Partagez | 
 

 "De notre Main, la Mort survient" ~ Moredo Timbal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Moredo Timbal
ILES
■ Localisation : Ile de Fer
MessageSujet: "De notre Main, la Mort survient" ~ Moredo Timbal   Sam 18 Nov 2017 - 11:02


Moredo Timbal

feat. Toby Stephens

♦ Fier ♦ Orgueilleux ♦ Entêté ♦ Violent ♦ Indépendant ♦ Protecteur ♦ Sans pitié au combat ♦ Excellent bretteur et navigateur ♦ Imprévisible ♦ Jaloux ♦ Intelligent ♦ Autoritaire ♦ Franc ♦ Explorateur ♦ Polyglotte ♦ Loyal ♦ Vif ♦ Sarcastique ♦ Charmeur ♦ Amoureux ♦


VALAR MORGHULIS

◮ Titre(s) :
Le Timbal, Seigneur du Vieux Wyk, capitaine du Mya la douce une des trois Veuves de Lys et capitaine du Dragon des mers et du Narval, dit « la Terreur Nocturne».

◮ Âge :
40 ans.

◮ Lieu de naissance :
Au château Bonehall, au sud du Vieux Wyk.

◮ Situation :
Marié à Sara (Bonfrère) Timbal, femme-roc.

◮ Statut :
Inventé.

◮ Groupe :
Iles de Fer.

VALAR DOHAERIS

◮ Maison :
« De notre main, la Mort survient »
La maison Timbal est une noble et ancienne famille des Îles de Fer qui a pour fief l'île du Vieux Wyk, île considérée comme étant la plus sainte par les Fer-nés et comme la première à avoir été colonisée par les Premiers Hommes. Existant depuis près de six-cent ans, les patriarches Timbal portent communément le titre de Seigneurs du Vieux Wyk montrant qu'ils exercent une certaine souveraineté sur l'île et les autres maisons qui s'y trouvent : les Maisonpierre et les Bonfrère de Shatterstone. La famille vit au château de Bonehall, au sud de l'île et à quelques lieues de la colline de Nagga.


◮ Famille :

➝ lord Rengar Timbal (-40;1) ∞ lady Gwyneth (Merlyn) Timbal (-39;14)

    Leurs enfants :
    ➝ lord Vickon Timbal (-20;30) ∞ lady Gysella (Salfalaise) Timbal (-18;29), femme-roc.
      Leurs enfants :
      ➝ Aucun enfant viable, tous morts en bas âge.

    ∞ lady Mya Ormollen (-10;40), femme-sel.
      Leurs enfants :
      lord Moredo Timbal (9 ;-) capitaine du Mya la douce ∞ lady Sara (Bonfrère) Timbal (9;-), femme-roc.
        Leurs enfants :
        ➝ Robin Timbal, héritier (26 ;-), capitaine du Serenei l’empoisonneuse.
        ➝ Eryk Timbal, fils puîné (29 ;-), capitaine du Mysaria l’étrangleuse.
        ➝ Larra Timbal (43 ;-).


        ∞ Laena Narratys, de Pentos (12 ;-), femme-sel.
          Leur enfant :
          ➝ Qarl Timbal (32 ;-).

        ∞ Cersei Grimm (8 ;-), femme-sel
          Leur enfant :
          ➝ lady Serah Timbal (38;-).


      ➝ lady Alannys (Timbal) Orkwood (12 ;-) ∞ lord Euron Orkwood (8 ;-)
        Leur enfant :
        ➝ Theon Orkwood (32;-)


      ➝ lady Meris (Timbal) Volmark (12 ;-) ∞ Victarion Volmark, héritier de la maison Volmark.
        Leurs enfants :
        ➝ Quellon et Gorold Volmark (30 ;-)


    ➝ lady Danelle (Timbal) Sunderly (-17;-) ∞ lord Delon Sunderly (-21 ;-)
      Leurs enfants :
      ➝ lady Larra (Sunderly) Valleuse (1 ;-)
      ➝ Balon Sunderly, héritier de la maison Sunderly (5 ;-).



