Partagez | 
 

 Gudbjoern, le massif. Pour vous desservir !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Gudbjoern
NORD
MessageSujet: Gudbjoern, le massif. Pour vous desservir !   Sam 17 Mar 2018 - 22:37


Gudbjoern

feat. Hafþór Júlíus Björnsson

♦️ Têtu ♦️ Vorace ♦️ Efficace ♦️ Violent ♦️ Brutal ♦️Sauvage ♦️ Guerrier hors pair ♦️ Bon vivant ♦️ Indomptable ♦️ Vulgaire ♦️ Franc ♦️ Droit ♦️ Instinct hors pair ♦️ puissant ♦️ Stratège d'instant (sera très bon pour déployer des stratégie d'assaut, mais moins bon pour voir à plus long terme) ♦️ Courageux ♦️ Téméraire à en friser la folie ♦️ Meneur d'hommes hors pair (Déploie une telle volonté et un tel courage qu'il est presque impossible de ne pas vouloir le suivre quand il s'avance) ♦️ Manipulable si pris correctement ♦️ Aime l'honneur... et ses gens. A la broche. ♦️ Coûte très cher en repas ♦️ Humour vulgaire, limite noir ♦️


VALAR MORGHULIS

◮ Titre(s) :
Aucuns titres, surnommé "le massif".

◮ Âge :
Environ 30ans

◮ Lieu de naissance :
Au nord du mur.

◮ Situation :
Célibataire

◮ Statut :
Inventé.

◮ Groupe :
Euh... changeante ? Mais au nord, je présume, vu qu'il part du mur ?

VALAR DOHAERIS

◮ Maison :
Aucune

◮ Famille :
Sauvageon ?

◮ Informations complémentaires & faits divers :
Bah... particulièrement grand. Des cicatrices ci et là sur son corps massif et... c'est tout, pour le moment. Certaines des cicatrices sont cela dit assez profondes. Il à beau être un excellent guerrier, il n'est pas invincible, personne ne l'est.

DIS-MOI TOUT...

Ces six dernières années, la guerre a affaibli chaque région de Westeros, provoquant des pertes tant matérielles qu’humaines. Prenant la relève, la sécheresse vient ébranler les réjouissances de la paix. Comment avez-vous vécu les lendemains de la guerre? comment subissez-vous ce Long Eté? ✒️ Comment dire ? Je viens d'arriver, je ne connais que très peu de choses à ces terres de soie et de "subtilités". Mon train de vie, c'est la guerre, alors... autant dire que de mon côté, si elle s'éternise, c'est parfait. La chaleur, en revanche, va franchement falloir que je m'y habitue. C'est d'un chiant. Ici, les femmes sont assez mijaurées pour chialer à la vue du moindre poil. Se balader la toison au vent risque pour le coup d'être assez mal.... Vu, disons. Pas vrai ? *rire gras*

Depuis le mariage Targaryen, la régence est tombée entre les mains de Robart Baratheon, suzerain de l'Orage, dont la popularité ne cesse de grandir à Port-Réal comme dans ses terres. Comment voyez-vous cette ascension, est-ce une opportunité ou un obstacle? ✒️ En fait, ce qui n'est pas un obstacle est une opportunité. Ou ce qui est un obstacle pour quelqu'un représente forcément une opportunité pour moi. En somme, peu importe comment je retourne l'affaire pour l'instant, ça reste une opportunité pour moi. Vous suivez ? J'irais peut être traîner mes guêtres dans le coin pour le coup. Histoire de voir ce que je peut rafler. Pour moi.

Sur ce nouvel échiquier, pourriez-vous trahir vos allégeances pour parvenir à vos fins? Quelle est votre ambition personnelle? ✒️ Allégances ? c'est quoi ça ? ça s'bouffe ? ça se picole, peut être ? Non ? Mais que voulez vous que j'en aie à carrer, donc ? Vous me prenez pour une tanche capable de ployer le genou pour quiconque ? C'est mal me connaître. Je ploie le genou devant l'argent, la bouffe et l'avenir -et le sang, hein, faut pas déconner-. Si vous me montrez que vous valez la peine que je m’intéresse à vous, peut être que songerais à vous accorder l'importance nécessaire pour vous demeurer fidèle. Peut être.


