Partagez | 
 

 Talbott Hill ~ Le Maître des Chuchoteurs de l'Ouest

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Talbott Hill
OUEST
MessageSujet: Talbott Hill ~ Le Maître des Chuchoteurs de l'Ouest   Jeu 29 Mar 2018 - 23:10


Talbott Hill

feat. Peter Capaldi

Ambitieux ¤ Cynique ¤ Influent ¤ Revanchard ¤ Prudent ¤ Fier ¤ Intéressé ¤ Ambigu ¤ Amère ¤ Anxieux ¤ Calculateur ¤ Je possède un certain charisme et charme particuliers ¤ Cultivé ¤ Élégant ¤ Envieux ¤ Faux ¤ Flexible ¤ Fouinard ¤ Intelligent ¤ Malin ¤ Méticuleux ¤ Opportuniste ¤ Patient ¤ Pragmatique ¤ Hypermnésique (suis doté d’une mémoire hors du commun) ¤ Peux me montrer particulièrement cruel ¤ J’ai mon propre agenda ¤ Je suis un bon conteur ¤


VALAR MORGHULIS

◮ Titre(s) :
Maître des Chuchoteurs de l'Ouest.

◮ Âge :
68 ans

◮ Lieu de naissance :
À Port-Lannis, en Terre de l’Ouest

◮ Situation :
Veuf de Félicitée, une fille du peuple héritière du plus riche orfèvre de Port-Lannis.

◮ Statut :
PV

◮ Groupe :
Les Terre de l’Ouest

VALAR DOHAERIS

◮ Maison :
Hill, venant d’un Lannister et d’une femme du Conflant. Mon allégeance peut sembler être porter pour la maison de mon père, mais je ne joue le jeu du trône que pour moi et moi seul. Le monde ne m’a pas fait de cadeau. Il n’est que politesse que je lui rende la pareille…

◮ Famille :
Naissance --> Loren Lannister, demi-frère (décédé) ; Godric Lannister, demi-frère ; Kyra Baratheon née Lannister, demi-sœur ; Garett Lannister, petit-neveu ; Johanna Lannister, petite-nièce ; Elenei Connington née Lannister, nièce.
Mariage --> Félicitée, épouse (décédée)

◮ Informations complémentaires & faits divers :

•Ma voix est remarquablement plaisante et plutôt chantante, jouant avec les intonations et le ton. Après tout, les mots sont mon arme de choix et ma voix est l’instrument permettant cette arme d’être efficace. Certains peuvent dire que je suis ensorceleur de parler de la sorte. Ce qui est complètement stupide! Moi? Avoir quelconque capacité « magique »? Je ne suis pas une fable de vieille femme. Je suis réel. Seulement très doué dans mon art... Aucun dieu, aucune histoire, aucun mythe ne m’ont façonné. Je suis le seul artisan. Et si l’artisan disparait, c’est que l’intérêt de le préserver c’est évanoui. Ma voix se fait alors plus gutturale. Voire parfois neutre. Trop neutre pour être confortable. Comme si je parlais à un homme déjà mort. Ce qui devrait arriver si jamais vous entendez ce ton de voix...

•Au cours de mes jeunes années, j’ai développé une écriture codée que j’utilise pour noter les évènements de la journée. Je n’ai jamais besoin de revoir ces notes pour me rappeler de mes journées, mais j’ai cette petite crainte, toujours au fond de moi, que mon incroyable mémoire ne risque de me lâcher à un moment. Je veux garder toutes les informations possibles. Juste au cas... après tout, n’est-ce pas ainsi que disparut de nombreuses connaissances? Parce que les anciens étaient trop sûr que le savoir serait toujours transmis. Je préfère être trop prudent que le regretter.