◮ Informations complémentaires & faits divers :
Les Veuves de Lys sont trois navires lysiens que Vickon Tmbal a conquit avec le Fer-prix et à présent cles navires sont légués de père en fils + Il tient aussi en sa possession une épée de Qarth et une autre de Myr, toutes deux gagnées par le Fer-prix dans la mer d’Été et de Narrow + De ses cinq navires, seul le Dragon des Mers fait partie de la Flotte de Fer + le nom des trois boutres surnommés « Veuves de Lys » sont Mysaria, Mya et Serenei, si autrefois les navires étaient la propriété exclusive du seigneur Timbal aujourd’hui ce trio de navire se partage le capitana de Moredo et de ses deux fils +

DIS-MOI TOUT...

Ces six dernières années, la guerre a affaibli chaque région de Westeros, provoquant des pertes tant matérielles qu’humaines. Prenant la relève, la sécheresse vient ébranler les réjouissances de la paix. Comment avez-vous vécu les lendemains de la guerre? comment subissez-vous ce Long Eté? ✒️ « Les Iles de Fer n’ont pas participé à la guerre de manière officielle en se rangeant d’un côté mais nous avons participé à plusieurs batailles en lien avec la mort d’Ethan Tully puis l’enlèvement de l’héritier du suzerain de l’Ouest. Ces batailles ont causé bien trop de morts, mon île à subit des pertes humaines importantes à son échelle mais à un degré moindre que les autres. Alors j’ai vécu les lendemains de la guerre avec méfiance car à présent que les continentaux n’ont plus de raison de se tourner vers Port-Réal, nous les Fer-Nés devront user de bien plus d’adresse et de force lors de nos coups. Le Long Eté qui est arrivé réchauffe l’air, rend le vent plus étouffant, les rayons du soleil réchauffent la mer et nous devons faire nos prises encore plus loin parce que certains villages ont à peine d’en quoi se nourrir. »

Maegor mort, Jaehaerys est le nouveau Roi des Sept Couronnes. Dans quelques mois, il épousera sa soeur, régente du royaume, Rhaenys Targaryen. Quel est votre position sur cette union qui suscite la colère du Nord? Pensez-vous que Daenys serait mieux à même de régencer le royaume? ✒️ « D’ordinaire je ne porte pas les Dragons dans mon cœur et leur fâcheuse habitude de se marier entre frères et sœurs n’arrange pas les chose. Ils veulent conserver leur lignage ? Qu’ils le fassent donc avec d’autres descendants valyriens… Je m’éparpille. Le Nord a raison d’être en colère, en même temps quel homme aimerait voir sa femme s’enfuir dans les bras de sa famille et se marier avec son sang ? Alors je suis plus en faveur du Nord que de la Couronne sur cette histoire. A propos de qui est la plus à même de régir Westeros, bien qu’il s’agisse de deux Dragonnes au tempérament imprévisible Daenys est, selon moi, la plus expérimentée des deux et ce même si la première était trop proche du Cruel. »
Sur ce nouvel échiquier, pourriez-vous trahir vos allégeances pour parvenir à vos fins? Quelle est votre ambition personnelle? ✒️ « Trahir pour parvenir à ses fins ? Ça me semble tout de même commun à tout Westeros, non ? En tout cas avec la chute des Wynch causée par le retour des frères Greyjoy, oui je pourrais trahir mon nouveau roi si je souhaite faire une alliance de taille ou obtenir encore plus de grandeur pour mon île. Ayant toujours aimé être libre de mes mouvements je fais en sorte de pouvoir continuer à sillonner les mers et piller les côtes, je me suis bâtis une certaine réputation alors si j’aperçois une faiblesse quelconque chez le frère du roi étant donné que notre nouveau Roi du sel et du roc me semble pas sains d'esprit, pourquoi pas appeler les familles des Îles de Fer à en élire un nouveau ? Côté personnel, mon ambition est de donner plus de grandeur au Vieux Wyk, que l’île ne soit pas seulement considérée comme sainte mais comme puissante, mais aussi de m’assurer que mes fils soient de bons Fer-Nés. Qu’ils suivent ou non l’Antique Voie m’importe peu.. »