DERRIERE LE MASQUE
• Âge |
24Ans
• Prénom ou pseudo |
Angeler
• Sexe |
Barbu !
• Comment as-tu connu le forum ? |
j’errais aléatoirement. Vraiment.
• Autre chose ? |

image by Tomasz Jedruszek # code by ATC.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Gudbjoern
NORD
MessageSujet: Re: Gudbjoern, le massif. Pour vous desservir !   Sam 17 Mar 2018 - 22:57


Gudbjoern

« Peu s'en faut d'être grand, il suffit de savoir ou et comment cogner»


BUT FIRST WE LIVE

Né au nord du mur, sans frères ou parents à aimer, sans chaînes quelconques, je fais partie de ce que les gens du sud appellent « sauvageon ». Un nom bien ridicule offert par des êtres se targuant derrière des forts chauffés et dont les seules craintes sont de se demander si leur voisin ne prévoit pas de voler leur pain. Nous, on parle pas de pain, mais de quelle taille sera l’ours colossal qui essaiera de nous bouffer demain. De quel nombre sera la prochaine meute de loups garous… si la prochaine chute de température ne nous emportera pas dans notre sommeil malgré les peaux des bêtes citées ci-dessus. Là ou eux nous rabaissent dans leurs tenues de soie et de satin, nous, on survit, on se bat et on devient plus robustes. C’est drôle, comme les choses sont ironiques, pas vrai ? Finalement, je suis né comme tout autre, d’une alliance quelconque d’une nuit et sans avenir. Je suis né grand, massif et du sang des géants. Je suis né pour combattre et de toute mon existence, c’est là l’une des seules choses que je sais faire convenablement. Vous vous attendez sans doute à une histoire classique, pleine d’apprentissages et de rebondissements. Pourtant, en trente années, je n’ai connu que des combats stupides et des catins à baiser. Des histoires stupides, j’en ai pelle à vous conter. Je pourrais vous parler du nombre de crânes que j’ai écrasé par pure convoitise d’un simple bout de terrain. Du nombre de bêtes que je me suis pris à chasser de ma force seule pour continuer de me nourrir. Là où le groupe qui m’accompagnait quand je suis né s’est éteint par les affres de cette vie, j’ai simplement continué de marcher et de combattre. Vous savez, les « sauvageons », ce n’est effectivement pas très malin. Quoi que devrais-je dire beaucoup plus primitif. Ça cogne pour un morceau de steak, par pure couardise d’aller chercher le sien. Ça perds la vie pour pas grand-chose mais en même temps, comment juger, ça connait que ça. J’ai toujours aspiré à plus. Aspiré à ce que cette force ne serve pas simplement à me nourrir. Je ne me suis jamais particulièrement entendu avec mon prochain non plus. Ma présence à suffit à déclarer autant le début que la fin de nombreux combats.

On ne peut pas spécialement dire que j’ai passé tant de bon temps quand ce temps lui-même ne valait en soi pas l’intérêt que d’autres lui portent. Connu au nord du mur comme « le massif », j’ai fini par démontrer ma force de pleins de manières et pourtant, aucune n’a finalement réussi à me combler. Je ne manquais pas de nourriture, et ce malgré l’appétit colossal que mon sang m’apporte, je ne manquais pas non plus de satisfactions physiques ou de raisons de m'imposer. Mais je manquais d’avenir et de cause convenable à défendre. Pour faire simple, il ne me restait plus qu’à aller voir si l’herbe d’à côté était vraiment plus verte. Et c’est ce que j’ai fait. Les rumeurs vont bon train quant à savoir comment on peut réussir à passer de l’autre côté du mur. Grimper les recoins les moins gardés, contourner par le point d’eau, à l’est… Enfin, il y à toujours des solutions à tous problèmes. Si ces pleutres arrivent à vivre en s’empourprant pour un rien, aucun doute que ma force saura se faire un nom. Comme un ours au milieu des brebis et des chèvres. Finalement, ayant entendu parler d’un petit groupe ayant réussi à passer par une brèche abandonnée des corbeaux, je me suis simplement rendu là bas en espérant que ceux-ci n’aient pas fini par recruter assez pour la combler. Par chance, il n’en fut rien et ainsi, je m’engage dans la pénombre d’une nouvelle voie. Si toutefois je n’ai pas eu grand-chose à dire quant à mon passé, ne le trouvant en soi que bien trop peu intéressant… je dois avouer espérer en attendre que bien plus de mon avenir. Ces terres se targuent d’avoir beaucoup à offrir. Je verrais ce qu’il en est. Comment ? Il me suffira de vendre ma puissance au plus offrant et de voir ce qu’il en sera et qui sait, peut être un de ces jours finirais-je par rencontrer quelqu’un pouvant valoir la peine que je m’installe à ses côtés. Maintenant, je ne me fais pas trop d’illusions. Si les terres libres et sauvages n’ont pas su me combler, je doute que ces terres de soie et de catins -pardon, c'était satin ?- n’y parviennent. En soi, je continuerai sans doutes à faire couler le sang jusqu’à ce que quelque chose d’intéressant se produise et ne parvienne à me satisfaire. Ce sans quoi… je continuerai de faire couler le sang.

