Partagez | 
 

 La Lionne du désert • Arianna Martell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Arianna Martell
DORNE
■ Localisation : Lancehélion
MessageSujet: La Lionne du désert • Arianna Martell   Dim 8 Avr 2018 - 19:30


Arianna Martell

feat. Amanda Seyfried

♦️ Ambitieuse ♦️ Pétillante ♦️ Orgueilleuse ♦️ Arrogante ♦️ Dévouée ♦️ Envieuse ♦️ Courageuse ♦️ Eloquente ♦️ Déterminée ♦️ Curieuse ♦️ Fière ♦️ Stratège ♦️ Indépendante ♦️ Impulsive ♦️ Aimante (avec ses proches) ♦️ Gracieuse ♦️ Sûre d'elle ♦️ Susceptible ♦️ Intelligente ♦️ Observatrice ♦️ Rancunière ♦️


VALAR MORGHULIS

◮ Titre(s) :
Princesse de Dorne.

◮ Âge :
23 ans

◮ Lieu de naissance :
Castral Roc

◮ Situation :
Mariée au Prince Manfrey Martell.

◮ Statut :
PV.

◮ Groupe :
Dorne.

VALAR DOHAERIS

◮ Maison :
Naissance : Maison Lannister. Je rugis. Cette devise accordée à la famille Lannister n'est pas anodine et en démontre toute la puissance. Réputée pour ses inépuisables mines d'or qu'elle exploite pour s'enrichir, la maison Lannister demeure l'une des plus prestigieuses de Westeros, si ce n'est la plus prestigieuse. Jouant des rôles fondamentaux dans la politique et l'Histoire de Westeros, les Lions de l'Ouest ne sont fidèles qu'à eux-mêmes, malgré les allégeances qu'ils acceptent de conclure pour des motifs stratégiques. Fiers de leurs nobles origines de Rois des terres de l'Ouest, les Lannister semblent se faire difficilement à ce rang de simples vassaux du Trône de Fer, et ce, malgré les générations suivant le ploiement de genou de Loren Lannister devant Aegon le conquérant.
L'inépuisable soif de pouvoir de ses membres les pousse toujours proche du centre de gravitation de la puissance.

Mariage : Maison Martell. Fondée par l'union de la reine guerrière Nymeria, venue de l'Est et Mors Martell, cette maison se distingue dès ses commencements par un désir farouche d'indépendance. Cette volonté d'indépendance, mêlée l'harmonie des croyances et des traditions consacrant l'unification des peuples, permit à la maison Martell de résister aux incessantes attaques des dragons et de se proclamer seule maison à être demeurée insoumise à la conquête. Elle tire une immense fierté de ce statut qui trône par ailleurs dans sa devise "Insoumis, invaincus, intacts". Une provocation brûlante, toute particulière à l'esprit dornien, libre, insaisissable.


◮ Famille :
Arianna est la deuxième enfant de feu Eddard Lannister et de Johanna Lannister. Sa mère s'est remariée avec lord Byron Reyne plusieurs années après la mort de son premier époux, embrassant désormais la qualité de dame de la maison Reyne. Son grand-frère Garett est aujourd'hui à la tête de la maison Lannister avec sa seconde épouse Alerie Lannister (née Piper). Sa soeur cadette, Eresys est dame de la maison Tyrell depuis son mariage en l'an 46 avec lord Harys Tyrell.
Arianna a épousé le Prince Manfrey Martell de Dorne en l'an 47, lui consacrant le titre de Princesse de Dorne. Elle vit désormais avec son beau-père Quentyn Martell, et la cousine de son époux aujourd'hui Princesse dirigeante, Nymeria Martell.


◮ Informations complémentaires & faits divers :
D'une ambition et d'une détermination débordante, Arianna a une haute vision de sa place dans la société dans l'avenir. Cette arrogance bien caractéristique de son origine de lionne peut parfois lui attirer l'antipathie de ses semblables, mais elle tente de se rassurer en traitant ces derniers d'inférieurs. Au fond, Arianna n'est pas autant agaçante qu'elle le laisse paraître. Son éducation l'a incitée à mettre une certaine distance avec les autres, mais elle reste très aimante envers ses proches. A ce sujet, elle déteste être comparée à sa mère, bien plus froide et dure qu'elle. Elle fait tout pour éviter de lui ressembler, quitte à s'adoucir et à aller à l'encontre de son éducation.

DIS-MOI TOUT...