•J’ai pris l’habitude de porter des capes pour cacher mon corps. D’abord, c’était pour arrêter les jeunes de se moquer de moi à cause de mon apparence frêle et faible. Ensuite, j’ai découvert que cela pouvait être utile pour cacher bien plus de chose. Des armes. Des poisons. Mais surtout mes tics. Ces tics qui me font jouer avec une pièce d’or lorsque je suis content ou amusé, qui font pianoter mes doigts au rythme de diverses chansons lorsque je suis énervé ou anxieux, qui me font jouer avec mes bagues lorsque je suis dans une profonde réflexion.

•Au fils des ans, j’ai appris à élever mes propres corbeaux pour communiquer avec mes Murmures dispersés dans Westeros. Je ne peux pas faire confiance aux Mestres qui reçoivent en premier les messages. Je veux être sûr que je sois le premier, et le seul, à les voir. Si la plupart vivent dans une volière dans Port-Lannis, un reste toujours auprès de moi : Cendre. Il reste souvent sur mes épaules, dans mes appartements ou dans le ciel au-dessus de moi. Je lui ai appris certains mots et ordres qu’il obéit plus ou moins bien. Il agit un peu comme mes yeux et oreilles. Il ne peut évidemment pas me rapporter des conversations, mais ça peut toujours être utile de savoir si on me suit ou où se trouve certaines personnes.

•Je ne suis pas doué à l’épée. C’est un fait. Mais je me débrouille parfaitement avec les poisons ou les petites lames. La plupart des chevaliers trouvent cela lâche, mais je fais avec le physique que j’ai pour me défendre ou bouger mes pièces. Je ne suis pas fait pour l’épée, mais les poisons sont si intéressants à créer ou observer. Leurs effets peuvent être si différent les uns des autres! Et les dagues se cachent bien mieux sur soi que les épées. Elles sont plus légères aussi. C’est si facile de tuer avec une dague et disparaître ensuite dans la foule. C’est peut-être ‘’lâche’’, mais personne ne trouve le coupable de mes meurtres… Si c’est la définition de lâche, je suis heureux de l’être.

DIS-MOI TOUT...

Ces six dernières années, la guerre a affaibli chaque région de Westeros, provoquant des pertes tant matérielles qu’humaines. Prenant la relève, la sécheresse vient ébranler les réjouissances de la paix. Comment avez-vous vécu les lendemains de la guerre? comment subissez-vous ce Long Eté? La guerre n’a pas autant affecté la région de l’Ouest. N’empêche qu’elle a laissé dans son sillage des orphelins et des veuves. Rien de mieux pour les affaires d’un chuchoteur. Tellement de gens désespérés de se refaire une vie qu’ils sont prêts à vendre les informations qu’ils entendent pour presque rien. N’est-ce pas fabuleux? Le Long Été ne fait qu’accentuer les effets de la guerre. Les gens vendraient leur mère pour avoir à manger. Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Et il faut dire que je suis bien heureux. Avec le nouvel accord entre notre région et Dorne, la nourriture ne devrait plus être un problème, mais je pourrais toujours contrôler une certaine partie de l’offre dans mes commerces. Garder l’équilibre entre le désespoir et le sentiment de sécurité. Prévenir la révolte, mais garder mes informateurs du peuple à ma merci…

Depuis le mariage Targaryen, la régence est tombée entre les mains de Robart Baratheon, suzerain de l'Orage, dont la popularité ne cesse de grandir à Port-Réal comme dans ses terres. Comment voyez-vous cette ascension, est-ce une opportunité ou un obstacle? Ce qui se passe à Port-Réal n’est ni un obstacle ni une opportunité. Ce n’est qu’un fait. Un Baratheon s’élève plus haut qu’il ne devrait, Westeros lui fera comprendre son erreur le temps venu. Qu’il soit populaire ou la Main d’un gamin ne change rien. Des seigneurs ne sont certainement pas contents et ils n’hésiteront pas à faire comprendre le message. Je préfère rester en retrait, observer, attendre que les autres fassent le sale boulot avant que je ne récupère les fruits de leur labeur.