DERRIERE LE MASQUE
• Âge |
20 ans
• Prénom ou pseudo |
Sherkan
• Sexe |
F
• Comment as-tu connu le forum ? |
DC
• Autre chose ? |
Ca va saigner !

image by Tomasz Jedruszek # code by ATC.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Moredo Timbal
ILES
■ Localisation : Ile de Fer
MessageSujet: Re: "De notre Main, la Mort survient" ~ Moredo Timbal   Sam 18 Nov 2017 - 11:03


Moredo's story

« Riders on the storm ... »


What is dead may never die



Des semaines. Cela faisait des semaines que le Timbal avait quitté le Vieux Wyk accompagné d'une petite flotte pour s'aventurer dans la mer d'Eté, avec pour objectif de piller les navires qui se présenteraient à lui.

Ils étaient passés au large de Lancehélion lorsque le soleil commençait à décliner et à présent que Dorne était bien loin derrière eux l'astre se couchait, sa lumière d'un orange sanguin se reflétant sur le bleu-vert de la mer. Au loin on pouvait encore apercevoir des navires d'Essos effectuer un quelconque trajet entre différentes cités et la petite flotte fer-née venait de les prendre en chasse. Et au vu de la couleur des voiles il s'agissait de navires provenant de Lys, ce qui laissait présager une excellente prise.

- Mes frères, aujourd'hui nous allons montrer que les Fer-Nés peuvent frapper partout et nous remporterons le butin de ces navires par le fer-prix ! Clama d'une voix forte Vickon Timbal, le capitaine.

Les navires lysiens furent rattrapés lorsque la lune s'était levée et baignait la noirceur de la mer de ses rayon argentés. L'assaut fut sanglant pour une majorité des occupants des navires attaqués et plusieurs fer-nés pas assez enragés mais l'enjeu en valait la peine pour les natifs des Îles de Fer : d'importantes marchandises se trouvaient à bord comme des parfums, du vin ou encore des esclaves dans le navire le plus important. Mais quelle ne fût pas la surprise du capitaine Timbal lorsqu'un de ses hommes sortit de la cabine du capitaine lysien avec une femme qu'il faisait avancer, d'une main ferme, en la tirant par le bras. Vickon posa ses yeux sur la lysienne et il sut immédiatement ce qu'il ferait d'elle. Avec ses cheveux d'un blond argenté qui ne rappelaient que trop bien ceux des Targaryen, sa peau laiteuse et ses yeux violets, elle était bien trop belle pour être violée et tuée par lui ou l’un de ses hommes. Non. Elle deviendrait sa femme-sel, un joyaux qui vaudrait autant que les marchandises à bord et les navires lysiens eux-mêmes qui serviraient à gonfler la flotte du Vieux Wyk, et elle lui donnerait l’héritier que sa femme-roc n’aura jamais pu faire.



but rises again harder and stronger


An 25, lune 7, jour 10



C’est le grand jour, l’une des journées les plus importantes de ma vie passée, présente et future, et l’appréhension me tord les entrailles avec force. Mon cœur quant à lui bat la chamade à un rythme soutenu, faisant palpiter les veines de mon cou. Jamais je ne me suis senti autant déstabilisé par la force des sentiments, à part peut-être quand je l’ai rencontrée. Une peau douce frôle ma nuque, m’extirpant de ces pensées qui me tourmentent depuis des jours et des nuits. Mère m’aide personnellement dans les derniers détails qui constituent ma tenue du jour et pour l’occasion elle a laissé libres ses longs cheveux argentés bouclés tout en ayant prit soin de les relever au-dessus de son oreille droite pour en faire une coiffure simple mais diablement efficace.

- Te voici fin prêt, mon beau garçon, dit-elle en lysien d’une voix qu’elle veut fière et joyeuse alors qu’elle pose sur moi ses yeux violets -probablement le seul point commun physique que j’entretiens avec elle mais d’un lilas qui se rapproche du bleu - où des larmes apparaissent sans toute fois couler sur ses joues.