Ces six dernières années, la guerre a affaibli chaque région de Westeros, provoquant des pertes tant matérielles qu’humaines. Prenant la relève, la sécheresse vient ébranler les réjouissances de la paix. Comment avez-vous vécu les lendemains de la guerre? comment subissez-vous ce Long Eté? ✒️ Cette guerre est interminable. Chaque fois que l'on pense finir d'un côté avec un adversaire, une nouvelle animosité émerge ailleurs. Les Lannister ont été particulièrement touchés, notamment par l'affrontement virulent avec les Îles de Fer qui ont détenu Elenei et Tommen Lannister, fils du suzerain des terres de l'Ouest et héritier. Si Elenei a pu être secourue, la situation de Tommen reste toujours précaire et Arianna ne peut cacher son angoisse de ne jamais revoir son neveu un jour. Elle sait que son frère Garett a un plan, car c'est ainsi qu'il fonctionne. Il a de grandes visions pour le continent, et pour récupérer son fils. Même si elle ignore le contenu de ses projets, elle lui fait entièrement confiance et saura se ranger à ses côtés s'il lui demande.

A Dorne, son arrivée a été particulièrement mouvementée. Une tentative de meurtre a certes pu être déjouée à son égard et à celui de son époux, mais la Princesse Myrcella Martell n'a pas pu être épargnée. Cette entrée, symbole du sang versé, a quelques temps fait redouter à Arianna les terres sur lesquelles elle s'apprêtait désormais à vivre. Mais elle se sent particulièrement à l'abri au sein du Palais de Lancehélion, bien que dans celui-ci se trament des enjeux politiques considérables. Elle sait bien que son alliance avec Dorne permet à l'Ouest de se fournir en nourriture pendant cette sécheresse, il est donc de son devoir de l'honorer de son mieux afin de rester fidèle à son frère. A Dorne, ce sont d'autres considérations politiques qui priment. Entre l'animosité éternelle avec le Bief, les rumeurs d'affrontements avec l'Orage et l'intarissable volonté d'indépendance de Dorne, les Martell font face à de nombreuses problématiques en suspens. Si la paix est présente, elle est plus que jamais instable et Arianna sait qu'il faudra attendre le bon moment pour agir et mener les choses à son avantage.


Depuis le mariage Targaryen, la régence est tombée entre les mains de Robart Baratheon, suzerain de l'Orage, dont la popularité ne cesse de grandir à Port-Réal comme dans ses terres. Comment voyez-vous cette ascension, est-ce une opportunité ou un obstacle? ✒️ Robb Baratheon est le cousin d'Arianna, notamment de par sa mère, anciennement Lannister. Si elle n'a jamais eu de lien particulier avec lui, elle sait que son frère considère les Cerfs des Terres de l'Orage comme des alliés privilégiés, et à ce titre, elle se réjouit pour lui de voir l'un de ses alliés accéder à une si haute fonction. Cette place pourra l'aider à mener des actions en faveur de sa famille d'origine, et son éternelle allégeance aux Lannister la pousse à tenter de voir cette ascension d'un oeil favorable.

Cependant, elle ne doit pas oublier que sa terre d'accueil est en conflit étouffé avec les Baratheon, et qu'à ce titre, tout réjouissement excessif pourrait être mal interprété. Si Arianna se sent davantage proche de Dorne que de l'Ouest actuellement, elle demeure partagée sur la nomination de Robb Baratheon à cette fonction et espère qu'elle ne se fera pas ouvertement contre les intérêts des Martell.


Sur ce nouvel échiquier, pourriez-vous trahir vos allégeances pour parvenir à vos fins? Quelle est votre ambition personnelle? ✒️ Arianna a soif d'ambition et de pouvoir depuis son plus jeune âge. Si elle rêve de puissance, son statut actuel de Princesse lui permet de jouir de l'illusion d'une forme de royauté, ce qui n'est pas sans la déplaire. Elle insiste même beaucoup sur ce titre et tient à reprendre tous ceux qui omettraient de s'adresser à elle ainsi. Pour autant, elle est tombée sous le charme de son époux, ce qui trahit sa capacité à vouloir tout tenter pour arriver à ses fins. Elle sait qu'il refuse le trône qu'elle convoite tant, et pourtant, elle ne se sent pas capable de le manipuler ouvertement car elle tient à lui. Elle n'ignore pas le mépris de la Princesse Nymeria pour son incapacité à le convaincre mais préfère ne pas y accorder trop d'importance pour l'instant. Le mariage entre l'Ouest et Dorne est particulièrement important pour les Lannister, et elle souhaite par dessus tout ne pas trahir son frère en étant en guerre ouverte avec Nymeria et en compromettant leur accord. Si Arianna est prête à tout et à beaucoup de trahisons pour arriver à ses fins, elle se refuse à trahir à la fois son frère et son époux.