Sur ce nouvel échiquier, pourriez-vous trahir vos allégeances pour parvenir à vos fins? Quelle est votre ambition personnelle? Mes allégeances ne sont qu’à mon égard. Je n’oserais jamais me trahir, peu importe ce qui pourrait arriver. Heureusement pour moi, je n’hésite pas à me salir pour parvenir à mes fins. Si l’échiquier ne me plaît pas ou ne correspond pas à mes attentes, je vais le changer. Je trouve toujours un moyen. Mon but est de m’élever le plus haut possible, montrer au monde qu’un simple bâtard peut devenir aussi puissant et menaçant que le plus grand des seigneurs. On se moquait de moi… je vais leur prouver leur erreur et m’inscrire dans l’histoire. Le bâtard qui surpassa les seigneurs.


DERRIERE LE MASQUE
• Âge |
21 hivers
• Prénom ou pseudo |
Castor Carnivore
• Sexe |
Scientifique femelle
• Comment as-tu connu le forum ? |
Un top site, me semble… par pur hasard
• Autre chose ? |
Les liens familliaux m’ont tué… trop… compliqué…

image by Tomasz Jedruszek # code by ATC.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Talbott Hill
OUEST
MessageSujet: Re: Talbott Hill ~ Le Maître des Chuchoteurs de l'Ouest   Jeu 29 Mar 2018 - 23:12


Talbott Hill

« All we have to decide is what to do with the time that is given to us.»


BUT FIRST WE LIVE

An -19
Toute bonne histoire commence par un noble. Un noble qui fait quelque chose de complètement stupide et égoïste. 9 lunes plus tard, j’arrive dans ce monde. Un petit être ressemblant beaucoup plus aux roturiers du Conflant que son noble lion de père. Mon avenir aurait pu devenir meilleur. Le noble aurait pu me reconnaître, me légitimer. Il était roi. C’était dans ses pouvoirs de me légitimer. Me donner de droits ce qui me revenait… les titres… le respect... Mais ça ne fait pas une bonne histoire, n’est-ce pas? Le bâtard devenant légitime et poursuivant des rêves de chevalerie comme n’importe quel second fils né d’un roi. Quel ennuie! Le bâtard doit rester bâtard, autant aux yeux du peuple que de sa propre famille. C’est ainsi que l’histoire commence vraiment. Écoutez bien! Ne manquez pas une parole, pas un mot, pas un soupir. Un jour, cette histoire sera contée à vos enfants. Celui du bâtard qui repris ce qui lui devait de droit.

An -14
Mes premières années de vie sont… ce que nous pouvons appeler normales. Aussi normal qu’être le bâtard d’un roi peut l’être. À cette époque, ce n’est pas clair pour moi. Ma relation avec la maison du Lion est normale pour moi. J’ai ma chambre dans le château, même si elle est similaire à celle d’un domestique. Les gens m’ignorent, mais quelle personne sensée s’intéresse à un gamin frêle errant dans un château rempli de seigneurs et ladies et chevaliers bien plus intéressant. La logique d’un enfant est si simple, s’en est touchant, n’est-ce pas?

J’ai 5 ans quand je commence à comprendre. La reine a un enfant. Mon demi-frère, Godric. Dans la naïveté et l’émerveillement d’un enfant, je veux m’en approcher, le voir, jouer avec lui. J’ai un petit frère. Mais la reine ne veut pas de moi proche de lui. Elle le cache, ordonne qu’on m’éloigne. La confusion est la première émotion qui me vient en tête et j’essaie d’excuser la reine. Elle doit être fatiguée. Elle veut jouer avec son fils en premier. Le temps passe. Je ne peux toujours pas voir mon frère. Je n’y comprends rien et, à cette époque, j’aurais préféré continuer ainsi.