D’une main tremblante je me gratte la nuque avant d’étreinte celle qui m’a donné la vie et pendant quelques instants où je ne suis plus homme mais rien qu’un enfant qui prend dans ses bras sa chère mère, je reprends quelque peu contenance pour pouvoir affronter ce qui m’attends dehors. Je prends une grande et profonde inspiration.

- Allons-y je ne veux faire attendre personne et encore moins arriver avec du retard, dis-je en m’écartant doucement d’elle avec une mine que je veux sérieuse et fière.

Je lui tends mon bras gauche et nous quittons ma chambre pour pouvoir ensuite rejoindre les autres qui attendent sur la plage. Beaucoup de personnes ont été invitées à l’occasion et lorsque nous arrivons sur la plage après être sortis par l’entrée principale de Bonehall je peux d’ores et déjà apercevoir des visages connus bien que trop éloignés pour être parfaitement identifiables. Ma famille est présente avec le clan Timbal au grand complet, même Danelle la sœur de Père est ici avec lord Sunderly et leurs enfants, mais il y a aussi sa famille avec les Bonfrères de Cormatel et ses cousins de Shatterstone. Même les Maisonpierre nos « vassaux » sont venus. Avec Mère nous rejoignons assez rapidement l’assemblée constituée de Fer-nés et un prêtre-noyé attend les pieds dans l’eau.

Je me hâte de prendre place près du prêtre noyé qui officiera la cérémonie, accompagné d'un apprenti, et quelques instants après je la vois arriver, traversant gracieusement l'assemblée fer-née. Elle est encore plus magnifique que le reflet du soleil qui se lève sur la mer, le soleil se reflétant sur ses cheveux attachés pour l'occasion, et elle va devenir ma femme-roc. Je prends une inspiration en captant le regard dur de Père avant d'expirer en remarquant l'air rassurant de Mère. Ma promise arrive accompagnée de son père et à présent tous deux devant le prêtre noyé, nous nous tournons vers lui et nous avançons dans l'eau pour que la cérémonie puisse enfin commencer. La fraîcheur de la mer du Crépuscule me rattache à la réalité et me somme de rester concentré sur le événements. Une fois que l'eau nous arrive mi-mollets nous nous arrêtons et le temps d'un battement de cœur l'idée d'abîmer d'aussi belles tenues m'inquiète mais la voix du prêtre arrive à capter de nouveau mon attention.

- Mes frères, mes sœurs. Nous sommes aujourd'hui réunis pour célébrer l'union sacrée de ces deux âmes devant le Dieu Noyé. Que les promis s'agenouillent ! Je prends la main de celle qui fait battre mon cœur et tous deux nous nous agenouillons tout en nous regardant l'un l'autre, nos mains unies sous l'eau. Sara Bonfrère, veux-tu prendre cet homme ?
J'aperçois une lueur dans son regard que j'avais déjà vu la première fois que je l'ai rencontrée.
-Je prends cet homme ! répond-t-elle d'une voix forte ce qui au fond de moi est malgré tout un soulagement. Le prêtre réitère sa question pour moi et je me mets à serrer doucement les mains de ma promise.
-Je prends cette femme ! répondis-je sur le même ton qu'elle bien que j'ai la désagréable sensation que ma voix tremble non pas sous l'effet de l'eau froide mais du stress de la situation.
- Que le Dieu Noyé soit témoin et accepte cette union ! ajoute le prêtre avant que son apprenti ne verse sur les cheveux de Sara puis les miens de l'eau de mer. Suite à quoi nous nous relevons, comme animés d'une force nouvelle, je lâche ses mains pour venir son visage et l'approcher du mien pour l'embrasser.

Elle est mienne et je suis sien, je suis vraiment un homme aujourd'hui.. pas comme le disais Père le jour où j'ai tué mon premier continental.

___________________________________________________________

Je dois bien avouer, même si personne ne le saurais jamais ou si quelqu'un l'apprend je lui coupe la langue, que l'idée de devoir procréer me pétrifiait à cette époque. Mais vivre avec une personne que l'on aime de la même force que l'appel de la mer nous appelle est magnifique et il s'agit de la plus belle chose que l'on puisse expérimenter dans une vie. Quoi qu'il en soit ma chère sirène me donna un fils que nous nommions Robin et avant d'affronter ce défi, Père m'avait donné le capitana du Mya la douce pour que je puisse agir comme parfait fer-né -comme il le disait si bien-. La fierté qui découlait de ces deux événements ne fit qu'accroître mon désir de liberté que je souhaitais prendre sur mon père et ses principes.

