Partagez | 
 

 La Ballade du Menestrel - La Soirée Hantée à Harrenhal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Le Ménestrel Enchaîné
ADMIN SUPRÊME & PNJ
MessageSujet: La Ballade du Menestrel - La Soirée Hantée à Harrenhal   Dim 22 Oct - 14:07


La Ballade du Ménestrel
« Spéciale Halloween : La Soirée Hantée de Harrenhal »

Nuit noire. Brouillard terrifiant. Hurlement des courants d'air dans les couloirs truffés de trous des murs en ruine. Trop peu de torches pour éclairer le tout, si ce n'est la Lune qui perce faiblement à travers les nuages, et se reflète méchamment dans les méandres obscurs de l'Oeil-Dieu...

Tel est le théâtre de notre Ballade. Harrenhal la hantée, la forteresse brûlée. Peu nombreux sont les invités, drapés de leurs plus horribles oripeaux. Chacun se travesti derrière son masque, chacun se veut rire des horreurs qui les attendent.

Dans la grande Cour de Harrenhal, on a improvisé un parquet de danse parsemé de flaques de sang - ce serait bien dommage de glisser ! , un orchestre de fantômes joue doucement des mélodies à vous dresser les poils - et plus encore !, tandis que le buffet regorge de mets les plus odieux et de coupes remplies d'une boisson noire - attention au poison !

Mais ils se sont tous aventurés de leur plein gré : Arya, alias Batgirl ; Leandra, alias Harley Quinn ; Martyn, alias Le Fantôme de l'Opéra ; Faust, alias le Satyre ; Wendy, alias la Vampire ; Valyron, alias le COMTE Vampire (dis-moi, toi, t'as appris l'orthographe chez les manchots ?!), Manfrey, alias la Momie, ainsi que Robb et Rohanna, alias le Roi et la Reine de la Nuit...



Le Ménestrel Enchaîné a écrit:
Règles de Post
    Vos réponses doivent compter 200 à 500 mots MAXIMUM. Pour ce premier tour, décrivez votre arrivée et votre première action - à vous risques et périls.
    CECI EST UN RP DE L'ABSURDE : ici, vous êtes libres de faire réagir vos personnages comme sur la CB, avec votre omniscience et sans avoir à respecter le langage ou l'allure du Moyen-Âge. Les anachronismes sont donc permis !
    Pour le moment, vous êtes tous masqués: à part vous, personne ne sait qui se cache derrière vos déguisements. Il n'est pas encore minuit...
    Ah oui ! Vous ne savez pas qui vous a invité : vous avez reçu une invitation anonyme et y avez répondu. Bien malin sera celui (ou celle) qui découvrira - ou non - votre Hôte !

AMUSEZ-VOUS ! Je veux me tordre de rire, et les lecteurs aussi !

Ménestrelement Vôtre !


crédits image : ATC ; code by ATC.


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

« Rien n'est bon ni mauvais en soi, tout dépend de ce que l'on en pense. » William Shakespeare
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Manfrey Martell
DORNE
■ Localisation : Lancehélion, à Dorne
MessageSujet: Re: La Ballade du Menestrel - La Soirée Hantée à Harrenhal   Dim 22 Oct - 16:22


La Ballade du Ménestrel
« Spéciale Halloween : La Soirée Hantée de Harrenhal »

Enrubanné de bandelettes à moitié déchirées, qui suintent l'huile périmée et qui laissent sur son passage une trainée fleurant bon le moisi, Manfrey Martell pénètre dans la Grande Cour de Harrenhal. Seuls ses yeux et sa bouche sont visibles, redessinés à grands renforts d'un liquide visqueux et vermeil, qui ressemble à s'y méprendre à du sang. Il grelotte : le voyage depuis Dorne a bien amoché son système imunitaire, il fait beaucoup trop froid à son goût ! Il respire par la bouche, et à chaque expiration, il toussote en laissant échapper un peu de fumée.

L'endroit est sinistre, propre à cette soirée d'épouvante que le carton d'invitation a promis. Un carton intriguant. Sans signature, sinon un croquis représentant grossièrement les tours en ruine de Harrenhal, et la promesse d'une soirée inoubliable... Et à en juger par le décors, il n'en doute pas ! Il regarde autour de lui, scanne la piste de danse et frissonne à la vue du sang, claque des dents en reconnaissant les fantômes - des fantômes ?! - qui jouent un air funèbre, et retient une furieuse envie de vomir lorsque les effluves venues du buffet lui parviennent du buffet. Comment choisir entre la peste et le choléra ?!

Finalement, conscient de ses piètres talents de danseur, il choisit le buffet. Il s'approche lentement, observe toutes les boissons proposées et se décide pour l'une des coupes pré-préparées d'un liquide noir. Il avance une main tremblante, se saisit d'une coupe et trempe précautionneusement le bout de ses lèvres dans l'étrange breuvage...


crédits image : ATC ; code by ATC.


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

    I Don't Want The Crown, I Only Want You
    it was a big big world, but we thought we were bigger, pushing each other to the limits, we were learning quicker by eleven, smoking herb and drinking burning liquor. never rich, so we were out to make that steady figure ⠇7 YEARS, LUKAS GRAHAM
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Leandra Tyrell
BIEF
■ Localisation : Haut-Jardin.
MessageSujet: Re: La Ballade du Menestrel - La Soirée Hantée à Harrenhal   Dim 22 Oct - 17:17

hg:
 


La Ballade du Ménestrel
« Spéciale Halloween : La Soirée Hantée de Harrenhal »

Tes cheveux sont pour une fois dégagés de ton visage, il vienne frôler tes épaules en deux couettes montantes auxquelles tu as accroché au bout deux boules blanches de la même taille, tu portes une combinaison bicolore peu habituel, une partie rouge et une autre noire alors que sur ta cuisse est désigné des losanges chacun de la même taille. Tes pieds sont déguisés d'une paire de bottines l'une rouge, l'autre noire. Tu as décidé d'emmener un bout de bois épais qui se termine dans une forme arrondie que tu viens glisser dans ta combinaison. Tu pénètres enfin dans la grande cour d'Harrenhal, le vent vient glisser contre tes joues rossées tandis que tes lèvres grelottent à cette sensation.

Il fait noir, tu peux distinguer la lune qui s'éloigne petit à petit. Tu traverses le Grand Hall de cet endroit sinistre qui reflète parfaitement le thème de la soirée. Tu n'as pas hésité à faire le trajet pour rejoindre Harrenhal, malgré tes inquiétudes de ce qu'il pouvait se passer dans cette bâtisse si froide. Tout était prêt, dans la mesure du possible pour effrayer la populace, un buffet aux aliments plus dégoûtants les uns des autres, une piste de danse pour les plus talentueux des invités. Elle n'a pas vraiment d'attente pour cette soirée, autre que celle d'effrayer les invités.

L’inconvénient d’arrivée en première dans un endroit si effrayant c'est d'être facilement effrayé par un simple bruit, un simple bruit de bas, un simple craquement, cris d'animaux ou une toile d'araignée qui ont bien sûr pas était enlevé avant l'événement. Elle fouille dans le buffet pour trouver un aliment pour se remplir le ventre avant de rejoindre la piste de danse pour se dégourdir les jambes. Elle ira danser une fois les invitées arrivées, pour éviter de se faire surprendre entrains de danser au milieu du Grand Hall.


crédits image : ATC ; code by ATC.


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


⋆ I'm a princess cut from marble
smoother than a storm. and the scars that mark my body, they’re silver and gold. my blood is a flood of rubies, precious stones, it keeps my veins hot, the fire's found a home in me.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Martyn Arryn
VAL D'ARRYN
■ Localisation : Port-Réal le temps du couronnement
MessageSujet: Re: La Ballade du Menestrel - La Soirée Hantée à Harrenhal   Dim 22 Oct - 19:35

Le petit carton d'invitation rangé à l'intérieur de son costume XIX noir, un gilet de brocard bordeaux, la cape de laine sombre assortie, un masque blanc sur le visage, un fleuret battant son flanc, il avait l'air distingué. Ses bottes de cuir noir claquaient sur le parquet de la grande Cour, pour rejoindre le coin où jouait l'orchestre et il se plaça à leur côté, dans l'ombre. Il observa les musiciens en silence, puis la salle qui commençait à se remplir, cherchant à connaître les intentions des autres invités. Avaient-ils reçu la même invitation cryptique ? Qui avait pu lui envoyer ce message ? Pourquoi lui?

L'ambiance y était, il devait l'avouer... Un frisson parcourut son échine. Il se demanda s'il trouverait une partenaire de danse. Cela faisait si longtemps qu'il n'avait pas eu l'occasion de participer à un bal... Le voyage avait été long, mais il n'était pas encore prêt à manger... et le liquide rouge dans les coupes lui semblait de la même matière que celle qui maculait le parquet par endroit. Il n'en boirait pas. Par contre danser... Oh, valser là serait un défi s'il voulait éviter que sa partenaire ne glisse ! Il se réjouissait de la chorégraphie complexe à effectuer... Même s'il ne parvenait pas à se mettre complètement à l'aise dans ce décor. La musique était... spéciale. Quelque chose... Peut-être ce lieu simplement... le remplissait d'inquiétude et il devait se faire violence pour ne pas garder une main gantée de cuir noir sur la poignée de sa lame. Il observait, attendant son heure. Mais il avait aussi l'impression d'être observé et c'était fort déplaisant. L'avantage du masque était que personne ne pouvait deviner ses pensées, ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Faust
COURONNE
■ Localisation : Port-Réal
MessageSujet: Re: La Ballade du Menestrel - La Soirée Hantée à Harrenhal   Dim 22 Oct - 20:03


La Ballade du Ménestrel
« Spéciale Halloween : La Soirée Hantée de Harrenhal »

Une voix de ténor, chaude et pourtant plus viril que tout les bannerets du Nord, résonnait dans la vaste cour de la forteresse, au rythme de la musique sinistre. Venu d’outre-tombe, les premières notes crachées de leur timbre mystérieux, firent frissonner. Ou bien étais-ce seulement la fraicheur de la nuit venant se glisser sur la nuque des invités... Sortant d’un détour plongé dans l’ombre, non loin de l’orchestre fantomatique, le chanteur de charme se glissa devant la scène. Le visage venu se perdre sous un haut de forme poussiéreux, une respiration boucanant d’un froid ne semblant pas l’affecter.