DERRIERE LE MASQUE
• Âge |
22 printemps
• Prénom ou pseudo |
Marine (mais tout le monde m'appelle Marinou)
• Sexe |
Femme
• Comment as-tu connu le forum ? |
J'y étais il y a plusieurs années quand je jouais déjà Arianna à l'époque (amour de ma vie). Et un cours bien passionnant de droit des sûretés a fait divaguer mon esprit vers les souvenirs du fofo. Elinor s'est chargée de finir de me convaincre de revenir !
• Autre chose ? |
Préparez-vous, Dorne va trembler !

image by Tomasz Jedruszek # code by ATC.


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


Everybody wants to rule the world ☽
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Arianna Martell
DORNE
■ Localisation : Lancehélion
MessageSujet: Re: La Lionne du désert • Arianna Martell   Dim 8 Avr 2018 - 19:30


Arianna Martell

« All for freedom and for pleasure, nothing ever lasts forever »


BUT FIRST WE LIVE

CASTRAL ROC AN 37

Un faible rayon de soleil se glissait timidement parmi les nuages menaçants qui planaient sur Castral Roc ce matin-là. Adossée près de la fenêtre donnant sur les jardins du domaine, Arianna suivait d’un regard envieux l’entrainement de son frère à l’épée qui se déroulait plus bas. Le jeune garçon avait débuté ses leçons depuis quelques mois seulement, mais démontrait une agilité à faire pâlir un élève plus entraîné. « Bien » se dit Arianna en se détachant de cette scène à contrecoeur pour retourner à son morose point de croix. Eresys, à ses côtés chantonnait, naïve, insouciante, quasi-insupportable par moments, tandis que la septa guidait le déplacement de ses aiguilles avec une minutie sacrée. Tout dans ce chateau était censé respirer l’ambiance familiale traditionnelle, et Arianna se surprit à détester cela. Depuis qu’on l’avait séparée de son frère aîné pour leur donner une éducation distincte, for bien adaptée aux conventions archaïques de leurs sexes respectifs, elle étouffait. Dieu, qu’elle aurait voulu balancer ce satané point de croix et rejoindre Garett dehors pour qu’ils s’amusent à explorer les innombrables recoins de Castral Roc, comme ils avaient coutume de le faire ! Au-lieu de cela, elle devait rester là, à se tenir droite, à entendre sa soeur piailler futilement et à obéir à une bonne femme aigrie par l’âge et la frustration d’avoir fait des choix de vie décevants.

« Arianna, très chère, continuez votre point de croix »

La sinistre voix sortit la jeune fille de ses pensées. Elle lança un regard noir à son interlocutrice et pour toute réponse, fit valser son matériel de broderie au sol profitant de la stupéfaction de la septa pour prendre son temps avant de sortir en veillant à préserver toute la dignité possible. Elle dévala les escaliers sans se soucier des jérémiades de la vieille femme qui peinait à la suivre aussi rapidement, maugréant sur les maux que son âge avait tracé sur son corps. Elle se dirigea vers la cour où Garett pratiquait ses leçons. La simple idée de le retrouver suffit à lui arracher un sourire alors qu’elle franchissait la porte menant vers les extérieurs. Mais une voix, une simple voix la figea net, la glaçant instantanément sur place, laissant agoniser lentement sa seule lueur d’espoir de la journée.

« Laissez-le Arianna. Nous en avons déjà parlé. »

Johanna Lannister se tenait derrière elle, étincelant paradoxe par la chaleur de sa beauté et par la glace de ce masque qu’elle ne quittait jamais. La vieille septa parvint enfin à leur niveau, et voulut implorer timidement le pardon de la régente pour avoir laissé la jeune lionne échapper à sa surveillance. La mère Lannister ne lui laissa même pas l’opportunité de laisser le moindre mot s’échapper de sa bouche, et veilla à la faire taire d’un geste désinvolte de la main. Comme un animal docile, la septa obéit et s’éloigna en silence. Arianna n’avait pas un seul instant cessé de fixer le regard imperturbable de sa génitrice, et il régnait désormais sur Castral Roc une lourde atmosphère de défi. Une bataille silencieuse sans merci s’opérait entre la mère et sa fille. Et tandis que chaque seconde de plus qui passait, Arianna sentait son coeur gonfler d’arrogance de lui tenir tête, Johanna quant à elle, oscillait certainement entre rage intense et fierté coupable. Arianna ne faisait pas une simple crise de rébellion. Non. Elle se forgeait comme la Lannister qu’elle devait être. Mais à ce petit jeu, elle avait encore bien des lacunes… Souhaitant mettre fin à cette torpeur rivale, Johanna lui asséna une gifle monumentale et la jeune fille porta instantanément sa main à sa joue endolorie. Elle sentait les larmes lui monter mais dut ravaler aussitôt ses sanglots.

