Partagez | 
 

 ❝there's no room for the weakness, life is a battle. ❞ naerys. ♡

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Invité
MessageSujet: ❝there's no room for the weakness, life is a battle. ❞ naerys. ♡   Ven 9 Fév 2018 - 18:24


Naerys Tarly

feat. phoebe tonkin

♦️ Orgueilleuse ♦️ Ambitieuse ♦️ Diplomate ♦️ Calculatrice ♦️ Sarcastique ♦️ Élégante ♦️ Oratrice ♦️ Froide ♦️ Imprévisible ♦️ Dangereuse ♦️ Protectrice ♦️ Arrogante ♦️ Vexante ♦️ Intelligente ♦️ Stratège ♦️ Charismatique ♦️ Influente ♦️ Manipulatrice ♦️ Rancunière ♦️ Taquine ♦️ Pieuse ♦️


VALAR MORGHULIS

◮ Titre(s) :
De mon paternel j'hérite le titre de régente désignée de la maison Tarly, mon frère étant encore un jeune minot jute bon à marier. Bien que je sois la première née de la maison Tarly, mon statut de femme ne me permet pas d'obtenir les rênes de ma maison. Moi qui me suis toujours battue pour l'obtenir mon cadet est venu briser mon rêve le plus cher en me volent le pouvoir officiel. La vie est injustice parfois lorsque je m'assoupie je rêve de devenir un homme, étrange rêve me diriez-vous, mais lorsque l'on née femme dans ce monde si cruelle et sexiste nous sommes répudiée simplement au rang d'épouse, car lorsqu'une femme obtient un titre prestigieux elle est rapidement crainte et les hommes tentent par n'importe quels moyens de la détruire. Mais que je touche le pouvoir du bout des doigts depuis la mort de mon père c'est-à-dire deux années en arrière, je reste une femme crainte bien que mon frère règne sur notre prestigieuse et grande maison sans pour autant prendre de décision -bien trop jeune pour cela-. Depuis mon plus jeune âge on me surnomme l'Épine Empoisonné, car oui lorsque je pique on n'en reste pas indemne.

◮ Âge :
Trente longue et heureuse année sillonne mon visage. Le temps passe aujourd'hui trois fois plus vite. Un début de vie que je considère comme gâcher, mon père m'a très rapidement appris à être une Lady et en l'occurrence futur dirigeante de la maison Tarly, mais mon cadet est venu gâcher tous mes plans. Toutes mes années de rêve ce sont écroulées lorsqu'il a poussé son premier crie dans une chambre isolée. Il faut croire que le destin n'est pas de mon côté. Si on me compare à d'autres lady de mon âge on remarquera que je suis devenue une femme bien plus tôt qu'elle. Lorsque j'ai soufflé ma dixième bougie je me prenais déjà pour la Lady de ma maison ce qui avait pour habitude d'amuser fortement la galerie, notamment mon paternel ainsi que ma maternel. Enfin trente années signifie que l'on ce rapproche un peu plus de la quarantaine, et dans un an je prendrais une ride supplémentaire, mais vie et faite ainsi vous vieillissez sans pour autant en avoir le choix. Je me revoie encore comme si c'était hier courir dans les pâturages qui entourent Corcolline. Je vieillis sans pour autant rajeunir c'est ainsi.

◮ Lieu de naissance :
C'est dans l'ancien et prestigieux fief de ma maison que j'ai poussée mes premiers cris. Un accouchement douloureux pour ma maternel, Rosena Norridge qui d'après les rumeurs auraient mis trois et douloureuses journées pour faire sortir le plus beau bijoux diabolique de son féroce ventre. Imaginer sa déception ainsi que celle de mon père lorsqu'ils ont vu que j'étais celle du sexe faible, une fille. Ma maternel a très vite compris qu'elle allait devoir couver une nouvelle fois pendant neuf mois un enfant dans son ventre pour ça plus grande crainte. Bien qu'elle m'aime du plus profond de son âme et qu'elle me choie depuis mon plus jeune âge, elle n'oublie pas qu'elle a fallu quitter ce monde en me donnent la vie. Et cela fait maintenant trentre-ans que Corcolinne entant mes cris et mes caprices. Car oui lorsqu'on porte le nom de Tarly il est difficile de ne pas se sentir supérieur il n'est pas donné à tout le monde de donner des ordres.

◮ Situation :
Rapidement le Bief entier souhaiter mariée leurs enfants à la jeune et douce Tarly que j'étais. Mon père aux vus du nombre de choix décide de me donner en fiançailles à Rowarde Caswell un beau et jeune enfant. Un beau et jeune homme que j'ai aimé du plus profond de mon coeur. Mais hélas encore une fois la vie à décider de me prendre celui que j'aimais plus que moi-même. C'est lorsque j'ai soufflé ma vingtième bougie que son souffle c'est coupé une année après seulement après l'officialisation de notre mariage. La vie est parfois cruelle surtout lorsqu'elle s'acharne. Jamais je n'ai réussie à me remettre de sa perte, je rêve encore de son visage lorsque je m'endors seule depuis maintenant dix ans. Veuve et encore plus faible à l'âge de vingt-ans, j'ai voulu le suivre dans sa mort, mais je n'ai pas eu le courage de le faire. Depuis dix-ans maintenant je vis avec son image dans ma tête avec les quelques je t'aime qui me chuchotait lorsque je me retrouvais dans ses bras protecteurs.

◮ Statut :
Inventé de toutes pièces par mon esprit inventif et créatif.

◮ Groupe :
Comme de nombreux nobles de toutes les régions de Westeros j'ai pris la route il y a maintenant plusieurs semaines pour le couronnement de notre nouveau Roi. Les festivités et le couronnement terminer j'ai reprit la route pour rejoindre Corcolline. Je retourne dans mon Bief et dans les terres de ma maison pour continuer mon règne de régente.

VALAR DOHAERIS

◮ Maison :
Je suis de part mon père une Tarly, l'une des plus prestigieuses et puissantes maisons du Bief. Ma maison n'a pas toujours été riches et puissantes en vérité peu de personnes connaissent véritablement l'histoire de ma maison. Le fief de la maison Tarly et la forteresse de Corcolline qui se situe proche de la frontière entre le Bief et la principauté de Dorne plus précisément dans les montagnes rouges. Le prestige de ma maison ce reflète dans l'acquisition il y a plus de 200 ans de l'épée en acier Valeryen nommée Corvenin par mes ancêtres épée qui est aujourd'hui possédée par mon frère, car oui il semblerait que dans le monde dans lequel nous vivons une femme n'est pas apte à utiliser une épée. Comme une grande partie des plus anciennes maisons du Bief ma maison était créée par des héritiers de Garth Main-Verte d'après les nombreuses légendes qui entoure notre maison, elle aurait été créée par Harlon le Chasseur et Herndon du Cor. La maison Tarly est réputée pour son allégeance qui ne navigue pas de gauche à droite nous servons loyalement les maisons Suzeraines, la maison Jardinier par le passé, la maison Tyrell aujourd'hui.