"Oh,
You're gonna lose your soul, tonight
You're gonna lose your soul
You're gonna lose your soul
Tonight, tonight."


Glissant ses doigts sur le rebord de son couvre chef pour s’en saisir, l’homme à l’intonation séductrice lança de revers le feutre. Relevant une mine sérieuse, presque menaçante, accueillant les premiers visages inconnus avec l’élégance d’un hôte. Il n’en était pourtant rien. En se révélant dans la lumière des flammes dansantes, l’apparence curieuse avait tout pour faire douter de la crédibilité. Les jambes chargées de fourrure, le torse nu et des cornes venant discrètement se perdre dans une chevelure folle. L’originalité rencontrait le charme, mais rien ne laissa croire plus longtemps que celui qui s’était laissé emporter par l’électrisante ambiance avait un véritable rôle à jouer. Il vint néanmoins se joindre à l’orchestre - soufflant un solo de flûte de pan. Endiablé, faisant claquer ses sabots sur la pierre, le sauvageon se prêtait au jeu, se joignant au surréel, dans une introduction trop théâtrale.

Les affres de ne savoir comment se comporter en soirée, dirais certain. Arrivant trop tôt, alors que le buffet n’était pas même dressé, se familiarisant avec les lieux et manquant près de glisser à trois reprises sur le sol visqueux- la venue de nouvelles présences avaient eu l’effet d’éveiller le gaillard. Lui qui n’avait su décrypter l’invitation, la faisant traduire par un tiers, avant de bomber le torse bien fier d’avoir su gagner de l’importance aux yeux d’un inconnu. Inutile de se poser trop de question, il voulait profiter de cette rare occasion et c’est ce qu’il fit en osant se joindre en musique. Il avait trouvé ses aises dans un décor pourtant lugubre qui n’avait pas encore su l’effrayé comme le donjon rouge avait su le faire.


crédits image : ATC ; code by ATC.


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •




I survived because the fire inside me burned brighter than the fire around me - Fallout
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Wendy Piper
OUEST
■ Localisation : A Port Réal, auprès de sa soeur
MessageSujet: Re: La Ballade du Menestrel - La Soirée Hantée à Harrenhal   Lun 23 Oct - 8:41


La Ballade du Ménestrel
« Spéciale Halloween : La Soirée Hantée de Harrenhal »

Un délicieux frisson remonta le long de sa colonne vertébrale alors qu'elle posait un regard brillant d'avidité sur la scène macabre orchestrée avec soin par l'hôte anonyme qui l'avait invitée. La bouche entrouverte dévoilant des canines acérées, elle admirait le décor funèbre, avalant à grande lapée la brume effrayante flottant dans chaque recoin des hautes ruines du château que d'aucun croyait hanté. Foutaises ! C'était parfait ! Parfaitement parfait pour la soirée d'horreur et de mystère qui lui avait été promise ! Un sourire malicieux étirant lentement le coin de ses lèvres rouge sang, Wendy Piper pénétra la salle de réception, jetant des regards assoiffés à l'intérieur pour tenter de deviner qui serait présent en cette soirée d'exception. Un bal masqué, un bal de terreur nocturne... Avec une coupable excitation, elle avait choisi de se parer de l'élégance inquiétante d'une vampire, revêtant une longue robe carmin d'un tissu fluide, recouverte d'une sophistiquée dentelle noire assombrissant son allure flamboyante. Pour parachever son costume, elle avait endossé une lourde cape de velours noir, doublé de satin rouge, dont l'imposante capuche recouvrait ses cheveux laissés lâches, rendant sa tournure sinistrement menaçante. Mais de tous ces oripeaux, l'artifice le plus troublant restait ces fausses gouttes de sang coulant de sa bouche rendue pulpeuse par le rouge à lèvre vermillon. Une vision de l'Enfer, telle était Bloody Wendy en cette soirée !

Effrayante, Wendy affichait des yeux affamés derrière son masque de dentelle noire, balayant du regard la salle où quelques invités étaient déjà présents. La piste de danse était parsemée de flaques visqueuses imitant le sang, et le buffet malodorant disposé au loin refoulait déjà ses sens agressés. Un être étrange au costume pour le moins original l'accueillit en chantant, provocant la naissance d'un sourire roublard. Elle ne savait pas encore qui se cachait derrière le satyre, mais l'homme semblait étonnamment à son aise dans ce lieu lugubre. Cela lui plaisait et elle se promit intérieurement de l'approcher plus tard. Mais c'était l'hôte dissimulé qu'elle cherchait, désirant ardemment mettre à nue sa personnalité et le remercier comme il se devait de cette invitation délicieusement monstrueuse. Wendy ne détestait rien de plus que le secret opaque et se faisait un devoir de découvrir le pot-aux-roses, toujours. Le satyre ne pouvait être l'hôte, ce dernier se montrerait plus subtil pour cacher son identité.

Alors la belle jeta son dévolu sur un tout autre personnage, qui, pour elle, ressemblait bien plus au Maître des lieux. Le Fantôme de l'Opéra, sobre d'élégance, maintien altier et mystérieux. Avec toute sa grâce sensuelle, Wendy s'avança sur le parquet, bravant les glissades assurées, virevoltant entre les flaques avec habileté pour venir continuer sa danse devant le Fantôme distingué. Plongeant son regard dans le sien, elle mimait une invitation provocante et silencieuse en sa direction. Elle découvrirait bien vite s'il s'agissait de celui qu'elle cherchait...


crédits image : ATC ; code by ATC.


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


Little sweet poison
“We are what we pretend to be, so we must be careful about what we pretend to be.”
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Rohanna Baratheon
ORAGE
■ Localisation : Port Réal.
MessageSujet: Re: La Ballade du Menestrel - La Soirée Hantée à Harrenhal   Lun 23 Oct - 9:18


 La Ballade du Ménestrel
 « Spéciale Halloween : La Soirée Hantée de Harrenhal »


Son masque est inconfortable. Elle n'aurait jamais du accepter qu'on lui peinturlure directement sur le visage, pendant des heures. Ses lentilles bleues lui rendent la vision paranormalement pas normal... C'est comme avancer dans une brume blanche, le champs de vision obscure. Déjà, son costume entre dans ses pores comme si toute cette horreur était une part d’elle-même. Le vent hurle, mais il est presque couvert par les plaintes des violons. Des fantômes a ne jamais plus vouloir fermer les yeux orchestrent la cérémonie. Rohanna tourne sur elle-même. En plein milieu de l’été, un frisson glacial remonte son échine. Elle n’aurait pas du venir. Elle n’aime pas cet endroit, elle n’aime pas ne pas connaître l'hôte derrière cette mascarade funèbre.

Seule, son premier réflexe est de se diriger vers le buffet. Tout le monde le sait : un buffet est un endroit parfait pour se faire oublier. Certains invités masqués sont déjà en train de goûter les mets offerts. Elle ne voit pas leurs visages, mais elle sent l’odeur. Affreuse. Un hoquet soulève son estomac, si fragilisé. Elle ne veut pas revivre l’horreur des derniers jours. Un dérapage terrible et la voilà qui se dirige vers le centre des ruines. Elle n’a jamais aimé danser, mais tout vaut mieux qu’une énième coupe de poison.

D'affreux personnages dansent ensemble. C'est pire que ce film pseudo-horreur qu'elle a regardé quand elle était alitée. C'est clair, elle aurait du rester à la Tour et manger du popcorn en se faisant masser les pieds. ( ) Sur ses demi pointes, elle tente d’éviter les mares visqueuses. Impossible. C’est comme si ses chausses étaient obligées de venir les trouver. De venir goûter à cette sensation froide et fraiche. Un bain de jouvence. Elle regarde autour d’elle. Sûre que personne ne la regarde : elle s’abaisse pour laisser ses doigts goûter à ce liquide… OH MY ! … du sang?! DU SANG?! Dans quelle soirée de taré était-elle arrivée? Et où était Gros Robart? Il allait payer très cher de l’avoir obligée à venir !


crédits image : ATC ; code by ATC.