La vie est cruelle. Elle prend tout et ne donne rien. Ma naïveté se fait écraser quelques mois après la naissance de mon frère. Le roi est ennuyé par mon comportement et décide enfin de me dire la vérité. Ce n’est pas mon frère, mais demi-frère. Je ne jouerai jamais avec lui. Il me serait supérieur en tout. Ah! La tristesse qui m’envahie à ce moment... Quel enfant ne le serait pas? Je n’imaginais pas que ma vie deviendrait bien pire.

An -12
Quel enfant ne voudrait pas se moquer du bâtard du roi? Ce n’est pas comme si le roi lui-même allait me défendre. Parfois, je me demande s’il n’était pas un peu complice de ces moqueries. Une façon de me montrer ma place pour que j’y reste bien gentiment. Il n’était clairement pas un bon stratégiste…

J’ai 7 ans et rien de l’apparence de la maison du Lion. Cheveux bruns comme la boue des rivières et les yeux bleus comme la mer bordant Port-Lannis, je tiens bien plus du Conflant. Surtout, mais surtout!, je suis frêle, rachitique, faible. Une proie facile pour les enfants de la ville. Les moqueries deviennent mon quotidien. On s’amuse à pousser le bâtard en bas des escaliers, le traiter de tous les noms, le pourchasser avec des bâtons. Des jeux d’enfants quoi : Cruel et violent. Malgré la douleur et la peur qui me saisie les trippes à chaque jour, ces jeux ont un certain avantage. Je n’ai pas les capacités physiques pour lutter contre mes adversaires ou courir aussi longtemps qu’eux. Ils m’apprennent alors à me cacher, me camoufler, me fondre dans la masse. Je deviens un maître dans l’art de disparaître, semer mes poursuivants. Cela les enrage de voir que leur proie préférée ne se laisse plus gentiment faire.

Mais je ne peux pas fuir ma famille. Je ne peux pas me cacher de mes demi-frères qui n’hésitent pas à me traiter comme un moins que rien. Un simple domestique tout au plus. Un simple bâtard qui a eu la chance de partager leur père.

An -5
Les rois ne s’entendent jamais très bien entre eux. Sauf lorsqu’il y a un roi plus grand et fort qui se lève lentement à l’est. Des rumeurs d’une famille aux cheveux blancs comme la neige du Nord et les yeux mauves chevauchant des dragons.

À 14 ans, ces rumeurs poussent une rencontre entre l’Ouest et le Bief. Je profite alors d’une des joies d’être bâtard : Éviter les inutiles banquets royaux et la politique ennuyante qui vient avec. Je passe ce temps à marcher dans la ville et observer tout ce qui y diffère de Port-Lannis. Jusqu’à ce que je rencontre le mestre de Hautjardin, un bâtard comme moi. Jusqu’à ce qu’il me parle de Villevieille et la Citadelle et les millions de livres et connaissances qui s’y trouve. Jusqu’à ce qu’il m’apporte dans son antre pour me montrer sa propre collection de livres que je bouquine jusqu’à notre départ. De retour à Port-Lannis, je vais voir notre propre mestre pour lui demander de ses livres, lui demander tout ce qu’il connait. Je me nourrie de ce savoir. Je lis sur tout : La faune de Westeros, les histoires d’anciens rois du Roc, les différentes pierres présentes dans la terre, les poisons. Rien n’échappe à ma curiosité, à mon avide soif de connaissance.

Pendant un bref moment, je me dis que je pourrais devenir Mestre. Je ne serais plus le bâtard de Port-Lannis. Je serais respecté!

L’instant d’après, je sais que je ne peux pas me contenter de ça. Je suis un fils de roi, que mon père le veut ou non. Je mérite plus qu’un titre de Mestre. Je mérite ce qui me revient de droit! Je ne serais pas satisfais tant que je n’obtiendrai pas ce qui est à moi. À commencer par le respect.