« Si je vous vois verser la moindre larme, votre soeur Eresys subira le même traitement » souffla-t-elle.

A ce jeu, Johanna Lannister était indéniablement la reine. Elle connaissait suffisamment son enfant pour savoir qu’une menace de représailles contre elle-même ne ferait que l’enorgueillir davantage et la pousser au défi. Menacer l’une des seules personnes qui comptaient pour elle en revanche…

« Vous êtes un monstre » parvint à lâcher Arianna entre ses dents.

Cette remarque décrocha un rire faussé à la grande lionne qui se contenta de tourner les talons, estimant le combat terminé. Et malgré une cuisante défaite, Arianna Lannister sentait l’adrénaline couler dans ses veines et jurait pouvoir entendre son coeur tambouriner dans sa poitrine. Elle aimait ce jeu. Bien plus que le point de croix.


CASTRAL ROC AN 41

Eresys était livide. Elle ne tentait même pas de se redonner une quelconque contenance et demeurait là, figée, incapable du moindre mouvement, de la moindre parole. Arianna la scrutait dans un mélange imperceptible de dégoût et de pitié, les bras croisés révélateurs de la distance qu’elle souhaitait désormais établir avec sa cadette. Elle aurait pu la prendre dans ses bras, la rassurer comme toute autre soeur aimante l’aurait fait. Mais elle s’en sentait incapable. Ses sens en alerte depuis quelques jours ne l’avaient pas trompés sur l’état qu’elle soupçonnait chez Eresys. Et face à son harcèlement quasi ininterrompu, face aux insistances, aux sous-entendus, Eresys avait craqué. Le triomphe d’obtenir la vérité fut en réalité bien vite nuancé par la déception. Comment avait-elle pu se laisser aller dans les bras du premier incongru venu, lui offrir sa vertu, la vertu d’une Lannister, et se retrouver avec un enfant à naître à seulement quatorze ans ? Comment avait-elle pu porter à ce point le déshonneur sur sa famille ?

« Bon sang Eresys, qu’est-ce qu’il t’est passé par la tête ? As-tu la moindre idée de ce que tu viens de faire ? As-tu la moindre idée de ce que Mère fera lorsqu’elle l’apprendra ? Tu penses peut-être qu’elle se réjouira d’être la grand-mère d’un petit bâtard ? Et Garett, que dira-t-il ? Par les Sept, Eresys tu viens de jeter la honte sur cette famille pour ton petit plaisir personnel d’enfant gâtée ! ».

Arianna hurlait presque à présent, entrainant davantage Eresys dans son mutisme et dans son repli d’elle même. Elle poursuivait incessamment son discours mi moralisateur, mi accusateur comme si elle tentait d’exulter tout son dégoût d’une façon ou d’une autre… et peut-être aussi comme un moyen de s’élever elle, par rapport à ce qu’il restait de vertu de sa soeur. Car elle, malgré les soupirants semés sur son chemin, s’était fait un point d’honneur à attendre le mariage pour expérimenter les plaisirs de la chair. Bien sûr que la curiosité la rongeait à se sujet, comme n’importe quelle adolescente normalement constituée. Mais ses valeurs et son rang l’élevaient au-delà de ces considérations purement primitives. Contrairement à Eresys, elle connaissait sa valeur et savait qu’une seule personne la mériterait un jour, celle que les Dieux auraient mis face à elle devant l’autel.

« As-tu conscience qu’à présent tu ne vaux plus rien ? Qui voudra épouser une trainée sans vertu ? Oh oui Eresys, tu peux me regarder ainsi, mais c’est bien ce mot qu’on utilisera quand tout le monde apprendra ! »

De toute évidence, Eresys s’était déjà maintes fois châtiée de la sorte, se condamnant de chacun de ces mots avant qu’ils ne l’atteignent de la bouche d’autrui. Elle subissait simplement sa peine, avec toute la passivité possible. Et lorsqu’elle comprit qu’Arianna avait fini sa plaidoirie, elle se leva, les bras ballants, et prit une profonde inspiration tandis que son aînée le visage marqué par la contrariété paraissait ne plus prendre de plaisir à la tourmenter.