Notre maison est très attachée à ses valeurs, notamment les valeurs militaires. Mon père croyant que j'étais sa seule héritière à décider de très vite me prendre en main et de me donner une éducation militaire très éloigné de l'éducation de Lady que ma mère me donnera par la suite. Les hommes de la maison Tarly sont repûtes pour être de courageux et talentueux guerrier. Tous comme mon père qui fût chargé pendant de longues années de mener les forces Jardinier puis Tyrell au combat. Au jour d'aujourd'hui la maison Tarly reste l'une des plus prestigieuses du Bief, nous servons toujours avec honneur la maison Tyrell à qui j'ai prêté mon allégeance ainsi que celle de mon frère. Suite aux voeux de mon père j'ai fait appel au plus grand précepteur du Royaume pour que mon cadet soit l'héritier parfait que mon père souhaité. Mon père me considérait de son vivant comme l'héritière parfaite, jusqu'à la naissance de mon frère qui à entre les jambes ce que je n'ai pas.


◮ Famille :
Pendant mon adolescence j'ai eu l'honneur de rencontrer Rowarde Caswell, un beau et charmant jeune homme qui deviendra par la suite mon fiancé. Il était le fiancé puis l'époux parfait, je me voyais déjà consolider une famille forte et puissante avec lui. Nous étions les deux adolescents qui devaient unir deux des plus puissantes maisons du Bief, mais hélas il perdit la vie à ses vingt-ans. Depuis je n'ai jamais réussie à faire mon deuil. Comment oubliait un homme que vous avez aimé du plus profond de votre âme. Bien que je ne sois plus liée à Rowarde, je garde un lien très fort et puissant avec la maison Caswell, un lien indéfectible. Un lien qui durera toutes une vie, la maison Caswell m'a accompagnée pendant mon deuil, ils m'ont aidée à me relever et à garder la tête haute. Peut-être qu'un jour mon frère s'unira à leur maison pour une fois de plus consolider nos liens si important pour moi. Peut-être que mon frère réussira là où j'ai échoué. Mon paternel l'un des plus beaux hommes du Bief épousera Rosena Norridge ma maternel. Depuis ce jour la maison Norridge et Tarly se sont unis. Je ne me suis que quelquefois rendues au fief de la maison d'origine de ma maternel. Lors d'une de mes visites j'ai pu faire la rencontre de mon oncle qui dirige fièrement la maison Norridge. Son héritage et déjà construit, un fils qui approche la vingtaine et deux filles considérer comme sublimes, mes cousines, qui peuvent leurs ouvrir de possible et merveilleuse possibilité de mariage.

Parlons maintenant du plus intéressant, la maison Tarly. Mon père Renly Tarly né en l'an -11 et mort en l'an 47 était un grand et puissant guerrier qui était prêt à tous pour bâtir une descendance des plus prestigieuses. Ma maternel Lady Rosena Tarly née Norridge naquis en l'an -10 et morte en l'an 45 me mit au monde en l'an 19, je suis donc la première enfants de ce couple qui était si jeune et pourtant qui s'intéressait déjà à leurs héritages. Et oui je n'étais pas un cadeau pour eux, ils auraient préféré un petit garçon, mais ils ont rapidement appris à m'aimer. Cinq ans plus tard née de cette jeune union ma petite soeur, Nyssa Tarly aujourd'hui mariée à un sauvage de Bulwer un mariage décidé par mon père que je n'ai jamais accepté, il m'a séparée de celle que je chérissais tant, mais j'ai très vite compris qu'il était important qu'elle en épouse un autre, pour consolider nos forces et créer de nouvelles alliances. De l'union entre mon paternel et ma maternel naquis Seize plus tard que ma naissance l'héritier de notre maison Runceford Tarly. Ceci n'est que la branche principale de notre maison. Mon père aura une soeur ainsi qu'un frère, une soeur aînée morte à l'âge de 16 ans que je n'ai eu la chance de connaître et un frère Randyll Tarly frère cadet aujourd'hui mariée à une roturière aujourd'hui maître d'arme de notre maison. Une maison toujours aussi puissante que le passé et prête à tous pour ne pas laisser ce prestige acquis depuis des décennies.


◮ Informations complémentaires & faits divers :
Je suis l'ainée, l'enfant chérie, celle que l'on désire et que l'on attend avec ardeur. Ma mère me voyait déjà princesse, mais mon avenir d'héritière était déjà tous tracer, j'étais plus habile à maniée l'épée qu'à courber l'échine. Une déception dans le regard de ma mère, mais une fierté dans celui de mon père et une dissidence évidente entre leur deux univers. Je suis une Tarly et une Tarly sait se battre, il ne pouvait en être autrement. Et oui la chose qui me différenciait si jeune des autres femmes du Bief était que je maniée une épée au lieu de manier les lèvres d'un homme.

J'ai toujours été la petite instable et casse-cou de la famille, pendant que ma soeur tissait des robes j'escaladais les murs de la maison et ses arbres, pour le plus grand malheur de ma mère qui à eu plus d'une frayeur lors de mes nombreuses chutes et de l'autre côté mes acrobaties amuser mon paternel qui à toujours étais aiment envers moi sans pour autant me protéger. J'ai dû m'écraser à de nombreuses reprises au sol, mon corps est marqué de nombreuses cicatrices, mais ça ne m'a jamais dérangée, j'ai toujours enfreins les règles et jamais je ne m'arrêterais.

J'ai du rapidement sans pour autant en avoir envie renoncée à mon rêve d'héritière de l'une des plus prestigieuses maisons du Bief. Un regret, mais pour autant je dois laisser cette place à mon tendre frère. Beaucoup de personnes dans notre cour pense que je le déteste, mais je suis très loin de le détester. C'est mon frère, mon sang je l'aime tellement, mais pour autant je dois cacher mon amour pour lui. Je me dois de porter un masque lorsque je me trouve à ses côtés, si je remonte mes souvenirs à quelques années je jouais à cache-cache avec lui. Aujourd'hui je consolide son règne à venir.