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

+just a bad dream+
SOFTNESS IS NOT WEAKNESS IT TAKES COURAGE TO STAY DELICATE IN A WORLD THIS CRUEL
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Valyron Tyvaros
COURONNE
■ Localisation : Port-Réal
MessageSujet: Re: La Ballade du Menestrel - La Soirée Hantée à Harrenhal   Mer 25 Oct - 20:21


La Ballade du Ménestrel
« Spéciale Halloween : La Soirée Hantée de Harrenhal »


Clac, clac, clac…

Tels résonnaient les pas de Valyron Tyvaros dans la cour des ruines d’Harrenhall. Harrenhall, dont les titanesques tours calcinées semblaient désormais comme de gigantesques souches d’arbres dont le tronc avait été foudroyé par la plus violente des énergies. Le carton n’indiquait rien de plus qu’une invitation qui semblait avoir été distribuée à certains élus dont la sélection – tout comme l’identité – restait bien mystérieuse.

Noire était la nuit, blanche était la brume, et glacial se promettait l’évènement mystérieux. Ils étaient plusieurs, à n’en point douter. Là, une momie splendidement imitée, jusque dans l’odeur. Ici, une Harley Queen à la coiffure si…spécifique ? Plus loin, un angoissant satyre dont on aurait pu douter de la comédie tant il semblait réel. Un élégant fantôme de l’opéra opérait près de la piste de danse. Non loin du buffet, une terrifiante reine de la nuit semblait avoir perdu son cavalier. Où diable était celui qui faisait trembler le monde des vivants ? Enfin, une beauté vampirique, toute en dentelle sombre et étoffe pourpre attirait l’œil.

Toujours intrigué par cette invitation et l’identité de son hôte, Valyron fit quelques pas. Le comte vampire Valyron von Carstein n’avait rien à envier à certains. Son costume noir était doublé d’un gilet rouge bordeaux sur lequel était rabattue une lourde cape de velours noir comme la nuit. Son teint avait été volontairement éclairci avec force de maquillage et une imposante chevalière d’or ornait l’index de sa main droite. Il prenait appui sur une élégante petite canne de bois noir au pommeau d’ivoire. Le banquet exhalait des odeurs infectes. L’orchestre semblait… possédé. L’ambiance était lourde, lancinante, comme si la noirceur de la nuit vrombissait de manière presque physique.

Ne sachant qui voir, la danse avait commencé. Il se rapprocha de la reine de la nuit, surveillant le spectre de glace en attendant d’y voir plus clair. Dès demain, il se rendrait de nouveau au travail. Le ministère l’attendait.


crédits image : ATC ; code by ATC.



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Des mes ordres, dépend le destin du peuple.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
MessageSujet: Re: La Ballade du Menestrel - La Soirée Hantée à Harrenhal   Mer 25 Oct - 21:03


La Ballade du Ménestrel
« Spéciale Halloween : La Soirée Hantée de Harrenhal »

L’étalon freina des quatre fers, provoquant un nuage de poussière. Perchée sur sa monture, la reine des chauves-souris réajusta rapidement son masque rappelant trop bien l’effigie qui était la sienne. Puis, balançant sa jambe par-dessus l’encolure du frison à la robe noire, elle se laissa glisser au sol qui l’accueillit par le cliquettement délicat des hauts talons qu’elle portait. D’un mouvement d’épaule, elle fit volte-face, faisant voler la cape noire de son dos pour, finalement, jeter les rênes de sa monture au palefrenier qui s’avançait vers elle, le gratifiant d’un « Faites gaffe de pas l’abimer, je demanderai à le garder sur votre paye sinon. » avant de s’avancer vers la salle qui les accueillerait tous pour cette soirée dans ce qui pouvait s’appeler un déhanché extravagant.

Recouverte de cuir, sa silhouette était… Merveilleusement mise en valeur, laissant au plus imaginatif le loisir de contempler ses formes dissimulées uniquement par cette seconde peau noire. Ses cheveux blonds étaient restés lâches, ondulant avec grâce dans son dos, s’arrêtant dans le creux de ses reins. On pouvait le dire, la -presque – vierge de la maison Lothston pouvait s’apparentait à la meilleure catin de Port-Réal, voire même de Westeros. Et ça tombait bien, la croqueuse d’homme qu’elle était espérait bien croiser un alter ego ou presque durant cette soirée histoire de ne pas passer la nuit dans des draps froids. Et si Batman se faisait attendre, elle serait capable de jeter son dévolu sur le Joker.

Faisant glisser légèrement sa fermeture éclair de sa combinaison, elle se saisit d’une flasque en argent qui logeait… Y a-t-il vraiment besoin de vous faire un dessin à ce sujet ? Bon, c’est bien ce qu’il me semblait… Elle porta la chose à ses lèvres et laissa le liquide ambré glisser dans sa gorge. Secouant légèrement la tête, ses pensées étant parfaitement alignée avec la soirée qu’elle souhaitait passer, elle s’avança alors dans la pièce. Certains avaient pris place sur la piste de danse, d’autres non. Elle n’y prit pas plus attention que ça, se dirigeant à son tour sur le plancher qu’elle faisait claquer à chaque nouveau pas. Laissant parler son corps, la chauve-souris était partie dans ce qui pouvait s’apparentait à une parade amoureuse si elle n’avait pas été si suggestive.


crédits image : ATC ; code by ATC.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Le Ménestrel Enchaîné
ADMIN SUPRÊME & PNJ
MessageSujet: Re: La Ballade du Menestrel - La Soirée Hantée à Harrenhal   Jeu 26 Oct - 16:04


La Ballade du Ménestrel
« Spéciale Halloween : La Soirée Hantée de Harrenhal »

Les convives sont tous réunis et, mis à part La Momie, pensant pouvoir échapper au supplice en goûtant à sa liqueur noire, la plupart ses sont risqués sur la piste de danse. Tapis dans l'ombre de ses ruines, leur hôte mystérieux les a observés, son regard perçant à travers les masques de chacun. Le privilège de sa condition, sans doute ! Un mauvais sourire au coin des lèvres, il savoure le supplice de sa première victime.... Car déjà, le spectacle commence !

Alors que l'orchestre entonne les premières notes de "This Is Halloween", sous son déguisement, l'un des convives commence à tousser. Il se convulse, s'agrippe la gorge en gémissant des paroles incompréhensibles, mais déjà sa voix s'assèche ! Ses yeux s'ouvrent d'épouvante : il ne peut plus rien faire ! Ni bouger, ni parler ! On l'avait pourtant prévenu des risques de poison dans les boissons ! Mais ainsi va la vie : Manfrey Martell est hors jeu avant même qu'il ne commence... !

Sur la poste de danse, réveillées par la musique soudain endiablée de l'orchestre, les flaques rouge commencent à vibrer... Une à une alors, elle se muent en d’abominables chaines écarlates, saisissant une à une Harley Quinn, Bloody Wendy, Le Fantôme de l'Opéra, La Reine de la Nuit, Le Comte von Carstein et Batgirl ! Libres de leurs bras et encore doués de parole, leurs jambes sont toutefois complètement immobilisées ! Alors, leur hôte éructe d'un rire machiavélique, qui emplit la Cour et fait rater quelques notes d'épouvante aux petites fantômes qui s'en donnaient pourtant à mourir. BIENVENUE ! Bienvenue à Harrenhal ! Maintenant que vous vous êtes bien dépensés sur MA piste de danse, d'avoir fait les beaux dans vos costumes, en somme, d'avoir célébré la vie à mes dépens comme c'est votre coutume, j'ai le regret de vous informer que VOUS NE QUITTEREZ JAMAIS PLUS CET ENDROIT ! A moins, bien sûr, de trouver une sortie dérobée... Et je suis d'humeur joueuse, voyez, je ne suis pas rancunier ! Lentement, alors, l'orchestres de fantômes se déchire en d'affreux hurlements, les instruments continuant de jouer, tandis que les formes cadavériques se muent lentement... en deux portes : une à gauche, une à droite. Énoncez bien votre choix que je puisse l'entendre ! Mademoiselle Quinn, puisque vous avez goûté de mon buffet, sans toutefois ingurgiter mon poison paralysant, je vous punis de la moitié : vous ne pouvez plus parler ! Vous me signifierez votre choix de la main gauche, ou de la main droite !

La voix se fait alors menaçante : Quant à toi, petit Satyre, tu ne perds rien pour attendre ! Puisque tu as voulu faire bande à part, je te condamne à rester SEUL ! Tu ne feras ton choix qu'une fois celui des autres fait !



Le Ménestrel Enchaîné a écrit:
Règles de Post
    Vos réponses doivent compter 200 à 500 mots MAXIMUM. Pour ce premier tour, décrivez votre arrivée et votre première action - à vous risques et périls.
    VOUS AVEZ 24h POUR RÉPONDRE : ceux qui mettront trop de temps seront hors jeu, comme ce pauvre petit Manfrey ![/b]
    Vous pouvez établir une stratégie par MP : si certains d'entre vous veulent se mettre d'accord pour faire un choix commun, et espérer s'en sortir davantage à plusieurs qu'individuellement...
    Ah oui ! VOUS NE POUVEZ TOUJOURS PAS RÉVÉLER QUI VOUS ÊTES AUX AUTRES : ça viendra plus tard !

AMUSEZ-VOUS ! Je veux me tordre de rire, et les lecteurs aussi !

Ménestrelement Vôtre !


crédits image : ATC ; code by ATC.