« Vas-tu m’aider, oui ou non ? »

Arianna reçut ces paroles en plein visage et demeura bouche-bée quelques instants. Pour une rare fois, elle n’avait plus de mot à opposer à son adversaire. Alors, comme un animal en cage, elle se mit à faire les cent pas dans la pièce, rentrant ses ongles dans la paume de sa main pour que la douleur la ramène à ses esprits. Ses pensées s’entremêlaient. Sans doute calculait-elle quel choix serait le plus payant pour ses propres intérêts. Bien sûr qu’il serait stratégiquement intéressant pour la jeune lionne du Roc de mettre sa soeur dans un embarras public. Ainsi, elle ne paraitrait qu’encore plus vertueuse et serait assurée d’être préférée pour un mariage prestigieux. Mais le prestige justement… Eresys mettrait un coup mortel au prestige des filles de la maison Lannister. Indéniablement. Et la première qui en paierait le prix serait son aînée qui verrait sa valeur diminuer par sa faute, et qui devrait certainement se contenter d’un mariage médiocre avec un seigneur mineur pour les écarts de jeunesse d’Eresys. A y réfléchir, il y avait certainement davantage d’intérêt à garder tout ceci secret… Quitte à se servir de ce précieux secret en temps voulu.

« Très bien. Je m’occupe de tout.
- Oh Ari… Merci… Je ne sais pas comment te… »

Arianna la fit taire d’un geste de la main, un geste qui n’était pas sans lui rappeler la Régente lui servant accessoirement de mère. A ce sujet, elle s’engageait sur une pente difficile. Quelle fille pouvait dissimuler une grossesse à sa mère ? Et surtout, qui pouvait cacher le moindre secret à Johanna Lannister ?

CASTRAL ROC AN 44

La beauté éclatante d’Arianna se révélait davantage au fil des années. Une beauté telle que nombreux se poussaient sur la liste des prétendants et que les rumeurs juraient qu’elle ne tarderait pas à se marier et à faire la fierté de sa famille. Sa longue chevelure dorée, son regard clair, ses traits à la fois doux et mémorables suscitaient autant d’envieux que le montant de sa dot et le prestige de ses origines. Mais si la liste était longue, bien courte était celle des prétendants ayant une réelle valeur pour une jeune Lannister. Titres insignifiants, trésorerie inexistante, place en société ridicule… Arianna trouvait toujours un prétexte bien que Garett et Johanna se chargeaient d’opérer un tri préalable avant de lui soumettre les propositions. Elle ne pouvait se permettre d’épouser un homme insignifiant. Tout simplement parce qu’elle aspirait à de grandes choses. Elle ne comptait pas se contenter d’être une simple dame d’une quelconque maison, fut-elle prestigieuse ou renommée. Non. Elle voulait le pouvoir. Elle voulait l’adrénaline de la politique, la complaisance de la puissance. Elle voulait s’élever encore plus haut. Peut-être tenait-elle cette ambition dévorante de sa mère qui ne cessait de l’apostropher pour qu’elle accomplisse toujours plus, toujours mieux. Arianna avait donc fini par se convaincre qu’elle valait mieux que la plupart des gens, car personne ne devait subir autant de pression qu’elle à atteindre la perfection en tous domaines. Eresys ne valait plus rien, elle en était convaincue. Elle était désormais la seule à pouvoir assurer la prestance de sa maison par un flamboyant mariage. Et elle prenait cette mission très au sérieux. Surtout, tout au fond d’elle, une petite voix lui susurrait de faire bien mieux que sa soeur, de lui susciter l’envie et la jalousie. Ce genre de comportement qui s’empare des coeurs des soeurs à l’adolescence…

Ce soir-là, sa mère avait tenu à réunir toute la famille au dîner pour une annonce « spéciale » affirmait-elle. Le coeur d’Arianna tambourinait dans sa poitrine, convaincue qu’on lui annoncerait enfin des fiançailles dignes d’elle et de son rang et qu’elle pourrait fuir l’enfer que devenait chaque jour Castral Roc. Et à cet instant, entre deux bouchées, Garett lâcha la bombe qui acheva de disperser ses espoirs. Jasper Baratheon. Son cousin. Le troisième cadet de la famille des terres de l’Orage. Aucune chance pour la moindre succession possible. Aucun intérêt de renforcer l’alliance déjà forte entre les deux familles. Aucun intérêt à ce mariage. Arianna laissa planer un silence pesant, tendant les nerfs de son frère dans l’attente d’une réaction encore dramatique. Puis elle éclata de rire à gorge déployée, et ce rire se propagea dans l’air pour y faire peser une plus forte tension sur les lions de l’Ouest. Garett, n’y tenant plus, finit par demander ce qu’il pouvait bien y avoir de drôle, adoptant le ton le plus sérieux au monde. Alors Arianna comprit qu’il ne s’agissait pas d’une plaisanterie. L’hilarité de la situation laissa alors aisément sa place à l’incompréhension qui fit peser sur Arianna un sentiment de vulnérabilité, mettant ses nerfs à vif pour seul moyen de défense.

