Partagez | 
 

 L'effet papillon - Rencontre entre Banneth Dayne et Valyron Tyvaros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Banneth Dayne
COURONNE
MessageSujet: L'effet papillon - Rencontre entre Banneth Dayne et Valyron Tyvaros   Sam 30 Sep 2017 - 0:02



« Aaaaaah, l’été ! Une sale période, il ne fait pas bon de vivre dans le Sud ! On en envierait presque les Stark et leur forteresse Winterfell. Après, il faut reconnaitre que c’est beau aussi l’été. La nature est belle. Bon, vous me direz qu’en ville cela importe peu. Aaaah mais quelle ville que Port-Réal ! Une sale ville, il ne fait pas bon y vivre…. »

Je détournais mon regard et surtout mes oreilles de mon interlocuteurs, tentant ainsi de lui faire comprendre plusieurs choses. D’un, sa conversation était ennuyante à mourir ; Oui, il faisait chaud, tout le monde l’avait remarqué, il faisait déjà chaud la veille et il en serait de même le lendemain. Deuxièmement, si j’étais venu à la bibliothèque ce n’était pas pour l’entendre geindre, mais bien pour rechercher le calme, la sérénité et accessoirement des informations dans de vieux manuscrits. C’était, en effet, l’un des avantages de mon affectation comme l’un des seconds du Grand Mestre, un accès à la bibliothèque royale. Certes, celle-ci n’était pas aussi grande et fournie que celle de la Citadelle. Mais elle avait l’avantage d’avoir été conçue et pensée par des hommes riches et puissants. Elle se nichait au pieds du Donjon rouge, mais toute sa partie gauche était percée de fenêtres donnant sur un balcon, avec vue sur la mère. Loin du vacarme ambiant de la capitale, elle offrait un environnement où méditer, où penser, où se ressourcer. Les trois autres murs, eux, était couverts par de hautes étagères conçues dans un bois en provenance des îles de l’été. Rouge et brillant de mille feux. C’était tout simplement magnifique. Le plafond culminait à plus de 30 pieds et se terminait par un ensemble de voute. Le centre de la pièce était occupé par de nombreuses tables où l’on pouvait s’asseoir et consulter les livres. L’organisation et l’utilisation même de cette bibliothèque avait de quoi impressionner, mais surtout de convaincre son visiteur de rester. A vrai dire, comme le reste du Donjon Rouge, tout était fait pour plaire à la cour, pour la divertir.

« Vous n’êtes pas d’accord avec moi Mestre Banneth ? »

*Par les 7 dieux, il s’est pas arrêté un instant lui ?*

Je me retournais vers mon interlocuteur et le toisait du regard. Était-ce un coup du destin ? Cet individu, Mestre en second lui aussi, était-il là pour me faire regretter mon séjour à la capitale, avec son inintéressante conversation ? D’un regard noir et d’un ton sec je lui répondis, franchement, mais simplement :

« Mestre Dekki, le Grand Mestre Lester ne vous a-t-il pas confié une mission ? »

Certes, il était maintenant connu et avéré que je ne portais que peu d’affection au Grand Mestre Lester. Mais que c’était gratifiant de pouvoir user de l’ascendant que la Grand Mestre avait sur ce pauvre et influençable Mestre Dekki. Quelle victime ! Néanmoins, il n’était pas dans mon intérêt de m’aliéner l’ensemble des mestres en seconds !! Je pouvais potentiellement en avoir besoin. Aussi, je repris sur un ton nettement plus calme :

« Je n’aimerais pas que le Grand Mestre se fasse un piètre opinion de nous. Dans le cas où l’on ne trouverait pas les informations qu’il souhaite tant. Vous pourriez peut-être commencer par la section botanique. J’ai entendu dire que vous étiez sacrément bon dans ce domaine là. Pour ma part je vais aller voir du côté historique si je ne peux pas y trouver des informations intéressantes. »

Bien que je n’attendais pas l’assentiment de Mestre Dekki, je pris la peine de ne pas le froisser, avant de lui tourner les talons et de me diriger vers le mur du fond de la salle, où débutait la section « Histoire, contes et légendes de Westeros » ainsi que celle concernant Essos. Je commençais alors à chercher, à décrypter les vieux titres, à la recherche d’un grimoire en particulier. Au bout d’une heure, je dû me mettre en quête d’une échelle pour atteindre les rangées les plus hautes des armoires. Mestre Dekki était certainement un peu niais, mais il avait raison, il faisait chaud et mon épaisse bure grise de Mestre, était loin d’aider. Redressant ma chaine, repositionnant mes maillons, j’escaladais les marches. Une fois au-dessus, dans un équilibre, relativement stable je repris mes recherches.

Vingt minutes plus tard, je le trouvais, ce fameux écrit de Mestre Dweyne : « Fléaux, pestes et malheurs de Westeros. Recueil des maux du monde ». C’était un large ouvrage, épais de plusieurs centaines de pages, haut comme mon avant-bras. Je m’emparais du livre et sur mon échelle commençais à le parcourir, j’étais persuadé d’avoir déjà lu une description précise des maux dont souffrait actuellement plusieurs membres de la cour. Douleur dans le dos, détresse respiratoire, yeux rougis et sudation excessive, des dizaines de cas se déclaraient auprès du Grand Mestre et pour une fois j’étais en accord avec lui, il était urgent de trouver une solution. Mais il était évident, que Grand Mestre Lester, n’allait pas trouver lui-même la solution. Non, son armée de larbin, pardon, de seconds, était là pour faire le sale boulot. Soudainement, me tirant de mes recherches, je sentis un mouvement au pied de l’échelle.


Revenir en haut Aller en bas
 

L'effet papillon - Rencontre entre Banneth Dayne et Valyron Tyvaros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» C'est l'effet papillon ! [PV Wed'lek] [Terminé]
» Effet Papillon (pv Riruka)
» MJ Exil - Effet Papillon
» Flashback || L'effet papillon [Adonia]
» Effet Papillon, les répercussions (pv Byakuya)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After the Conquest :: 

The seven kingdoms

 :: Terres de la Couronne :: Port-Réal
-