Je ne peux pas me venger de ma famille. Trop dangereux. Mais je peux me venger des autres qui se sont moqués de moi et traînés dans la boue. Un à un, je les piège. Certains empoisonnés, d’autres étrangement tombés d’une falaise, certains retrouvés avec un simple trou laissé par la lame qui leur a percé le cœur. Aucun témoin. Aucune trace. Seulement cette étincelle de satisfaction dans mon regard. Plus jamais on ne se moquera.

An 1
Un roi pose sa couronne. Un roi ploie le genou. Un roi se relève comme un simple seigneur. Quel roi peut lutter contre des dragons? Des gigantesques bêtes crachant du feu si chaud qu’il ne reste que des cendres là où se tenait des hommes en armure.

J’ai honte de mon demi-frère à cet instant. Ne se doutait-il pas qu’il y aurait de ces dragons? Ne se doutait-il pas qu’une personne sensée ne fonce pas à la conquête du monde sans avoir les forces pour pouvoir le faire? Son conseil de guerre ne lui a donc pas dit à quel point son idée était stupide? N’avait-il pas entendu parler de la défaite du Roi de l’Orage? Du dragon qui détruit son armée?
Il ne connaissait pas les force de l’adversaire, ni ses intentions, ni ses plans, sa façon de penser. Il a foncé tête baissée. Et pour ça, il a perdu sa couronne. Pour ça, il a réduit les Terres de l’Ouest à une simple région d’un plus grand tout. Réduit à la servitude du roi-dragon.

Sa stupidité doit venir de sa mère…

An 15
Les Targaryens ont tout conquit, sauf Dorne. Ils règnent depuis 14 ans sur tout Westeros. Une paix sans précédent c’est installé sur le continent et le souvenir des dragons réduisant notre armée en cendre semble s’être évaporer.

C’est cette année là que je marie Félicitée. Mon grand-père paternel vient tout juste de mourir en me laissant une considérable richesse. Bâtard ou non, un homme riche est toujours un bon parti pour une fille. Son père m’accorde sa main et, pour une rare fois dans ma vie, je me sens réellement aimé, apprécié pour ce que je suis. Ma douce Félicitée est aussi ambitieuse que moi, mais bien plus jolie. J’ai l’impression qu’ensemble, nous pouvons accomplir des miracles! Nous pouvons nous élever, devenir plus que ce que la vie a voulu faire de nous! Nous pouvons prouver à tous que nous sommes aussi noble que le haut seigneur du Roc malgré notre statut de naissance.

Vous vous souvenez de ce que je vous ai dit, n’est-ce pas? La vie ne donne rien, prend tout.

An 20
Elle est morte. Disparut. Pour toujours. Emportant notre enfant. Et moi. Je reste seul. L’or comme compagnie dans ma grande maison. Vide. Sans vie. Sans ses rires. Sans ses sourires. À quoi bon continuer.

Et je me rappelle.

Je dois continuer. Je dois m’élever. Je dois le faire, pour Félicitée, pour notre enfant, pour moi. Je me mets à l’œuvre, achetant des commerces avec l’héritage qu’elle m’a laissé. Je choisis bien mes commerces, ne mettant pas mes œufs dans le même panier. Je me diversifie et prends que le meilleur. Au final, peut-être que la moitié des commerces sont miens. Les gens me reconnaissent dans la rue, me salut poliment, veulent avoir mes bonnes grâces. Je marche la tête haute dans les rues. Ironiquement, je deviens le roi des marchands. Le seul type roi restant dans l’Ouest. Ça me fait sourire. Je sens que ma chance a tourné. La vie ne ma rien donnée, tout pris. Je lui rends la pareille.

