame, et cela n'était point acceptable. Quand il l'avait découvert, Martyn avait été forcé de l'écarter des Eyrié pour protéger Roslinn. Il avait décidé qu'elle épouserait Jace Rougefort, un homme d'honneur qui prendrait bien soin d'elle. La voir se marier à un autre lui avait coûté beaucoup, mais il n'était pas question qu'elle reste aux côtés de son épouse. Roslinn méritait d'être en paix, même si elle n'avait à l'époque pas su lui donner d'enfant. Catelyn aurait pu faire une épouse parfaite pour le suzerain des Eyrié. Martyn le savait, l'avait toujours su. Mais. Son père en avait décidé autrement, et il n'avait point voulu le contrarier. On ne contrarie pas son père, encore moins quand il est son suzerain. Dommage que Catelyn ne l'ait pas compris, et après sa petite démonstration de défiance lors du duel, comme elle continuait à ne pas le faire. Et elle avait eu un fils. Dernière déception en date pour Martyn, une raison de plus de regretter le temps passé. Catelyn aurait pu lui faire des héritiers, alors que Roslinn lui avait offert une femelle.

Oh, il appréciait toujours la compagnie de la Rose, et tentait toujours de l'engrosser à nouveau, avec l'espoir d'un héritier mâle, mais voir cette gamine brailler et l'accueillir dans sa maisonnée avait été une des choses les plus difficiles pour le jeune père qu'il était devenu. Sa déception avait été telle qu'il n'avait pas voulu la prendre dans ses bras, ni même la voir, avant plusieurs jours. Roslinn avait choisi le prénom, en défiance aux Targaryen, en souvenir d'une autre Lorelei ayant trépassé pour rien. Il se moquait bien du nom de sa gamine, et ne s'en préoccupait guère, à vrai dire. Il n'était pas proche d'elle, et à la voir se comporter ces derniers jours, son père devait beaucoup l'intimider. A l'instar de Lord Jace avec lui étant jeune, sans doute. Mais elle restait une fille et il n'avait pas à s'en préoccuper, à part pour lui monter une dot, veiller à ce qu'elle ne manque de rien ni ne devienne un pion pour ses ennemis. Après la première année de vie et les premiers pas, la petite était devenue plus intéressante, curieuse du monde qui l'entourait. Martyn s'était un peu adouci, même si sa bouche prenait toujours un pli amer quand il posait les yeux sur elle. Et Roslinn l'avait bien noté, elle aussi et le traitait avec moins de chaleur qu'autrefois. Qu'y pouvait-il ? Il n'était pas celui qui avait pondu une fille ! Elle lui en voulait de regretter ce qui aurait dû être. Elle savait pourtant que son rôle était de lui faire des héritiers mâles, non des jupons ! La situation entre les époux restait tendue, et il n'avait guère envie que cela change. Ce n'était pas sa faute à lui. Mais quand il regardait la mère et la fille, des soupirs lui venaient souvent, et ce n'étaient point des soupirs d'aise.

Il finit par retourner s'asseoir sur le siège devant la table et déroula une feuille de parchemin. Il déboucha l'encrier et nettoya sa plume à l'aide d'un chiffon prévu à cet effet avant de la tremper dans le liquide sombre. Mais il ne parvenait pas à se concentrer, trop énervé pour écrire quoi que ce fut de valable. Son écriture d'habitude si soignée semblait presque écrite d'une main étrangère. Il griffonnait des salutations sur la page. Il avait toujours aimé lire, et écrire, depuis son plus jeune âge. Mais aujourd'hui la page restait vierge devant lui, il était incapable de trouver les mots pour répondre à ses courriers, à part les formules de politesse d'usage. Il aurait pu déléguer au moins la pile concernant les demandes de fonds à son intendant, mais répondre lui-même lui permettait de rappeler à ses vassaux qu'il se préoccupait d'eux, et qu'il était toujours leur suzerain. Même s'il ne savait quand l'Eté s'achèverait et s'il ne pouvait rien pour lutter contre le soleil brûlant.