*pose sa plume près du parchemin. L'homme est assit sur un lourd fauteuil, dans sa cabine. La pièce est n'est guère aussi décorée de son château mais plusieurs trophées sont exposés sur les meubles qui l'habitent. Le temps s'écoule lentement tandis que son esprit le ramène inexorablement vers les souvenirs d'une temps qu'il souhaiterait laisser s'oublier dans les méandres de son inconscient et l'espace de quelques secondes il se remet à haïr. Haïr les incapables qui forment son peuple, haïr les continents qui ne cessent de vouloir contrôler les îles, haïr son père qui avait tout essayé pour le détourner des sages paroles de sa mère pour en faire un être sanguinaire et dénué de tout esprit de réflexion. Il soupire en fixant la flamme de la bougie posée sur son bureau pour l'éclairer puis il saisit de nouveau sa plume pour reprendre le cour de son récit*

L'éducation fournie par mon père dans ma jeunesse avait fait de moi un guerrier et un navigateur hors-pair mais c'était sans compter sur la femme qu'il avait capturée et fait sienne : Mya Ormollen. Fille d'un riche marchand elle était sans aucun doute l'âme la plus cultivée des îles de Fer et elle n'a en aucun cas manqué de m'apprendre tout ce qu'elle savait, ce qui m'inspira un goût immodéré pour l'exploration. Bien que marié et père d'un enfant, mon père était toujours présent pour m'entraîner dans ses pillages et le Dieu Noyé m'ayant fait hériter de la violence de mon père, je commençais peu à peu à forger l'homme qui au bout de plusieurs années de meurtres, de pillages et de trésors gagnés par le fer-prix fût appelé par le sobriquet de Terreur Nocturne. J'étais sans pitié, je taillais les corps avec mon épée ou encore laissais mourir des ennemis après leur avoir coupé des membres avec une hache. Il ne faut pas croire que par ces mots je fais vœux d'une quelconque faiblesse, je n'aime ni ne déteste tuer je le fais quand c'est nécessaire et la seule chose que je détestais étaient les encouragements de mon père pour la débauche totale pour que je laisse sortir le dragon des mers qui sommeille en chaque fer-né.
J'en ai effectué des prises sur les côtes de Westeros, pratiqué la Danse du Doigt, et je me suis sentis réellement libre lorsque l'infection d'une grave blessure emporta Vickon Tombal et son influence sur moi. Et dès l'instant où je devenais seigneur du Vieux Wyk je m'attelais à m'occuper dignement de l'éducation de mes fils et je continuait à faire des prises des Terres de l'Ouest à Pentos.


An 42, lune 8, cinquième jour


Une danse. La danse. Celle du doigt. Ce "jeu" consiste à envoyer une hache à son adversaire qui se doit de la rattraper par la lame ou le manche pour la renvoyer et ainsi de suite jusqu'à ce que l'un des participants perde un ou plusieurs doigts. Tradition profondément ancrée dans la culture fer-née qui règle bien des contentieux comme elle a pu couronner des rois mais qui reste pour moi quelque chose de futile étant donné que nous avons besoin de nos doigts tant pour naviguer que pour satisfaire nos femmes. Mais élevé par un père strict, me souhaitant voir suivre l'Antique Voie à la lettre, je me suis laissé entraîné dans cette danse.