« Tu n’envisages pas sérieusement ces fiançailles, rassure-moi cher frère ?
- Pourquoi pas ? Jasper fait partie d’une prestigieuse lignée, il a certes une place quelque peu éloignée de la succession mais…
- Quelque peu éloignée ? Serait-ce un euphémisme ?

- Arianna, nous sommes fatigués de devoir te trouver un parti convenable. De toute évidence, aucun ne trouvera grâce à tes yeux et il n’est pas question que tu finisses vieille fille ici pour le restant de tes jours. Nous avons besoin de renforcer notre alliance avec les Baratheon qui sont de précieux alliés. Je te le demande donc personnellement ma soeur, accepte ce mariage ».

Arianna, outrée, chercha un soutien autour de la table. Mais personne ne se manifesta. Pas même sa mère qui prenait un plaisir coupable à admirer la scène, les lèvres trempées dans son verre de vin. Eresys glissa que Jasper était beau garçon, ce qui acheva d’exaspérer Arianna. Définitivement, Eresys ne comprenait rien au monde dans lequel elle vivait.

« Je refuse.
- Pardon ? fit Garett, malgré sa parfaite compréhension.
- Tu ne te débarrasseras pas de moi en me mariant au premier cadet sans espoir de succession venu. Je mérite mieux que ça. Notre famille mérite mieux que ça. Enfin, n’y a-t-il que moi qui ai à coeur les intérêts de cette maison ?! »

Le reste de la conversation s’acheva entre cris, rage et désespoir. Un pain quotidien pour les Lannister ces derniers temps. Arianna se sentait trahie, délaissée par ce frère qu’elle admirait tant. Au fond, peut-être s’obstinait-elle à refuser ces mariages pour ne pas avoir à le quitter ? Peut-être n’était-elle pas prête. Il était commun pour certaines filles de vouloir un mari qui puisse égaler la valeur de celui avec qui elles avaient grandi. Et en cet instant, Arianna constatait que personne ne pourrait certainement surpasser son frère.
Elle apprit quelques jours suivant son refus que son amie de longue date, Allya Reyne, s’était jetée sur l’occasion et avait conspiré pour s’approprier l’offre qu’on lui avait soumise. Son ego s’était heurté à l’idée de se faire doubler par une femme d’une famille inférieure à la sienne. Même si elle avait refusé Jasper, elle ne tolérait paradoxalement pas qu’une autre puisse l’avoir. Peut-être se l’était-elle déjà acquis alors qu’elle s’obstinait à le rejeter. Car après tout, tout était acquis pour Arianna.


CASTRAL ROC AN 46


Les deux années qui suivirent le refus d’une alliance Baratheon signèrent le commencement d’une certaine impatience chez la jeune lionne du Roc qui demeurait sans fiancé et sans le moindre projet de noces. A désormais vingt ans, Arianna était l’une des rares femmes de son âge encore célibataire, et si elle arguait haut et fort que c’était parce que personne n’était digne d’elle, au fond d’elle se terrait une angoisse infatigable. Et si elle ne trouvait jamais d’époux ? Une personne acheva de donner toute sa puissance à cette petite angoisse. Cette personne : Harys Tyrell. Il avait été convenu que le beau jeune homme de la maison du Bief choisirait l’une des deux filles Lannister à marier. Arianna démontrait une confiance à faire pâlir sa cadette. Elle savait qu’elle avait tous les atouts. Elle était plus jolie, plus gracieuse, plus pétillante, plus douée en chant, point de croix… Elle incarnait la perfection telle qu’on l’avait façonnée durant des années. Et pourtant, ce fut Eresys. Ce fut Eresys celle qui fut choisie. Ce fut Eresys qui quitta le nom Lannister pour embrasser celui de Tyrell. Arianna eut la sensation de se prendre un coup dans le ventre, incapable de parler d’abord, trop occupée à chercher son souffle coupé par le choc. C’était injuste. Il n’y avait pas d’autres mots. Injuste.

Garett sentit certainement ce trouble inhabituel chez sa soeur. Il devait sincèrement penser qu’il s’agissait là d’une simple jalousie naturelle. Mais c’était la sidération qui prenait possession d’Arianna. Comment le destin pouvait-il être si cruel ? Elle qui avait tout fait pour être parfaite, la parfaite fille, la parfaite future épouse, elle qui n’avait pas abandonné sa vertu dans les bras du premier venu. Et pourtant ce n’était toujours pas elle qui était préférée lorsqu’un mariage prestigieux se profilait. La tête posée contre l’épaule de son frère, elle cherchait désespérément un sens à tout ceci. Elle aurait tant aimé lui dire, ce soir-là, toute la vérité sur Eresys. Mais elle ne se sentait le courage pour aucune parole. Elle se contenta de ce contact aussi rare que chaleureux qu’il lui proposait et lui fit promettre des noces encore plus grandioses. Arianna était destinée à quelque chose de plus grand. C’était forcément écrit…


