Partagez
 

 Le Soleil est l'Ombre du Destin [Post MJ - Menaka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Destin

Le Destin
ADMIN SUPRÊME & PNJ
Le Soleil est l'Ombre du Destin [Post MJ - Menaka] Empty
MessageSujet: Le Soleil est l'Ombre du Destin [Post MJ - Menaka]   Le Soleil est l'Ombre du Destin [Post MJ - Menaka] Icon_minitimeMer 13 Fév 2019 - 12:24




  Le Soleil est l'Ombre du Destin
 « Dans la vengeance et en amour, la femme est plus barbare que l'homme. »

 

La mer était calme, étendue d’eau secouée par les vagues, allant et venant, se dirigeant vers les côtes que l’on pouvait apercevoir au loin. La baie de la Néra s’ouvrait au-devant du navire marchant qui avait vogué depuis le Sud. Venu de Braavos, il avait exécuté son passage furtif à Dorne avant de rejoindre les terres de la Couronne où, il le savait, il réaliserait le plus gros de son chiffre d’affaire. Quoique… Cette fois-ci, Dorne lui avait rapporté bien plus qu’il n’aurait pu l’imaginer.

Quand la princesse Nymeria l’avait convoqué, lui, Illyrios, simple marchand venu d’Essos dans l’espoir de commercer avec l’autre continent, il s’était attendu au pire. Et pourtant, loin de critiquer sa marchandise, loin de l’accuser d’une quelconque chose, elle lui avait demandé un service, payé grassement. Il devait conduire une femme à Peyredragon et, autant que faire se peut, la ramener à bon port, sur les terres des Martell. Des questions, il en eut plein la tête, ses lèvres commençant à les formuler malgré lui mais, d’un geste autoritaire, la Princesse lui rappela qu’elle le payait suffisamment pour mieux se montrer ignorant. Alors, appréciant la somme, il avait accepté. Qu’était-ce qu’un passager supplémentaire à bord de son navire pour une somme si bien mesurée ?

Arrivant aux abords de l’île des dragons, l’homme mesura la grandeur de cette montagne qui, jadis, avait su cracher un feu aussi ardent que celui des reptiles venus de Valyria. La forteresse était imposante, construite à l’aide de ces roches volcaniques, lui conférant une couleur aussi noire que la mort. Il le savait, les enceintes se succédaient autour du Donjon principal. La première encadrait le port, énorme point de transit pour de nombreux navires marchands, ainsi que la petite ville qui se trouvait autour de celui-ci, vivant principalement du commerce, plaque tournante de divers marchés. La seconde encadrait ce qui constituait la basse-cour de la forteresse, ouverte à quelques privilégiés ayant des choses à faire valoir auprès des mieux lotis. La troisième enceinte venait encercler le donjon, ultime barrière physique entre ceux d’en haut et les simples gens. Gargouilles en tout genre ornaient la forteresse, créatures d’un autre temps qu’on ne croyait plus que réelles dans les livres d’histoires, quand les tours semblaient être des dragons hissant leur long cou au-dessus du reste du monde pour mieux voir venir le danger. Le soleil était haut dans le ciel, le début d’après-midi venant de commencer au moment où le petit navire put accoster. Rapidement, tout le monde se mit en place afin de procéder au déchargement de la cargaison, allant la chercher depuis la cale, la remontant sur le pont supérieur pour mieux la descendre à l’aide de palissades reliant le bateau au quai. Une charrette fut également dépêchée pour mieux conduire ensuite ce précieux contenu jusqu’à sa destination finale, au travers de nombreux comptoirs. D’un coup d’œil, le capitaine observa l’étrangère, se demandant alors quelles pouvaient être les raisons de sa présence. Allait-elle les accompagner à travers la ville basse ou bien ferait-elle simplement ce qu’elle avait à faire ? N’osant lui parler, il vociféra quelques ordres à l’égard des siens, leur indiquant qu’il espérait bien pouvoir quitter le port avant la tombée de la nuit, au plus tard.

 

code by ATC.