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

« Rien n'est bon ni mauvais en soi, tout dépend de ce que l'on en pense. » William Shakespeare
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Wendy Piper
OUEST
■ Localisation : A Port Réal, auprès de sa soeur
MessageSujet: Re: La Ballade du Menestrel - La Soirée Hantée à Harrenhal   Jeu 26 Oct - 17:16


La Ballade du Ménestrel
« Spéciale Halloween : La Soirée Hantée de Harrenhal »

Du coin de l’œil, elle observait les nouveaux invités entrer dans la danse macabre qui promettait de se jouer ce soir, épiant leurs parures et leurs mouvements pour tenter de deviner les identités dissimulées. Mais c'était peine perdue : une inquiétante Reine de la Nuit se déplaçait telle une funambule au milieu des mares de sang, pendant qu'une vision érotique commençait à faire onduler son corps magnifique en un ballet sensuel. Mais, entre tous, celui qui attira son regard fut l'homme tout de noir vêtu, l'allure noble et élégante, sombre à souhait si ce n'était son visage au teint blafard. S'enflammant, le regard de Bloody Wendy se fit gourmand. Un autre vampire. Son double. Voilà qui était intéressant. Elle décocha un regard aguicheur à Batgirl, la rejoignant bien vite pour l'accompagner dans sa danse langoureuse, dans le seul but d'attirer les regards et de provoquer.

Mais tout à coup, la Momie hurle, gesticule, affichant des yeux exorbités. Tous les invités se figent. La Momie ne peut plus parler ni bouger, statufiée. Le sang de Bloody Wendy se glace alors que l'épouvante continue : les flaques de sang s'animent, se mutant en chaînes sanglantes et elle se sent happée, les chaînes s'accrochant à ses chevilles et remontant jusqu'à ses genoux. Elle frissonne et lance des regards inquiets. La voix d'outre tombe qui s'élève alors pour expliquer les règles du jeu accélère les battements de son cœur, et elle lâche un petit cri lorsque les fantômes hurlent et enchevêtrent leurs spectres pour devenir deux portes. Après ce spectacle terrifiant, le silence tombe... brisé bien vite par Wendy se mettant à ricaner doucement, son rire devenant éclatant.

« Tout ceci est parfaitement terrifiant !! Mais c'est ENORME cette mise en scène, vous trouvez pas ? J'A-DORE ! Et si vous voyiez vos têtes... Priceless ! » Bloody Wendy s'amusait comme une folle. Décidément, on lui avait promis une nuit d'horreur et elle était servie ! Elle jeta un regard brillant à l'étonnante Harley Quinn qui se voyait privée de voix, avant de se tourner vers le comte vampire. Ne le quittant pas des yeux, elle lança d'une voix forte : « Porte de droite s'il vous plaît ! » Son regard revint vers les portes fantômes... que pouvait-il bien se cacher de l'autre côté ?... Insolent, son sourire ne la quittait pas. C'était TROP BIEN.

Advienne que pourra. Le jeu était lancé.


crédits image : ATC ; code by ATC.


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


Little sweet poison
“We are what we pretend to be, so we must be careful about what we pretend to be.”
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Martyn Arryn
VAL D'ARRYN
■ Localisation : Port-Réal le temps du couronnement
MessageSujet: Re: La Ballade du Menestrel - La Soirée Hantée à Harrenhal   Jeu 26 Oct - 19:18

Harrenhall vivait à la hauteur de sa réputation, ce soir-là. Un lieu où spectres, momies et vampires côtoyaient les sombres héros les plus inattendus. Tapis dans l'ombre, le Fantôme attendait le moment idéal pour se montrer. Il ne tarda pas, quand une demoiselle aux lèvres de sang se dirigea vers lui. Elle s'approcha, seulement pour se détourner bien vite et se coller à une batgirl particulièrement attirante. Il devait saluer leur performance à toutes deux... Difficile de danser de manière aussi lascive sur cette musique étrange. Étaient-elles présentes en tant qu'invitées ou bien en spectacle ? Et ce satyre intrigant ? Lui, certainement ! Sur scène... Il aurait dû le rejoindre, lui voler la vedette ! Mais les ombres étaient son domaine à lui, les rêves les plus sombres, et les mélodies les plus charmeuses. Il s'accommoderait certainement beaucoup mieux avec la Reine de la Nuit ! Il s'avança pour la saluer, mais avant de l'avoir rejointe, la momie près de la table de banquet se mit à tousser, s'étrangler pour finalement s'immobiliser complètement, comme statufié.

Il ne remarqua pas les flaques de sang qui se mettaient à danser, et ne les vit que trop tard pour esquiver. Il tenta de bouger, sans y parvenir. Prisonnier ! Une voix caverneuse s'éleva et le fit frisonner sous sa lourde cape. Il sourit sous son masque. Cet hôte lui ressemblait sur bien des points il semblerait... Une voix cachée, un esprit vengeur, et l'amour du drame ! Il devait donc répondre... Et il avait la réplique parfaite pour cela... Même si dans le cas présent, il jouait le rôle de Christine plutôt que le sien propre... Mais l'inconnu ne lui volerait pas la vedette indéfiniment... Le masque finirait par tomber ! Il éleva la voix en un chant magnifique,

« Raoul, I've been there, to his world of
unending night
To a world where the daylight dissolves
into darkness, darkness
Raoul, I've seen him!
Can I ever forget that sight?
Can I ever escape from that face?
So distorted,deformed, it was hardly a face,
in the darkness, darkness
But his voice filled my spirit
with a strange, sweet sound
In that night there was music in my mind
And through music my soul began to soar!
And I heard as I'd never heard before »


Un instant de silence puis, d'un geste théâtral, il désigna la porte de gauche. « A gauche ! Ne laissons pas passer l'occasion de visiter les recoins les plus sombres des enfers ! »

La vampire avait choisi la droite, mais cette porte-là ne l'inspirait nullement... Et puis, il n'avait nulle envie de suivre une suceuse de sang... Pour plusieurs raisons... Déjà, on ne pouvait décider si elles étaient mortes ou vivantes... ensuite... Eh bien, son sang, il voulait le garder pour lui-même ! Il était curieux de connaître les coulisses de cet opéra décidément bien ficelé !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Valyron Tyvaros
COURONNE
■ Localisation : Port-Réal
MessageSujet: Re: La Ballade du Menestrel - La Soirée Hantée à Harrenhal   Jeu 26 Oct - 20:16


La Ballade du Ménestrel
« Spéciale Halloween : La Soirée Hantée de Harrenhal »



Pas mal du tout la petite vampire sur la piste.

Valyron ne lâchait pas le tourbillon de dentelle qui s’activait sur la piste de danse, au milieu des flaques rouges. Battant la mesure d’un pied négligent, le Comte regardait la soirée se dérouler, suivre son cours, avec intérêt. Qui pouvaient-être tous ces gens ? Avaient-ils reçu la même invitation que lui ? Si oui, qu’est-ce qui les rassemblaient tous ici ? Quels pouvaient être leurs points communs ? Peut-être que, dans une autre vie, ils s’étaient simplement tous inscrits à un événement particulier qui se retrouvait ici. C’était absurde.

Resté aux côtés de la Reine de la Nuit, Valyron s’apprêtait à aller au front. Etape 1 : engager la conversation avec la vampiresse. Etape 2 : la sortir de la piste de danse pour lui offrir un verre. Etape 3 : … hey, pas besoin de te faire un lecteur, cher lecteur, chère lectrice, si ? Un peu d’imagination… Il va la b*****. Pardon. Non non, vraiment, pardon. Bref. Continuons.

Valyron se dirigeait vers la jeune femme afin d’engager la conversation lorsqu’un hurlement recouvrit brièvement les macabres notes de musique. Non loin du buffet, la Momie se tord de douleur. C’est inquiétant. Et puis, tout s’arrête. L’invité enroulé dans ses rubans semble mort, inerte et en tout cas silencieux. Tout autour, tout le monde s’était figé. Pour rajouter à cette ambiance soudain alourdie, les flaques écarlates commencèrent à se mouvoir pour se transformer en chaînes rouges enserrant les pieds du von Carstein à mi-chemin entre la Reine de la Nuit et la jeune Bloody. Finalement, une voix venue d’ailleurs sembla envahir les lieux, une voix de stentor, pleine de distinction et d’élégance leur annonça le début de la soirée. Hm. Ça voilà qui était fort étrange. Et assez curieux. Etait-ce une soirée dansante ou une espèce de…. Trip échangiste bizarre ? Beuh. Il espérait que non. Qu’on ait pensé à lui pour un truc pareil c’était un tantinet vexant.

Le fixant d’un regard sans équivoque, la vampire répondit à la voix, demandant la porte de droite. Son regard, fixé droit dans les yeux du Serpent, était plus magnétique que jamais, plus intrigant que ce carton d’invitation qu’ils avaient tous reçu. Elle demanda la porte de droite. Valyron allait faire de même. Hors de question de quitter la soirée sans avoir au moins un nom. C’était pour cela qu’il avait bien l’intention d’aller à droite.

Soudain, le fantôme de l’Opéra entonna un chant. Valyron ne s’y attendait pas et sursauta tel un Jack Sparrow faisant face à un singe maudit. Il ne se laissa pas démonter, et une fois que le Fantôme eût choisit l’autre porte, Valyron tapa par deux fois le sol de sa canne pour réclamer l’attention, tout en plongeant son regard d’acier dans celui – de braise – de la vampire.

« Eh bien. Le Comte ira à droite également. »

Autant rester dans le personnage jusqu'au bout, ah mais.


crédits image : ATC ; code by ATC.