Autours de moi j'entends les hommes crier, chanter, exulter à chaque mouvements des deux protagoniste de la danse. Depuis quelques temps Quellon Merlyn s'est décidé à être pire qu'une sangsue avec moi. Déjà en l'an 37 il m'avait défié pour récupérer ma difficile prise, au sacrifice de plusieurs hommes car la puissance navale des Iles Bouclier n'est pas négligeable et l'action de nuit nous avait permit de conserver bien plus d'hommes que si une attaque de jour avait été réalisée, sur Bouclier Gris et il avait déjà perdu deux doigts. Un pas de côté et je rattrape la hache par la lame qui m'entaille la main droite. Impassible, bien que serrant la mâchoire, j'effectue une rotation pour suivre l'inertie due au lancé et je renvoie l'arme à mon adversaire. Cette fois le seul est fixé à un doigt, le premier qui perde récupère ce que l'autre à mis en jeu : si je perds Quellon Merlyn se retire avec mon butin et quatre esclaves récupérés mais si je gagne je remporte ses esclaves présents sur ses bateaux ainsi que son meilleur guerrier. Dans le tonnerre de voix qui encouragent leur favori il me semble reconnaître les voix de Robyn et Eryk ce qui m'amène à me concentrer pleinement sur mon sujet : continuer la danse du doigt. Pas après pas nous tournons dans ce large cercle formé par nos hommes et bien que tous deux en bonne condition physique nous ressentons peu à peu la fatigue s'installer sur les muscles de nos bras et c'est à ce moment précis où il ne faut pas se relâcher, bien au contraire il faut redoubler son attention car le premier qui rate son coup est éliminé de la course. Des cris de joie parviennent à mes oreilles lorsque la hache sectionne le pouce suite à une erreur de pas du Merlyn. Après de longues minutes -il est tenace le requin- je remporte la danse du doigt et la prochaine fois qu'il souhaite me défier je jure sur le Dieu Noyé qu'il finira dans la mer.
___________________________________________________________

Je devenais alors le possesseur de plusieurs esclaves dont un sauvageon qui m'intriguait énormément. J'avais déjà entendu parler de ce peuple vivant au-delà du Mur vivant aussi du pillage et ce jeune homme ne parlais pas une bride de la langue commune. Il fit partit de tous les voyages effectués par le Mya la douce, j'avoue que j'éprouvais de l'amertume à chaque fois de laisser ma sirène seule à Bonehall la compagnie de mes fils me donnait la force nécessaire pour conquérir les mers et me languir avec plaisir de mes retrouvailles, j'entreprit d'éduquer le sauvageon en lui apprenant la langue commune ou encore à se battre.
Mais en l'an 43 je perdis ce bon élément que constituait le sauvageon, qu'il m'arrivait régulièrement de m'être à l'écart des batailles au vu de son statu, lors d'un violent pillage au Nord. Il était bien trop perturbé, il fallut l'assommer pour s'assurer de sa coopération et quelle ne fut pas ma fureur lorsque mon équipage repartant l'esprit tout embrumé par la victoire mêlée aux pertes humaines, oublia l'esclave.
Tout s'était alors enchaîné entre le mariage de Skeggi Wynch avec une continentale et la destitution des Greyjoy, l'attaque de Port-Lannis à laquelle je participais en suivant avec la foi la férocité de Doreah Wynch. Et je dois dire que même si les enfants ne sont pas coupables des crimes de leur père, il s'agissait d'un coup de maître qui portait sérieusement atteinte au suzerain de l'Ouest.
Le récent retour des Greyjoy et la fin de la dynastie Wynch ne me plaît aucunement car avant leur emprisonnement des rumeurs portées par les vents et marées circulaient dans les Iles de Fer sur les frère Hotho et Greydon et ma méfiance envers eux se renforça lorsque le premier jeta un nouveau-né dans la mer et lorsqu'en 48 Hotho tua Doreah Wynch après avoir épousé Erika.

Ils ne m'inspirent aucune confiance et aucun désir de loyauté, pour mes hommes et le Vieux Wyk je réponds aux ordres du Roi du sel et du roc mais si une quelconque ouverture apparaît je compte la saisir.


*L'homme aux yeux d'un violet tirant sur le bleu pose pour la dernière fois de la soirée sa plume et contemple son écrit durant plusieurs dizaines de secondes. Une fois prêts il se saisit des parchemins récemment écrit et les présentent à la bougie dont la flamme vient lécher un bord avant de le grignoter petit à petit en prenant de la ferveur et détruisant les mots qui appuient les pensées, qui caractérisent le seigneur de Bonehall. Nul ne connaîtrait ces pensées*


image by Tomasz Jedruszek # code by ATC.