DIS-MOI TOUT...

Ces six dernières années, la guerre a affaibli chaque région de Westeros, provoquant des pertes tant matérielles qu’humaines. Prenant la relève, la sécheresse vient ébranler les réjouissances de la paix. Comment avez-vous vécu les lendemains de la guerre? comment subissez-vous ce Long Eté? ✒️ La guerre un bien triste mot pour définir le massacre qui à eu lieu dans nos terres et à la capitale. Et je me dois de parler de la vulgaire et grotesque rébellion fomenter par Lyam Hightower contre notre Suzerain. Une trahison pourtant pardonner, mais qui me laisse un goût amer dans la gorge. Une preuve de faiblesse d'Oberyn ? Je n'en pense pas moins. La rébellion Hightower aura mis le Bief à feu et à sang, mais Lyam aura échoué. La capitale à était l'orchestre de coup d'épée et d'étalage de sang sur les murs. Pour couronner le tous, le royaume tous entier subis une sécheresse qui à réussie à mettre à terre le Bief. Nous qui sommes le grenier du royaume avant pour la première fois du mal à nourrir les bouches de notre propre région.

Ce genre d'événement viennent pourrir le règne d'Oberyn Tyrell déjà bouleverser par de nombreux événements tous comme la rébellion Hightower. Mais le long été ne risque pas de déranger la maison Tarly, les réserves sont grandes ce qui nous permet de nourrir tous les sujets de notre maison. J'ai agi en tant que régente et je vois déjà les lords venir nous demander de l'aide pour les nourrir. Ce long été tombe à pique pour nous, un parfait moyen de s'enrichir et d'élargir notre sphère d'influence dans le Bief. La politique est un jeu d'échec qui passe par tous les moyens notamment par celui alimentaire. Lorsque vous avez de la nourriture vous attirez la convoitise des autres. Et dans ce genre de moment il faut agir intelligemment.


Depuis le mariage Targaryen, la régence est tombée entre les mains de Robart Baratheon, suzerain de l'Orage, dont la popularité ne cesse de grandir à Port-Réal comme dans ses terres. Comment voyez-vous cette ascension, est-ce une opportunité ou un obstacle? ✒️ Le pouvoir est éphémère c'est bien connu, Ondrew Piete en est le parfait exemple. Un homme respecté qui est partie de rien, mais qui est tous de même devenu la main du Cruel. Et pourtant du jour au lendemain il a tous perdus. Lorsque vous avez le pouvoir vous attirez la jalousie et vos ennemies s'accumule jusqu'à vous détruire une bonne fois pour toute et cela risque d'arriver très rapidement, car oui l'ascension d'un Baratheon t-elle que Robart fait jaser les seigneurs qui cachent leurs rages à travers leurs sourires, mais qui ne cherche qu'à le voir tomber. Si la Main du Roi aurait été un Tyrell ou un Lannister tout le monde aurait jasé et tout le monde aurait été jaloux.

De mon côté cela ne me dérange pas véritablement, à vrai dire et cela en fera rire plus d'un je préfère voir un Baratheon Main du Roi qu'un Tyrell Main du Roi. L'explication est très simple, les Tyrell sont considérées comme l'une des plus puissantes maisons suzeraines du Bief et à vrai dire bien que j'affectionne tous particulièrement Oberyn, je n'ai pas vraiment envie de voir les Tyrell devenir plus influent qu'ils ne le sont déjà. Je suis une Tarly, une femme prestigieuse qui attend qu'une chose grimpée les échelons comme la fait Ondrew Piete, peut-être qu'un jour Jaehaerys ferait appelle à m'a personne et je me ferais un plaisir de le servir comme il se doit.


Sur ce nouvel échiquier, pourriez-vous trahir vos allégeances pour parvenir à vos fins? Quelle est votre ambition personnelle? ✒️ Jamais je ne serais capable de changer mon pion de place, mon allégeance va à Oberyn, bien que je ne sois pas d'accord avec lui sur certaines de ses décisions je me dois de conserver l'honneur de ma maison et par conséquent il m'est impossible de trahir sa confiance. Mon père était un homme honorable qui pendant son règne n'a jamais trahis les Tyrell, je me dois de le respecter et de faire les mêmes choix que lui. L'échiquier et grand et mes possibilités d'avancer sur celui-ci son large, mais pour l'instant je reste à me place sans écraser les autres pions pourtant bien plus petit que moi et ma maison. À voir ce que l'avenir me dictera de faire.

Quelques années auparavant je vous aurais dit que mon ambition était d'écraser mon frère pour prendre le pouvoir, mais au jour d'aujourd'hui tous à changer. Je souhaite avancer et grimper les échelons pour protéger mon frère, je me dois de le protéger lui et son pouvoir, car oui lorsque je ne serais plus la qui le protégerait ? Les vautours sont déjà bien nombreux et pour l'instant je suis leurs proies préférée celle qui tente d'éliminer. Au plus longtemps je suis leurs cibles, au plus longtemps mon frère est protégé.

Mes ambitions sont nombreuses et grandes je souhaite élargir mon pouvoir sans pour autant que mon frère soit dans mon ombre. Le conseil restreint et la chose la plus intéressante, bien que je ne sois pas une femme importante du royaume je reste une femme intelligente qui sait comment approcher le pouvoir. Le pouvoir est un jeu fait pour les plus grands de ce monde. Alors, peut-être qu'un jour je laisserais une sublime trace de mon existence dans ce monde ou les hommes ont le pouvoir et ou les femmes leurs servent de fair-valoir. Un jour peut-être Naerys Tarly s'assiéra sur l'un des sièges du conseil restreint au côté de son Roi pour l'aider à prendre les meilleures décisions. Un rêve qui peut pourtant devenir réalité.