An 24
Quelques années après mon élévation, je reçois une promotion. Mon demi-frère me rappelle au château dont je n’ai pas mis les pieds depuis qu’il n’est plus roi. Je suis plutôt surpris qu’il se rappelle de mon nom, mais je laisse mon sarcasme de côté lorsque je suis dans son hall. J’entends sa proposition de me faire son Maître des Chuchoteurs. Une proposition qui ressemble bien plus à un ordre. Ça ne me dérange pas. Avec ce titre, je vais pouvoir m’élever. Avec ce titre, je pourrais avoir une position de choix dans son Conseil. Avec ce titre, plus que les simples roturiers me salueront dans les rues. Les gardes se mettront au garde-à-vous. Le château redeviendra ma maison.

Je serais au cœur du gouvernement. Je ne pense pas pouvoir contrôler mon demi-frère, mais je peux au moins guider certaines de ses décisions. Lui donner les informations que par bribe, jamais entièrement claires, mais toujours assez pour ne pas soulever ses gardes. Je joue à mon jeu préféré, celui dont je suis le plus doué. La mascarade. Me cacher, cacher des informations, cacher mes intentions, me fondre dans la masse de celui qui joint sa famille par honneur. Et surtout, je collecte des connaissances. Sur tout et sur n’importe qui. Les secrets viennent tous à mon oreille. Ceux de l’Ouest ou plus loin. Des murmures aux quatre coins de Westeros, dans la tanière de chaque maison. Ni dragon, ni loup, ni cerf ne sont en sécurité. La seiche ne se doute pas de ce que je sais. La rose croit sans savoir que sous ses pétales se cache un parasite à l’affût de tout.

J’adore ce nouveau titre. Mais j’en veux plus, toujours plus.

An 42 (Début de la merde + Maegor devient roi, 61 ans)
La paix n’est qu’une période de non-guerre. Elle ne peut pas durer. Elle n’est pas naturelle. Les hommes vont toujours se battre, peu importe la raison. Cette fois, un prince en voulait plus. Il aurait pu se contenter de ce qu’il avait. Après tout, il vivait bien. Dans la richesse, la gloire, l’abondance. Il n’a jamais eu à se battre pour vivre comme un bâtard. Comme moi. Mais les riches et puissants ne se contentent jamais de ce qu’ils ont. Maegor se couronne roi et Westeros sombre.

Le tonnerre gronde. Le jeu du trône se complexifie. Les pièces se positionnent avec ou sans leur accord. À tout moment, la guerre risque d’éclater. Ce n’est qu’une question de temps. Je me prépare de mon côté, redoublant mes Murmures dans tout Westeros, mais surtout à Port-Réal. Chaque fait et geste de ce nouveau roi doit être reporté. Chaque maison doit être sous surveillance. La question est qui va exploser en premier.

Dorne et le Val répondent à cette question.

Le tonnerre gronde, mais il n’y a aucun nuage dans le ciel. La sécheresse en plus de la guerre. Décidément, les évènements vont être très intéressants...

An 47
Les Fer-nés font ce qu’ils font de mieux. Ils saccagent, violent, détruisent, sèment la terreur et l’horreur dans le cœur du peuple. Port-Lannis en est la victime. À cet instant, je suis soulagé que ma Félicitée ne soit plus de ce monde. Qu’auraient-ils fait à ma douce? Ce qu’ils ont fait à la Dame du Roc? Pire? L’auraient-ils ramené dans leurs îles pour en faire leur femme? Pire? L’auraient-ils violé jusqu’à la tuer? Une chance que ma Félicitée n’était plus là… si c’était arrivé, j’aurais personnellement détruit la seiche pour qu’il ne reste que le roc et le sel sur leurs îles.

J’aide alors mon petit-neveu à accomplir sa vengeance et récupérer les prisonniers emportés par les Fer-nés. Je donne les informations nécessaires, les effectifs, les stratégies. Ce lionceau a beau être un incapable comme son père, montrer la puissance de l’Ouest aux Fer-nés est nécessaire. Ils ont osé attaquer notre ville. Ils le referont si nous ne leur montrons pas que nous pouvons nous aussi les attaquer. Et les vaincre.