LANCEHELION AN 48

Arianna fixait inlassablement la vue que sa fenêtre offrait sur le palais de Lancehélion, sentant encore les rayons du soleil réchauffer sa peau malgré l’heure tardive qui annonçait le début de la soirée. Elle aimait cette fenêtre qui lui donnait un regard imprenable sur le domaine. Elle aimait cette chaleur qu’elle avait jugé parfois étouffante à son arrivée. Elle aimait cette région qui l’accueillait avec cette générosité si caractéristique. Des mains familières lui attrapèrent les hanches, l’invitant à se rapprocher davantage. Elle se laissa faire, un sourire aux lèvres tandis que Manfrey s’affairait à embrasser lascivement sa nuque. Elle se cambra davantage pour lui offrir encore davantage de sa peau, obéissant toujours plus au désir incontrôlable qui montait à l’intérieur d’elle.

Elle se retourna pour le fixer. Ses boucles brunes, sa peau mat, son regard franc et mystérieux à la fois… Arianna ne s’en lassait pas. Et être follement attirée par son époux n’était pourtant pas prévu dans le programme qu’elle avait imaginé maintes et maintes fois. Pourtant, dès les premières fois, une passion indescriptible avait pris possession d’eux. Encore ce soir, Arianna ne pouvait réprimer ses frissons lorsqu’il la caressait, qu’il la poussait contre le mur en la soulevant, prenant possession de ses lèvres en lâchant d’insurmontables soupirs de plaisir. Qui aurait pu lutter ? Dans ces moments, elle sentait qu’elle lui appartenait entièrement, et réciproquement. Son Prince. Et désormais l’héritier de Dorne.

Il était la seule personne avec qui elle s’abandonnait entièrement, sans calcul… ou presque. Bien sûr qu’elle avait prié pour que Nymeria le désigne comme son héritier à la mort de la Princesse Myrcella. Bien sûr qu’elle usait de ses charmes pour le convaincre de gagner confiance en lui, notamment en matière politique. Bien sûr qu’elle se rêvait sur le trône à ses côtés. Et pourtant, Manfrey ne voulait pas de ce titre dont elle rêvait secrètement. Au-delà de son ambition personnelle, Arianna demeurait convaincue que seul son époux serait à même de diriger Dorne avec talent, sagesse et intelligence, des qualités dont il était fort bien pourvu. Elle aurait pu essayer davantage. Elle aurait pu tenter de le manipuler réellement. Elle devrait même. C’était ce que sa mère aurait attendu d’elle. Mais Manfrey avait beau être fou d’elle, il n’était ni naïf, et encore moins un idiot influençable. L’idée même de se servir de lui était devenue peu à peu inconcevable, insupportable même. Arianna allait à l’encontre de son ambition démesurée, mais pour la première fois, elle faisait passer quelqu’un avant ses aspirations personnelles. Parce que même si ce n’était pas prévisible, même si elle tentait parfois de se convaincre du contraire, elle était tombée amoureuse de lui. Elle n’oubliait pas le trône, elle ne l’oubliait jamais, mais tous ses projets s’anesthésiaient paisiblement lorsqu’ils laissaient libre cours à leurs ardeurs comme ce soir-là.

image by Tomasz Jedruszek # code by ATC.


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


Everybody wants to rule the world ☽
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Garett Lannister
OUEST
■ Localisation : Près de Port-Réal
MessageSujet: Re: La Lionne du désert • Arianna Martell   Dim 8 Avr 2018 - 19:36

Ma soeuuuuuuuuuuuuur

Sois la bienvenue pour ton retour sur ATC

J'ai très hâte de lire cette fiche et de pouvoir RP avec toi

Hear us roar

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Talbott Hill
OUEST
MessageSujet: Re: La Lionne du désert • Arianna Martell   Dim 8 Avr 2018 - 20:00

Bonjour à toi et bienvenue!

J'espère qu'on pourra rp ensemble dans un avenir proche
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Oswell Connington
ORAGE
MessageSujet: Re: La Lionne du désert • Arianna Martell   Dim 8 Avr 2018 - 20:40

Bienvenue

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

griffin&lioness
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Catelyn Arryn
VAL D'ARRYN
■ Localisation : Donjon-Rouge, Otage de la Couronne.
MessageSujet: Re: La Lionne du désert • Arianna Martell   Dim 8 Avr 2018 - 20:47

Re-bienvenue parmi nous !

Je crois que nous n'avions jamais pu RP ensemble, à l'époque, mais c'est un plais de te revoir en tout cas ! Bon courage pour cette fiche ! Hâte de lire !