DERRIERE LE MASQUE
• Âge |
18ans.
• Prénom ou pseudo |
Zelina.
• Sexe |
Féminin.
• Comment as-tu connu le forum ? |
Via l'annuaire forumactif il y a quelques mois, mais j'ai pris le temps de réfléchir avant de m’inscrire.
• Autre chose ? |
Je suis une jeune américaine, donc pardonnais moi mes lacunes en français.

image by Tomasz Jedruszek # code by ATC.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
MessageSujet: Re: ❝there's no room for the weakness, life is a battle. ❞ naerys. ♡   Ven 9 Fév 2018 - 18:24


Naerys Tarly

« being young, bored and beautiful is a very dangerous thing. »


BUT FIRST WE LIVE

« Puisque le temps passe,
Maman je t'aime à en crever,
Tes rides je les chasses et,
donne à vie à ce que tu rêvais. »


J'ouvre instinctivement les yeux, le premier regard qui met permis de voir et celui de ma maternel. Mes yeux émeraudes ce pose délicatement dans les yeux bleutés de cette sublime représentation de la féminité. Regard protecteur, premier croisement entre l'émeraude et le diamant. Mon corps si fragile ce retrouve dans les délicates mains pâles de ma mère, des gestes si doux. Mes yeux qui clignotent tandis qu'elle me souffle des mots doux comme preuve de son éternel amour. « Tu ne seras jamais seule. Jamais mon regard ne quittera le tien. » Petite enfant que je suis je ne comprends pas, je rigole délicatement un rire cristallin qui vient envahir la chambre à coucher brisent ce silence draconien. Tandis que derrière nos sourires et nos échanges, les servantes s'active à nettoyer la chambre pour accueillir mon paternel. Mais pourtant à cet instant la seule figure qui met permit de regarder c'est la sienne, celle de ma mère. Les mois passent et je me trouve toujours dans ses bras, jamais elle ne me dépose. Mère vous prenez si soin de moi, je suis votre premier enfant, votre éternelle anneaux de saturne qui tourne et qui danse autour de vous. « Tu es une Tarly, une guerrière ne l'oublie pas. » Jamais je ne l'oublierais ce sang qui vous est si chère mère, vous n'êtes pas née Tarly, mais pourtant vous vous êtes attachés à cette maison je le vois. Vos douces lèvres viennent embrasser délicatement mon front, votre souffle déferle sur mon visage vos prunelles me fixe, un rire innocent quitte mes lèvres. Pourquoi ? Je n'en sais rien. Vous me portez délicatement comme une rose qui se referme sur un insecte, ma tête ce dépose sur votre épaule pendant que vous tournez dans toutes la pièce. Vous me chantez quelques comptines de notre région, ça m'amuse et je rigole. Notre lien est si fort, votre amour envers moi est éternel et jamais je ne vous trahirais, jamais je ne vous décevrais et vous le ressentez au plus profond de votre coeur cette sincérité, qui est mienne et qui est votre. Mes bras doivent vous quitter pour rejoindre mon berceau, les pas de père s'accélère dans les couloirs, ce moment de tendresse et terminer et vous redevenez Lady Tarly, fière, une femme qui ne montre pas ses faiblesses.

≈ ≈ ≈

Mère, toute ma vie vous m'aurez protégée comme l'unique bijou comme vous aimez m'appeler. Votre bijou préféré que vous aimez tant porter. Jamais au grand jamais vous n'avez était contre mo, nos opinions étaient parfois divergentes, mais l'amour que vous ressentiez pour moi escalader toutes les épreuves et les obstacles qu'ont nous à jeter dans les jambes pour nous faire trébucher. Vous m'avez aidée à me forger ce caractère si solide et à l'épreuve de la monstruosité de ce monde. Oh mère si vous savez comme vous me manquez, le temps passe, mais je ne cesse de vous oublier. Ce monde est bien plus cruel que vous me l'aviez décrit pendant ma jeunesse, vous aimez m'effrayer quand vous me décrivez la monstruosité de ce monde. Insouciante ? Je l'étais et je ne vous croyais pas. Oh mère j'aimerais tellement vous avoir devant moi pour vous serrer dans mes bras. Vos bras si protecteur à l'épreuve de toutes les injustices du monde. Vous êtes partie bien trop tôt je vous regrette tellement mère. J'ai tellement besoin de vous, je ne suis pas prête. Le temps passe et le monde avance cruellement, mais pas dans mon sens. Vous avez assistée à ma chute aux enfers lorsque Rowarde nous à tous quitter. Ils me pensent tous bêtes, mais je suis bien plus intelligente qu'eux vous la savez de là où vous êtes que je suis celle qui gagnera.

Je prends votre mort comme un second abandon et puis père. Vous m'avez tous deux laissées dans la cruauté de son monde qui ne cherche qu'une chose divisez notre maison et m'anéantir. J'effraie les hommes par mon intelligence et ma stratégie. J'ai longtemps gober tous ses mensonges comme quoi j'étais celle qui devait régner. On voulait me manipuler, mais en fin de compte je manipule le monde comme vous m'avez appris. Faire tombées les pions et garder la Reine debout. Et je tente tant bien que mal de survivre, dans deux ans je ne serais plus rien. Je devrais laisser ma place a Runceford, tu le verrais grandir il devient un homme sûr de lui et prêt à prendre en main notre maison, mais il est si jeune. Je me bats chaque jour pour lui offrir un avenir radieux comme vous me l'aviez demandé à votre mort, comme père me l'a demandé. Je n'oublierais jamais vos conseils qui m'ont été si précieux pour avancer. Mais maintenant je dois me construire seule, bientôt je ne serais plus rien et c'est à ce même moment que ses vautours vont me charger pour me détruire, mais je riposterais, car si je quitte ce monde et la cour Runceford sera seule et sans conseils, sans réel conseil. Je dois construire mon propre pouvoir pour l'aider de loin. Jamais je n'oublierais votre visage si angélique, si protecteur envers moi. Votre sourire en fessait jalouser plus d'une et si ce n'était que ça. Vous étiez la femme parfaite, la représentation d'une mère qui aimer ses enfants. Je vous aime du plus profond de mon âme, je vous aimerais toujours votre place dans mon coeur et des plus importantes. Je regrette votre perte, mais pourtant la vie et faites ainsi, elle est injuste et je dois vivre dans cette injustice. Je vous aime Mère.