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Fire and Blood
Far over the misty mountains cold. To dungeons deep, and caverns old. The pines were roaring on the height. The winds were moaning in the night. The fire was red, it flaming spread. The trees like torches blazed with light. .❞
The Hobbit – Misty mountains cold.
Revenir en haut Aller en bas
Menaka

Menaka
DORNE
■ Localisation : Lancehélion, Principauté de Dorne
Le Soleil est l'Ombre du Destin [Post MJ - Menaka] Empty
MessageSujet: Re: Le Soleil est l'Ombre du Destin [Post MJ - Menaka]   Le Soleil est l'Ombre du Destin [Post MJ - Menaka] Icon_minitimeVen 15 Fév 2019 - 23:42


 Le Soleil est
l'Ombre du Destin

 

 Ses yeux tentent de percer mon mystère. Après-tout, je ne suis qu’une femme. Une simple femme pour laquelle il a été grassement payé. Dans son esprit, les questions rôdent et dévorent. Ses lèvres fourmillent de mots qu’il ne pourra jamais prononcer, ceux qui sont scellés par la bourse lourde et, trop, généreuse de Nymeria. Mes adieux à la princesse avaient été secs. Et, malgré la promesse faite, je savais que les chances pour que le revois un jour étaient faibles. Dorne était loin maintenant. Lys encore plus. Notre voyage dans un horizon de toute part azuré avait noyé mes repères les plus instinctifs. À nouveau, je n’étais plus qu’une ombre sous le soleil menaçant. 



Sous les cris des goélands et des mouettes, les hommes de l’équipage commencent à décharger les précieux chargements. Habitués à leur discipline portuaire, ils m’ont déjà tous oublié. Ne restent que cette paire d’yeux bruns, incertaine de mes futurs faits et gestes. Accompagnant les roulements du navire, mes phalanges caressent le bois des balustrades. La vertu de mon métier était que j’étais honnête avec le moins de monde possible, mais toujours à moi-même. Et si je devais vous confier ce que je ressentais, je n’en aurais pas eu le vocabulaire. Je n’avais jamais raté une mission, jamais, aussi étais-je venue jusqu’ici sans me poser des questions sur les éventuels dangers. Or, le lieu dépassait tout ce que j’avais pu voir et imaginer… Du port, la princesse dragon semblait hors de portée. N’importe qui aurait été assez près de moi aurait pu entendre ma mâchoire se crisper. La princesse du désert ne m’avait pas confié autre chose que ma propre mort. Elle était partout dans l’écume jaunâtre de la Baie de la Néra. 



Lugubres, les hauts de la forteresse étaient baignés dans une brume bleutée. Je pouvais sentir d’ici bas, le souffre macabre qu’elle portait en elle. Quelques années plus tôt, dans ma prime jeunesse, un voyageur amouraché de mes sens m’avait raconté l’histoire ancestrale de cette place forte. Il avait dit que sous le basalte noir, profondément dans la montagne, sommeillaient des passages et tunnels oubliés. Un beau pour une catin lysienne. Les quais du port accueillaient une grosse soixante de bateaux marchands. Sous le silence pesant et certain de la mort, l’activité était grouillante. Tout comme mon esprit qui réfléchissait rapidement, analysant toutes les options qui s’offraient à moi. Mon but premier était de trouver un moyen de m’infiltrer dans la masse, m’y fondre, jusqu’à trouver un moyen de pénétrer jusqu’au donjon royal. 


« Valonqar, gaomagon ao jorrāelagon dohaeragon? »



Le regardant peut-être pour la première fois, je demandai au capitaine si il avait besoin d’aide. J’étais calme, le visage gêné d’une femme qui se sait seule dans un monde qu’elle ne connait pas. Trop précieuse pour la brutalité de quais probablement mal famés et libertins. Un sentiment de danger réel planant autour de moi, il n’était pas difficile de se mettre dans la peau de ce personnage. J’espérais que le valyrien endorme ses interrogations et sa nervosité. Même pour un homme grassement payé et sous les ordres d'une furieuse reine, la nervosité pouvait conduire aux absurdités les plus fatales...

AVENGEDINCHAINS
 

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

I'm well acquainted with villains that live in my bed They beg me to write them so they'll never die
   
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
 

Le Soleil est l'Ombre du Destin [Post MJ - Menaka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un stade de Football à cité Soleil...
» Nouveau gn post-apocalyptique!
» Il n'y a rien de nouveau sous le soleil Lavalas
» LE SOLEIL D'AUSTERLITZ - 1805
» On ne contrôle pas le destin !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After the Conquest :: 

The seven kingdoms

 :: Terres de la Couronne :: Peyredragon
-