Ah ! Il se souvenait avec nostalgie de ses jeunes années, loin des responsabilités du Lord de ces terres, à courir les jardins en compagnie de ses sœurs, jouant à cache-cache parmi les arbres fruitiers... Une époque plus simple que celle-là. Et si Leandra et Etaine lui avaient fait la vie dure, elles étaient également toujours là pour le protéger et l'aider en cas de souci avec les adultes. Combien de fois Leandra ne s'était-elle pas pris un blâme à la place de son jeune frère ? Plus qu'il ne pourrait le dire et il s'en voulait toujours de s'être montré si couard. Plus qu'une soeur, son aînée avait été une mère pour lui, remplaçant une Lady Tyene défaillante et égarée sur les douces pentes de la folie.

Mais bien vite Leandra fut envoyée au Bief, on avait besoin d'alliance avec la riche contrée et elle était la fille parfaite pour l'héritier de cette région. Martyn avait quitté le nid lui aussi, allant faire son écuyage sous la tutelle d'Elbert Arryn, Protecteur des Portes-Sanglantes et frère du Lord Arryn. Martyn se souvenait encore des leçons reçues durant son apprentissage. Il en avait d'ailleurs gardé une marque sur la jambe droite, qu'il avait omis de protéger de son bouclier. Une fine cicatrice presque invisible courant le long de son tibia. Si c'était la seule marque visible, il avait fallu un grand nombre de leçons pour parvenir à faire de lui un homme digne de devenir chevalier du Val et plus tard suzerain. Mais il n'oubliait plus depuis de protéger ses jambes...

Mais toutes ces réminiscences ne l'aidaient point à travailler. Il se concentra donc sur la lettre de réponse pour le suzerain du Nord. Il pouvait patienter. Un peu. A condition de le lui faire comprendre poliment. Martyn était reconnaissant à Jorah Stark pour son soutien dans les guerres de Maegor, et pour l'avoir suivi alors qu'il quittait le théâtre des combats après la révélation des mensonges du Roi. Mais ils avaient chacun une région à gouverner, un peuple à protéger. Et ce qui était bon pour le Val ne l'était pas forcément pour le Nord, et vice-versa. Mais on n'abandonne pas sa famille. Et Jorah était son cousin germain de par sa mère. Un joli sac de nœuds. S'il refusait d'aller au couronnement, il risquait de passer pour rebelle ; s'il y allait et qu'il prêtait serment d'allégeance, il serait alors contraint d'obéir à ses serments, et aux ordres du nouveau roi. Il pourrait se retrouver obligé d'aller guerroyer contre le Nord, le cas échéant. Et il ne voulait en aucun cas se retourner contre ceux qui l'avaient soutenu. Il ne semblait y avoir aucune bonne solution.

Un léger coup à la porte. Une distraction agréable dans le maelstrom de ses pensées. Sans se déplacer, il demanda d'une voix forte, « Oui ? » et entra un serviteur qui se ploya en deux avant d'annoncer, « Lady Etaine quitte le Val, my Lord. » Les yeux de Martyn lancèrent des éclairs et le serviteur salua, et recula avant de quitter la pièce plus vite qu'il n'y était entré. Etaine était revenue aux Eyrié quelques temps après le duel. Juste pour l'énerver, semblait-il à Martyn. Pour rappeler à tous ses bâtards et humilier un peu plus le nom d'Arryn. Et elle complotait. Il le sentait, même s'il n'avait pas encore réussi à découvrir ce qu'elle mijotait... Ainsi, elle avait décidé de quitter le Val pour se rendre au couronnement. Et maintenant, Martyn ne pouvait plus partir pour Port-Réal sans que chacun se dise qu'il ne faisait que suivre sa soeur. Ne pas y aller frisait la rébellion, Etaine lui avait enlevé toutes les bonnes solutions. Il bouillonnait. Encre, papier et plume valsèrent au sol, balayés dans un geste rageur.