- - - - - - - ❖ - - - - - - -

« Puisque le temps passe,
Père et que nos sourires s'enlacent,
Que votre visage se ride,
Et que petit à petit votre âme nous quitte,
Apprenais moi à survivre avant de mourir. »


« Je veux une autre histoire. » Je regarde mon père un long moment, battant des paupières. Il se penche vers moi et dépose un baiser sur mon front, avant de remettre ma couverture en place. « Une dernière alors, Naerys. » Je minaude un petit sourire, replace mes cheveux derrière mes oreilles je dépose mon regard à nouveau sur mon père. « Autrefois, il y avait une guerre, destructrice, ravageuse. Elle apporta la désolation sur le royaume, décimant hommes et animaux à part égale, comme un incendie de forêt. » Je fronce les sourcils, et croise les bras sur ma poitrine. « Je n'aime pas cette histoire. » Il pose un regard interdit sur moi, sa fille, pensif. Je ne connaissait aucune de ces horreurs d'Essos. « Un jour, la guerre prit fin, et amena avec elle la paix. Mais les débuts étaient difficiles, les hommes, tu le sais, possèdent de la rancœur. » Il passe une main dans ma chevelure, il me sourit doucement. « Un homme un jour, éprit de vengeance, vient incendier la demeure d'une famille, en représailles pour l'alliance qu'ils avaient fait avec les vainqueurs de la guerre. Ce qu'il ne savait pas, c'est qu'une famille, d'esclaves comme de maîtres vivaient dans cette maison. La majorité d'entre eux périrent ce soir là, mais l'un des esclaves réussit à protéger une enfant, et l'emmena avec lui. » Je regarde mon père. « Il devait sauver l'enfant de ses maîtres, de toute manière, n'est-ce pas? » Il pose un doigt léger sur ma joue, en souriant doucement. « Il le devait oui, mais, se faisant, il perdit sa femme et ses propres enfants. » Je lève les yeux vers mon père, les écarquillant. «Pauvre homme. » Il sourit, un instant ailleurs. Avant de déposer un nouveau baiser sur mon front. « Nous terminerons cette histoire un autre jour, Naerys. Il se fait tard, et ton entraînement commence demain. Dors bien. » Je regarde mon père quitter la pièce, et disparaître. Je me lève pour venir regarder à travers sa fenêtre. Bientôt, mon entraînement commencera, bientôt. Je pose mon regard sur la cour de Corcolline, et je voit les guerriers s'entraîner au clair de lune. Je me met automatiquement à tenter de refaire leurs mouvements. Un coup de poing lancé dans l'air, un coup de pied lancé de l'autre côté. J'entend alors des bruits de pas et je m'arrête. Je souffle sur la chandelle et je me replonge dans mon lit. La porte s’entrouvre, et je prétend que je suis amuser.

La nuit à était longue et je n'attendais qu'une chose, le début de mon entraînement. Tous les hommes de la maison Tarly s'entraîne au combat les femmes sont logiquement mises de côté et s'entraînent à la couture, mais mon père a décidé de faire les choses autrement. Aucun héritier male n'a encore fait son apparition pour le plus grand malheur de mon père. J'ai longtemps rêver de tenir une épée dans ma main. Les minutes passent et je décide de mon propre gré de descendre dans la cour de Corcolline. J'ai pour habitude d'amuser la galerie avec ma démarche impériale comme digne héritière de ma maison habiller d'une armure bien plus large que moi. Je quitte la bâtisse pour rejoindre la cour de la forteresse, mon père m'y attendait. « Bien te voila enfin Naerys, prend l'épée à ta droite et nous allons débuter ton entraînement. » Il à dit vrai, il à tenue sa promesse. Il me sourit au loin, je lui réponds de la même manière. Je vais enfin pouvoir lui montrer de quoi une femme est capable. À mon âge j'ai toutes les qualités d'une héritière. Je manipule du haut de mes 10 ans parfaitement le sens de la discussion des cours donner par ma mère qui m'apprend à une être une bonne Lady bien que je rechigne à écouté ses cours. Je viens saisir l'épée bien trop lourde pour moi, le rire de mon père s'entend dans toute la cour. Mon sourire quitte mes lèvres, moi qui est horreur qu'on ce moque de moi. Bien que j'ai du mal à lever correctement mon épée je me précipite vers mon père pour lui porter un coup au niveau du thorax malgré ma courte taille, mais je trébuche et je tombe au sol. L’énervement est visible sur mon visage, je ferme les yeux et je me redresse une nouvelle fois. Mes yeux ce pose dans les yeux noisettes de mon père, un regard satisfait une courbe ce forme sur ses lèvres tandis que j'essaie de lui asséner un coup d'épée, il esquive et je trébuche une nouvelle fois pour m'écraser sur le sol boueux. Je me redresse une nouvelle fois, puis une seconde fois, puis une troisième fois je n'abandonne pas jusqu'à l'épuisement. « Je vais y arrivée... » Il vient attraper mon épée avant de lever mon menton pour que je puisse le regarder. « Mais tu as réussie Naerys. Mon but n'est pas de détester tes capacités au combat, mais de tester ta persévérance. » « Ma persévérance? » Il rigole tous en me fixant. « Tu n'as pas abandonnée, tu tes relever malgré tes chutes et lorsque tu deviendras une femme tu risques de chuter à de nombreuses reprises, mais n'oublie pas de toujours te relever et un jour tu réussiras. » Il vient enlever mon casque avant de déposer un baiser sur mon front, ma mère dans l’entrebâillement de la porte nous fixe sourire aux lèvres. « Merci père.. »

≈ ≈ ≈

Mon père. Je me souviendrais toujours de vos leçons, jamais je n'en oublierais une. Comme grand-père vous étiez un grand homme, fort et intelligent. Vous étiez un homme honorable qui n'a jamais trahis son allégeance. Vous avez représenté pendant des décennies la maison Tarly dans tout le Bief jusqu'à transpercer ses frontières. Vous avez porté haut le blason de notre maison, vous nous avez ammênez pour nous construire un avenir des plus radieux. Vous êtes partie du jour au lendemain pendant une semaine je n'ai pu quittée votre chambre, je vous ai vue souffrir, mais pourtant je voulais vous accompagner pendant votre dernier voyage. Et alors que vous étiez sur votre lit de mort vous avez continué à me donner des leçons. Vous m'avez appris des milliers de choses que j'ignorai avant votre dernier souffle. Mon père, vous m'avez tous donner pendant des années jusqu'à l'arrivée de Runceford, mais pourtant vous ne m'avez jamais mise de côté et je n'ai jamais jalousée votre relation avec Runceford. Vous m'avez consacrée tellement de votre temps pour faire de moi l'héritière parfaite même lorsque Runceford est arrivé vous avez continuée de me consacrer votre temps. Votre visage est ancrée dans mon esprit comme celui d'un père parfait qui aimait ses enfants prêt à tous pour le bonheur de sa famille. Et pourtant je vous est toujours vue comme un grand guerrier imposant qui manier parfaitement l'épée. Je pourrais vous complimenter jusqu'à mon dernier souffle, car vos défauts sont tellement rares. Votre mort signera mon troisième abandon et pourtant mes larmes ont rapidement arrêtée de couler, je me devais d'être forte pour vous et pour Runceford. Je me devais de mené la maison Tarly comme vous l'avez fait. La mener vers la gloire et l'honneur. Je vous aime d'un amour similaire à celui que je portais à ma mère, votre épouse, reposé en paix avec une je t'aime graver sur mon votre dernière demeure.