---------

Une petite histoire ? :

-Ah ben putain. Y leur est arrivé quoi à vos chevaux ?

Demande un vieillard à la patrouille rentrant vraisemblablement bredouille de toutes montures et affaires, gelés et agacés.

-« Le massif » !

Réponds l’autre dans un crachat bref. Son regard est lourd de sens, il semble avoir des envies de meurtre et franchement, comment lui en vouloir ? Non peu énervé de s’être fait ridiculiser épée en main, il s’est visiblement fait dépouiller par un sauvage n’ayant d’avis que de cuisiner leurs montures. Incapable de se reconnaître heureux de ne pas avoir lui-même fini en steak, il se contente de lâcher quelques jurons supplémentaires.

-Ah bah tiens, j’en connais un qui va s’payer un putain d’festin.

Plaisante le premier qui contre toute attente, semble connaitre la rengaine. Faut croire que voir des gars rentrer bredouilles par sa faute est quelque chose de fréquent. Comment lui en vouloir, on dit que les corbeaux sont formés pour retenir les gars dans son genre. Autant essayer de voir si l’un d’eux en est vraiment capable. Cela dit, il n’a jamais vraiment commis d’atrocités pouvant justifier qu’un groupe parte dans l’idée de lui faire la peau précisément. Enfin, ça commence à en titiller pas mal, et cette animosité finira bien par éclater. Si il laisse partir les vaincus de ses propres batailles, qu’en sera-t-il face à un groupe armé ayant pour but de ne pas le lâcher jusqu’à ce que sa lourde carcasse ne s’écrase au sol ? Cette pensée arrache un frémissement peu convaincu au dos du premier. Worg, qu’il s’appelle. Le second, un petit ahuri chétif, ancien "ser" banni au mur, est l’un des premiers à vouloir prendre sa revanche et on dit qu’il est allé lui-même demander au Lord commandant l’autorisation d’aller faire la peau au trou du cul qui les renvoie bredouilles. Le géant s’amuse à les humilier, il faut lui offrir une leçon ! C’est en tout cas sans grande conviction qu’il les autorise, si ça les chante, à lui faire la peau sur le trajet d’une de leur patrouille. Si ça les chante.