   

image by Tomasz Jedruszek # code by ATC.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Leandra Tyrell
BIEF
■ Localisation : Haut-Jardin.
MessageSujet: Re: Martyn Arryn - As high as honor   Sam 26 Aoû 2017 - 13:41

Oh mon petit frère, le seul et l'unique, le plus beau

Martin est un personnage tellement intéressant, hâte de voir ce que tu vas nous faire avec le suzerain tant attendu du Val

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


⋆ I'm a princess cut from marble
smoother than a storm. and the scars that mark my body, they’re silver and gold. my blood is a flood of rubies, precious stones, it keeps my veins hot, the fire's found a home in me.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Oriane Tully
CONFLANS
■ Localisation : Port-Réal
MessageSujet: Re: Martyn Arryn - As high as honor   Sam 26 Aoû 2017 - 15:00

Un Martyyyn

Le PV est très intéressant, j'ai hâte de lire la suite de ta fiche ainsi que vos futurs échanges avec Etaine et Catelyn.

Bienvenue sur le forum et bon courage pour la suite de ta rédaction !

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Bride of the River, Daughter of the Storm
Remember who you are, what you were made to be. Remember your words.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Garett Lannister
OUEST
■ Localisation : Près de Port-Réal
MessageSujet: Re: Martyn Arryn - As high as honor   Sam 26 Aoû 2017 - 17:15

Un nouveau collègue

On ne l'attendait plus, mais le voici, tout fringant, tout beau, tout propre

(On dirait une pub de lessive )

Bref, un grand bienvenue à toi sur ATC !

J'ai hâte de voir ton interprétation de ce sacré Martyn, j'espère que ta rédaction de fiche se passera bien !

Comme toujours, n'hésite pas à contacter le staff en cas de besoin, on est là pour ça

A très vite en RP

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alerie Lannister
OUEST
■ Localisation : à Port-Réal, en Terres de la Couronne, pour le couronnement et le mariage du Roi Jaehaerys Targaryen
MessageSujet: Re: Martyn Arryn - As high as honor   Sam 26 Aoû 2017 - 17:16

Bienvenue officiellement sur le forum !

MARTYN ! MARTYN ARRYN ! Mon cœur chante de voir ce personnage tenté et, je l'espère, joué Je ne peux que souligner cet EXCELLENT choix de personnage

Comme mes autres camarades, j'ai hâte de voir ce que vous allez nous concocter au Val, mais aussi avec le Nord et les autres régions (comment ça c'est un appel du pied ? Mais pas du tout !! ). Allez, bon courage pour ta fiche, j'ai hâte de lire ça !

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

    I Will Fight Them Within My Marriage
    it was a big big world, but we thought we were bigger, pushing each other to the limits, we were learning quicker by eleven, smoking herb and drinking burning liquor. never rich, so we were out to make that steady figure ⠇7 YEARS, LUKAS GRAHAM
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Catelyn Arryn
VAL D'ARRYN
■ Localisation : Port Réal, Couronnement.
MessageSujet: Re: Martyn Arryn - As high as honor   Sam 26 Aoû 2017 - 18:54

MON COUSIIIIIIIIN !

Je suis trop contente de voir Martyn arriver parmi nous, tu peux pas savoir comme je suis trop trop trop contente! Le Val va redevenir grand et une région trop hype tu vas voir! Hâte de lire ta fiche et ton interprétation de Martyn!

Je t'envoie un mp très rapidement, pour te parler un peu lien et projets! Je vais te faire un pavééééé !

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

AS HIGH AS HONOR
You were annoyed by the Seven, blessed by the moon but you don't yet possesses what really matters : the power. Without it you  will perish and all of Vale along with you. And now you dream of paradise but you must build it for yourself and let all the world know Catelyn Arryn has arrived.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Martyn Arryn
VAL D'ARRYN
■ Localisation : Port-Réal le temps du couronnement
MessageSujet: Re: Martyn Arryn - As high as honor   Sam 26 Aoû 2017 - 20:33

Merci à tous pour l'accueil chaleureux. J'espère faire honneur () à ce pv.