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Des mes ordres, dépend le destin du peuple.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
MessageSujet: Re: La Ballade du Menestrel - La Soirée Hantée à Harrenhal   Ven 27 Oct - 9:32


La Ballade du Ménestrel
« Spéciale Halloween : La Soirée Hantée de Harrenhal »

Lancée dans sa danse endiablée, elle remarqua à peine, dans un premier temps, la vampirella qui s’avança vers elle. Premièrement, elle eut envie de lui dire de dégager, que la piste était suffisamment grande pour que deux reines se créent leur terrain de chasse. Et finalement, réalisant la danse dans laquelle se lançait l’autre demoiselle, elle eut un sourire en coin et franchement aguicheur. Ainsi donc, il y avait dans cette pièce une autre joueuse ? Un autre esprit libre et indomptable qui venait pour avoir de la chair fraîche ce soir ? Comble de la chose, c’était un vampire. Ensemble, les deux chauves-souris semblaient danser pour attirer les mâles à elles. Et ça semblait même marcher.

Cependant, elles ne purent vérifier ensemble si tel était le cas car un autre invité semblait désireux de faire le show. Commençant par tousser au point de venir recouvrir la musique ambiante, il aheva sa course au sol, convulsant et crachant du sang. Fronçant les sourcils, Arya fit la moue. « Eh ! Mec ! T’as pourri notre groove ! » Cependant, la musique ne s’arrêta pas et sembla réveiller les flaques de sang qui se trouvaient sur le parquet, les animant pour mieux emprisonner ceux qui s’étaient aventurés dessus. Arya lâcha un cri de protestation. [« Mais bordel, comment voulez-vous qu’on se déhanche comme des catins maintenant qu’on est coincées ! Et le plaisir des yeux dans l’histoire, vous y pensez hein ? » Finalement, croisant les bras sur sa poitrine telle un enfant capricieuse, elle plissa les yeux à l’arrivée e leur hôte qui semblait s’amuser de la situation. Quand il leur annonça qu’ils ne sortiraient plus d’ici, elle ne put s’empêcher de lâcher. « Alors là, mon chériii, c’est pas possible. »

Finalement, il leur dévoila deux portes. Il fallait faire un choix. Laissant la vampirella choisir en premier, ce qui s’apparentait au fantôme de l’opéra la fit sursauter en entonnant un chant. Elle cilla tandis qu’il partit de l’autre côté de la jeune femme. Enfin, le Comte Dracula s’exprima simplement, faisant le choix de suivre sa comparse de costume. Sooooo cuuute. Retenant une grimace, la Batgirl dévisagea les autres invités par-dessous son masque de Chauve-souris. « C’est bête, avec une voix aussi sexy, c’aurait été chouette de voir ta bouille, mais vu que c’est pas dans les propositions, j’prends la gauche, toujours mieux que de se prendre des droites… » Elle adressa un clin d’œil aux autres avant de leur murmurer. « Paniquez pas, les gars. Batman va venir nous sauver. Il fait toujours ça quand j’suis dans la merde… Enfin, en théorie. »


crédits image : ATC ; code by ATC.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Rohanna Baratheon
ORAGE
■ Localisation : Port Réal.
MessageSujet: Re: La Ballade du Menestrel - La Soirée Hantée à Harrenhal   Ven 27 Oct - 12:14


 La Ballade du Ménestrel
 « Spéciale Halloween : La Soirée Hantée de Harrenhal »


En contre-jour de la pleine lune, l’ombre d’un vampire. Terrifiant. Elégant. Attirant. Son coeur émet un soulagement bruyant, Robb était arrivé. Elle aurait pu reconnaitre ce petit ventre à bière parmi tous. Alors qu’elle espérait pouvoir lui parler de sa découverte sanguinaire, le sol commence à vibrer. C’est bruyant, c’est un cri de la terre qu’elle n’a jamais entendu ailleurs. Tout tremble et dans un instant de frayeur elle se raccroche aux jambes glaciales de Robart. Autour de ses jambes, un claquement métallique froid. Ses jambes sont rattachées à des chaines venant de nul part. Bientôt, une voix criarde s’élève d’entre les ruines !

Préférant vaincre l’angoisse qui sert son estomac, elle se relève. Certains invités rient et s’amusent de ce qui leur arrivent. Ce n’est pas son cas. Non qu’elle n’aimait pas l’adrénaline et les aventures rocambolesques, elle en aurait fait sa vie si elle l’avait pu, mais clairement … cette soirée n’était pas du tout à son goût. Les sanglots des violons deviennent bientôt des hurlements d’épouvante. Ses paumes viennent trouver ses oreilles. Perçants, ils sont un écho terrible de ses propres tourments. 


« Eh bien le Comte ira à droite également. »



Quelle était donc cette voix? Et pourquoi, par Hadès, ne regardait-il que cette saleté de vampire, une garce à coup sûre. Il n’y avait que ce genre de femme pour transformer une soirée d’Halloween en un show sexy … douteux. C’était aussi le cas de la Batgirl un peu plus loin. A sa gauche, un invité se trompe de rôle dans son propre show. Un léger sourire compatissant tente de le rassurer -ou se rassurer elle-même-. Nul doute, cette soirée était vraiment une soirée de fous furieux !



« Porte de droite… également. »



Sa seule réjouissance est de voir que Robb est bien décidé à jouer son rôle jusqu’au bout, comme s’il ne l’avait pas reconnue ! A nouveau debout, son costume parsemé de tâche à jamais indélébile, elle est finalement certaine d'une chose : il doit savoir que cette soirée n’est qu’un jeu, de mauvais goût, mais un jeu. Dans quelques heures, tout ceci serait terminé.


crédits image : ATC ; code by ATC.


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

+just a bad dream+
SOFTNESS IS NOT WEAKNESS IT TAKES COURAGE TO STAY DELICATE IN A WORLD THIS CRUEL
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Leandra Tyrell
BIEF
■ Localisation : Haut-Jardin.
MessageSujet: Re: La Ballade du Menestrel - La Soirée Hantée à Harrenhal   Ven 27 Oct - 14:24


La Ballade du Ménestrel
« Spéciale Halloween : La Soirée Hantée de Harrenhal »

Les invitées rentrent un par un se précipitent tous sur la piste de danse tandis que toi, tu reste positionner sur celle-ci sans bouger, tu regarde tous autour de toi. La soirée est des plus ennuyantes, aucune surprise juste des invitées déguiser dans des tenues des plus étranges les uns des autres, tandis que tu as choisi l'originalité eux, n'ont choisi la facilité. Étrange n'est-ce pas ? Tu rejette ton regard sur ce buffets. Tu as toujours fin et pourtant il t'effraie, les boissons émettent des odeurs des plus étranges, l'odeur du buffet te répugne au plus haut point. Tandis que tu te prépare a t'avancer vers le buffet pour la seconde fois, l'aliment que tu as goûter n'ayant pas replie convenablement ton ventre, une vibration sur le sol vient te stopper dans ton avancée. Tu t'arrête et lorsque tu tente de avancer tes jambes ce stoppe dans des chaînes métallique t'empêchent d'avancer, de faire le moindre pas. Un rire quitte ta bouche tandis que tu regarde autour de toi les réactions des invitées, certains rigole d'autre préfère serrer leurs dents. Tu tente de parler mais aucun son ne sort de ta bouche, quoi ? Une punition pour avoir goûter a la nourriture du buffet. Bien, tu ferra sans elle. Tu as un choix a faire et celle tes bras peuvent indiquer le chemin, de ton bras droit tu montre la porte de droite, choix de logique tu préfère écouter ton instinct tu verra très rapidement si tu as fait le bon choix, ou pas.


crédits image : ATC ; code by ATC.


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


⋆ I'm a princess cut from marble
smoother than a storm. and the scars that mark my body, they’re silver and gold. my blood is a flood of rubies, precious stones, it keeps my veins hot, the fire's found a home in me.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Le Ménestrel Enchaîné
ADMIN SUPRÊME & PNJ
MessageSujet: Re: La Ballade du Menestrel - La Soirée Hantée à Harrenhal   Mer 1 Nov - 9:49


La Ballade du Ménestrel
« Spéciale Halloween : La Soirée Hantée de Harrenhal »

Nuit de terreur, nuit de jeu. A ! Comme c'était bon de les mener à la baguette, de les faire languir... Dans le fond, c'est bien plus simple d'être mort ! Plus de responsabilités, plus de peur qui vous sert le ventre à vous dire que ce jour pourrait être le dernier. En fin de compte, il ne faisait que leur rendre service ! Mais non. Tandis qu'il se penchait légèrement en avant, et qu'un rayon de lune se glissait sournoisement sur ses ongles noircis, l'Hôte pinça les lèvres. Une mauvaise canine brilla dans la lumière des torches.

Ainsi, à voir Arya Lothston et Martyn Arryn choisir la porte de gauche, il se mit de nouveau à ricanner ! La tête qu'ils allaient faire en voyant qu'ils avaient choisi l'impasse ! Mais une elle impasse tout de même : blanche, immaculée, un rien copiée sur les chambres d'isolement d'un hopital psychiatrique... mais à la Harrenhal touch ! Leurs chaines s'étaient déliées, mais quand bien même : libres dans un cul de sac, ils n'iraient pas bien loin ! Ils rejoindraient ainsi le petit Manfrey Martell, et de Faust - au moins, ils auraient un ténor pour compagnie ! - dans les rangs des personnages prisonniers !

