Partagez | 
 

 Quand la blanche Colombe se penche sur son égale la Louve.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Etaine Arryn
VAL D'ARRYN
■ Localisation : Les Eyriés, le Val.
MessageSujet: Quand la blanche Colombe se penche sur son égale la Louve.   Jeu 22 Mar 2018 - 23:39

Lettre envoyée le jour 9 de la deuxième lune de l'an 49.





Ma bien aimée cousine,

Que de temps a passé depuis mes derniers écrits. Je te prie de me pardonner cette absence de nouvelles, mais ma position était plus qu’instable pour que je ne puisse prétendre à la bonne réception de tes lettres.

Il me semble que, la dernière fois que j’ai pris le temps de poser mes mots sur un parchemin à ton attention remonte à ce jour où Bryen m’a libérée d’un mariage que je n’approuvais guère. Tu aurais dû voir, Ashara, la manière dont il a défendu mon honneur, ma vie, ces noces que je ne souhaitais guère. De son épée, il a transpercé le fruit de mes cauchemars, lui arrachant cet orgueil qui lui était si familier avant de laisser son corps chuter au travers de la Porte de la Lune.

Depuis ce jour, comme tu t’en doutes certainement, Martyn me voue une haine sans égale. En plus de son maître des Chuchoteurs, je lui ai enlevé cet ami ainsi que bien de l’autorité dans le Val. Ce qui le jugent trop peu digne de son titre se sont détournés de lui pour, à ma grande surprise, rejoindre mon égide. Je t’avoue être assez impressionnée de tout cela et ne pas savoir quoi faire de ce soutien, de ces nobles qui sont si pressés de trahir celui qui demeure mon sang, ma famille. Le ferait-il avec moi si, à la première occasion, je me montrais également faible ou, à leurs yeux, je trahissais le Val ? Tout ceci m’effraie, ma chère Louve, moi qui ne sais toujours pas quel oiseau je me dois d’être.

Mes voyages dans le Val se sont faits, cette dernière année, entre les Eyriés et Sortonne. Les Trois Sœurs sont si près du Nord que j’aimerais tant, un jour, profiter de cette proximité pour venir à ta rencontre, bien que je doute que tout ceci ne soit vu d’un très bon œil. Les murmures venant du Nord sont glaciaux. Jorah m’a adressé une lettre, me faisant part de son souhait d’indépendance. J’ignorais le Loup si enclin à se refermer sur lui-même et, je te le confesse, j’en suis surprise et inquiète, aussi, parle-moi. Raconte-moi ce qu’il se passe entre les murs de la forteresse d’hiver, là où les souvenirs de mon enfance rebondissent certainement encore.

Aujourd’hui, je me trouve à nouveau dans la merveilleuse capitale des Sept Couronnes, prête à assister à ce couronnement dont tout le monde parle à travers Westeros. J’y suis venue en compagnie de Catelyn, il y a de cela quelques jours, accueillie avec un ravissement certain de la part de nos hôtes. Martyn, lui, vient de se signaler dans le Donjon Rouge, arrivant tardivement mais venant malgré tout. Peut être espère-t-il pouvoir me contrôler un peu plus, pouvoir suivre mes faits et gestes. Peut-être a-t-il peur que je n’agisse comme je l’ai fait l’an passé, en venant une première fois accompagnée de mes fils, peu de temps après la bataille. Ne t’ai-je pas dit, ma bien aimée cousine, que Nymeria avait repris avec elle mon petit Jace ? Ce petit oisillon, un jour, sera peut-être Prince de Dorne.

J’ai pensé à toi dès lors que j’ai vu celui qui t’a épousé entre ces murs, il y a de cela presque sept ans maintenant. Edric se porte bien et même si je n’ai eu l’occasion de lui parler, on lit sur son visage l’amour qu’il te porte, comme j’avais pu le voir le jour de vos Noces. Ta place, Ashara, n’est plus dans le Nord mais bien aux côtés de cet homme qui saura reconnaître en ta petite Cathan sa fille bien aimée, je n’en doute pas un seul instant.

Les mots se font plus rares, mais j’espère avoir de tes nouvelles bien assez vite ainsi que la possibilité de pouvoir te conter les diverses choses qui animeront cette Cour durant les festivités.

Je t’envoie tout mon amour sur cette page, espérant t’offrir un peu de cette ville qui se plierait devant nous deux, ma chère Louve.

Ton Etaine.
©️ sobade.



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

The Fallen Princess
Winter was Coming and then, I've been on the top, Unbent, Unbowed and Unbroken. Now, I just wanna be as High as Honor
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ashara Stark
NORD
■ Localisation : Winterfell, Terre du Nord
MessageSujet: Re: Quand la blanche Colombe se penche sur son égale la Louve.   Dim 25 Mar 2018 - 15:04




Ma douce Etaine,

je te pardonne aisément ton silence, n'ayant moi-même pas été des plus assidues en ces temps troublés.
Tu fais bien de te méfier de l'allégeance et du jugement des hommes du Val. Comme partout ailleurs, ils n'y verront que leur intérêt et se détourneront aisément de toi le jour où ils trouveront mieux ailleurs.
Les hommes sont naturellement inconstants.
Aussi je te prie de prendre soin de toi et d'être vigilante. En nos qualités de femmes, nous ne pouvons nous fier aussi facilement à l'autre sexe ou à ceux qui nous servent.
Le chien peut mordre celui qui le nourrit, il ne faut jamais l'oublier et agir en conséquence.