- - - - - - - ❖ - - - - - - -

« Puisque le temps passe,
mais que de toi je ne me lasse,
Aujourd'hui par amour pour toi, je prend la plume.
Décider à me livrer sur feuille blanche avec romance,
Comme pour rendre un ultime hommage à la Légende.
Parce-que de toi, nous sommes tous orphelins.
Parce-que ton être nous manques terriblement,
C'est éternel comme ta voix de Miel qui résonne dans ma tête.
»


Je venait de remontée des cachots le coeur lourd. Les mots de l'enfant avaient creusé un fossé entre lui et mon fiancé, un fossé que je devrais franchir, pas à pas, pour m'unir à lui. Le brun m'avait donné sa vérité... J'en étais certaine, il n'avait plus rien à perdre, plus de raison pour mentir. J'avais laissé le silence se rependre autour de moi, laissant suffisamment d'espace aux doutes qui assiégeaient mon cœur. J'ai laissé les doigts de fée de Tina s'occuper de ma coiffure. J'avais senti l'air chaud qu'elle me diffusait, apaisant mon corps, mais aussi mon âme par sa simple présence. La belle avait dû partir. La maquilleuse s'était finalement chargée de moi, dissimulant les cernes violacées creusées par les larmes qui soulignaient mon regard. Mieux encore, elle m'avait sublimé, elle me donnait l'illusion d'être heureuse et épanouie, mais dans la profondeur de mon regard, une lueur s'était éteinte. J'avais finalement enfilé ma robe. Elle semblait avoir été sculpté sur mon corps. Cette robe ,j'en avais rêvée. Je scrute mon reflet dans la glace, essayant de me constituer un masque suffisamment convainquant pour affronter le monde. J'étais seule, mais les sœurs de mon fiancé me rejoindraient bientôt. J'appréhendais. Un peu. Beaucoup. J'aurais peut-être dû les attendre, mais je ne voulais pas qu'elles voient la créature misérable que j'étais avant de me métamorphosée, j'ai peur, peur qu'on détruise notre amour. Il me restait les bijoux et le voile, mais j'avais convenu de les laisser m'aider. Je sentis la main de ma précieuse soeur se glisser dans la mienne. J'emprisonnais ses doigts dans les miens, laissant un sourire sincère peindre mes lèvres. Je croisais son regard dans le miroir. J'étais heureuse de l'avoir à mes côtés. Je pensais à tout ceux qui ne seraient pas présent... Et à ceux qui le serait, dont je ne pourrais pas affronter le regard. Une pointe au cœur. mes doigts se refermaient davantage sur la main de cette précieuse alliée. Je me mordais l'intérieur de la joue. J'était prête à les affronter, je dévale les escaliers avant d'arriver dans la grande allée. Tous me regarde, me fixe alors que j'avance fière et impériale. Il est si beau, son regard azuré me fixe avec tant d'amour. Il me regarde avant de venir déposé la cape aux couleurs de sa maison, son sourire me procure une once de bonheur. « Un seul coeur, une seule chair, une seule âme. Maudit soit celui qui s'interposera » Le septon vient mettre une bande autour de nos mains pour symboliser notre union, personne n'est apte à la briser, personne... « Père, Forgeron, Guerrier, Mère, Vierge, Aïeule, Étranger. » Nos paroles ce superpose et nos regards ne ce quitte pas une seule seconde. « Je suis sienne, » « Je suis sien, » « Il est mien, » « Elle est mienne, » « jusqu'à la fin de mes jours. » « jusqu'à la fin de mes jours. » Mes lèvres viennent délicatement et avec passion caresser les siennes, notre union est sceller à jamais, à jamais...

≈ ≈ ≈

Jamais. Jamais je n'aurais cru te perdre en premier. Pourquoi toi ? J'aurais préféré voir crever le reste du monde que de te perdre toi. Tous mes sentiments étaient dirigés vers toi, toutes ma confiance t'était accordé. Tu étais l'amour de ma vie mon amour pour toi dépasser l'infini. Jamais mes sentiments n'ont étaient négatif envers toi. Tu étais si doux, si beau, si attentionné et si aimant. Jamais personne ne m'aura aimée autant que toi, certains diront que nous étions que des enfants, je ne le pense pas. Je me rappelle lorsque je passais ma main dans ta chevelure bouclée, tu m'as tellement apporté, tu m'as été arrachée par ce triste monde. J'aimerais tellement pouvoir faire un retour en arrière et te dire à quel point je t'aime, je dois maintenant me battre pour qui je suis, pour ce que je suis devenue et pour ce que je compte devenir. J'ai échoué ? Mais en quoi ai-je échoué ? Pourquoi ai-je échoué ? Ta perte est t-elle mon plus grand échec ? Mon amour je t'aimais tant et je t'aime toujours autant. Tu devais être le père de mes enfants, tu es le père de ma tristesse. Tu devais continuer à être le Roi de mon coeur, tu es le Roi de ma colère. Tu as inventé ma passion pour mes larmes, elle ne cesse de couler chaque soir lorsque je vois ton ombre traversait les murs, lorsque je voie ton visage, tu disparais. Mon coeur est si vide, vider à 99%. Pourquoi la vie est t-elle aussi injuste avec moi. Mon coeur n'est jamais tombé dans les mains d'un autre, jamais je ne tomberais amoureuse d'un autres hommes tant que je n'aurai fait mon deuil et mon deuil se fera lorsque je tomberais dans ma propre tombe. Mes ennemies tortures mon coeur chaque jour pour me le détruire un peu plus, il s'écrase et s'écroule sous le poids de ma peine et de ma colère. Tu étais le plus beau des anges.