An 48
Maegor est mort. La guerre avec lui. Port-Réal a brûlé, mais elle se relèvera de ses cendres. L’Ouest a bien profité de la guerre. Et moi aussi. Je m’étends encore plus dans Westeros. J’ai des nouveaux Murmures sous mon aile. Les pièces se réarrangent et les seigneurs se préparent. Les bâtards aussi se préparent… J’en entendu parler de la mort de Theodan Baratheon. N’est-ce pas fantastique! C’est probablement la meilleure nouvelle de cette foutue guerre. Je vais pouvoir en profiter pour ramener Kyra à Port-Lannis. Une lionne n’a rien à faire dans la tanière du cerf. Ça sera mieux pour elle, pour tout le monde, si elle revient dans les Terres de l’Ouest.

Même si la guerre est finie, les batailles continuent au niveau politique.

On peut encore entendre le tonnerre gronder au loin.

QUE LES ANCIENS DIEUX ET LES NOUVEAUX VOUS INSPIRENT !


image by Tomasz Jedruszek # code by ATC.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Etaine Arryn
VAL D'ARRYN
■ Localisation : Les Eyriés, le Val.
MessageSujet: Re: Talbott Hill ~ Le Maître des Chuchoteurs de l'Ouest   Jeu 29 Mar 2018 - 23:21

Tu feras gaffe, le Castor... T'as craqué !

Bienvenue par ici ! J'ai pas eu le temps de lire ta fiche, mais je me doute que tu as déjà bien cerné le personnage !

Hâte de te voir parmi nous !

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

The Fallen Princess
Winter was Coming and then, I've been on the top, Unbent, Unbowed and Unbroken. Now, I just wanna be as High as Honor
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Garett Lannister
OUEST
■ Localisation : Près de Port-Réal
MessageSujet: Re: Talbott Hill ~ Le Maître des Chuchoteurs de l'Ouest   Jeu 29 Mar 2018 - 23:28



Grand tonton

Bienvenue à toi sur ATC avec ce chouette PV sur lequel je vois que tu as déjà bien travaillé ! Je vais aller lire cette fiche de ce pas

En attendant ta validation et notre discussion pour parler RP, je te dis à très vite


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Talbott Hill
OUEST
MessageSujet: Re: Talbott Hill ~ Le Maître des Chuchoteurs de l'Ouest   Ven 30 Mar 2018 - 0:54

Merchi merchi pour l'accueil! Alors, techniquement, j'ai finis, mais niveau évènement du forum+liens familiaux je suis très confuse (ça se remarque par mon manque de développement à ce niveau là!)

@Garett : Wow, déjà une demande de rp? Ça va vite, j'adore! *o*
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Elenei Connington
ORAGE
MessageSujet: Re: Talbott Hill ~ Le Maître des Chuchoteurs de l'Ouest   Ven 30 Mar 2018 - 7:19

Un lion! Un lion! Un lion!

Bienvenue! Excellent choix de pv! :)

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •



   
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ashara Stark
NORD
■ Localisation : Winterfell, Terre du Nord
MessageSujet: Re: Talbott Hill ~ Le Maître des Chuchoteurs de l'Ouest   Ven 30 Mar 2018 - 7:47

Bienvenue à toi !

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Ashara's theme - Edric & Ashara lover's song - Brandon's Theme
"No matter where you are, or what you're doing or who you're with.
I will always, honestly, truly, completely love you..."
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Catelyn Arryn
VAL D'ARRYN
■ Localisation : Donjon-Rouge, Otage de la Couronne.
MessageSujet: Re: Talbott Hill ~ Le Maître des Chuchoteurs de l'Ouest   Ven 30 Mar 2018 - 10:47

Bienvenue parmi nous, avec ce superbe PV !

Si tu rencontres la moindre difficulté, n'hésite pas à venir nous trouver (quoique, pour des promptes réponses, on ne puisse pas trop compter sur moi en ce moment hahaha) : notamment pour le contexte et les intrigues, point assez important sur ATC, demande directement à ton grand-neveu de t'expliquer tout cela.