Les murmures du Nord contiennent malheureusement leur part de vérité je dois bien te l'avouer. Je me sens prisonnière dans ma propre forteresse, louve déchue que personne ne souhaite entendre. Aussi, je ne hurle pas à la mort mais mon coeur pleure régulièrement cette situation désespérée.
J'ignore ce que cherche réellement Jorah et suis obligée de me plier à ce qu'il attend de moi : une cadette docile et déshonorée d'avoir enfanté l'enfant du Cerf.

Je t'en veux tu sais ? Ainsi tu as pu voir Edric quand rien ne m'y autorise. Pourquoi une telle injustice ? Mon amour pour lui semble me consumer à mesure que ma colère à l'idée de ne le revoir jamais grandit au plus profond de moi.
Pourquoi ne me rejoint-il pas ? Sommes nous si peu importantes à ses yeux Cathan et moi ? J'ai pensé que peut-être, il jugeait inopportun de nous retrouver. Lui aussi à des comptes à régler avec sa propre famille et l'entêtement de Jorah vis à vis de l'indépendance n'aide pas ma démarche de retrouver mon bien aimé.
J'en souffre Etaine, j'en souffre terriblement.
Je sais que je ne devrais pas l'écrire mais...parfois je songe à m'enfuir, loin. Prendre Cathan et chevaucher jusqu'à ce que ma jument ne puisse plus faire un pas devant l'autre. Cependant à chaque fois je mesure l'étendue des risques et préfère garder Cathan à l'abri d'une quelconque folie.

Ta présence me manque toujours autant, bien que les nouvelles que tu m'apportes me laissent à penser que ta vie prend un nouveau chemin vertueux et amplement mérité, Dorne gagnerait sincèrement un bon Prince en la personne de Jace. Il possède d'excellentes origines, je m'en porte garante.
Quand à Martyn...que dire ? Ne soit pas trop sévère avec lui, je reste convaincue qu'une fratrie doit rester soudée et unie. Loups comme faucons avons trop à faire pour se quereller dans des luttes intestines. Nos ennemis n'attendent que cela afin de pouvoir s'en servir contre nous.

Profites de ces beaux jours dans la Capitale, une intuition me pousse à penser que tout ceci ne durera pas. L'hiver nous guette et sera bientôt à nos portes alors il faudra faire un choix.

Prends soin de toi ma douce cousine, sois assurée que mon amour à ton égard demeure inchangé. Si tu as la joie de croiser Edric à nouveau, s'il te plaît, assure lui que je ne l'oublie pas, jamais.

Mes pensées t'accompagnent affectueusement,

Ashara

©️ sobade.


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Ashara's theme - Edric & Ashara lover's song - Brandon's Theme
"No matter where you are, or what you're doing or who you're with.
I will always, honestly, truly, completely love you..."
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Etaine Arryn
VAL D'ARRYN
■ Localisation : Les Eyriés, le Val.
MessageSujet: Re: Quand la blanche Colombe se penche sur son égale la Louve.   Jeu 29 Mar 2018 - 23:19

Lettre envoyée le jour 12 de la deuxième lune de l'an 49, juste après le Couronnement.





Ashara, ma tendre cousine,

J’ai reçu ta lettre alors qu’ici, les choses ont viré au cauchemar. En quelques heures, ce qui devait s’annoncer comme étant le couronnement de cette ère s’est vu entaché du pire acte de barbarie possible. Lady Rohanna Baratheon, ta belle-sœur, s’est vue attaquée au beau milieu de ce qui devait être la cérémonie d’allégeance. On parle ici d’empoisonnement. Ce terrible sort aura causé la perte des enfants à naître de la dame et de celui qui est Main du Roi.
Tout est flou, confus et l’agitation est maître mot au Donjon Rouge. Martyn a parlé de quitter les lieux au plus vite quand Catelyn, elle, semblait déterminée à ne pas ployer le genou devant ce nouveau Roi. Cette missive sera courte, ma cousine, et je t’écrirai dès lors que nous serons de retour aux Eyriés pour t’expliquer tout ceci plus en détails.

Prends garde à toi, ma chère Louve. Qui sait jusqu’où ce bras meurtrier pourrait s’abattre…

Ton Etaine.
©️ sobade.


[/quote]

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

The Fallen Princess
Winter was Coming and then, I've been on the top, Unbent, Unbowed and Unbroken. Now, I just wanna be as High as Honor
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Quand la blanche Colombe se penche sur son égale la Louve.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand la blanche Colombe se penche sur son égale la Louve.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» « Dans la vie tu as deux choix le matin : soit tu te recouches pour continuer à rêver, soit tu te lèves pour réaliser tes rêves »|| COLOMBE.
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril
» A QUAND UN NOUVEAU DEPART POUR EVITER UN AUTRE 29 FEVRIER ?
» Rien n'égale la soupe au giraumon de ma mère. Politiquement vôtre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After the Conquest :: 

It shall not end until my death

 :: Tour de la Main :: Corbeaux
-