Vous devez vous demander pourquoi Worg fait partie de cette aventure, hm ? Ben… il n’a pas vraiment eu le choix. Le chétif à fait son groupe et Worg en faisait partie. Sans doute une façon subtile de lui faire payer ses vannes vaseuses du dernier retour. Cela dit, l’intéressé n’en demeure pas forcément moins curieux de rencontrer le dit géant. Ainsi, la patrouille s’en va donc à nouveau, une petite semaine plus tard. Comme escompté, le fameux « massif » dont le nom n’était pas connu des corbeaux était là où on l’attendait. Il trainait près d’une grotte qu’il s’était approprié et dont l’intérieur était d’une source presque bouillante, à ce qu’on disait. L’homme, réellement massif, était attelé à trancher un peu de viande sur l’immense carcasse qui trônait à côté de lui. Un cheval, probablement l’une de ses dernières prises. Le détail ne tarda en rien à enrager le chétif, d’ailleurs. Celui-ci finit donc par sortir de sa planque suivi des autres, tous passablement énervés contre l’homme qui mangeait tranquillement leurs montures, que ce soit symbolique ou non. Faut dire que Worg était le seul à pas s'être fait bouffer le cheval. Worg, d'ailleurs, se contentait de garder la main, mal assurée, sur la garde de son estramaçon. Amusé, le colosse finit par se redresser, venant arracher un os à la monture. Suffisamment massif pour représenter un gourdin de bonne qualité, l’image ne tarda en rien à en mettre certains mal à l’aise. ça ne suffit pas, cela dit, à arrêter l’homme qui continue d'avancer d’un pas vers le groupe, engouffré sous une tonne de peaux qui ne servaient finalement qu’à le grossir encore plus. Vous savez, c’est souvent dans les moments critiques qu’on se rend compte des hommes et des pleutres. De qui est fait pour quoi. Cet homme, ce colosse… Il est clairement fait pour faire couler le sang. Outre ses capacités personnelles, ça se voit dans son regard, ça se sent lorsque ses yeux se posent sur vous. Ce type à une étincelle dans les yeux. Ce genre d’étincelle qui vous trahit son intelligence et son amour du défi. Vous pourriez lui coller un dragon en face qu’il ferait face. Voilà ce que ce type m’inspire. Alors qu’un certain silence gêné commençait à s’installer, il finit par prendre la parole, venant apposer l’os encore sanglant et partiellement couvert de chair sur les peaux de son épaule, souriant.

-Alors les filles, on s'échange quelques coups d'reins ou vous voulez rester la connement ?

Sa voix fut si puissante, le défi fut si net que le Chétif bondit. Particulièrement agacé face à la provocation -et insulte- de l’homme et suivi de peu par sa bande d’enragés, il semblait vouloir en finir au plus vite. Worg, lui… finit par choisir de garder le silence et ne pas bouger. Comme si il venait de prédire l’avenir. « Le massif » déblaie son chemin, venant balayer de son gourdin du jour trois des corbeaux qui lui faisaient face avant de reporter son attention sur le chétif, qui, à peine arrivé jusqu’à lui, rencontre le sol, crâne en avant, dans un bruit des plus sourds. D’un long soupir, son adversaire, non peu fier de la suite d’actions, se contente de pousser la carcasse du pied pour qu’elle finisse sur le dos, récupérant la lame qui, dans ses mains, apparaît comme un vulgaire cure dent. Dans un geste simple et efficace, il se contenta de décapiter l’homme avant de jeter sa tête aux pieds de Worg. Les trois hommes, encore sonnés, ne semblèrent pas vouloir demander leur reste et tombèrent d’accord à ne pas poursuivre l’assaut. Faut dire que le spectacle la tête tranchée venant maculer le blanc manteau de l’hiver constant offrait un message suffisamment clair. Ce type était aussi monstrueux qu’on le disait. Peut être même plus encore. Il soupire par le nez, prêt à accueillir la seconde salve ou tout simplement à tenter de terrifier ses adversaires et… Le manège fut fonctionnel. Personne ici ne souhaitait mourir et bien que les noirs vêtus soient parfaitement apte à l’honneur ou la fraternité… il semble qu’aucun des types présents n’aient eu envie d’être particulièrement stupides. Car à l’attaquer à nouveau ainsi affaiblis… c’est morts qu’ils auraient étés. Défier un être d'une telle force est possible. mais dès le moment ou l'effet de surprise n'était plus permis, les chances de cette poignée d'imbéciles fraîchement noircis étaient devenues nulles. [/i]


image by Tomasz Jedruszek # code by ATC.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ashara Stark
NORD
■ Localisation : Winterfell, Terre du Nord
MessageSujet: Re: Gudbjoern, le massif. Pour vous desservir !   Sam 17 Mar 2018 - 23:30

Bienvenue =)

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Ashara's theme - Edric & Ashara lover's song - Brandon's Theme
"No matter where you are, or what you're doing or who you're with.
I will always, honestly, truly, completely love you..."
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Gudbjoern
NORD
MessageSujet: Re: Gudbjoern, le massif. Pour vous desservir !   Dim 18 Mar 2018 - 5:37

Merci =)

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Elenei Connington
ORAGE
MessageSujet: Re: Gudbjoern, le massif. Pour vous desservir !   Dim 18 Mar 2018 - 6:23

Bienvenue!