Pour les autres, en revanche, le supplice allait continuer ! Ainsi, Bloody Wendy, Von Carstein, la Reine de la Nuit et Harley Quinn optaient pour la droite ! Une à une, leurs chaines les tirèrent vers la porte ouverte comme par magie, les aspirant... dans un trou noir. Obscurité totale, mais emplie de bruits visqueux en tous genres : cris, hurlements, bruits de pattes sur le sol trempé. Leurs yeux n'arriveraient pas à percer l'obscurité ! La prochaine manche se jouerait donc... à l'aveugle ! Vous l'aurez compris, nous jouons au DIX PETITS NÈGRES ! Alors ? Qui survivra ? Pardon, je m’exalte... Vous voici donc dans mes couloirs obscurs ! Vous ne voyez rien, mais vous entendez tout ! Miss Quinn, vous ne pouvez toujours pas parler... C'est amusant, non ? Nouveau rire. Ah ! Il était parti pour un petit plaisir, mais finalement, il ferait durer le jeu encore un peu plus longtemps ! Mes amis, il va falloir désormais vous fier à votre oreille ! Cette fois-ci, TROIS choix s'offrent à vous : suivre les cris, suivre les hurlements ou suivre les bruits de pattes ! ET TOUS LES CHEMINS DEVRONT ÊTRE CHOISIS, sinon, vous serez TOUS faits prisonniers ! N'ayez crainte... Tous ces chemins mènent à l'Horreur... HAHAHAHAHAHAHAAAAAAA

Les laissant à leur terrible dilemme, il remonta vers la Cour d'Honneur où ENFIN, le Roi de la Nuit daignait faire son entrée ! Alors, ROI DU RETARD, on a cru qu'on pouvait faire une entrée à l'anglaise ?! Mais pas chez moi, mon mignon ! Allez, file vers le buffet ! Tu trouveras deux verres : un verre noir et un verre blanc. L'un te permettra de rejoindre tes camarades, et l'autre... je pense que je n'ai pas besoin de te faire un dessin ! Allez ! AVALE !



Le Ménestrel Enchaîné a écrit:
Règles de Post
    Vos réponses doivent compter 200 à 500 mots MAXIMUM.
    VOUS AVEZ 24h POUR RÉPONDRE : ceux qui mettront trop de temps seront hors jeu, ET CETTE FOIS-CI, PAS DE DÉROGATION, hein, Robblochon ?!
    Les premiers indices sur l'identité de votre hôte ont été révélés : vous pouvez envoyer un MP au Ménestrel si vous pensez avoir la réponse ! ATTENTION : vous ne pouvez pas faire équipe ! Et si plusieurs personnes découvrent l'identité de l'hôte mystérieux... vous verrez bien
    Ah oui ! VOUS POUVEZ A PRÉSENT RÉVÉLER VOTRE IDENTITÉ : mais bon... vu le contexte, je me demande ce à quoi ça pourra bien vous servir

AMUSEZ-VOUS ! Je veux me tordre de rire, et les lecteurs aussi !

Ménestrelement Vôtre !


crédits image : ATC ; code by ATC.


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

« Rien n'est bon ni mauvais en soi, tout dépend de ce que l'on en pense. » William Shakespeare
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Robb Baratheon
ORAGE
■ Localisation : Accalmie
MessageSujet: Re: La Ballade du Menestrel - La Soirée Hantée à Harrenhal   Mer 1 Nov - 18:10


 La Ballade du Ménestrel
 « Spéciale Halloween : La Soirée Hantée de Harrenhal »


« Meilleure costumière du Royaume, meilleure costumière du Royaume, je t’en mettrai moi des meilleures costumières du Royaume... »

C’est en maugréant qu’enfin, Robb parvint devant la large porte grinçante d’Harrenhal. Entendons nous-bien, cher lecteur, il n’était pas question ici d’un quelconque désenchantement quant à l’idée de devoir assister à une énième réception avec la noblesse westerosi, non. A dire vrai, il adorait les soirées costumées, si bien qu’il avait même persuadé sa chère épouse d’adopter un costume assorti au sien -sans le mentionner evidemment, sinon il n’y aurait pas eu de surprise. Le costume, ou plutôt la costumière, voilà où le bât blessait ! Cette idiote n’avait rien compris : on lui demande un Roi de la Nuit, et elle nous sort un vêtement blanc à paillettes, des lunettes sombres qui couvrent la moitié du visage. Vraiment, comment était-il possible de comprendre aussi mal des instructions ? Il avait donc fallu tout refaire, et ainsi il avait raté le début de la soirée. Rohanna le ferait payer, c’est certain… Elle détestait devoir attendre.

A peine fit-il son entrée, qu’il comprit que quelque chose clochait. Etait-ce en voyant le sang dans les coupes et sur le sol ? Le buffet aux relents pas forcément ragoutants ? Les fantômes ? Non, tout cela était fort thématique et divertissant, voire normal à Harrenhal, pas comme Rohanna qui quittait la pièce en compagnie d’un maigrelet déguisé en vampire ! Bon, on pouvait noter les autres aussi, et ceux qui prenaient une autre décision, MAIS ELLE PARTAIT AVEC UN AUTRE, BON SANG !

Il aurait voulu les rejoindre pour faire comprendre à ce prétendant qu’il était le seul mort-vivant de la soirée à pouvoir prétendre à partir avec SA Reine, mais au moment où il parvint à la porte, celle-ci se referma brutalement, et une voix cinglante lui intima de choisir entre deux coupes, l’une blanche, l’autre noire. Machinalement, le Roi de la Nuit (celui avec les yeux bleus et l’armure toute noire, pas celui avec un costume ridicule) attrapa la coupe blanche, avant de se frotter le menton d’un air interrogatif. Il n’avait pas l’habitude de réfléchir quand il faisait la fête, et la chose le mettait encore plus de mauvaise humeur…

C’était entendu ! Puisque sa Reine avait décidé de lui faire payer son retard en partant avec un autre, il la ferait payer en lui flanquant la trouille de sa vie. Quant à ce suceur de sang importun… Bah, il pourrait toujours s’entraîner au lancer de pieu sur lui, après tout, on lui avait dit qu’un bon roi maléfique devait savoir lancer des trucs pointus très loin ! Visiblement ravi de son nouveau plan, le Baratheon lança son rire machiavélique, qu’il avait travaillé tout le long du trajet :

« Gnihihihihihihihi ! »

Bon, c’était pas encore ça, un brin trop aigu peut-être ? Mieux valait faire comme si rien ne s’était passé. Il engloutit donc la coupe blanche d’une traite.


crédits image : ATC ; code by ATC.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Leandra Tyrell
BIEF
■ Localisation : Haut-Jardin.
MessageSujet: Re: La Ballade du Menestrel - La Soirée Hantée à Harrenhal   Mer 1 Nov - 19:56


La Ballade du Ménestrel
« Spéciale Halloween : La Soirée Hantée de Harrenhal »

Ma décision a était donner, j'espère que l'hôte n'est pas aveugle, en plus d'être fou. Après quelques secondes d'attente les chaînes scellent mes pieds m'aspirent moi, ainsi que mes partenaires de porte dans un coin d'obscurité. Étrange, m'enfin il fallait s'en douter ce n'est pas une fête d'anniversaire mais bien une fête qui est censé effrayer les invitées ou pas. Ce genre de soirée ne ce finisse pas forcément bien, bien au contraire, tous le monde a était séparer en deux groupes sans le vouloir. A tu fait le bon choix ? Sûrement pas, dans ce genre de "fête" les bon choix n’existe pas, bien qu'il y en est meilleure que d'autres. Des cris viennent persée tes oreilles tandis que des hurlements viennent te faire frisonner, par de frayeur mais d'inquiète des bruits de patte et tu te rappelle que tu ne peux pas bouger, si seulement tu pouvais, tu sauterais dans tous les sens. Et voila qu'il ce moque de toi en te rappellent que tu ne peux parler, il est lâche, il ce moque de toi sans montrer son faciès, peut-être souhaite t-il cacher sa mocheté trop apparente, il souhaite cacher ses défauts trop nombreux, ou bien a t-il peur des représailles ? Bien, tu tourne ta tête vers les cries histoire qu'il comprenne que tu souhaite y aller, ne pas pouvoir parler est la punition la plus terrible qui t'a était infliger, dans tous les cas rien ne peux être pire que cela.


crédits image : ATC ; code by ATC.


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


⋆ I'm a princess cut from marble
smoother than a storm. and the scars that mark my body, they’re silver and gold. my blood is a flood of rubies, precious stones, it keeps my veins hot, the fire's found a home in me.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Wendy Piper
OUEST
■ Localisation : A Port Réal, auprès de sa soeur
MessageSujet: Re: La Ballade du Menestrel - La Soirée Hantée à Harrenhal   Mer 1 Nov - 20:53


La Ballade du Ménestrel
« Spéciale Halloween : La Soirée Hantée de Harrenhal »

Le ricanement démoniaque s'éleva dans le silence glaçant, se répercutant en échos sur les formidables ruines noires de la forteresse maudite d'Harrenhal, arrachant le premier véritable frisson à la jeune femme qui, quelques minutes plus tôt, se riait bien du danger. Wendy ne faisait plus trop la fière, à dire vrai, lorsqu'elle vit disparaître BatGirl et le Fantôme de l'Opéra derrière la porte gauche, se faisant engloutir par une blancheur immaculée, promesse d'une folie prochaine... Ca ne rigolait plus maintenant et il était peut-être temps d'actionner ses célèbres cellules grises si elle voulait sortir vivante de cette soirée ! Son souffle se coupa quelques secondes alors qu'elle sentit de nouveau les chaînes la happer pour l'entraîner derrière la porte de droite. Les Sept seuls savaient ce qui se trouvait de l'autre côté et elle se mit inconsciemment à les prier ! On ne savait jamais, mieux valait être en bonne entente avec l'au-delà, nul ne savait quand il serait appeler pour le rejoindre ! Et c'est tremblante, le cœur battant la chamade qu'elle découvrit les ténèbres profonds dans lesquels la voix macabre les avait jetés.