Revenir en haut Aller en bas
avatar

Manfrey Martell
DORNE
■ Localisation : Lancehélion, à Dorne
MessageSujet: Re: "De notre Main, la Mort survient" ~ Moredo Timbal   Sam 18 Nov 2017 - 11:56

(Re)bienvenue sur le forum !

Avec un personnage qui déchire, et qui ENFIN, repeuple les Iles de Fer ! Je sais, je suis même certaine que la venue de ce cher Timbal va donner envie à plein de petits nouveaux de te rejoindre dans les eaux tumultueuses de la Mer du Crépuscule

Personnellement, j'ai vraiment hâte de voir ta plume dans ces eaux-là, et avec un peu de chance, de voir ma petite Alerie confrontée à la Terreur Nocturne

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

    I Don't Want The Crown, I Only Want You
    it was a big big world, but we thought we were bigger, pushing each other to the limits, we were learning quicker by eleven, smoking herb and drinking burning liquor. never rich, so we were out to make that steady figure ⠇7 YEARS, LUKAS GRAHAM
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Faust
COURONNE
■ Localisation : Port-Réal
MessageSujet: Re: "De notre Main, la Mort survient" ~ Moredo Timbal   Sam 18 Nov 2017 - 12:06

ENFIN un Fer-né! ENFIN ton DC! ENFIN...!
Si ton passage à Dorne à su égailler la région en un temps record, c’est à croire que la même chose se produira avec les IdF. Repeuple nous cette région mal-aimée! Je crois qu’Alerie a tout dit, alors je vais me contenter du classique Re-bienvenue! À bientôt sous ces nouveaux traits trop badass!

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •




I survived because the fire inside me burned brighter than the fire around me - Fallout
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Catelyn Arryn
VAL D'ARRYN
■ Localisation : Port Réal, Couronnement.
MessageSujet: Re: "De notre Main, la Mort survient" ~ Moredo Timbal   Sam 18 Nov 2017 - 15:03

Re bienvenue parmi nous !

Quel personnage !
J'ai tellement, tellement, tellement, hâte de te découvrir sous ces traits.
Les Iles de Fer n'auront jamais eu autant la hype, nouvelle mode en approche?

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


as High as Honor

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Martyn Arryn
VAL D'ARRYN
■ Localisation : Port-Réal le temps du couronnement
MessageSujet: Re: "De notre Main, la Mort survient" ~ Moredo Timbal   Sam 18 Nov 2017 - 17:18

Il a l'air super ce nouveau perso! Hâte de lire les aventures que tu vas lui faire vivre!

Hisse et haut! Matelot!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Wendy Piper
OUEST
■ Localisation : A Port Réal, auprès de sa soeur
MessageSujet: Re: "De notre Main, la Mort survient" ~ Moredo Timbal   Sam 18 Nov 2017 - 17:39

Re bienvenue avec ce super perso J'adore l'ava et j'adore ce que j'ai lu pour le moment Ca va être trop bien ! Et te voir enfin sous ces traits me feront peut-être enfin me décider pour mon propre DC

Courage pour la fin

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


Little sweet poison
“We are what we pretend to be, so we must be careful about what we pretend to be.”
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Valyron Tyvaros
COURONNE
■ Localisation : Port-Réal
MessageSujet: Re: "De notre Main, la Mort survient" ~ Moredo Timbal   Sam 18 Nov 2017 - 22:44

Ce DC qui donne envie de venir vers un Fer-Né

Re-bienvenu à toi sur ATC

Hâte de voir ce que tu vas faire de ce dangereux pillard !