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


as High as Honor
You're not the untold story
You're the secret weapon

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ashara Stark
NORD
■ Localisation : Winterfell, Terre du Nord
MessageSujet: Re: La Lionne du désert • Arianna Martell   Dim 8 Avr 2018 - 21:06

Bienvenue =)
Bon courage pour ta fiche

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Ashara's theme - Edric & Ashara lover's song - Brandon's Theme
"No matter where you are, or what you're doing or who you're with.
I will always, honestly, truly, completely love you..."
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Wendy Piper
OUEST
■ Localisation : A Port Réal, auprès de sa soeur
MessageSujet: Re: La Lionne du désert • Arianna Martell   Dim 8 Avr 2018 - 21:45

Bienvenue à toi belle lionne Ou plutôt re bienvenue d'après ce que j'ai compris !

Bon courage pour ta fiche, et Wendy va te détester au plus haut point, mais ne t'inquiète pas, c'est tout à fait normale

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


Little sweet poison
“We are what we pretend to be, so we must be careful about what we pretend to be.”
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Elinor Piète
COURONNE
■ Localisation : Port-Réal.
MessageSujet: Re: La Lionne du désert • Arianna Martell   Lun 9 Avr 2018 - 22:52

Mon Ari ! Ma Chocowap ! Ma Marinou !

Tellement contente de te revoir ici reprendre ta princesse. Elle t'a attendue pendant toutes ces années !

Hâte de te relire et de lire ces RP avec Nym !

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

The Beautiful Spider
The dangerous black widow encases her victims with silk, and then kills with poison from her fangs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ondrew Piète
COURONNE
MessageSujet: Re: La Lionne du désert • Arianna Martell   Lun 9 Avr 2018 - 22:52

Bienvenue à toi tout pareil

Je sens qu'on va adorer se détester

A très vite!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Freyja Stark
VAL D'ARRYN
■ Localisation : En route pour Port-Réal.
MessageSujet: Re: La Lionne du désert • Arianna Martell   Mar 10 Avr 2018 - 18:56

Oooh bienvenue parmi nouuus
Bon courage pour ta fiiiche ! 0/
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Martyn Arryn
VAL D'ARRYN
■ Localisation : Port-Réal le temps du couronnement, ensuite Val et Nord
MessageSujet: Re: La Lionne du désert • Arianna Martell   Mar 10 Avr 2018 - 19:10

Bienvenue et bon courage pour ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Arianna Martell
DORNE
■ Localisation : Lancehélion
MessageSujet: Re: La Lionne du désert • Arianna Martell   Mer 11 Avr 2018 - 21:28

Merci les chatons pour ce bel accueil Je m'attèle à ma fiche huhu

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


Everybody wants to rule the world ☽
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Le Chevalier Errant
ADMIN SUPRÊME & PNJ
■ Localisation : indéterminé.
MessageSujet: Re: La Lionne du désert • Arianna Martell   Ven 20 Avr 2018 - 17:21


Félicitations !
« Bienvenue sur ATC »

Et bien et bien... Il semblerait que l'on va bien s'amuser à Dorne avec ce nouveau personnage . J'ai hâte de voir ce que tout ça va donner, les choix qu'Arianna devra faire maintenant que tu la diriges à nouveau! Excellent fiche en tout cas

Et c'est pour cela que le staff et moi-même sommes heureux de vous annoncer que votre fiche est validée ! Vous êtes désormais un habitant de Dorne. En tant que tel, vous êtes soumis aux lois de celle-ci ainsi que celles de Westeros. Au plaisir, donc, de vous croiser dans l'un ou l'autre des Sept Royaumes.

Cependant, pour finaliser votre inscription et votre intégration au sein de la communauté, il vous reste quelques petites formalités à remplir obligatoirement :

Recenser l'avatar du personnage.
Déclarer sa famille.
Compléter le registre des multicomptes (si vous êtes un DC, TC, QC)
Recenser les dates importantes de votre personnage dans les chronologies détaillées
Créer et tenir à jour (impérativement) votre fiche de chronologie de personnage.
Ouvrir une fiche de liens.
Assortie à sa soeur, fiche de sujets.
Et de venir prendre du bon temps avec nous !

crédits image : ATC ; code by ATC.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La Lionne du désert • Arianna Martell   

Revenir en haut Aller en bas
 

La Lionne du désert • Arianna Martell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» tuto haradrim, opération désert
» [22/04/11] Une news qui sert à rien
» Candi AriannA
» Mission au dangereux désert de Salterens...
» L'Etablissement des Chiens du Désert

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After the Conquest :: 

It shall not end until my death

 :: Demandes de Citoyenneté :: Présentations Validées
-