Le cœur au bord des lèvres, elle lançait des regards aveugles de tous les côtés, consciente que c'était là vaine action, mais elle ne pouvait empêcher tous ses sens de suivre les bruits terrifiants pour en déterminer leur provenance... Des cris, des hurlements déchirants, et, PIRE QUE TOUT, des bruits de pattes grouillant sur le sol apparemment humide... Trempé de quel liquide au juste ? La vampire déglutit alors que la pensée d'une pataugeoire de sang s'imposait à son esprit... Wendy avait la phobie de toutes les petites bestioles, qu'elles rampent ou qu'elles volent, et avant même que la voix ne propose les choix, elle savait qu'elle ferait tout pour ne pas se retrouver au milieu de ces monstruosités de la nature. Et elle commença à réfléchir, et réfléchir. Elle devait A TOUT PRIX trouver un moyen pour s'en sortir, pour dépasser cette étape. Peut-être qu'en lui montrant qu'elle savait son identité ? Tout dans le décor lui avait soufflé la réponse, mais elle n'avait réellement voulu y croire qu'en voyant le surnaturel se produire sous ses yeux... Harley Quinn ne pouvait toujours pas parler, alors qui savait si elle avait déjà fait un choix et lequel elle avait bien pu faire... Sinon, Wendy serait bien allée vers les hurlements...

Alors Bloody Wendy décida de jouer le tout pour le tout, elle verrait bien si cela fonctionnait ou non, mais au pire, elle avait les Sept avec elle et sa mort serait douce... D'une voix claire mais vacillante, elle interpella la voix maléfique : « Hey toi, la drôle de voix caverneuse, ça va ? Tu t'amuses bien à nous terroriser de la sorte ? Des cris, des hurlements, des bruits bizarres, du noir, du sang, woooooooh, ambiance ! Mais... je sais qui tu es, et je pense que tu feras moins le malin en découvrant que tu n'es pas si intelligent que ça... Hein, Harren le Noir !! »


crédits image : ATC ; code by ATC.


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


Little sweet poison
“We are what we pretend to be, so we must be careful about what we pretend to be.”
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Valyron Tyvaros
COURONNE
■ Localisation : Port-Réal
MessageSujet: Re: La Ballade du Menestrel - La Soirée Hantée à Harrenhal   Jeu 2 Nov - 16:11


La Ballade du Ménestrel
« Spéciale Halloween : La Soirée Hantée de Harrenhal »



Est-ce que j’ai renouvelé mon assurance pour la voiture, moi ?

On avait décidément de drôles de pensées lorsque l’on entrait dans une pièce sombre comme la plus noire des nuits… Mais il était vrai que la berline de Valyron avait son contrat d’assurance arrivant à terme. C’était une superbe Vanbois, le modèle Coeur de Chêne, dessinée et conçu dans le Val, avec de superbes sièges chauffants en cuir. Valyron essaya de chasser son automobile de ses pensées et revint à la situation de l’antique forteresse qui avait été bâti avec la pierre du Conflans et cimenté avec le sang de sa population. Il avait fallu quarante années au Chenu pour achever l’immense citadelle… Tout cela pour finir consumée par les flammes des dragons quelques années plus tard. O douce ironie…

Quel folklore aussi. Les dragons n’avaient probablement jamais existé. N’avaient-ils pas disparus depuis des siècles ? Que disait le premier ministre Baratheon, déjà ? Il n’y a rien à craindre au-delà du Mur. Sans doute était-ce vrai. Le Roi et la Reine de la Nuit n’étaient que de vieilles légendes dont l’origine se perdaient dans les limbes du temps.

Mais ces chaînes semblaient décidément bien vivantes…. Quelle explication rationnelle y avait-il à cela ? Sans doute un système élaboré de poulies. Hm. A voir.

La salle était glauque, il n’y avait pas d’autre mot. On n’y voyait goutte, ce qui était tout de même un comble. Mais si la vue des quatre compères était neutralisée, leur ouïe était attaquée de toutes parts. D’horribles bruits leur parvenaient. Des hurlements, des cris, des…. Valyron ne préféra pas chercher à s’imaginer ce qui pouvait causer tout cela. La grande voix de stentor s’éleva une nouvelle fois pour leur expliquer les règles du jeu. Cela devenait de plus en plus curieux. Et ils allaient sans doute devoir se répartir chacun une direction. Des couloirs obscurs… Sans doute, mais Valyron n’y voyait rien… L’Harley Quinn avait toujours l’handicap d’être muette, aussi Valyron se demanda comment feraient-ils pour s’entendre à tous choisir une direction différente. A ce moment, une voix inconnue s’éleva dans le noir. Elle clamait avec fierté l’identité de leur hôte mystérieux. Harren le Noir. Ahah. Valyron en aurait ri, s’il n’était pas dans une pièce noire emplies de bruits horrifiants.

« Si vous êtes Harren le Noir, je suis sans doute Aegon le Conquérant ! Et j’imagine que je dois me trouver en compagnie de mes sœurs Vinsenya, Rhaenys ainsi que de la Princesse Nymeria qui passait par là ? »

Le sarcasme, c’était tout ce qu’il lui restait.

« J’irais voir ces bruits curieux pleins de bêbêtes. Je ne resterai pas une minute de plus ici. »

Alors qu’il attendait une réponse, il ajouta d’un air conspriateur.

« N’oublions pas la muette dans toute cette histoire. N’est-ce pas miss Queen ? Allez bien là où l’on vous dira d’aller. En tout cas pas vers les bêbêtes. »



crédits image : ATC ; code by ATC.



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Des mes ordres, dépend le destin du peuple.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Rohanna Baratheon
ORAGE
■ Localisation : Port Réal.
MessageSujet: Re: La Ballade du Menestrel - La Soirée Hantée à Harrenhal   Ven 3 Nov - 23:20


 La Ballade du Ménestrel
 « Spéciale Halloween : La Soirée Hantée de Harrenhal »


Rohanna avait peur. Oui, on peut bien vous l’avouer : il y avait quelque chose dans son ventre comme une boule de glace (IRONIE MON AMI). Plus leur mystérieux et ténébreux hôte vociférait ses mots, plus la boule se développait. Quand elle comprit qu’elle devrait se diriger, seule, vers la porte d’où émanait les bruits de pattes, elle cru défaillir.



« Ne peux-tu donc pas avoir un peu de clémence pour Miss Quinn? »



Elle n’avait jamais supporté la méchanceté, et par Merlin Robb n’avait jamais eu l’air aussi stupide que ce Comte von Carstein ! Son sarcasme au bout des lèvres, ne pensant qu’à lui et à cacher son ventre bedonnant. Sérieusement? En prononçant cette question -qui n’en était pas une-, elle avait un mauvais pressentiment comme si cette porte obscure serait soudain bien pire… Eh quoi ! Rohanna n’avait jamais été une froussarde, enfant elle partait seule dans les bois et n’avait pas peur de croiser le Loup du Chaperon… Non, non, non, elle ne se laisserait pas faire ! C’était une soirée mondaine, une soirée dont elle ressortirait vivante. 
Elle était la Reine de la Nuit après tout !

« Je prends la dernière porte, celle des cris ! Miss Quinn, je serai votre voix puisque personne ne veut vous tendre la main. »



Comme le disait la Mistinguette je suis comme le bon dieu m’a faite et c’est très bien comme ça ! Bigre, il lui fallait que l’Italienne lui vienne en tête à ce moment là. Bien, bien, bien, bien ! Le rire tonitruant de leur hôte s’éloigne, il s’enfonce dans ses propres ruines. Bien, bien, bien, bien ! Et soudain c’était clair : cette soirée était truffée de caméra cachée à la François l’Embrouille. Soit, un peu revisité probablement une sorte de UPPLMF (Unité de Prévention pour Les Mauvais Fêtards). Ce faisant, elle jète un regard bien assaisonné à Robb qui est là à se pavaner, quel égoïste ce soir ! C’est sûr, il fait sniffé un truc !


crédits image : ATC ; code by ATC.


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

+just a bad dream+
SOFTNESS IS NOT WEAKNESS IT TAKES COURAGE TO STAY DELICATE IN A WORLD THIS CRUEL
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Le Ménestrel Enchaîné
ADMIN SUPRÊME & PNJ
MessageSujet: Re: La Ballade du Menestrel - La Soirée Hantée à Harrenhal   Dim 12 Nov - 18:18


La Ballade du Ménestrel
« Spéciale Halloween : La Soirée Hantée de Harrenhal »

Il avait tout prévu ! Le décors, la musique, l'ambiance. Tout se déroulait exactement comme il l'avait prévu, exactement comme il s'était imaginé une vengeance lente et doucereuse. Faire souffrir ceux qui lui avaient survécu. Les retenir à jamais entre ces murs qui l'avaient vu fondre comme neige au soleil, qui l'avaient réduit en cendres. Les laisser pourrir les uns après les autres dans les cellules froides de là forteresses, jusqu'à ce qu'ils en deviennent fou. C'était là son plan, la véritable raison pour laquelle il les avaient tous invités, ces descendants du Siècle de Sang, ces maudits sujets des Rois Dragons !