Au plaisir de ta fiche, si elle est terminée n'oublie pas de la recenser dans le sujet adéquat pour que je puisse la modérer !


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


as High as Honor
You're not the untold story
You're the secret weapon

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Oswell Connington
ORAGE
MessageSujet: Re: Talbott Hill ~ Le Maître des Chuchoteurs de l'Ouest   Ven 30 Mar 2018 - 22:08

Bienvenue

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

griffin&lioness
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Talbott Hill
OUEST
MessageSujet: Re: Talbott Hill ~ Le Maître des Chuchoteurs de l'Ouest   Sam 31 Mar 2018 - 21:15

Merci à tous pour votre accueil! ^.^
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ondrew Piète
COURONNE
MessageSujet: Re: Talbott Hill ~ Le Maître des Chuchoteurs de l'Ouest   Lun 2 Avr 2018 - 0:09

Hola ici!

Je m'occupe de toi demain après midi sans foute!

Merci pour ta patience ;)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Le Chevalier Errant
ADMIN SUPRÊME & PNJ
■ Localisation : indéterminé.
MessageSujet: Re: Talbott Hill ~ Le Maître des Chuchoteurs de l'Ouest   Lun 2 Avr 2018 - 18:33


Félicitations !
« Bienvenue sur ATC »

Que dire, que dire... Mis à part quelques coquilles qui sont somme toute naturelles quand on écrit des textes relativement long, ta fiche est bien construite, et résume assez bien la vie de ce personnage tourmenté par sa naissance et ses demis frères lions! J'ai hâte de voir comment tu vas t'inscrire dans la dynamique de ta région et du forum, et surtout, jusqu'où tes complots iront

N'hésite pas à me contacter (via Nymeria Martell) pour que je puisse t'expliquer le fonctionnement des espions sur le forum, tu te doutes que tu ne peux pas décider toi-même de ce que tu sais (ou ne sais pas )! En attendant, bienvenue ici!

Et c'est pour cela que le staff et moi-même sommes heureux de vous annoncer que votre fiche est validée ! Vous êtes désormais un habitant de l'Ouest. En tant que tel, vous êtes soumis aux lois de celle-ci ainsi que celles de Westeros. Au plaisir, donc, de vous croiser dans l'un ou l'autre des Sept Royaumes.

Cependant, pour finaliser votre inscription et votre intégration au sein de la communauté, il vous reste quelques petites formalités à remplir obligatoirement :

Recenser l'avatar du personnage.
Déclarer sa famille.
Compléter le registre des multicomptes (si vous êtes un DC, TC, QC)
Recenser les dates importantes de votre personnage dans les chronologies détaillées
Créer et tenir à jour (impérativement) votre fiche de chronologie de personnage.
Ouvrir une fiche de liens.
Assortie à sa soeur, fiche de sujets.
Et de venir prendre du bon temps avec nous !

crédits image : ATC ; code by ATC.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Freyja Stark
VAL D'ARRYN
■ Localisation : Port-Réal.
MessageSujet: Re: Talbott Hill ~ Le Maître des Chuchoteurs de l'Ouest   Mar 3 Avr 2018 - 15:40

Uuh j'arrive en retard...
Bienvenuuue parmi nous en tout cas et félicitations pour ta validation
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Talbott Hill ~ Le Maître des Chuchoteurs de l'Ouest   

Revenir en haut Aller en bas
 

Talbott Hill ~ Le Maître des Chuchoteurs de l'Ouest

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Silent Hill -Film
» [UPTOBOX] Hamburger Hill [DVDRiP]
» Primrose Hill
» Le carnet de Maria Hill
» ∆ Tree Hill - Caroline du Nord

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After the Conquest :: 

It shall not end until my death

 :: Demandes de Citoyenneté :: Présentations Validées
-