Je tuerais pour retoucher ton visage juste une seule seconde. Même toi tu ne le sais pas à quels points je t'ai aimé. P*tain, que je t'ai aimé, ton regard qui se plongeait dans le mien à chacune de mes réussites. Alors que je me sous-estimais tu me voyais forte et pleine de qualité. Tu me relevais le menton quand il touchait le sol. J'ai embrassé la solitude depuis que tu m'as laissé, comment puis-je te pardonnais après ça ? J'aimerais tellement t'avoir à mes côtés pour calmer ma colère. Tu es le seul à pouvoir calmer ma rage, car lorsqu'elle déferlera sur notre monde elle le détruira. Tu as fait de moi le fruit le plus mûre du démon. Aujourd'hui, je veux être une montagne et non pas une vallée. Je veux être un diamant et non un rocher. Je veux être un empire et non un royaume. Je veux être un océan et non un lac. Je veux être une avalanche et non un tas de neige. Je veux être toi et moi en même temps. Lorsque je pensai que j'étais détruite je me suis relevée, je me relève chaque matin, car c'est ce que tu voudrais. Jamais mes sentiments ne disparaîtrons pour toi, je t'aime d'un amour éternel qui ne ce brisera jamais.

image by Tomasz Jedruszek # code by ATC.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Valyron Tyvaros
COURONNE
■ Localisation : Port-Réal
MessageSujet: Re: ❝there's no room for the weakness, life is a battle. ❞ naerys. ♡   Ven 9 Fév 2018 - 18:56

Une Tarlyyyyyy

Bienvenue à toi sur le forum, Naerys ! Hâte de voir ce que tu vas faire de cette demoiselle, hâte de lire ton histoire !

N'hésite pas à contacter un membre du staff en cas de besoin

A très vite!

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Des mes ordres, dépend le destin du peuple.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Freyja Stark
VAL D'ARRYN
■ Localisation : En route pour Port-Réal.
MessageSujet: Re: ❝there's no room for the weakness, life is a battle. ❞ naerys. ♡   Ven 9 Fév 2018 - 21:11

Bienvenue parmi nous

Ça m'a l'air d'être un bien beau personnage que tu vas nous concocter. Courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Elenei Connington
ORAGE
MessageSujet: Re: ❝there's no room for the weakness, life is a battle. ❞ naerys. ♡   Sam 10 Fév 2018 - 7:04

Bienvenue! Bon courage pour la fin de ta fiche (le début met en appétit!)

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •



   
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
MessageSujet: Re: ❝there's no room for the weakness, life is a battle. ❞ naerys. ♡   Sam 10 Fév 2018 - 9:17

Bienvenue Naerys et bon jeu dans cette contrée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ashara Stark
NORD
■ Localisation : Winterfell, Terre du Nord
MessageSujet: Re: ❝there's no room for the weakness, life is a battle. ❞ naerys. ♡   Sam 10 Fév 2018 - 13:29

Bienvenue =)

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Ashara's theme - Edric & Ashara lover's song - Brandon's Theme
"No matter where you are, or what you're doing or who you're with.
I will always, honestly, truly, completely love you..."
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
MessageSujet: Re: ❝there's no room for the weakness, life is a battle. ❞ naerys. ♡   Dim 11 Fév 2018 - 19:45

Valyron ; les Tarly = l'une des meilleures maisons.
Vu que tu es membre du staff je vais en profiter pour te demander une première évaluation de ma fiche, j'avoue avoir peur de commencer à rédiger une histoire pour la modifier par la suite, alors j'aimerais savoir si la première partie avec les quelques liens que j'ai citées conviennent au staff. Je ne sais pas si ce que j'aié écrit et compréhensible, mais voila merci d'avance.

Freyja; j'espère que ma petite Naerys te plaira. Merci pour ton accueil.

Elenei; les Connington = l'une de mes maisons préférer dans GOT, déjà rien que leurs noms il est styler. Merci pour ton accueil.

Isaline et Ashara, merci à toutes les deux pour votre accueil.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
MessageSujet: Re: ❝there's no room for the weakness, life is a battle. ❞ naerys. ♡   Dim 11 Fév 2018 - 23:47

Hello jolie damoiselle :)

bienvenue et bonne écriture pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Valyron Tyvaros
COURONNE
■ Localisation : Port-Réal
MessageSujet: Re: ❝there's no room for the weakness, life is a battle. ❞ naerys. ♡   Lun 12 Fév 2018 - 12:12

Je laisse ma très estimée collègue Catou s'occuper de te faire un premier retour sur ta fiche, elle est en charge des inscriptions et sera donc parfaitement à même de te dire ce qui va et ne va pas dans cette première partie :)

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Des mes ordres, dépend le destin du peuple.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Rhaenys Targaryen
COURONNE
■ Localisation : Au Donjon Rouge, Port-Réal
MessageSujet: Re: ❝there's no room for the weakness, life is a battle. ❞ naerys. ♡   Lun 12 Fév 2018 - 14:06

Bienvenue jolie Naerys, avec ce prénom très Targaryen Avec un "h" en plus on peut reconstituer mon prénom avec le tien
Ravie de voir la famille Tarly être jouée

Bon courage pour ta fiche

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

If I look back I am lost
I am the blood of the dragon. I must be strong. I must have fire in my eyes when I face them, not tears. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
MessageSujet: Re: ❝there's no room for the weakness, life is a battle. ❞ naerys. ♡   Lun 12 Fév 2018 - 17:30

Janna, merci pour ton accueil.

Valyron, finalement je ne pense pas en avoir besoin étant donné que je n'avais pas grand-chose à faire aujourd'hui je me suis lancée sur l'histoire et j'ai réussi à la terminer. Désolé de vous avoir embêter pour rien.

Rhaenys, une double Rhaenys Merci pour ton accueil.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Catelyn Arryn
VAL D'ARRYN
■ Localisation : Donjon-Rouge, Otage de la Couronne.
MessageSujet: Re: ❝there's no room for the weakness, life is a battle. ❞ naerys. ♡   Mar 13 Fév 2018 - 11:57

Bienvenue parmi nous Naerys !
Trop trop trop contente de voir un membre de la famille Tarly.

J'adore ce prénom et ton personnage semble super prometteur !
Puisque tu as dit que tu t'étais débloquée pour l'histoire, je n'ai fait que survoler ta fiche, elle semble superbe ! Hâte d'avoir le feu vert pour la lire ! Juste, attention aux quelques fautes-coquilles éparpillées.
Si tu as des questions, tu peux me mpotter ou venir nous trouver, je vais être plus disponible à partir d'aujourd'hui.

Belle journée,
Catou.

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


as High as Honor
You're not the untold story
You're the secret weapon

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Menaka
DORNE
■ Localisation : Lancehélion
MessageSujet: Re: ❝there's no room for the weakness, life is a battle. ❞ naerys. ♡   Mar 13 Fév 2018 - 12:36

Alors, ton personnage est super prometteur et je suis agréablement surprise de la qualité de narration et de développement pour une jeune fille ! Quand je repense à ce que j'écrivais à ton âge, pas certaine que c'était aussi bon. Tes poèmes sont superbes également, c'est une manière très originale -et qu'on voit peu souvent- pour ouvrir les chapitres !

Une précision : elle épouse le Caswell du coup? Si oui, ça doit apparaître dans ta famille et situation (veuve).