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •



   
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Valyron Tyvaros
COURONNE
■ Localisation : Port-Réal
MessageSujet: Re: Gudbjoern, le massif. Pour vous desservir !   Dim 18 Mar 2018 - 9:09

La brute est là

De nouveau, bienvenue à toi, j'ai hâte de voir ce que va donner ce personnage au sud du Mur

A très bientôt

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Des mes ordres, dépend le destin du peuple.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Elinor Piète
COURONNE
■ Localisation : Port-Réal.
MessageSujet: Re: Gudbjoern, le massif. Pour vous desservir !   Dim 18 Mar 2018 - 13:06

Bienvenue plus officiellement, monsieur le Massif

Si d'aventure tu te perds dans le Bief, ma petite Agnes t'attends

J'aime ta fiche, et j'aime cette brute

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

The Beautiful Spider
The dangerous black widow encases her victims with silk, and then kills with poison from her fangs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Gudbjoern
NORD
MessageSujet: Re: Gudbjoern, le massif. Pour vous desservir !   Dim 18 Mar 2018 - 14:58

merci à vous !
Hâte de venir errer dans le coin ;)

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Catelyn Arryn
VAL D'ARRYN
■ Localisation : Donjon-Rouge, Otage de la Couronne.
MessageSujet: Re: Gudbjoern, le massif. Pour vous desservir !   Dim 18 Mar 2018 - 15:58

Bienvenue à toi !

Hâte de voir quel personnage tu nous prépares, trop bien de voir un sauvageon de plus arriver parmi nous ! C'est Faust qui devrait être content...

N'oublie pas de mettre ton avatar en 200*320 afin de respecter le règlement.

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


as High as Honor
You're not the untold story
You're the secret weapon

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Gudbjoern
NORD
MessageSujet: Re: Gudbjoern, le massif. Pour vous desservir !   Dim 18 Mar 2018 - 16:58

Merci ! C'est fait ;)

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Le Chevalier Errant
ADMIN SUPRÊME & PNJ
■ Localisation : indéterminé.
MessageSujet: Re: Gudbjoern, le massif. Pour vous desservir !   Dim 18 Mar 2018 - 19:59


Félicitations !
« Bienvenue sur ATC »

Un personnage original, une fiche super bien écrite : ton style est appréciable, on dirait un roman ! Très hâte de voir comment Le Massif agira sur ce plateau dangereux qu'est ATC...

Et c'est pour cela que le staff et moi-même sommes heureux de vous annoncer que votre fiche est validée ! Vous êtes désormais un habitant du NORD. En tant que tel, vous êtes soumis aux lois de celle-ci ainsi que celles de Westeros. Au plaisir, donc, de vous croiser dans l'un ou l'autre des Sept Royaumes.

Cependant, pour finaliser votre inscription et votre intégration au sein de la communauté, il vous reste quelques petites formalités à remplir obligatoirement :

Recenser l'avatar du personnage.
Déclarer sa famille.
Compléter le registre des multicomptes (si vous êtes un DC, TC, QC)
Recenser les dates importantes de votre personnage dans les chronologies détaillées
Créer et tenir à jour (impérativement) votre fiche de chronologie de personnage.
Ouvrir une fiche de liens.
Assortie à sa soeur, fiche de sujets.
Et de venir prendre du bon temps avec nous !

crédits image : ATC ; code by ATC.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Gudbjoern, le massif. Pour vous desservir !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Gudbjoern, le massif. Pour vous desservir !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dark',pour vous servir...
» Pour vous remonter le moral
» Je suis de retour pour vous jouer un mauvais tour...
» Une demande, une question, un problème : Cette section est faite pour vous !
» Rekto Skiadram pour vous desservir ! [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After the Conquest :: 

It shall not end until my death

 :: Demandes de Citoyenneté :: Présentations Validées
-