Tous les conseils et remarques sont les bienvenus, et si vous aviez des liens avec l'ancien Martyn, n'hésitez pas à me le signaler que j'intègre ça à mon back.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Faust
COURONNE
■ Localisation : Port-Réal
MessageSujet: Re: Martyn Arryn - As high as honor   Dim 27 Aoû 2017 - 5:46

Le Val retrouve un peu de sa populace perdue, il était temps!
Cette région manquait d'amour et pourtant elle est tellement pleine d'opportunités! Une autre guerre intestine est à prévoir et ce sont souvent les meilleurs conflits à lire! La tension sera à son comble . Je te souhaite beaucoup de plaisir, ainsi que tout le courage nécessaire pour venir à bout de cette fiche. Bienvenue

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •




I survived because the fire inside me burned brighter than the fire around me - Fallout
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Elia Sand
DORNE
■ Localisation : Noirmont
MessageSujet: Re: Martyn Arryn - As high as honor   Dim 27 Aoû 2017 - 11:09

Bienvenue ! Elia a vécu aux Eyriés assez longtemps pour avoir un lien avec Martyn même si elle faisait tout pour passer inaperçue dans son déguisement de Devan le page ! Le jour où il saura la vérité ça risque de causer quelques dommages collatéraux

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •



Avec le temps, ce rêve devint un objectif qui donnait un sens à ma vie, et ma vie une flèche volant vers cette cible. Jamais, me promis-je, je ne laisserais la peur compromettre ce que j'étais : l'héritière légitime de Dorne.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Martyn Arryn
VAL D'ARRYN
■ Localisation : Port-Réal le temps du couronnement
MessageSujet: Re: Martyn Arryn - As high as honor   Lun 28 Aoû 2017 - 7:21

Merci à vous!

La fiche avance, lentement, mais sûrement.

Merci Elia, je note
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Catelyn Arryn
VAL D'ARRYN
■ Localisation : Port Réal, Couronnement.
MessageSujet: Re: Martyn Arryn - As high as honor   Jeu 31 Aoû 2017 - 18:09


Félicitations !
« Bienvenue sur ATC »

Excellente fiche et cette fin avec Etaine permet tellement de belles possibilités! J'aime cette initiative! Ton interprétation me semble très juste et superbement bien réussie!

Et c'est pour cela que le staff et moi-même sommes heureux de vous annoncer que votre fiche est validée ! Vous êtes désormais un habitant de VAL D'ARRYN. En tant que tel, vous êtes soumis aux lois de celle-ci ainsi que celles de Westeros. Au plaisir, donc, de vous croiser dans l'un ou l'autre des Sept Royaumes.

Cependant, pour finaliser votre inscription et votre intégration au sein de la communauté, il vous reste quelques petites formalités à remplir obligatoirement :

Recenser l'avatar du personnage.
Déclarer sa famille.
Compléter le registre des multicomptes (si vous êtes un DC, TC, QC)
Recenser les dates importantes de votre personnage dans les chronologies détaillées
Créer et tenir à jour (impérativement) votre fiche de chronologie de personnage.
Ouvrir une fiche de liens.
Assortie à sa soeur, fiche de sujets.
Et de venir prendre du bon temps avec nous !

crédits image : ATC ; code by ATC.


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

AS HIGH AS HONOR
You were annoyed by the Seven, blessed by the moon but you don't yet possesses what really matters : the power. Without it you  will perish and all of Vale along with you. And now you dream of paradise but you must build it for yourself and let all the world know Catelyn Arryn has arrived.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Martyn Arryn - As high as honor   

Revenir en haut Aller en bas
 

Martyn Arryn - As high as honor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 01. Spy Game in McKinley High [CLOS]
» Honor's Veil : les phoenix !
» Jeu de pirates : Legend of the high seas ?
» A cold sweat high-headed believer ∞ 01/02 - 08:43
» M.I.High agents spéciaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After the Conquest :: 

It shall not end until my death

 :: Demandes de Citoyenneté :: Présentations Validées
-