Partagez
 

 L'Enfer est Pavé de Bonnes Intentions [Post MJ - Elinor Piète]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Destin

Le Destin
ADMIN SUPRÊME & PNJ
L'Enfer est Pavé de Bonnes Intentions [Post MJ - Elinor Piète] Empty
MessageSujet: L'Enfer est Pavé de Bonnes Intentions [Post MJ - Elinor Piète]   L'Enfer est Pavé de Bonnes Intentions [Post MJ - Elinor Piète] Icon_minitimeDim 10 Fév 2019 - 12:27




  L’Enfer est pavé de bonnes intentions
  «Le fanatisme n’est-ce pas cela ? La haine justifiée par l’amour.  »

 

Même s’il était toujours en construction, le Septuaire de Daenys avait déjà quelque chose d’une grandeur que l’on accordait qu’aux Dieux. Il faudrait encore des années avant qu’il ne soit entièrement terminé, bien sûr, mais le clergé avait décidé de déjà laisser l’accès libre aux pélerins. Après tout, voir la grandeur des Sept en train même d’être bâtie attisait la ferveur, et permettait de récolter plus de moyens pour améliorer encore le temple, et en faire un monument tant à la gloire des dieux qu’à ceux qui avaient rendu cette construction possible.

Là où le plafond n’était pas encore construit, on avait étendu de larges tentures en tissu lourd, qui pendaient légèrement en l’absence de vent. Ainsi, le temple en lui même restait plongé dans une obscurité quelque peu salvatrice en ce Long Eté, même si la chaleur avait déjà depuis longtemps envahi les lieux. On entendait que le bruit des artisans, du marteau contre la pierre, couplé de temps en temps à une prière moins discrète que les autres. Le seul rayon de lumière passait par l’endroit où se trouverait bientôt le Symbole des Sept, un magnifique vitrail, pour l’instant encore posé à même le sol. Mais un peu partout dans la large pièce servant de lieu de culte principal, les badauds avançaient, tête baissée, visiblement autant préoccupés par le fait de déranger les dieux par un bruit trop fort que d’éviter de se trouver trop prêt des murs et d’être la victime de la maladresse de l’un des ouvriers solidement attachés par des cordes. Mais ce n’était pas le tourisme, ou l’envie de prier, qui avait amené Elinor Piète en cet endroit aujourd’hui. Elle avait une mission, et comptait bien la mener à bien.

On lui avait dit qu’elle pourrait trouver le responsable de l’empoisonnement de la suzeraine de l’Orage en cet endroit, ou du moins celui qui fournissait l’argent et les ordres, celui qui avait été en contact avec la servante de Rohanna, et lui avait selon toutes probabilités ordonné d’empoisonner le repas de sa dame. Evidemment, il restait d’autres questions : avait-il ordonné également la mort de la servante pour brouiller les pistes ? Dans quel but avait-il commis ces actes ? Quelle est l’importance de son groupe, qui en fait partie ? Beaucoup de questions, et jusqu’à présent tellement peu de réponses. Mais d’un regard dans le coin le plus sombre de la pièce, l’Araignée repéra tout de suite sa cible, correspondant à la description qui lui avait été faite. Grand et blond, un sourire mince sur le visage, l’homme était habillé pauvrement, et pourtant il était en train de partager une petite bourse d’argent entre deux femmes à l’aspect visiblement pauvre, qui le remercièrent en lui prenant les mains avant de s’éloigner. Un peu en avant se trouvaient également deux hommes plus larges, tentant vainement de paraître naturels quand il était clair qu’ils étaient là pour protéger le premier.

La Bieffoise elle-même disposait d’une sécurité, de dernier recours certes car cela signerait probablement l’échec de sa mission, mais si les événements devaient atteindre un trop grand danger, elle savait parfaitement que le seigneur Régent avait déployé quelques soldats en civil dans et autour du septuaire, prêts à agir si elle devait signaler qu’il était temps de mettre fin à la comédie qu’elle allait offrir. Mais on parlait de fanatiques, quelques hommes, même orageois, seraient-ils suffisants ?  Et surtout, serait-il seulement encore possible de leur arracher des réponses s’ils comprenaient qu’ils avaient été découverts ? Beaucoup dépendait de la réussite de la jeune femme, et il était plus que temps qu’elle se mette au travail… La seule question demeurant encore dans son esprit étant : comment ?

 

code by ATC.


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Fire and Blood
Far over the misty mountains cold. To dungeons deep, and caverns old. The pines were roaring on the height. The winds were moaning in the night. The fire was red, it flaming spread. The trees like torches blazed with light. .❞
The Hobbit – Misty mountains cold.
Revenir en haut Aller en bas
 

L'Enfer est Pavé de Bonnes Intentions [Post MJ - Elinor Piète]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Azazel, l'enfer est pavé de bonnes intentions
» Swan, "l'enfer est pavé de bonnes intentions"
» L'Enfer est pavé de bonnes intentions // Tom
» Chine: Amérique, va en enfer
» L'enfer n'est jamais la fin [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After the Conquest :: 

The seven kingdoms

 :: Terres de la Couronne :: Port-Réal
-