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Des mes ordres, dépend le destin du peuple.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Elia Sand
DORNE
■ Localisation : Noirmont
MessageSujet: Re: "De notre Main, la Mort survient" ~ Moredo Timbal   Dim 19 Nov 2017 - 11:09

OMG Toby Stephens ! Jamais un Fer-né n'aura eu autant de classe

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •



Avec le temps, ce rêve devint un objectif qui donnait un sens à ma vie, et ma vie une flèche volant vers cette cible. Jamais, me promis-je, je ne laisserais la peur compromettre ce que j'étais : l'héritière légitime de Dorne.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Oriane Tully
CONFLANS
■ Localisation : Port-Réal
MessageSujet: Re: "De notre Main, la Mort survient" ~ Moredo Timbal   Dim 19 Nov 2017 - 12:28

Je crois que tu viens de lancer un raz-de-marée sur le forum auquel j'hésite fortement à me joindre également (J'ai deux personnages qui tambourinent fortement à la porte de mon placard mental )

Bravo pour avoir été la première à sauter le pas, et surtout bravo pour ce début de fiche qui envoie du lourd ! J'ai hâte de lire la suite

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Bride of the River, Daughter of the Storm
Remember who you are, what you were made to be. Remember your words.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Isaline Cerwyn
NORD
■ Localisation : Castle Cerwyn actuellement
MessageSujet: Re: "De notre Main, la Mort survient" ~ Moredo Timbal   Dim 19 Nov 2017 - 14:40

C'est le Nord qui va être content (ou pas) que les îles soient actives.

Bienvenue même si c'est un "re" c'est toujours sympa de voir un nouveau perso.

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •



~ Aiguisé et prêt ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Moredo Timbal
ILES
■ Localisation : Ile de Fer
MessageSujet: Re: "De notre Main, la Mort survient" ~ Moredo Timbal   Dim 26 Nov 2017 - 10:38

Est-ce que je pourrais avoir un délais s'il vous plait pour terminer mon histoire, j'aurais pas le temps de terminer aujourd'hui ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Catelyn Arryn
VAL D'ARRYN
■ Localisation : Port Réal, Couronnement.
MessageSujet: Re: "De notre Main, la Mort survient" ~ Moredo Timbal   Dim 26 Nov 2017 - 23:25

Pas de soucis, nous savons où te trouver !

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


as High as Honor

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Le Chevalier Errant
ADMIN SUPRÊME & PNJ
■ Localisation : indéterminé.
MessageSujet: Re: "De notre Main, la Mort survient" ~ Moredo Timbal   Lun 4 Déc 2017 - 13:08


Félicitations !
« Bienvenue sur ATC »

Haaan cette fiche !
J'ai adoré l'introduction, j'avais l'impression d'être dans le préquel qu'une série ! Un personnage alléchant, intriguant, que j'ai hâte de voir progresser sur ATC ! Bref, j'étais trop dans Iles de Fer et leurs coutumes ultra étranges !

Et c'est pour cela que le staff et moi-même sommes heureux de vous annoncer que votre fiche est validée ! Vous êtes désormais un habitant de ILES DE FER. En tant que tel, vous êtes soumis aux lois de celle-ci ainsi que celles de Westeros. Au plaisir, donc, de vous croiser dans l'un ou l'autre des Sept Royaumes.

Cependant, pour finaliser votre inscription et votre intégration au sein de la communauté, il vous reste quelques petites formalités à remplir obligatoirement :

Recenser l'avatar du personnage.
Déclarer sa famille.
Compléter le registre des multicomptes (si vous êtes un DC, TC, QC)
Recenser les dates importantes de votre personnage dans les chronologies détaillées
Créer et tenir à jour (impérativement) votre fiche de chronologie de personnage.
Ouvrir une fiche de liens.
Assortie à sa soeur, fiche de sujets.
Et de venir prendre du bon temps avec nous !

crédits image : ATC ; code by ATC.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: "De notre Main, la Mort survient" ~ Moredo Timbal   

Revenir en haut Aller en bas
 

"De notre Main, la Mort survient" ~ Moredo Timbal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'art délicat de l'assassinat | Hunter
» [b]GENS JUSTE OU INJUSTE LE SALAIRE DU PECHE C'EST LA MORT ![/b]
» Katrina Caelevan - Femme de main pour Margot de Soltariel
» La mort est une journée qui mérite d'être vécue [libre]
» La mort nous sourit à tous, tout ce qu’on peux faire c’est lui sourire à notre tour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After the Conquest :: 

It shall not end until my death

 :: Demandes de Citoyenneté :: Présentations Validées
-