Ô oui tout allait à merveilles... MAIS CETTE PETITE GARCE L'AVAIT DÉMASQUÉ !! Comment ? Pourquoi ? Elle se pourlèchait les babines, le provoquait, le narguait presque... Mais elle ne perdait rien pour attendre ! Je te félicite, petite prude... Mais après tout, c'est le jeu. Et je préfère me faire démasquer par la fille de mon esclave plutôt que par des parvenus qui lèchent allègrement les bottes de mes assassins ! Sa voix moqueuse se teintait d'acide. Un peu de mépris fait toujours du bien... Et puis, ce n'était pas comme si il avait tout perdu. Puisqu'à présent, tous les masques sont tombés... Remettons un peu de lumière ! Il claqua des doigts et comme par magie, les torches éteintes se rallumèrent d'un coup. Son sourire se fit plus large. Grâce à la bêtise de la Reine de la Nuit, qui avait choisi la même direction que Harley Quinn, Rohanna Baratheon, Valyron Tyvaros et Leandra Tyrell étaient hors jeu et rejoignaient le banc des prisonniers.

Au même moment, Robb Baratheon faisait son entrée. Bien joué, Seigneur Main ! Comme quoi, de temps à autre vous savez prendre les bonnes décisions ! Robart Baratheon et Wendy Piper, vous accédez à la finale de ce petit jeu !

Un seul rescapé pour une joyeuse bande de captifs. Et le dernier round s'annonçait... Croustillant ! Devant-vous : deux saladiers. Dans l'un, des serpents, dans l'autre, des araignées. Au fond de chaque bocal, vous trouverez une clef : la clef de la sortie, ou d'une cellule particulière... QUE LE MEILLEUR GAGNE !



Le Ménestrel Enchaîné a écrit:
Règles de Post
    Vos réponses doivent compter 200 à 500 mots MAXIMUM.
    VOUS AVEZ 24h POUR RÉPONDRE : il s'agit de déterminer le GRAND VAINQUEUR DE CETTE ANIMATION D'HALLOWEEN, alors soyez à la hauteur de mes espérances !

AMUSEZ-VOUS ! Je veux me tordre de rire, et les lecteurs aussi !

Ménestrelement Vôtre !


crédits image : ATC ; code by ATC.


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

« Rien n'est bon ni mauvais en soi, tout dépend de ce que l'on en pense. » William Shakespeare
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Wendy Piper
OUEST
■ Localisation : A Port Réal, auprès de sa soeur
MessageSujet: Re: La Ballade du Menestrel - La Soirée Hantée à Harrenhal   Mar 14 Nov - 9:26


La Ballade du Ménestrel
« Spéciale Halloween : La Soirée Hantée de Harrenhal »

Qu'elle était fière, Wendy, d'avoir ainsi pu démasquer leur effroyable hôte ! Et elle avait joué le tout pour le tout en refusant de choisir un funeste chemin et en révélant l'identité du monstre qui se jouait d'eux comme un chat jouerait avec des souris ! La voix moqueuse et méprisante fit sourire la vampire, quelque part au fond de lui, le fantôme trouvait cette révélation amusante et un brin admirable... Mais... le jeu n'était pas encore terminé, quand bien même elle avait réussi à sauver sa peau grâce à son pouvoir de déduction ! Ses trois comparses étaient mis sur la touche, et les Sept seuls savaient quel sort les attendait... Elle déglutit avec difficulté, sachant que son heure approchait, et que peu importe l'épreuve, elle allait devoir redoubler d'instinct pour ne pas se tromper dans son choix...

Mais tout d'un coup, le Roi de la Nuit, qui ressemblait étrangement au seigneur Main (« Oh, mais c'est Robbart Baratheon, intéressant... », pensa t-elle), fit irruption dans la pièce à présent baignée de lumière. Ils seraient donc deux. Deux âmes à tenter de trouver la rédemption pour sauver leur vie... Harren le Noir énonça les règles de son dernier jeu... Et Wendy fit la grimace, déformant ses jolis traits alors que le dégoût s'affichait sur son visage. Des serpents ou des araignées... MAIS POURQUOI DES ARAIGNEES ???? La belle ne supportait pas ces bestioles aux multiples pattes velues, erreurs de la nature, desquelles pourtant elle s'inspirait pour ferrer ses proies et atteindre ses objectifs... Les serpents n'étaient pas mieux, et leur venin pouvait être fatal... Elle était partagée, consciente que de son choix dépendait son destin... Les araignées étaient pires pour elle, mais peut-être que le spectre vengeur le savait et ne souhaitait que la tester. Ca devait être un piège... Mais... en même temps, comment le saurait-il ? Wendy plongea en une intense réflexion, avant de se rendre compte que les secondes étaient comptées, et que si Robb s'emparait d'une clef en premier, elle ne disposerait plus de cette capacité de choix... Alors, sans réfléchir, elle se jeta sur le saladier rempli d'araignées, farfouillant au milieu de ces bêtes rampantes et piquantes, la tête relevée, les yeux fermés, et un masque de dégoût sur son visage. Elle émettait des petits cris alors qu'elle cherchait à atteindre la clef... et soudain, elle sentit le contact froid et metallique !

« J'AI LA CLEF !!! »

Advienne que pourra. Au moins, elle avait surpassé sa peur des arachnides, c'était toujours ça de pris.


crédits image : ATC ; code by ATC.



Spoiler:
 

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


Little sweet poison
“We are what we pretend to be, so we must be careful about what we pretend to be.”
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Robb Baratheon
ORAGE
■ Localisation : Accalmie
MessageSujet: Re: La Ballade du Menestrel - La Soirée Hantée à Harrenhal   Mar 14 Nov - 11:00


 La Ballade du Ménestrel
 « Spéciale Halloween : La Soirée Hantée de Harrenhal »


Bien joué, Seigneur Main ! Comme quoi, de temps à autre vous savez prendre les bonnes décisions !

Comment ça, de temps à autre ? Il en avait de bonnes, cet esprit impudent ! Dans le genre mauvaises décisions, s’enfermer dans un énorme château en pierre quand on est cerné par des dragons, on ne pouvait pas faire pire ! A coté de ça, voler dans les plumes des Arryn tenait de l’idée brillante. Mais bon, mieux valait ne pas commencer à argumenter avec un fantôme, on en avait souvent pour une éternité, et le Roi de la Nuit avait une vengeance à accomplir, nom des Dieux ! Ah, non, c’était lui le dieu, s’il voulait se tenir à son rôle, il valait mieux ne pas oublier . Sa vengeance devrait attendre pourtant, à peine était-il arrivé -comment, d’ailleurs- dans ce couloir en compagnie d’une vampire fort jolie certes, mais qui n’avait rien à voir avec sa Reine, qui selon toutes probabilités se retrouvait maintenant dans un coin sombre avec l’autre vampire… La pensée le fit grogner de frustration, il avait abandonné les rires machiavéliques pour le moment, il manquait d’entraînement.

Mais au moins connaissait-il l’identité de ce mort-vivant malingre et même pas bleu ! Pourquoi n’était-il pas étonné que son propre maître des lâches profite de son absence pour abuser ainsi de la bonne volonté de son épouse chérie ? Ah, il ne paierait rien pour attendre, ce vil conseiller, il verrait à qui il avait affaire avant la fin de la soirée, même si pour ça Robb devait relever une armée de morts-vivants pour fouiller toutes ces ruines, il devait bien se trouver quelque part le fourbe ! Mais pour l’heure, il y avait un choix à faire, deux bols remplis d’araignées, et de… Comment disait-il déjà ? Des serpents, il fallait que ce soit des serpents !

Voyant sa nouvelle partenaire de jeu qui commençait à fouiller avec dégout dans le bocal d’araignée, Robb avança vers celui qui était rempli de reptiles. D’abord réticent à l’idée de plonger la main dans ce tas de reptiles tout prêts à le mordre et ainsi gâcher son beau costume (un Roi de la Nuit ne saigne pas, non mais oh), il se rappela que cette saleté de Tyvaros avait adopté le serpent comme sigle, ce serait donc un bon entraînement de se frotter à ces reptiles avant de s’attaquer à la version légèrement plus grande, et plus gluante. Résolument, donc, Robb commence à sortir précautionneusement les sangs-froid de leur bocal, il avait vu dans une émission que souvent les clés restaient collées sur leur ventre quand on avait la bonne idée d’en cacher une dans un nid comme celui-là. L’inspection prend du temps, plus que prévu, si bien que la petite Piper trouve la sienne juste avant qu’il ne trouve la sienne, effectivement collée sous le plus gros serpent de la jarre. Triomphalement, il brandit le serpent sous le nez de la vampire :

« Moi aussi ! »


crédits image : ATC ; code by ATC.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La Ballade du Menestrel - La Soirée Hantée à Harrenhal   

Revenir en haut Aller en bas
 

La Ballade du Menestrel - La Soirée Hantée à Harrenhal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Ballade galante à Versailles [ Eric de Froulay ]
» Une soirée à l'auberge (libre)
» Fin de Soirée improvisée Sophie /Virginie
» 2eme soirée "So glam" [ ouvert a tous ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After the Conquest :: 

Night gathers and now, my watch begins

 :: Audience Royale :: Animations :: Animations Spéciales
-