En revanche, avant de te valider, il va falloir relire ta fiche et corriger les fautes d'orthographe et de grammaire. Je sais que c'est un peu barbant et que ça peut faire grincer des dents, mais ça va être obligatoire si tu souhaites nous rejoindre. Pour t'aider, tu peux utiliser un correcteur en ligne. Il doit en avoir des plus ou moins bon sur la toile qu'est internet. Autrement, j'ai relevé à peu près les règles où tu te trompes : les accords, le participe passé / l'infinitif, se /ce et la conjugaison au pluriel.

par exemple:
 

Voilà, si tu peux faire ça, relire et corriger, tu seras validée tout de suite après !

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

I'm well acquainted with villains that live in my bed They beg me to write them so they'll never die
   
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alerie Lannister
OUEST
■ Localisation : à Castral-Roc, en Terres de l'Ouest
MessageSujet: Re: ❝there's no room for the weakness, life is a battle. ❞ naerys. ♡   Mar 13 Fév 2018 - 13:14

Honte à moi ! Je pensais être passée par là
Bienvenue parmi nous, jolie Naerys

Je vois que ta fiche est en cours de modération par notre Catou nationle, du coup, j'ai hâte de voir ton personnage en jeu !

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

i will fight them within my marriage
you know what "legacy" means? it's what you pass down to your children, and your children's children. it's what remains of you when you're gone. it's the family name that lives on ▬ but your legacy is a lie. and soon, your name will turn ashes in your mouth
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
MessageSujet: Re: ❝there's no room for the weakness, life is a battle. ❞ naerys. ♡   Mar 13 Fév 2018 - 21:09

Menaka; Oh merci pour tes compliments! J'avoue que j'adore écrire des poèmes et je me sentais obliger d'en placer quelques-uns dans mon histoire.

Alors, oui Naerys à était fiancée puis mariée à Rowarde Caswell, je l'ai fait apparaître, mais j'avoue que ce n'était pas réellement bien mit en avant, j'ai réécris un peu tous ça pour que ce soit plus compréhensible. Au niveau de la relecture logiquement c'est réglé, j'avoue que j'ai écrit ma fiche rapidement et après relecture j'ai vraiment honte -ouias j'ai écrit à un moment fief au lieu de frère-.

Alerie; la sublime Jodie Comer que j'aie adoré dans the White Princess. Merci pour ton accueil.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Catelyn Arryn
VAL D'ARRYN
■ Localisation : Donjon-Rouge, Otage de la Couronne.
MessageSujet: Re: ❝there's no room for the weakness, life is a battle. ❞ naerys. ♡   Mer 14 Fév 2018 - 18:08

Olalalala navrée pour le retard à chaque fois !
Je te prie de m'excuser belle dame Tarly !

Merci pour les précisions, par contre, pour les corrections, je ne les vois pas. Tu as bien enregistré avant de réactualiser la fiche?

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


as High as Honor
You're not the untold story
You're the secret weapon

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
MessageSujet: Re: ❝there's no room for the weakness, life is a battle. ❞ naerys. ♡   Mer 14 Fév 2018 - 19:15

Ce n'est pas grave j'ai le temps
Logiquement oui j'ai enregistré, je suis juste hyper nul pour me corriger du coup j'ai utilisée bonpatron.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Oberyn Tyrell
BIEF
■ Localisation : Hautjardin, dans le Bief
MessageSujet: Re: ❝there's no room for the weakness, life is a battle. ❞ naerys. ♡   Jeu 15 Fév 2018 - 13:27

Bienvenue officiellement à toi Je prends enfin le temps de passer sur ta fiche

Bon courage pour la validation !

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


   
Growing Strong
“I swear to you, sitting a throne is a thousand times harder than winning one.”
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Andrew Osgris
BIEF
■ Localisation : Froide-Douve | Bief
MessageSujet: Re: ❝there's no room for the weakness, life is a battle. ❞ naerys. ♡   Ven 16 Fév 2018 - 20:51

Le Bief est un doux choix, tout autant que la famille Tarly.
Je suis content de voir une nouvelle joueuse se greffer à cette région!
Un gros bienvenue à toi

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

We were doing something great down here. We were gonna change the world. This was only the beginning.
The sacrament × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Le Chevalier Errant
ADMIN SUPRÊME & PNJ
■ Localisation : indéterminé.
MessageSujet: Re: ❝there's no room for the weakness, life is a battle. ❞ naerys. ♡   Sam 17 Fév 2018 - 12:38


Félicitations !
« Bienvenue sur ATC »

Comme dit précédemment, j'ai adoré l'idée des poèmes pour commencer les chapitres de ta narration... c'est une très belle idée ! Hâte d'en voir d'autres parsemer ATC.
Ton personnage promet de belles intrigues, hâte de le voir évoluer !

Concernant la rédaction, au début, nous te conseillons de rédiger tous tes posts au présent de façon à l'imiter les erreurs de grammaire. Une bonne relecture et tu devrais être la meilleure en français à ton lycée ou université dans quelques semaines (si ce n'est pas déjà ).

Et c'est pour cela que le staff et moi-même sommes heureux de vous annoncer que votre fiche est validée ! Vous êtes désormais un habitant du BIEF. En tant que tel, vous êtes soumis aux lois de celle-ci ainsi que celles de Westeros. Au plaisir, donc, de vous croiser dans l'un ou l'autre des Sept Royaumes.

Cependant, pour finaliser votre inscription et votre intégration au sein de la communauté, il vous reste quelques petites formalités à remplir obligatoirement :

Recenser l'avatar du personnage.
Déclarer sa famille.
Compléter le registre des multicomptes (si vous êtes un DC, TC, QC)
Recenser les dates importantes de votre personnage dans les chronologies détaillées
Créer et tenir à jour (impérativement) votre fiche de chronologie de personnage.
Ouvrir une fiche de liens.
Assortie à sa soeur, fiche de sujets.
Et de venir prendre du bon temps avec nous !

crédits image : ATC ; code by ATC.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: ❝there's no room for the weakness, life is a battle. ❞ naerys. ♡   

Revenir en haut Aller en bas
 

❝there's no room for the weakness, life is a battle. ❞ naerys. ♡

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The Straight Edge's Locker Room
» 04. Panic room
» i follow you dark room honey -- mardi dix juillet, 16h42.
» Red Room
» [X] Room Service ! [PV Lila]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After the Conquest :: 

It shall not end until my death

 :: Demandes de Citoyenneté :: Présentations Validées
-